Doudou an mwen ki ka pati… Hélas, hélas cé pou toujou !

Doudou an mwen ki ka pati... Hélas, hélas cé pou toujou ! dans Billets d'HOU 090225102839390113213313ous, je ne sais pas, mais moi, si.

Je suis tout perturbé, tout ému, tout chose…

Mardi soir dernier, aux alentours de 20h10, la France entière, que dis-je la France, le Monde entier prenait conscience de ce coup du sort infligé à notre désormais EX-SEAOMMUMP-346-1 par notre pourtant vaillant Président au périnée d’airain !

Oui, c’en était fini pour notre édilanous : plus de miles, plus de colliers de fleurs et plus de barbecues caribéens !

Une tragédie !

Et la tragédie, ici, vous le savez, c’est en alexandrins, qu’on l’apprécie !

———-

Ô terrible Leucippos, Ô vils Pénates,

Quelle déculottée, sciemment vous m’infligeâtes !

C’était un soir funeste, tous attendaient l’20 heures…

La nouvelle tomba, telle l’annonce d’une tumeur.

Ah ! Brûlant Phoronée ! Eh ! Vilain ménélas !

C’est Guéant qui l’annonce : il faut que je me casse !

J’espérais bien un peu, on ne se r’fait pas,

Rester en place… On signe mon trépas !

Mais qu’ai-je donc pu faire, oncques ne déméritai.

N’aurais-je pas compris que Nico j’irritais ?

A l’hôtel Montmorin, on me coupe les pattes.

Il va falloir faire fissa, que je me carapate.

Je pense filer de nuit, moi, les mômes et ma reine,

Ce sera, je le crois, comme la nuit de Varennes…

C’est que, rue Oudinot, entre marteau et enclume,

Je pourrais bien goûter au goudron et aux plumes !

Quant à mon Ann-Katrynn, il n’y faut plus compter,

Le poste auprès de moi, je dois la détromper.

A la mairie d’Mont’reau, tout allant d’mal en pis,

Je pourrais lui faire faire plein de photocopies.

Mais, sérieusement, qu’est-ce qu’elle a donc de plus,

La fille de Lucette, la Penchard Marie-Luce ?

Comme elle est du beau sexe, on m’a entourloupé,

Ah mais si j’avais su, je me les serais coupées.

J’pensais l’accompagner, je n’étais pas devin…

Notre omniprésident au périnée divin :

Aux Antilles je pensais lui servir de sherpa.

Au lieu de ça, aïma ! On n’m'y verra même pas !

J’avais fait mes valises, bien avant ce coup bas…

Je dois ranger ma crème, mon masque et mon tuba.

Dorénavant, ô joie, tout seul dans mon boui-boui,

Je verrai tous les jours, mon Jean-Marie Albouy.

En vérité, j’vous l’dis, je suis tourneboulé.

Après ce Trafalgar, je vais me consoler !

Pour garder le moral,  tant pis pour mes finances,

Je vais m’offrir une folie, pour la réminiscence…

Pour venir à Mont’reau ou retourner à Nice,

Oui, je vais m’acheter une noire Vel Satis !

———-

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste !

Votre dévoué HOU.

——————————–

BONUS 

.
En exclusivité quasi internationale, un reportage photo d’un envoyé spécial Flambergien, sur place hier !

The right man in the right place !
090624102050390113949564 dans Billets d'HOU

—–
090624101706390113949548

—–

090624102510390113949597

—–

090624101214390113949503

—–

.

.

.

.

.

.
090624102906390113949622

 

—————————————————————————————————

 

 

 

 


28 commentaires

  1. Gwada dit :

    Le jean, c’est un message politique ?

    Cé kan ven ka vanté ou ka ouè kiou poul’.

  2. Ajax dit :

    Nom d’un premier grand cru classé de saint-Emilion !

    Mais que faisait donc rue Oudinot M. Jean-Baptiste DUGOIN, élu de l’Essonne et employé à la mairie de Montereau ?

  3. Anonyme dit :

    Il a certainement fait venir quelques membres de son fan club monterolais, car du côté du personnel de la rue Oudinot, j’imagine que la plupart a dû pousser un ouf de soulagement suite à cette éviction surprise du gouvernement.

    23 juin 2009, une date à marquer d’une pierre noire : c’est à 19 h 41 précises qu’il a appris par un coup de fil élyséen qu’il ne fera pas partie de l’équipe gouvernementale remaniée.

  4. Billoute dit :

    Et qui est cette dame au grand sac noir ?

  5. Anonyme dit :

    La dame au grand sac noir, il paraît qu’elle anime une émission culinaire à la télé (info pas vérifiée).

  6. p'tite souris dit :

    Et la Dame au tablier blanc, elle mijote quoi sur son perron ?

    On ne va tout de même pas pleurer sur le sort de 346-1, et les risques du métier alors, vous en faites quoi ? Les 2 millions500.000 chomeurs jetés peuvent envier les privilèges parlementaires qui lui restent.

  7. p'tite souris dit :

    Et son comportement envers l’intersyndicale locale qui’il « refuse » de recevoir est-ce bien dans la ligne des déclaration gouvernementales selon lesquelles les ministères « consultent en permanence » et recoivent « les partenaires sociaux » entre autres ?
    N’est-ce pas, là aussi , une mauvaise note dans son évaluation ministérielle?

1 2 3 4

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !