Surville… La cité maudite ? (2ème partie)

Surville... La cité maudite ? (2ème partie) dans Ca ne va plus ! 090513054752390113653763e voudrais revenir aujourd’hui sur l’une des trois affaires évoquées hier, une affaire qui serait menacée de clôture par le juge d’instruction de Fontainebleau.

Et ce, pour la raison dont je vous entretenais hier : le meurtrier de Vanessa Aouichat court toujours, Vanessa qui fut assassinée de 28 coups de couteau dans la nuit du 30 avril au 1er mai 2005, selon les constatations du médecin légiste, au 13ème étage au N°5 des tours Lavoisier.

Voilà comment était présentée l’affaire dans un reportage télévisé. (France 5, C dans l’air – Mai 2005)

—–
Image de prévisualisation YouTube

—–

Franck Carabin, du syndicat de police Synergie Officiers, raconte les faits, à chaud.

Certaines de ses déclarations se révéleront inexactes, puisque la suite de l’enquête montrera que ce n’est pas au cours d’une soirée arrosée que la jeune fille est morte, mais bien qu’elle a été assassinée alors qu’elle était seule dans l’appartement d’un ami.

Le jeune homme inculpé, qui ne l’a jamais violée, comme le prétend à l’époque Franck Carabin (Vanessa était vierge, ce sera un fait avéré par toutes les analyses),  le jeune homme était à ce moment-là sur le balcon de l’appartement d’à côté. En entendant un bruit de clé dans la serrure, il a quitté précipitamment l’appartement craignant le retour du locataire, le lieu lui ayant été interdit par l’ami de Vanessa, le locataire en titre de l’appartement.

Le problème, c’est que ce jeune homme sera la dernière personne connue à avoir vu Vanessa vivante.

Il sera donc inculpé du meurtre de la jeune fille et sera incarcéré à Fleury-Mérogis pendant trois ans, avant que son avocate ne parvienne à démontrer que les charges retenues contre lui ne tenaient pas.

Il sera libéré.

Trois ans à Fleury-Mérogis pour rien.

Trois ans à Fleury-Mérogis, c’est long.

Trois ans à Fleury-Mérogis, c’est dur.

Trois ans à Fleury-Mérogis, c’est l’enfer, surtout quand on paye pour les autres.

Au vu de l’enquête menée, un certain nombre de questions ne manquent pas de se poser.

Pourquoi les enquêteurs n’ont-ils pas saisi tous les couteaux trouvés sur les lieux du crime ?

Pourquoi une planche tachée de sang sur le balcon de l’appartement n’a-t-elle pas été saisie aux fins d’une analyse ?

Pourquoi Mehdi, le jeune homme mis en examen deux jours après le drame n’a-t-il pas été examiné médicalement, pour vérifier la véracité de ses dires ? (Il s’était griffé en descendant du balcon.)

Alors que les déclarations de Mehdi vont être recoupées et vérifiées, montrant par là qu’il n’a JAMAIS menti, qu’il n’avait AUCUNE raison de s’en prendre à la jeune fille, pourquoi les dires des autres témoins ne l’ont pas été tout autant ?

Pourquoi avoir accordé une confiance aveugle au procédé d’identification « Blue Star » dont les limites sont connues ? Medhi n’avait aucune trace de sang sur ses chaussettes et sur ses semelles de baskets, comme le révéleront par la suite des analyses complémentaires.

Fallait-il un coupable à tout prix et ce, très rapidement ?

Le seul tort de Mehdi était-il d’être tout près de la scène de crime et d’être la dernière personne connue à avoir vu Vanessa vivante ?

A ce jour, la grande crainte des défenseurs de Mehdi, c’est qu’on arrête les investigations, que le dossier soit clos par le juge d’instruction sur un constat d’échec, et que le coupable ne soit pas identifié.

(Comme cela s’est passé pour le meutre de Khalid Moueffek, un dossier clos sans assassin après cinq années d’enquête…) 

Mme la Procureure de la République de Fontainebleau considérant qu’il s’agit d’un meurtre d’une particulière violence, a demandé en février 2009 dernier, que les investigations soient confiées à un collège de magistrats.

Visiblement, Mme la Procureure ne croit pas au Mektoub dont je parlais hier : il ne doit pas y avoir de fatalité à Montereau.

On doit, comme partout en France, mettre des moyens pour élucider des meurtres qui s’y commettent.

————————————————————————————————————

 


22 commentaires

  1. Billoute dit :

    Quel gâchis !
    Quel drame pour les deux familles.

    La famille de Vanessa, évidemment, mais aussi la famille de Mehdi.

  2. Grouchy dit :

    Je ne sais pas où vous avez été pêché toutes ces infos, mais on a l’impression que tout a été bâclé pour aboutir à un fiasco total.
    Ce garçon qui a passé trois ans à Fleury-Mérogis pour rien, c’est terrible.
    Il y aura au moins un dédommagement, j’espère ?
    Ca ne rend pas trois ans, mais c’est tout de même ça…

  3. Jacques dit :

    C’est navrant et pathétique à la fois.
    Je me souviens des inscriptions « Mehdi innocent » sur les murs de Surville.
    Si on peut faire quelque chose… Est-ce qu’on peut s’associer à une demande de prolongation de l’enquête ?

  4. Anonyme dit :

    Une enquête bâclée. Il fallait un coupable à tout prix.
    http://evaderone.skyrock.com/251050077-Le-meurtre-de-VANESSA.html

  5. p'tite souris dit :

    Les tours ont été rasées…faisant place à un espace « bien propre » semblant nous dire « circulez, y’a rien à voir »…..

  6. Klug dit :

    Quelle histoire horible !

  7. Pirlouit dit :

    Tout ça est bien triste.
    Il ne faut pas classer l’affaire.

  8. Alexia dit :

    Je suppose que si je demande comment vous savez tout ça, je serai déçue de la réponse ?

1 2 3

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !