Archive pour 17 avril, 2009

RediffHOUsion 31 : La condition sine qua non (06/06/2008)

Avant la rediffHOUsion du jour, je vous laisse une copie du tract intersyndical pour la manifestation de ce matin à Montereau :

 

MANIFESTATION UNITAIRE INTERSYNDICALE


Vendredi 17 Avril 2009


Rendez vous 9H30 Place Lepesme


Pour manifester


de la place Lepesme à Surville


Montereau et sa région traversent une situation sans précédent : 28 % de chômeurs en plus entre décembre 2007 et décembre 2008.

Tout le monde est touché : Public comme privé

Dans une grande majorité d’entreprises, les intérimaires sont renvoyés.

600 emplois menacés à la SILEC Cable, chômage partiel pour la SAM, EB2, Dial Europe, les ressorts DUBOIS…

Ce sont des centaines de familles en difficultés et dans l’incertitude

Tous les jours, ce sont des mauvaises nouvelles pour l’emploi.

Dans les services publics : des centaines de contrats précaires sont employés, sans aucune  garantie, des suppressions de postes par le non remplacement des départs.

Toutes les familles de la régions sont touchées.

Les salariés n’ont pas à faire les frais de la crise, les patrons reçoivent des milliards d’euros,  les salariés reçoivent le chômage et la baisse des salaires.

C’est l’argent produit par les salariés qui est dilapidé dans la spéculation.

Les organisations syndicales CGT et FO appellent l’ensemble des salariés et la population à manifester Vendredi 17 Avril 2009.

Unis, par notre mobilisation, nous pouvons obtenir:
le maintien de TOUS les emplois

Le maintien total des salaires en cas de chômage partiel

De réelles augmentations de salaires pour faire face à la crise.

Promouvoir au maximum la formation au lieu de licencier.

MANIFESTATION UNITAIRE INTERSYNDICALE


Vendredi 17 Avril 2009

Rendez vous 9H30 Place Lepesme


Pour manifester


de la place Lepesme à Surville

 

—————————————————————————————-
RediffHOUsion 31 : La condition sine qua non (06/06/2008) dans Billets d'HOU 090413085037390113470259n ces temps de crise, M. HOU et moi-même avons ressenti comme une espèce d’appel, un besoin de retraite spirituelle, et c’est pourquoi nous nous trouvons actuellement dans le plus reculé des monastères tibétains afin de méditer sur la tristesse de cette vallée pleine de larmes.

Donc, pendant quelques jours, et afin de ne pas trouver porte close, vous aurez droit à quelques rediffHOUsions. Et toujours pour le même prix !

———-

Vous avez toujours rêvé d’être ministre ? Ici, on vous donnait un vrai tuyau pour parvenir à vos fins.

La condition sine qua non (06/06/2008)

.
Vous, je ne sais pas, mais moi, si.

Je dois vous avouer que je me suis toujours demandé comment devenir ministre de la République française.

Ca n’a l’air de rien, comme question, mais cette interrogation existentielle m’a toujours interpellé, quelque part au niveau de mon vécu : mais comment donc décrocher un prestigieux maroquin dans les beaux quartiers parisiens, à moins que ce ne soit le contraire ?

Faut-il obligatoirement avoir fait l’ENA, faut-il sortir de Sciences-Po, faut-il embrasser sur la bouche Elkkabach, doit-on fayoter auprès du chef, faut-il écouter tous les matins Jean-Michel Aphatie, doit-on faire du zèle dans sa circonscription, doit-on remercier Michel Drucker ou bien faut-il trépigner des deux pieds ?

Jusqu’à mercredi dernier, je vous confesse que mon ignorance en la matière était du genre crasse de chez crasse.

Ca, c’était jusqu’à mercredi,  jour de sortie du Canard Enchaîné N°4571,un Canard dans lequel on nous rapportait que notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP s’est plaint auprès de M. Sarkozy de sa ministre de tutelle, je veux bien sûr parler de la martiale Michèle Alliot-Marie.

Et pourquoi la longue liste de ceux qui agacent notre SEAOMMUMP s’est-elle allongée du nom de notre ministre de l’intérieur, je vous prie ? Et bien tout simplement parce que MAM a décidé de superviser un peu les déplacements de son Secrétaire d’Etat. “C’est moi la ministre !“, a-t’elle même rappelé au principal intéressé !

Non mais sans blague ! C’est vrai quoi !

D’où la plainte auprès de M. Sarkozy, (quand on contrarie notre SEAOMMUMP, celui-ci va se plaindre. Ceci, c’est comme un théorème…).

Le Canard Enchaîné rapporte également que M. Sarkozy, vous pensez bien, s’est empressé de consoler notre édile à nous en ces termes :

Si tu n’es pas capable de te faire MAM, tu n’es pas capable d’être ministre !

Ô délices suprêmes, ô douce félicité, ô  divins raffinements, voulez-vous que je vous dise, fidèles lecteurs flambergiens dont certains sont des lectrices, en lisant cette phrase, je tenais la réponse à ma question !

Pour être ministre, il suffit de se faire MAM ! Oui, oui oui, c’est comme notre président vous le dit !

Bon, il n’a pas pour autant affirmé comment on se faisait MAM, en même temps. D’abord, il faut demander sa permission, puis celle de son compagnon, M. Patrick Ollier, et puis, si l’on veut être réglo, il faut demander également l’autorisation à votre épouse ou concubine.

Chérie, j’ai envie de devenir ministre, puis-je me faire MAM ?” doit-on entendre dans les chaumières des hypothétiques ministrables.

Mais bien évidemment, une question subsidiaire se pose, et les internautes perspicaces sont toujours en droit de s’interroger !

Mais comment se fait-on MAM ? 

La réponse à cette interrogation est des plus ardues, je ne vous le cache pas. Bien des hypothèses sont envisageables, bien des suppositions sont plausibles, et le chemin qui mène à la lumière de la vérité est des plus dangereux!

En tout cas, on voit par là qu’il règne une franche camaraderie au sein de l’axe Place-Beauveau / Rue-Oudinot, et que pour devenir ministre, il faut donner certes de la voix, mais surtout de sa personne !

Bon courage !

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste.

Votre dévoué HOU.

 

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !