Archive pour mai, 2009

La voiture à 0 euro par jour !

Avant Post

.
CONFERENCE DE PRESSE

.
La voiture à 0 euro par jour ! dans Ca ne va plus ! 090519023602390113689791090511093611390113642604 dans Vie locale

——-
Jean-Baptiste EYRAUD, porte-parole du DAL, la fédération Droit Au Logement, tiendra une conférence de presse, suite aux expulsions locatives qui continuent encore et toujours à Montereau Fault Yonne, et suite aux contusions faites par les forces de l’ordre à une militante monterelaise du DAL, mardi matin à Surville. (Elle tentait une action non-violente pour empêcher une expulsion.)

Cette conférence de presse se tiendra le :

SAMEDI 23 MAI 2009, à 11h00,

Sur le trottoir de la Mairie de Montereau,

au 54 de la Rue Jean-Jaurès.

———————————————————

La voiture à 0 euro par jour !

.
 

090520050802390113698430e voudrais vous présenter aujourd’hui un nouveau type d’habitat que l’on peut rencontrer à Montereau : la voiture à 0 euro par jour !

Dans la ville gérée par Yves Jégo, celui qui se dit incarner l’aile sociale de l’UMP, voici le nouveau mode de logement que l’on peut trouver :

090520032814390113697918

———-
C’est en effet dans cette voiture française que Dragan dort et vit depuis maintenant trois semaines.

Il a été expulsé de son logement, à Surville, au 12 Bd Diderot.

Dragan et sa mère arrivaient à payer le loyer de cet appartement.

Mais quand sa maman a décidé de rejoindre sa Serbie natale, il s’est retrouvé tout seul à devoir débourser les 420 euros mensuels.

420 euros, quand on a pour ressources en tout et pour tout 643,50 euros par mois, c’est impossible à trouver.

Le bailleur melunais 3 moulins habitat a donc demandé une mesure d’expulsion qui s’est déroulée il y a trois semaines.

Dragan a téléphoné au 115 pour essayer de trouver une solution de relogement : une nuit dans un hôtel Formule 1 ou aller habiter chez Emaüs. Il a préféré refuser, et vivre dans sa voiture.

Lui, il avait demandé à être relogé dans un appartement plus petit.

Réponse du bailleur : ce n’est pas possible parce que vous n’êtes pas titulaire du bail, c’est votre maman ! (Je vous jure que je n’invente rien !)

Lors du déménagement, toutes les affaires de Dragan ont été saisies, et notamment ses médicaments. (Il est épileptique et suivi à la Salpétrière, à Paris. C’est d’ailleurs une ambulance qui le conduisait à l’hôpital, pour ses examens. Il ne veut plus conduire sur des distances moyennes ou longues, ayant peur de provoquer un drame.)

Il travaillait et suite à une crise d’épilepsie qui l’a plongé dans un coma de deux jours, avec un long séjour hospitalier, il a dû laisser son travail. 

Dragan ignore tout de l’endroit où sont entreposées ses affaires.

Encore mieux : il s’est fait conduire chez le bailleur, Trois moulins habitat, afin d’avoir accès à son dossier.

Refus de la personne qui l’a reçu.

On lui a communiqué un N° de téléphone surtaxé (commençant par 08), et une adresse mail.

Tout ceci est évidemment très commode quand on vit dans sa voiture depuis trois semaines.

Oui, à Montereau, voilà le type de situation insupportable que l’on peut rencontrer.

Bien entendu, Dragan sera présent samedi matin, aux côtés de Jean-Baptiste Eyraud, à 11 heures, devant la mairie de Montereau.

Devant la mairie de l’aile sociale de l’UMP.

090520034605390113697990

———————————————————————————

Faire part de naissance !

Avant Post

.
CONFERENCE DE PRESSE

.
Faire part de naissance ! dans Ca ne va plus ! 090519023602390113689791090511093611390113642604 dans Vie locale

——-
Jean-Baptiste EYRAUD, porte-parole du DAL, la fédération Droit Au Logement, tiendra une conférence de presse, suite aux expulsions locatives qui continuent encore et toujours à Montereau Fault Yonne, et suite aux contusions faites par les forces de l’ordre à une militante monterelaise du DAL, mardi matin à Surville. (Elle tentait une action non-violente pour empêcher une expulsion.)

Cette conférence de presse se tiendra le :

SAMEDI 23 MAI 2009, à 11h00,

Sur le trottoir de la Mairie de Montereau,

au 54 de la Rue Jean-Jaurès.

Venez nombreux soutenir l’action du DAL, et procéder ainsi au baptême du DAL à Montereau-Fault-Yonne.

(Cf papier qui suit, pour tout savoir !)

————————-

.
Faire part de naissance !

.
J’ai l’honneur et l’avantage de vous annoncer l’implantation du DAL, la fédération Droit au logement à Montereau.

J’aurais évidemment préféré ne pas avoir à écrire ce papier, mais hélas, les expulsions locatives continuent de « plus belle » à Montereau.

Devant ce constat, des membres du collectif de Mars 2009 ont décidé de saisir la Fédération DAL, afin d’établir enfin une implantation à Montereau-Fault-Yonne.

Voici les buts des comités DAL :

  • Unir et d’organiser les familles et les individus, mal-logés ou concernés par le problème du logement, pour la défense du droit à un logement décent pour tous,
  • Exiger l’arrêt des expulsions sans relogement,
  • Exiger le relogement décent et adapté de toute famille et personne mal-logée ou sans logis,
  • Exiger l’application de la loi de réquisition sur les immeubles et logements vacants appartenant aux collectivités locales, à des administrations, à l’Etat, à des banques, à des compagnies d’assurance, à de gros propriétaires, à des professionnels de l’immobilier,
  • Plus généralement initier et organiser le soutien, l’information, la promotion d’action ayant pour but de remédier au problème des mal-logés et sans logis, notamment par des propositions visant à améliorer la législation sur le logement.

Les militants du DAL-MONTEREAU ont d’ores et déjà une ligne téléphonique, un N° de téléphone destiné à recevoir les appels de locataires en situation d’urgence, afin de pouvoir apporter une aide véritable.

Bien entendu, ce N° de téléphone peut également servir à venir grossir les rangs des militants !

090519030412390113689905 

——

Un qui soutient activement le DAL, au passage, tout comme Josiane Balasko, Guy Bedos, Mgr Gaillot, Daniel Cohn-Bendit, c’est Benabar.

http://www.dailymotion.com/video/x8f149

——-

Benabar, qui sera évidemment l’une des têtes d’affiche du prochain festival de Montereau. 

Le monde est petit, non ?

N’hésitez pas à diffuser ce numéro de téléphone, n’hésitez pas à venir rejoindre les rangs du DAL Montereau, n’hésitez pas à vous déplacer samedi matin, devant la mairie.

Sans oublier le lien qui renvoie sur le DAL :

http://www.droitaulogement.org/

090519030412390113689905 

———-
Qu’on se le dise !

—————————————————————————————–

Docteur Jego and Mister Yves ?

Avant-Post

.
Il est (enfin) arrivé !

Docteur Jego and Mister Yves ? dans Vie locale 090518070144390113685205 

.
CLOSE TO DAWN !

.
090518070144390113685206 dans Vie locale 

Le troisième et dernier album en date du mythique groupe KOB, l’un des meilleurs groupes si ce n’est LE meilleur groupe de heavy rock français (c’est mon avis et je le partage), l’album Close to Dawn est sorti le 15 mai dernier.

Tout comme les deux premiers opus du quintet, c’est un concentré d’énergie, de pulsation, de muscle, de rock-bluesy comme on l’aime, mais c’est aussi un incroyable coktail de sensibilité, de feeling, de virtuosité que les cinq compères nous proposent ici.

Chez KOB, on assume ! Les influences sont omniprésentes : les mânes de Led Zep, Black Sabbath, Plant ou Page planent en permanence.

Chez KOB, on n’est pas dans un délire chichiteux de mauvais aloi…

Chez KOB, on n’est pas du genre à faire dans la concession…

Et ça, par les temps qui courent, voulez-vous que je vous dise, ça fait beaucoup de bien !

090518072902390113685435

http://musique.fnac.com/a2657097/Kob-Close-to-dawn-CD-album?Mn=-1&Ra=-28&To=0Ν=2&Fr=0

—-
Pour télécharger « Mekanism of Time », le premier album du groupe :

090518073236390113685453

http://www.virginmega.fr/artiste/kob-213977,-1,page1.htm

—-
Le site du groupe :

http://kobtheband.free.fr/

 

Vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas !
.
.
.
.
.
——————————————————————————–

.
.
Docteur Jego and Mister Yves ?

.
Ainsi donc, il y aurait non pas un mais deux Secrétaires-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346-1 !

Ainsi donc, notre édilanous aurait un avatar ingoré du commun des mortels !

Ainsi donc, notre SEAOMMUMP-346-1 aurait un double, si l’on en croit l’article du Parisien en date du 14 mai dernier, que je m’en vais vous livrer pas plus tard que maintenant !

090517032852390113676677 

———-

Ainsi donc, en France hexagonale, Yves Jégo serait un incompris, un décrédébilisé, un pauvre malheureux, en somme.

Moi, ça me rappellerait presque feu le regretté Claude François qui nous manque tant :

Mal aimé
Je suis le mal aimé
Les gens me connaissent
Tel que je veux me montrer
Mais ont-ils cherché à savoir
D’où me viennent mes joies ?
Et pourquoi ce désespoir
Caché au fond de moi ?

Bon sang ! Mais sommes-nous sots de n’avoir pas compris !

Ce mal-aimé hexagonal se métamorphose en un super-héros en outre-mer.

Ce paria parisien se transforme en Spyvesderman ultra-marin !

Ce pauvre SEAOMMUMP-346-1 dès qu’il passe le 60ème méridien Ouest, se mue en sauveur des Antilles !

Ah ! Moi qui suis allé sur le terrain, je peux vous dire que mon loueur de voiture à l’Anse Mitan, mon vendeur de jus de canne-à-sucre à Fort-de-France, les amis martiniquais rencontrés ici et là, et surtout là, les journalistes Cécile Marre et Eric Rayapin, le syndicaliste Elie Domota et ses troupes, tous ces ultra-marins-là étaient loin de se douter qu’Yves Jégo était chez eux une espèce de messie incarné, et à Paris ainsi qu’à Montereau une pauvre petite chose qu’on ignore.

http://yvespoey.unblog.fr/2008/08/19/sur-le-terrain/

Soyons sérieux un moment.

Le dernier plan de communication  en date d’Yves Jégo ne trompera personne.

Il s’agit pour lui de forcer un peu la main à sa hiérarchie, et de tenter de redorer un blason bien terni par toutes les aventures ultra-marines narrées assez en détail ici pour que Flamberge soit référencé sur le site des Etats-Généraux de l’Outre-Mer….

Comme dirait ma crémière : il vaut mieux lire ça que d’être aveugle.

En tout cas, après le barbecue caribéen, ici, à Paris, même incompris et mal-aimé notre SEAOMMUMP-346-1 continue l’aventure gastronomique ultra-marine, et cette fois-ci en bonne compagnie, si l’on en croit cet articulet glané dans le Figaro Magazine de la semaine dernière…

090510083015390113630873

———-
Allez, dans la foulée, comme résister au collector ci-dessous ?

 Image de prévisualisation YouTube

A demain. Je vous communiquerai un faire-part de naissance.

—————————————————————————————

Faire le bide en soi…

Faire le bide en soi... dans Vie locale 090517082337390113679187n se souvient que, lors d’un barbecue caribéen organisé à l’hôtel de Montmorin, notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346-1 s’était transformé en une espèce d’agent de voyage. L’idée était de lancer une opération destinée à favoriser l’achat en ligne de voyages en Outre-Mer.

On se souvient même que Philippe Laville, celui qui n’en finit pas de taper sur les bambous, et Doc Gynéco qui n’en finit pas de me taper sur le système, ces deux piliers de la chanson française étaient venus se restaurer à l’oeil grâce nos contributions directes.

C’était ici. Le temps était tout gris…

047zO.GOMBERT-3cb3f dans Vie locale

——-
090506105834390113613886

———-

Cette opération promotionnelle était sensée durer dix jours, dix jours qui devaient voir s’écouler pas loin de 10 000 séjours, c’est à dire si mes comptes sont exacts, pas loin de 1 000 séjours par tranche de 24 heures…

En dix jours, tout devait disparaître !

A l’heure du bilan, le 15 mai dernier, ce fut M. Christophe PEROT, PDG de l’agence Tourinter de son état, qui devait tirer un constat assez tranché. Je le cite :

« Partirauxcaraibes.fr est un bide total »

M. PEROT va même plus loin, et ce, sur le site tour.hebdo, un site avant tout destiné aux professionnels du tourisme. Voici ce qu’il précise :

« le site Partirauxcaraibes.fr n’a pas eu le moindre effet sur les ventes.« 

Le site lancé en grande pompe le 5 mai par Yves Jégo, secrétaire d’Etat à l’Outre-mer, vit ses dernières heures : ce soir à minuit, l’offre prend fin. 10 000 offres mises en ligne depuis le 5 mai, avec un prix d’appel à 489 €. Depuis le lancement, 177 575 offres ont été consultées. Pour mémoire, 100 000 avaient été consultées en 48h…

« C’est un projet monté à la va-vite, commente Christophe Pérot. En plus, c’était le plus mauvais timing pour lancer ce site. »

« Il y aurait eu moyen d’utiliser ces 500 000 € (budget alloué à cette campagne par l’Etat, ndlr) de façon bien plus efficace.« 

Nicolas, un internaute apparemment versé dans la science de la communication par le biais d’Internet a même laissé un commentaire fort intéressant :

« Réaliser 10.000 réservations sur internet en seulement 10 jours avec un site inconnu était tout de même utopiquement ambitieux… 177.000 offres consultées représente 80.000vu (estimation haute!) soit + de 6€ du lead, ou encore 20 fois le prix du marché… Bravo le plan de communication, si on veut faire de la performance Online (« des ventes ») on commence par réfléchir à un plan marketing… « Online » avec des spécialistes de la communication web de préférence… « 

On mesurera par là le succès de l’opération « Partirauxcaraibes.com ».

(Pour mémoire, on se souviendra également que les plans com sur le Net ne réussissent pas à notre édilanous, puisque lors d’une précédente tentative de création du site www.voyageoutremer.com , le nom du site en question n’avait pas été déposé…)

 Je vous conseille de faire un tour ici, également :

http://www.volcreole.com/forum/message-940286.html

—–
Mais bien évidemment, pour le principal intéressé, notre SEAOMMUMP-346-1, il est évident que la réalité est tout autre !Son opération a tellement bien fonctionné, tous les séjours sont tellement partis en dix jours, tout le monde s’est tellement rué sur les destinations, que ladite opération a été prolongée de dix jours !

090517084746390113674591

Voici ce qu’on pouvait lire sur le site du Secrétariat d’Etat…

« Alors que le site www.partirauxcaraibes.fr comptabilise déjà plus de 179 000 offres consultées, le Secrétariat d’Etat à l’Outre-Mer a décidé de prolonger l’opération de mise en vente de séjours promotionnels vers les Antilles qui devait initialement se terminer ce soir.

Les voyageurs potentiels auront 10 jours supplémentaires, soit jusqu’au 25 mai – minuit, pour profiter des offres de séjours à prix très concurrentiels vers la Martinique et la Guadeloupe.« 

Alors, c’est l’éditorialiste d’un autre site professionnel, Tourmag.com, qui résume le mieux la situation :

http://www.tourmag.com/Exotismes-partant-pour-jouer-les-prolongations-de-partirauxcaraibes-fr_a32232.html

Partir aux Caraïbes : du lard ou du cochon ?

« On ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif, dit le proverbe ».

Pourtant, PartirauxCaraïbes va jouer les prolongations encore une dizaine de jours. Manifestement, les ventes attendues ne sont pas au rendez-vous ( même si certains tirent leur épingle du jeu) sur ce site web ficelé à la hâte et avec des arrières-pensées électoralistes.
La grande discrétion d’Yves Jégo sur le sujet contraste avec le « feu d’artifice » du lancement.
Alors on se gargarise avec les chiffres de fréquentation. Mais depuis quand les statistiques remplissent-elles les hôtels ?
On savait que politique et business font rarement bon ménage.
Alors, si on laissait les professionnels du tourisme faire leur métier ?

———-
Encore une fois, entre la communication jégoïste et le terrain, et je n’en finis pas de vous le démontrer, il y a un certain nombre de kilomètres.

Voire de miles….

————————————————————————————-

 

 

Rumeurs de report

Rumeurs de report dans Récréation 090516082609390113672531ette semaine a été placée sous le signe des rendez-vous manqués pour notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346-1. Réunion reportée avec les syndicats monterelais, report également (à son initiative) de la rencontre avec Elie Domota, bref, les avatars de l’agenda jégoïste ont bien entendu généré leur lot de rumeurs en tous genres.

Mais évidemment et bien sûr, je sais que je peux toujours compter sur vous pour démêler le faux du faux !

———-

Notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346-1 aurait décidé de reporter le prochain conseil municipal afin de caler à la place le report de la réunion syndicale empêchée par un précédent report d’entretien avec des militants du LKP, lui même reporté en raison d’une virée en hélico en martinique, qui avait été reportée en raison d’une réunion avec des planteurs de banane, qui elle, n’avait pas pu être reportée, au contraire du conseil de communauté de communes, lui même reporté à cause d’un report de meeting UMP .

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Cette fièvre du report de la part de notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346-1 restera dans l’histoire sous l’appellation H1-N346-1.

Rumeur, pas rumeur ?
———-

La chanson préférée de notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346-1 est désormais un adaptation de Jacques Brel :

« Dans le report de Pointe à Pitre, y’a des ultra-marins qui poireautent. »

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346-1 reportant à tour de bras tout ce qui lui tombe sous la main, aurait décidé de reporter des lunettes.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

« Mais par un prompt renfort nous vîmes  3000 en arrivant au report », se serait récemment exclamé Notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346-1 !

Rumeur, pas rumeur ?

———-
Figurez-vous qu’il se pourrait bien que l’une de ces rumeurs domicilales fût presque vraie.

La preuve. (Vous pouvez pencher un peu la tête ou retourner votre moniteur.)

090516094113390113668888 dans Récréation

——-

Mais encore une fois, tout ceci était d’une simplicité quasi évangélique !

Et maintenant, place à la photo dominicale. Une photo bucolique, presque…

090516101243390113668999

———-
A demain !
——————————————————————————

Surville… La cité maudite ? (3ème partie)

Voici le texte bouleversant de Nadia, la soeur de Mehdi, ce jeune homme qui a passé trois années à Fleury-Mérogis pour rien.

Un vrai témoignage.

———————————————————————————
Quand et comment pourra-t-on oublier les menottes aux poignets qu’on lui a mis ce lundi 2 mai 2005 quelques heures à peines après la macabre découverte?

Quand et comment pourra-t-on oublier ces 48 heures de garde à vue qui ont duré trois ans ?

Quand et comment pourrai-je oublier cette  femme blonde, officier de police, qui m’a fait croire deux heures à peine après l’interpellation de Mehdi que mon frère était un assassin ? 

 Quand et comment pourrai-je oublier la peur qui m’a envahie ce soir là ?

 Quand et comment pourra-t-on oublier ce mercredi 4 mai 2005 quand elle nous a dit : « ne vous inquiétez pas ce soir il rentre à la maison », elle avait juste un peu oublié de nous dire que ça durerait  trois ans.

Quand et comment pourra-t-on oublier cet acharnement médiatique et toutes ces accusations avant même qu’un juge n’ait tranché ?

Quand et comment pourra-t-on oublier les quelques journées entières passées dans la salle des pas perdus avec les enfants à attendre un bisou, un câlin, un petit mot tendre, juste de quoi réconforter les enfants que nous avions protégés de  »l’étiquette » de visiteurs de prison.   

Quand et comment  pourra t-on oublier ce jour de parloir lorsque Mehdi m’a dit : « Tu sais, après 48 heures de garde à vue… Tellement j’avais dit que j’étais innocent, et tellement les policiers ne m’avaient pas cru, que lorsque j’ai été déféré au parquet, j’ai écouté l’accusation, mais à ce moment là, je n’ai même plus osé dire un mot. Si la juge m’avait dit que j’allais sur la chaise électrique, j’y serais allé et j’aurais fermé ma gueule. »

Quand et comment pourra t-on oublier la douleur et la peine de mes parents, mes petits frères, mes petites soeurs, de mes enfants, de Mehdi, la mienne et celle de tous ceux qui nous entourent ?

Mais comme mon père nous l’a si bien dit, pour nous réconforter comme il sait si bien le faire:  « ‘Hamdoullah’ notre fils est vivant ! ».

Notre grand regret, c’est quand même ce sentiment persistant de n’avoir jamais, jamais, au grand jamais rencontré « la présomption d’innocence » dont on parle tant.

Ce lundi 2 mai 2005 dure depuis quatre ans, il est grand temps que chacun prenne ses responsabilités. 

Ô combien il a été pénible, chagrinant et douloureux de croiser les mots et le regard du fataliste qui n ‘y croyait plus.

Mais quoi qu’on en dise, à Surville, la sincérité, l’honnêteté, la solidarité et la fraternité ne nous ont pas quittés.

Autant dire qu’on n’a pas l’intention de continuer à vivre en silence et fatalement l’irresponsabilité grandissante qui commence à faire de Surville un jardin d’enfants au mieux, une jungle, au pire

On vit parmi des assassins dangereux, on paye des taxes et des impôts pour vivre en paix,  alors que chacun fasse son boulot mieux que ça n’a été fait jusqu’à présent !

On ne pourra pas revenir en arrière sur le passé et ce qu’on a vécu c’était bien notre mektoub (c’était prédestiné). 

Mais on doit oeuvrer pour son destin, parce qu’à force de fatalité et de résignation, on finira à trop ressembler aux animaux.

On ne demande rien de plus que notre DROIT en tant qu’humains et en tant que citoyens !

Nadia B.

——————————————————————

Nadia, les orchidées survilloises qui suivent, je te les offre, à toi et à tes proches…

Tu étais d’ailleurs là, avec tes enfants, lorsqu’elles ont été photographiées, mardi soir dernier, dans la réserve naturelle.

Surville... La cité maudite ? (3ème partie) dans Sur le vif... 090515065452390113666055 

090515065452390113666056 dans Vie locale 

L’orchidée Mouche

—–

090515065451390113666054 

L’orchidée « Deux feuilles », qui ne pousse que dans les sous-bois.

————————————————————————-

Casser la voie ?

Avant-Post

Communiqué de presse : nouveau report jégoïste !

Casser la voie ? dans Vie locale 090514060959390113659560

090514060959390113659561 dans Vie locale

————————————————————————————

Casser la voie ?
.
Lundi dernier, la salle polyvalente de Varennes-sur-Seine accueillait un conseil de la CC2F, notre Communauté de Communes des deux Fleuves.

Les délégués communautaires qui avaient fait le déplacement purent s’apercevoir que notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346-1 était absent, retenu par « ses obligations ministérielles » selon le mot de M. Lévêque, président de séance ce soir-là…

090513061328390113654007

M. Philippe Lévêque, Maire de Marolles sur Seine

———-
L’ambiance en était toute conviviale, on aurait dit qu’une espèce de sérénité, de calme et de tranquillité régnaient.

Comme quoi…

Il fut rappelé au cours de cette réunion que le dossier de création du pôle de compétitivité des trois Communautés de communes (Moret-Seine-et-Loing, Fontainebleau-Avon et CC2F) autour du thème de l’énergie et des matériaux n’avait pas été retenu par les services de l’Etat.

Il faut dire qu’on ne décide pas comme ça du jour au lendemain sur un coup de tête jégoïste, la création d’un pôle de compétitivité.

Le dossier doit reposer sur de solides critères, qui, en tout cas, à Montereau, n’existent pratiquement pas:

  • la mise en oeuvre d’une stratégie commune de développement économique cohérente avec la stratégie globale du territoire,
  • des partenariats approfondis entre acteurs autour de projets,
  • la concentration sur des technologies destinées à des marchés à haut potentiel de croissance,
  • une masse critique suffisante pour acquérir et développer une visibilité internationale.

Il sera donc créé, en lot de consolation et à l’incitation de la Délégation Interministérielle à l’Aménagement et à la Compétitivité des Territoires un SPL (Système Productif Local), afin de renforcer la force de frappe commerciale des PME/PMI locales, de mutualiser les moyens de promotion et de prospection communs, et de développer des projets technologiques ou des moyens de formation communs.

Une subvention de 9500 Euros sera donc versée à l’association SPL MIREM qui gérera ce nouveau « machin ».

Ce fut à ce moment-là que Romain Senoble, l’élu forgeois, fidèle à sa saine habitude de poser des questions frappées au coin du bon sens et de se montrer soucieux de la bonne utilisation de l’impôt local, ce fut à ce moment-là que Romain Senoble fit sa première remarque.

090513061328390113654009

Romain Senoble , Maire-Adjoint de Forges

———-
Il rappela qu’un peu comme la soeur Anne qui ne voyait toujours rien venir, on cherchait toujours l’entreprise de logistique Faure-et-Machet qui devait s’implanter depuis quatre ans à Marolles, et que ce faisant, (ou plutôt ne  faisant pas), elle monopolisait un terrain qui ne pouvait donc être proposé à d’autres acquéreurs.

(On se souvient que cette société, selon Yves Jégo, devait être au développement de l’emploi dans la région ce que le sulfate de cuivre est à la vigne : une panacée universelle et un bienfait absolu.)

Il pensa qu’il serait judicieux de faire payer à cette société une pénalité, le site étant bloqué depuis quatre ans.

Jean Tychensky, « Mon cher Jean », comme l’appelle notre SEAOMMUMP-346, opina du chef, et prit bonne note de la remarque de Romain Senoble.

090513061329390113654010

Jean Tychensky, 3ème vice-président de la CC2F

———-

Romain Senoble se demanda également s’il était de la compétence de la CC2F de financer les espaces verts et les plantations de la ZAC des Rougeaux à Montereau ?

Encore une fois, « Mon cher Jean » prit la parole pour s’engager à ce que Montereau rembourse la subvention.

Mais ce fut José Ruiz, le Maire de Varennes-sur-Seine qui devait apporter ce soir-là à cette réunion toute sa saveur.

Il lui revint la charge de présenter une demande de subvention concernant un moyen routier de retournement pour les bus scolaires devant le lycée André-Malraux, à Montereau.

Il présenta sa délibération de la sorte :

« Projet de retournement de Montereau ». L’assistance sourit une première fois.

Immanquablement, du côté des élus monterelais, fusa une correction : « Projet de retournement de voies à Montereau. »

Profitant de la perche qui lui était ainsi tendue, José Ruiz fit remarquer, tout en sachant qu’à l’oral, on n’entend pas la dernière lettre des mots voie et voix :

« C’est vrai qu’à Montereau, les retournements de voies, ça c’est déjà vu. »

A ce moment-là, Mme la Conseillère municipale monterelaise déléguée à la vie animale qui siégeait ce soir-là sourit. Certes peut être un peu jaune… Puis, elle fut happée par Morphée qui a les bras longs…

090513061328390113654008 

Marie Drèze, CMDVA

———-

On se sépara en promettant de se retrouver le 29 juin prochain, à la salle des fêtes de Cannes-Ecluse.

Sauf report jégoïste, bien évidemment…

——————————-

Je vous communiquerai demain un texte bouleversant que m’a fait parvenir la famille de Mehdi, ce jeune homme qui a passé trois années à Fleury-Mérogis, avant que son avocate ne parvienne à démontrer que les charges retenues contre lui ne tenaient pas.

————————————————————————————————-
 

Surville… La cité maudite ? (2ème partie)

Surville... La cité maudite ? (2ème partie) dans Ca ne va plus ! 090513054752390113653763e voudrais revenir aujourd’hui sur l’une des trois affaires évoquées hier, une affaire qui serait menacée de clôture par le juge d’instruction de Fontainebleau.

Et ce, pour la raison dont je vous entretenais hier : le meurtrier de Vanessa Aouichat court toujours, Vanessa qui fut assassinée de 28 coups de couteau dans la nuit du 30 avril au 1er mai 2005, selon les constatations du médecin légiste, au 13ème étage au N°5 des tours Lavoisier.

Voilà comment était présentée l’affaire dans un reportage télévisé. (France 5, C dans l’air – Mai 2005)

—–
Image de prévisualisation YouTube

—–

Franck Carabin, du syndicat de police Synergie Officiers, raconte les faits, à chaud.

Certaines de ses déclarations se révéleront inexactes, puisque la suite de l’enquête montrera que ce n’est pas au cours d’une soirée arrosée que la jeune fille est morte, mais bien qu’elle a été assassinée alors qu’elle était seule dans l’appartement d’un ami.

Le jeune homme inculpé, qui ne l’a jamais violée, comme le prétend à l’époque Franck Carabin (Vanessa était vierge, ce sera un fait avéré par toutes les analyses),  le jeune homme était à ce moment-là sur le balcon de l’appartement d’à côté. En entendant un bruit de clé dans la serrure, il a quitté précipitamment l’appartement craignant le retour du locataire, le lieu lui ayant été interdit par l’ami de Vanessa, le locataire en titre de l’appartement.

Le problème, c’est que ce jeune homme sera la dernière personne connue à avoir vu Vanessa vivante.

Il sera donc inculpé du meurtre de la jeune fille et sera incarcéré à Fleury-Mérogis pendant trois ans, avant que son avocate ne parvienne à démontrer que les charges retenues contre lui ne tenaient pas.

Il sera libéré.

Trois ans à Fleury-Mérogis pour rien.

Trois ans à Fleury-Mérogis, c’est long.

Trois ans à Fleury-Mérogis, c’est dur.

Trois ans à Fleury-Mérogis, c’est l’enfer, surtout quand on paye pour les autres.

Au vu de l’enquête menée, un certain nombre de questions ne manquent pas de se poser.

Pourquoi les enquêteurs n’ont-ils pas saisi tous les couteaux trouvés sur les lieux du crime ?

Pourquoi une planche tachée de sang sur le balcon de l’appartement n’a-t-elle pas été saisie aux fins d’une analyse ?

Pourquoi Mehdi, le jeune homme mis en examen deux jours après le drame n’a-t-il pas été examiné médicalement, pour vérifier la véracité de ses dires ? (Il s’était griffé en descendant du balcon.)

Alors que les déclarations de Mehdi vont être recoupées et vérifiées, montrant par là qu’il n’a JAMAIS menti, qu’il n’avait AUCUNE raison de s’en prendre à la jeune fille, pourquoi les dires des autres témoins ne l’ont pas été tout autant ?

Pourquoi avoir accordé une confiance aveugle au procédé d’identification « Blue Star » dont les limites sont connues ? Medhi n’avait aucune trace de sang sur ses chaussettes et sur ses semelles de baskets, comme le révéleront par la suite des analyses complémentaires.

Fallait-il un coupable à tout prix et ce, très rapidement ?

Le seul tort de Mehdi était-il d’être tout près de la scène de crime et d’être la dernière personne connue à avoir vu Vanessa vivante ?

A ce jour, la grande crainte des défenseurs de Mehdi, c’est qu’on arrête les investigations, que le dossier soit clos par le juge d’instruction sur un constat d’échec, et que le coupable ne soit pas identifié.

(Comme cela s’est passé pour le meutre de Khalid Moueffek, un dossier clos sans assassin après cinq années d’enquête…) 

Mme la Procureure de la République de Fontainebleau considérant qu’il s’agit d’un meurtre d’une particulière violence, a demandé en février 2009 dernier, que les investigations soient confiées à un collège de magistrats.

Visiblement, Mme la Procureure ne croit pas au Mektoub dont je parlais hier : il ne doit pas y avoir de fatalité à Montereau.

On doit, comme partout en France, mettre des moyens pour élucider des meurtres qui s’y commettent.

————————————————————————————————————

Surville… La cité maudite ? (1ère partie)

25 avril 2008…

2 mai 2005…

12 septembre 2003…

Trois dates… Trois meurtres… Trois vies qui disparaissent…

Trois affaires, trois enquêtes qui à ce jour, à Montereau, n’ont pas été résolues.

Le 25 avril 2008, Abdeljalil Boumedhi, 30 ans, était assassiné froidement en plein jour rue Racine, à quelques centaines de mètres du commissariat annexe, dans une cité truffée de caméras de télé-surveillance.

Le 2 mai 2005, Vanessa Aouichat, 19 ans, est retrouvée assassinée de 28 coups de couteau, sur le balcon d’un appartement situé au 13ème étage du 5 des Tours Lavoisier, presque vidées de leurs habitants, car destinées à la démolition.

Le 12 septembre 2003,  Khalid Moueffek, âgé de 28 ans est abattu place Fernand-Léger, à Surville, après avoir confisqué la moto d’un jeune qui faisait trop de bruit.

Le terrible point commun de ces trois meurtres : leur(s) auteur(s) n’a (n’ont) pas encore été retrouvé(s) à ce jour.

Montereau présente donc une particularité pour le moins étonnante : les trois derniers meurtres en date sont restés impunis, ce qui, à ma connaissance est unique en Ile-de-France, et peut-être même en France.

Surville n’est pas la seule cité « difficile » où les habitants se « taisent » (c’est un argument qu’on entend souvent ici et là…), Surville ne peut pas être cataloguée comme zone de non-droit, l’impunité ne doit pas exister à Surville…

Il suffit de se balader dans la région d’Ile-de-France, pour constater qu’à Corbeil (Les Tarterêts), La Courneuve, Stains, dans le 93, on connaît des cités beaucoup plus grandes et beaucoup plus difficiles.

Mais là-bas, on y trouve les assassins.

Ce fut le sens de ma question, lors du forum « Vos libertés, votre sécurité, parlons-en », le mardi 28 avril dernier, au Prieuré St-Martin.

Quelle lecture pouvaient avoir M. le Sous-Préfet et M. le Commandant représentant de la Direction de la Sécurité publique en Seine-et-Marne de cette terrible constatation ?

Ce fut ce dernier qui me répondit dans un premier temps qu’il ne se défaussait pas, mais qu’il n’était pas directement responsable puisque c’est la police judiciaire de Versailles qui s’occupe de ces affaires, et que d’autre part, il faut souvent beaucoup de temps pour retrouver le ou les auteurs d’un meurtre, et qu’il faut être patient.

C’est tout à fait exact, à condition que les instructions des dossiers ne soient pas closes, c’est à dire qu’on cherche toujours les coupables.

Comme me disait récemment une habitante : « Ailleurs on trouve, mais à Montereau, nous les habitants, on a juste le droit de vivre avec des assassins ! Moi, j’en ai marre qu’on dise c’est le Mektoub, le destin, la fatalité. On est en France ! »

Sans parler de cette magnifique utilisation d’une hypothétique malédiction qui sévirait à Montereau, comme en témoignent ces deux couvertures de presse de 2005 :

 

Surville... La cité maudite ? (1ère partie) dans Vie locale 090510083015390113630876

090426094923390113545499 dans Vie locale

———-

La seule malédiction de Surville, ce n’est pas qu’on s’y assassine plus qu’ailleurs, c’est qu’on n’y retrouve pas les meurtriers.

Et qu’en autre conséquence, un innocent a passé trois ans à Fleury-Mérogis pour rien…

Nous y reviendrons demain.

———————————————————————————————–

 

Tréteaux, mais de plus en plus tard…

Avant-Post

.
Nouvelle expulsion locative programmée à Surville !

.
Les expulsions locatives continuent à Surville !

Une famille de 8 personnes, dont 4 enfants mineurs, un nourrisson de trois mois et un petit de deux ans risquent d’être très rapidement expulsés.

Avec une dette de 15000 Euros, un dossier de surendettement est en cours de constitution avec une assistante sociale, qui s’est mise en relation avec l’Office Confluence habitat.

La famille touche 1050 Euros par mois, avec un loyer de 687,79 Euros.

Comment s’en sortir dans ces conditions ?

Le collectif de mars 2009 a contacté l’association Droit au Logement, qui a mis en place un N° de téléphone SOS Expulsions, pour répondre à ces situations.

 

SOS Expulsions :

 

06 16 12 55 27

Tréteaux, mais de plus en plus tard... dans Vie locale 090511093611390113642604

http://www.globenet.org/dal/

http://www.droitaulogement.org/

Le DAL qui agissait beaucoup à Paris et en petite couronne a décidé d’intervenir dorénavant en grande couronne.

Il faut être prêt à une éventuelle mobilisation ! A suivre !
——————————————————

Tréteaux, mais de plus en plus tard…

.
L’observateur attentif de la vie culturelle municipale se souviendra qu’à grand renfort de communication, notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346-1 avait annoncé la venue à Montereau des Tréteaux de France, la compagnie de Marcel Maréchal, en juillet 2009.

En effet, les comédiens et les administrateurs de la troupe devaient s’installer à cette date au Prieuré St Martin.

090509090341390113625323 dans Vie locale

L’annonce faite à Marcel…

C’était le 19 février 2008 !
———-

Juillet 2009, c’est bientôt. On peut même dire que l’on n’en a jamais été aussi proches.

J’ai donc eu l’idée d’aller faire un tour sur le site de la prestigieuse compagnie.

Voici ce qu’on peut y découvrir, en page d’accueil.

090509090520390113625332

———-

Oui, on y parle de 2010, et non plus de 2009.

Intrigué, j’ai donc appelé Jean-Luc Grandrie, le directeur administratif des Tréteaux de France.

M. Grandrie m’a révélé que pour pouvoir s’installer à Montereau, la troupe avait demandé un certain nombre de travaux, et que le début des travaux avait pris beaucoup de retard.

En effet, si vous vous rendez sur place, vous pourrez constater qu’on ne s’active guère en matière de travaux. On pourrait même dire que l’on ne s’y active pas du tout, puisque rien n’a commencé.

Il m’a été révélé que nombre de problèmes administratifs avaient empêché un démarrage rapide des travaux. J’ai senti que mon interlocuteur ne souhaitait pas trop s’étendre sur ces problèmes administratifs, cette autre grande spécialité de la Mairie de Montereau.

(Une Mairie toujours prompte à s’en prendre au Conseil Général ou au Conseil Régional, mais qui a souvent du mal à se plier aux délais impartis pour renvoyer les dossiers de subvention dans les temps !)

Jean-Luc Grandrie m’a même précisé que l’architecte venait seulement d’être nommé…

Ainsi donc et encore une fois, une espèce de loi du retard semble planer sur notre chef lieu de canton.

Tout projet, pourtant annoncé à grand renfort de communication, ça on sait faire, tout projet semble prendre du retard.

Le commissariat vient seulement d’être inauguré avec pratiquement un an et demi de retard, la piscine prévue opérationnelle pour fin février 2009 sera peut être livrée en 2010, les maisons à 15 euros par jour succédant aux défuntes maisons à 100 000 euros ne sont toujours pas livrées, les tours Voltaire ne sont toujours pas démolies, les travaux dans le quartier Jules-Ferry après le départ de Nexity n’ont toujours pas commencé, etc, etc…

pancartenoues

livraisoncommissariat.bmp

———-

 

090225104243390113213354

———-

carrlangevintours1.bmp

 

———-

Voulez-vous que je vous dise : une fois de plus, je me demande si le vieil adage ne serait pas de plus en plus vérifié : trop de communication tue la communication…

——————————————————————————————

 

1234

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !