Casser la voie ?

Avant-Post

Communiqué de presse : nouveau report jégoïste !

Casser la voie ? dans Vie locale 090514060959390113659560

090514060959390113659561 dans Vie locale

————————————————————————————

Casser la voie ?
.
Lundi dernier, la salle polyvalente de Varennes-sur-Seine accueillait un conseil de la CC2F, notre Communauté de Communes des deux Fleuves.

Les délégués communautaires qui avaient fait le déplacement purent s’apercevoir que notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346-1 était absent, retenu par « ses obligations ministérielles » selon le mot de M. Lévêque, président de séance ce soir-là…

090513061328390113654007

M. Philippe Lévêque, Maire de Marolles sur Seine

———-
L’ambiance en était toute conviviale, on aurait dit qu’une espèce de sérénité, de calme et de tranquillité régnaient.

Comme quoi…

Il fut rappelé au cours de cette réunion que le dossier de création du pôle de compétitivité des trois Communautés de communes (Moret-Seine-et-Loing, Fontainebleau-Avon et CC2F) autour du thème de l’énergie et des matériaux n’avait pas été retenu par les services de l’Etat.

Il faut dire qu’on ne décide pas comme ça du jour au lendemain sur un coup de tête jégoïste, la création d’un pôle de compétitivité.

Le dossier doit reposer sur de solides critères, qui, en tout cas, à Montereau, n’existent pratiquement pas:

  • la mise en oeuvre d’une stratégie commune de développement économique cohérente avec la stratégie globale du territoire,
  • des partenariats approfondis entre acteurs autour de projets,
  • la concentration sur des technologies destinées à des marchés à haut potentiel de croissance,
  • une masse critique suffisante pour acquérir et développer une visibilité internationale.

Il sera donc créé, en lot de consolation et à l’incitation de la Délégation Interministérielle à l’Aménagement et à la Compétitivité des Territoires un SPL (Système Productif Local), afin de renforcer la force de frappe commerciale des PME/PMI locales, de mutualiser les moyens de promotion et de prospection communs, et de développer des projets technologiques ou des moyens de formation communs.

Une subvention de 9500 Euros sera donc versée à l’association SPL MIREM qui gérera ce nouveau « machin ».

Ce fut à ce moment-là que Romain Senoble, l’élu forgeois, fidèle à sa saine habitude de poser des questions frappées au coin du bon sens et de se montrer soucieux de la bonne utilisation de l’impôt local, ce fut à ce moment-là que Romain Senoble fit sa première remarque.

090513061328390113654009

Romain Senoble , Maire-Adjoint de Forges

———-
Il rappela qu’un peu comme la soeur Anne qui ne voyait toujours rien venir, on cherchait toujours l’entreprise de logistique Faure-et-Machet qui devait s’implanter depuis quatre ans à Marolles, et que ce faisant, (ou plutôt ne  faisant pas), elle monopolisait un terrain qui ne pouvait donc être proposé à d’autres acquéreurs.

(On se souvient que cette société, selon Yves Jégo, devait être au développement de l’emploi dans la région ce que le sulfate de cuivre est à la vigne : une panacée universelle et un bienfait absolu.)

Il pensa qu’il serait judicieux de faire payer à cette société une pénalité, le site étant bloqué depuis quatre ans.

Jean Tychensky, « Mon cher Jean », comme l’appelle notre SEAOMMUMP-346, opina du chef, et prit bonne note de la remarque de Romain Senoble.

090513061329390113654010

Jean Tychensky, 3ème vice-président de la CC2F

———-

Romain Senoble se demanda également s’il était de la compétence de la CC2F de financer les espaces verts et les plantations de la ZAC des Rougeaux à Montereau ?

Encore une fois, « Mon cher Jean » prit la parole pour s’engager à ce que Montereau rembourse la subvention.

Mais ce fut José Ruiz, le Maire de Varennes-sur-Seine qui devait apporter ce soir-là à cette réunion toute sa saveur.

Il lui revint la charge de présenter une demande de subvention concernant un moyen routier de retournement pour les bus scolaires devant le lycée André-Malraux, à Montereau.

Il présenta sa délibération de la sorte :

« Projet de retournement de Montereau ». L’assistance sourit une première fois.

Immanquablement, du côté des élus monterelais, fusa une correction : « Projet de retournement de voies à Montereau. »

Profitant de la perche qui lui était ainsi tendue, José Ruiz fit remarquer, tout en sachant qu’à l’oral, on n’entend pas la dernière lettre des mots voie et voix :

« C’est vrai qu’à Montereau, les retournements de voies, ça c’est déjà vu. »

A ce moment-là, Mme la Conseillère municipale monterelaise déléguée à la vie animale qui siégeait ce soir-là sourit. Certes peut être un peu jaune… Puis, elle fut happée par Morphée qui a les bras longs…

090513061328390113654008 

Marie Drèze, CMDVA

———-

On se sépara en promettant de se retrouver le 29 juin prochain, à la salle des fêtes de Cannes-Ecluse.

Sauf report jégoïste, bien évidemment…

——————————-

Je vous communiquerai demain un texte bouleversant que m’a fait parvenir la famille de Mehdi, ce jeune homme qui a passé trois années à Fleury-Mérogis, avant que son avocate ne parvienne à démontrer que les charges retenues contre lui ne tenaient pas.

————————————————————————————————-
 

 


6 commentaires

  1. Alexia dit :

    Des voix de garage, alors ?

  2. avion sans pilote dit :

    C’est sans doute pour mieux se faire « entendre » que la conseillère municipale déléguée à la vie animale et à la biodiversité (il ne faut pas l’oublier)rejoint les bras de Morphée ! Elle qui, à cause du « retournement » de voix (e) (??) a laissé abattre des arbres trentenaires devant le lycée A. Malraux – arbres déjà pourvu de feuilles et abritant de nombreuses nichées d’oiseaux ? Les arbres s’abattent en hiver pas en fin de printemps….vive la biodiversité…elle était aussi dans les bras de Morphée ce jour là….Si l’on en croit l’article du 7/7 sur l’éco-responsabilité « aux arbres citoyens » elle n’était encore pas dans le coup ce jour là…à moins qu’elle ne soit encore dans les jardins de la Côte Rit à courrir après les poules maltraitées…..où les chats du square Beaumarchais avec de grands ciseaux à la main….d’où la connaissance des dossiers en cours…..mais c’est un autre sujet.

  3. Morgane dit :

    ses obligations ministeriels, cela me rapelle le forum des libertés ou JMAG npous a annoncés que Mr JEGO qui etait present en debut de soirée (Conseil Municipal oblige) a du retourner voir d’urgence sa ministre de tutelle (SpiderMAM), alors que celle ci etait officiellement, et avec les caméras, en ESPAGNE…
    Ah la communication monterelaise.
    Cela me rapelle ce que disait un certain Bonaparte, le mandat le plus important est celui qui est le plus proche de la population…

  4. Anonyme dit :

    c’est étonnant de voir la différence de traitement des syndicats selon qu’il soit ou non sous l’oeil des caméra! Actuellement si on en croît ma presse Yves Jego est le meilleur ami de Eli Domota! Le pourfendeur de Beke! A SURVILLE les syndicats n’arrivent pas à le voir ! Il faut quelques caméras et ils auront le rendez vous tous de suite!

  5. Anonyme dit :

    Lors de son passage en Guadeloupe, il a annulé une rencontre prévue mercredi 13 avec une délégation du LKP…
    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/social/20090513.OBS6673/la_rencontre_entre_yves_jego_et_le_lkp_est_reportee.html

  6. Anonyme dit :

    « Quel train de vie pour le ministre de l’Outre-mer ? » (France-Antilles, édition du 14 mai)
    « Question sans réponse de Dosière » (Fxgpariscaraibe, billet du 14 mai)

    « René Dosière, député PS de l?Aisne, a posé, il y a quelque neuf mois une question à Yves Jégo concernant le train de vie du secrétariat d?Etat à l?Outre-mer. Question sur le logement du ministre, sur le nombre de ses collaborateurs, leur coût, etc? Hier, le député indiquait n?avoir toujours pas eu de réponse et qu?il songeait à reposer sa question. Mais sans préjuger de la réponse d?Yves Jégo, il a confié, ironique : « Mais ce sera difficile de battre Rachida Dati ! » »

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !