Articles, mais pas en solde !

Nouveau rassemblement et

point presse du DAL-Montereau

 

Samedi 30 mai 2009, à 10h00

Devant la Mairie, 54 rue Jean-Jaurès

———-

Je vous avais laissé entendre hier que les articles de la presse locale parus lundi dernier concernant le rassemblement du DAL, à Montereau, ces articles m’avaient inspiré une ou deux réflexions.

Comme je suis du genre à tenir parole je vous livre aujourd’hui ces quelques remarques.

Dans la Rep de Seine-et-Marne, Jérôme EGGER, sous son titre (Expulsions, pas de rencontre entre les élus et les représentants du DAL), accroche de la sorte :

« Suite aux dernières expulsions……« 

Il a eu tout à fait raison d’utiliser le pluriel, ce pluriel qui vient évidemment remettre les pendules à l’heure, tout comme le tract du DAL-Montereau le précisait. (Cf papier d’hier…)

Toujours dans la REP, M. Albouy, Adjoint au Maire de Montereau, se livre à une curieuse remarque :

« S’il [Dragan Jérémic, le survillois qui dort dans sa voiture, Ndlr] avait fait cette démarche, [rencontrer quelqu'un en Mairie, Ndlr], nous aurions bien entendu fait le nécessaire pour réfléchir aux solutions possibles…« 

Or, il se trouve que Dragan a bel et bien réalisé cette démarche !

Dragan Jérémic a en sa possession une lettre aux armes de la Maire de Montereau, signée de la main de Mme Chkif, conseillère municipale déléguée au logement.

La preuve en image :

Articles, mais pas en solde ! dans Ca ne va plus ! 090526071323390113738512

———-
M. Albouy, il me semble que Dragan a donc fait la démarche d’aller vous contacter, la conseillère municipale déléguée au logement me semblant appartenir aux élus monterelais.

(Nb. : une habitante solidaire a permis à Dragan d’utiliser son adresse, afin qu’il puisse continuer à recevoir son courrier.)

Enfin, il me semble honnête de préciser que Gisèle Leguen, du Parisien, (avec qui j’eus ce matin-là une conversation fort enrichissante concernant les relations presse/blogosphère), et Jérôme Egger de la REP, n’ont pas repris l’argument que tentaient de faire valoir les partisans de la municipalité en place ce samedi matin : le mouvement aurait été en fait une tentative de noyautage du Parti Socialiste local.

Il n’en est évidemment rien : seule la défense des locataires monterelais animait TOUS les militants (avec ou sans drapeaux) et sympathisants de bords différents réunis ce samedi, et seulement la défense des locataires ainsi que l’envie de faire avancer les choses d’une manière positive !

Jérôme, pendant que j’y suis, je te remercie : je ne suis plus seulement « web-détracteur de la Mairie« , mais également « opposant actif à la majorité municipale en place« . Bien entendu, j’assume tout ça !

Il n’en reste pas moins vrai qu’en ce qui concerne les actions du DAL-Montereau, c’est simplement ma condition d’être humain confronté à l’angoisse des familles et à la détresse de ceux qui sont jetés à la rue qui m’anime.

L’objectif UNIQUE est de faire en sorte que les expulsions locatives cessent à Montereau, tant en ville haute qu’en ville basse.

A demain !

Demain, deux sujets :

- Une idée pour le moins étonnante de Confluence Habitat pour aider Dragan…

- Je vous présenterai une ingénieur-statisticienne qui vient de se livrer à un remarquable travail pour mesurer le « flop » de l’opération « partirauxcaraibes.fr » de notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346-1 !

———-

090519030412390113689905 dans Vie locale

http://www.droitaulogement.org/

———-

090526072135390113738550

 

—————————————————————————————————–

 


14 commentaires

  1. Billoute dit :

    De deux choses l’une.
    Ou M. Albouy ne dit pas la vérité, ou il ne sais pas ce qui se passe à la mairie de Montereau…

  2. klug dit :

    Là aussi, on doit à Flamberge et à son patron une information plus objective.
    Le traitement de l’info locale sur les sujets sensibles et « flambergiens » s’en trouve renforcé.
    C’est mon avis.

  3. Alexia dit :

    C’est sûr qu’ils ne peuvent plus écrire ce que dicte la mairie seulement…

    Albouy est pris la main dans le sac.
    Comment va-t-il se sortir de ça ?

  4. Anonyme dit :

    Ca se dit « je vous prie de croire en l’assurance de mes salutations distinguées. » ?

    Moi j’aurais écrit :
    « Je vous prie de recevoir mes salutations distinguées », ou « Je vous prie de recevoir l’assurance de mes sentiments les meilleurs ».
    On peut recevoir l’assurance de salutations distinguées ?

  5. p'tite souris dit :

    Flamberge « le blog de l’autre actualité Monterelaise »
    est un très bon slogan qui mérite mieux que des réflexions du style méthode d’extrémiste de gauche bien connue quand des vérités sont dites alors que personne ne s’oppose à la parole unique largement dispensée !
    En démocratie chacun est libre de son expression, et, pour des responsables,il est normal d’ouvrir le débat sur ce qui se passe, sans pour autant être qualifié de toutes les tares quand on ose écrire sur Flamberge. Les étiquettes sont un peu vite mises et se retrouvent peut-être dans certains fichiers….
    selon l’autre slogan « la critique est facile, mais l’art est difficile »
    Pour vivre une démocratie a besoin de contre-pouvoir, merci Flamberge d’être le seul.

  6. souris verte dit :

    Chacun se défend comme il peut ! » c’est pas ma faute, c’est l’autre » ! Depuis quand un conseiller municipal signe-t-il personnellement un courrier sans en référer à l’adjoint de tutelle ? Mademoiselle Nada Chkif anciennement vice présidente de « Confluence Habitat » n’est-elle pas la fille de Lhacen Chkif délégué de la CNL…décidément la communication n’est plus ce qu’elle était. Chacun « travaille » dans son petit coin, pas étonnant qu’il y ait des dérapages incontrolés.

  7. Ajax dit :

    Pendant qu’on est dans les liens de parenté, Mme Leguen, du Parisien, n’est-elle pas la compagne de M. Jacques Nave, qui travaille tout près de M. Jégo à la mairie ?

  8. locataire perplexe dit :

    ….- »Nous aurions bien entendu fait le nécéssaire pour réfléchir…. » ! Jolie façon de préciser que « l’on aurait écouté et pas entendu » et que ce dossier aurait été mis sous le coude en attendant que…. ! « Aujourd’hui peut-être, peut-être demain… ». Dans une situation d’urgence, prendre le temps de réfléchir…équivaut parfoir à un arrêt de mort….On agit au plus vite, on réfléchit après ! J’espère que les pompiers ou les SAMU lorsqu’ils interviennent ne pensent pas à faire le nécéssaire pour réfléchir au mode d’action qu’après réflection ils vont choisir!

1 2

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !