Archive pour juin, 2009

Dure limite !

Avant-Post

.
Dure limite ! dans Vie locale 090610035655390113839276essage destiné à tous ceux qui finalement pensent que ça n’est pas trop cool d’agresser un salarié de la fonction publique devant son lieu de travail, à 7h40 un vendredi matin et à Montereau-Fault-Yonne.

———————————————————————————————————————————–

 

RASSEMBLEMENT CITOYEN 

 

A l’initiative d’Enseignants du 1er et 2nd Degré,

de Citoyens, de Militants associatifs et syndicaux,

un rassemblement autour d’un buffet sera prévu le :

 

MARDI 16 JUIN

à partir de 18h30

 

Salle de l’Etang, à Varennes-Sur-Seine

——

Venez avec quelques victuailles à partager, afin de manifester votre soutien

et votre volonté de ne pas accepter passivement l’agression

d’un Directeur d’Ecole à Montereau-Fault-Yonne.

Merci d’avance. 

—————————————————————————-

Dure Limite !

.

090610035654390113839274 dans Vie localee vous propose aujourd’hui une petite photo de la rue de Paredes, à Surville, qui se trouve juste en bordure de la commune de Forges. Et c’est bien là le problème qui va nous préoccuper aujourd’hui.

Voici cette photo :

090605061117390113806884 

———-

Bon, vous dites-vous dans vos barbes, où va-t-il donc aller trouver un problème dans ce joli cliché pris un jour au temps assez maussade ?

Bonne question !

Qui mérite évidemment une réponse qui je pense, sera tout aussi bonne.

Le problème, c’est que la commune de Montereau a trop empiété sur les terres de Forges, le village voisin, ce qui pose un véritable souci notamment pour faire passer sereinement les engins agricoles.

Comme évidemment, et vous avez bien raison, vous ne me croyez pas, je vous livre un plan cadastral avec la zone trop monterelaise en question et en vert :

090605061117390113806883 

———-

Ô amateurs de plans cadastraux, ne me remerciez pas de vous avoir fait découvrir au passage qu’une petite parcelle appartient par ici au Ministère de l’Economie et des Finances…

Il y a tout de même de ces bizarreries, en cette triste vallée de larmes…

Les élus forgeois, (on connaît la propension de Romain Senoble à dire les choses) sur l’avis d’une conseillère municipale tout aussi forgeoise, firent remarquer qu’il était hors de question de laisser cette bande de terre à la ville de Montereau, non seulement pour le principe, mais pour permettre également le libre passage des tracteurs et des moissonneuses-batteuses.

On convoqua une réunion le 18 mai dernier.

Pensez-vous que des élus ou des techniciens monterelais vinrent assister à cette réunion ?

Nenni !

A Montereau, on est du genre à refiler le bébé à la Communauté de Communes…

On envoya au créneau M. Métay, le Maire de… la Brosse-Montceaux. 

Il fut convenu qu’effectivement, il y avait un problème et qu’il allait falloir le régler.

Mais pas par la CC2F, soulignèrent les représentants des Forgeois…

Un courrier partit donc de la Mairie de Forges en direction de notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346-1 afin que ce dernier daignât prendre en considération le problème.

A ce jour, à Forges, on attend toujours une réponse jégoïste…

———-

Après-Post

.

090610035654390113839275our terminer, je vous propose une petite devinette pour exercer votre sagacité…

Quel peut bien être le lien artistique unissant les trois illustres et célèbres personnages ci-dessous ?

090610034216390113839168, 090118040600390113012847 et 090610034216390113839169


———-

Réponse demain, même lieu, pour l’heure, c’est vous qui verrez…

————————–

Et puis en cadeau, ce lien, qui n’a strictement rien à voir avec le reste… (Encore que, parfois…)

Aujourd’hui sort la première bande-annonce du prochain film de Martin Scorsese, « Shutter Island »…

Mon réalisateur US préféré adapte l’un de mes écrivains US préférés, Dennis Lehane…

http://www.apple.com/trailers/paramount/shutterisland/

————————————————————————————————————————-

 

 

L’appel du 13 juin

Aujourd’hui, je vous communique l’appel unitaire des organisations syndicales d’Ile-de-France, pour la manifestation du samedi 13 juin prochain.

————————

Appel unitaire des organisations syndicales d’Ile de France

L'appel du 13 juin dans Vie locale plwzigi6qc_tn  jno7m66uie dans Vie localedg3zohdxmk   pq516to0j5

 

8oi0a4sae3xzbm7uyah7 4tq8mhkgd5

Ensemble en Ile-de-France, pour la défense

et le développement de l’emploi, pour l’augmentation des salaires.

MANIFESTONS LE SAMEDI 13 JUIN 2009

 

La crise économique amplifiée par la crise financière internationale touche durement une grande partie des salariés de notre région dans leurs emplois et leurs revenus.

Alors qu’ils ne sont en rien responsables, les salariés, les demandeurs d’emploi et les retraités, sont les premières victimes de cette crise.

Elle menace l’avenir des jeunes franciliens, met à mal la cohésion sociale et les solidarités. Elle accroît les inégalités et les risques de précarité.

Face à l’ampleur de la crise, le patronat et le gouvernement n’apportent pas les réponses économiques et sociales à la hauteur des enjeux.

———

Demandeurs d’emplois en IDF :

Février/Mars : + 3,1 %

2008/2009 : +14 % en un an !

30 000 suppressions d’emploi en IDF dont 11 000 dans le tertiaire et 15 000 dans l’intérim.

En Ile de France, 10 % des habitants vivent en dessous du seuil de pauvreté !

———-

De plus, le gouvernement continue ses attaques sur l’emploi public dont les incidences sont importantes en Ile-de-France.

Les organisations syndicales, dès janvier 2009, ont construit au niveau national des propositions communes pour une relance sociale.

De nombreuses manifestations ont rassemblé depuis le début de l’année des centaines de milliers de salariés venant de tous horizons : privé, public, grandes entreprises, PME, mais aussi des retraités, des chômeurs, des étudiants, population également touchée par les difficultés.

L’ampleur des mobilisations soutenues par 80 % de la population démontre, au-delà de l’inquiétude, la détermination des salariés à obtenir des solutions concrètes.

———-

SAMEDI 13 JUIN 2009

 

MANIFESTATION UNITAIRE

A PARIS (14h00 – BASTILLE)

 

L’union locale CGT organise un départ en bus à 12h30 devant la Mairie de Montereau.

Réservez vos places au : 01 64 32 05 46.

———-

Plus de choix dans la date !

Plus de choix dans la date ! dans Vie locale 090608073234390113828735otre Secrétaire-d’Etat-A-L’Outre-Mer-Maire-UMP-346-1 pourrait-il obtenir un jour un portefeuille aux affaires sociales ?

Rien n’est moins sûr, si l’on en croit sa propension à reporter les rendez-vous prévus de longue date avec les syndicats …

Pour la quatrième fois consécutive, Yves Jégo vient de reporter une audience sollicitée par les organisations syndicales locales…

090608071221390113828548 dans Vie locale 

Première date proposée par Yves Jégo : le 4 mai 2009

4 mai 2009 : RDV reporté au 15 mai 2009 !

15 mai 2009 : RDV reporté au 8 juin 2009 (C’était hier…)

8 juin 2009 : RDV reporté  le 19 juin prochain, à 17h30.

Et le 19 juin, que se passera-t-il ?

On se souvient que notre SEAOMMUMP-346-1 avait assuré se consacrer à ses mandats locaux à 100 voire 150 %…

Combien de dates faudra-t-il afin que cette rencontre se produise ?

Faudra-t-il qu’une délégation monterelaise aille manifester rue Oudinot, devant l’Hôtel de Montmorin ?

C’est ça qui serait beau !

Rappelons à notre SEAOMMUMOP-346-1 qu’une grave crise économique secoue le monde entier, et que Montereau fait bien entendu partie de ce monde entier.

Moi, j’aurais bien proposé les services de mon agenda à notre édilanous, mais on me l’a volé assez récemment (l’agenda, pas notre édilanous)…

C’est ballot…

Autre technique, autre méthode…

On se souvient qu’une demande de rendez-vous avait été demandée à la municipalité monterelaise et Confluence Habitat par les militants locaux du DAL, afin d’évoquer enfin le dossier de la famille en attente d’expulsion avenue Molière.

Or M. Chéron, Vice-Président de l’Office HLM monterelais ne semble pas prendre en considération le fait que les membres du Bureau provisoire du comité DAL Montereau travaillent. C’est tout bête, mais ils ont un emploi, et leur engagement, c’est après le boulot…

Et donc il est un peu étonnant de fixer une date en semaine et à 15h30, alors que de nombreux créneaux possibles ont été proposés par les militants du DAL, en dehors de leur temps de travail, suite à la promesse municipale de rencontre consacrée à ce sujet.

Vous savez que les méchantes langues sont promptes à s’imaginer des choses et à échafauder des hypothèses : comment ne pas penser, pour ces méchantes langues, que cette technique risque de ne pas faire avancer beaucoup le schmilblick ?

C’est courir le risque de nouvelles actions…

Décidément, rue Oudinot, ça pourrait faire un peu comme à Noirmoutiers en été : on risque bientôt d’y croiser pas mal de Monterelais….

Moi, je dis ça…

————————————————————————————————————-

 

Des chiffres et des lettres

Des chiffres et des lettres dans Chiffres et nombres 090116082752390113005769out d’abord, je vous livre les résultats des élections européennes à Montereau, dans notre Chef-Lieu de Canton.

Enorme abstention…

———-
Nuls et blancs…. 161

090607080922390113823001 dans Vie locale
———-
Passons maintenant à la section lettres de ce papier.

Samedi matin, je devais assister à une conférence (passionnante au demeurant, la conférence, avec l’excellent Jean Biarnes) à l’école de Police de Cannes-Ecluse.

A Cannes, on n’a évidemment pas les moyens d’avoir autant de calicots à la fois publicitaires et municipaux qu’à Montereau,  c’est bien compréhensible.

C’est pourquoi la municipalité cannoise a dû investir dans un gentil calicot, Madame, pourvu de lettres interchangeables, ce qui fait que l’ensemble est réutilisable à l’envi.

Samedi matin, donc, voici ce qu’on nous proposait comme animation, à Cannes, dans la rue qui mène à l’ENSOP.

090607030347390113820443 

———

Un ou plusieurs férus d’anagrammes avai(en)t cru bon de se livrer à leur passion favorite, afin de proposer à leurs concitoyens une autre vision de l’animation culturelle de cette charmante petite ville.

Je suis repassé le lendemain, pour faire le point :

090607031039390113820480 

———-

Vous constatez immédiatement deux choses :

1) Il faisait un temps bien meilleur ce dimanche.

2) La banderole prometteuse d’activités très spécialisées avait été retirée.

Quel châtiment sera infligé au(x) responsable(s) de la programmation de cette spécialité qu’on dit originaire de la cité voisine de Gomorrhe ?

Le pal ?

(Au fait, si un Cannois voire une Cannoise se souvenait de l’inscription initiale, je suis preneur…)

————————————————————————————————–

 

 

Rumeurs remaniées

Résultats Montereau :
Rumeurs remaniées dans Récréation 090607080922390113823001

 

Un grand et sincère merci à vous tous, les Flambergiens, pour votre soutien.

Une question a été posée hier soir par Quetzalcoatl : “qui est chargé de l’enquête ?”

Mme la Procureure de Fontainebleau a dessaisi du dossier le Commissariat de Montereau au profit de la Police Judiciaire de Melun…

Encore merci pour tout, que ce soit sur les commentaires, sur mon mail, ou sur Facebook… 

Yves  -)

It’s showtime, Folks !
—————————————————
090606090036390113817051 dans Récréationui dit remaniement ministériel dit inévitablement rumeurs du même acabit.

Et c’est bien normal, pourrait-il en être autrement, je vous le demande un peu…

C’est pourquoi, ils ont couru, cette semaine, les bruits, ragots et autres potins…

Mais encore une fois, envers et contre tout, je vous fais confiance : vous saurez démêler le faux du faux…

———-

Après avoir fait planter des bananiers un peu partout à Montereau en étant Secrétaire-d’Etat-A-L’outre-Mer-Maire-UMP-346-1 se proposerait, s’il devenait SEAACUMM-346-1, Secrétaire d’Etat Aux Anciens Combattants-UMP-346-1, de faire installer sur tous nos ronds-points un Char Leclerc.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Si notre Secrétaire d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346-1 devenait SEAENUMP-346-1(Secrétaire-d’Etat-A-l’Economie-Numérique), il distribuerait à tous les monterelais une carte bleue à 1 euro.

Rumeur, pas rumeur ?
———-

Si notre Secrétaire d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346-1 devenait SEAAUMP-346-1 (Secrétaire d’Etat A l’Agriculture), il organiserait immédiatement après sa nomination un barbecue charolais dans les jardins de la rue de Varenne, à Paris.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Si notre Secrétaire d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346-1 devenait SEANTUMP-346-1 (Secrétaire-d’Etat Aux Nouvelles Technologies), il envisagerait de relancer le développement d’un produit français trop méconnu et injustement passé de mode, le Minitel.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Si notre Secrétaire d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346-1 devenait SEAT-346-1 (Secrétaire-d’Etat aux Télécommunications), il envisagerait de relancer le développement d’un produit français trop méconnu et injustement passé de mode, le Be-Bop.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Alors, qu’est-ce qu’on dit une nouvelle fois : merci de tout cette facilité déconcertante !

Mais voici que s’approche à grands pas le moment de commenter la photo dominicale.

Une photo assez mystérieuse, je trouve…

090606052321390113815857 

——

Bon dimanche, n’oubliez pas de voter, et à demain !

————————————————————————————————–

 

5 juin 2009, 07h40, Avenue Anatole France, Montereau…

Un grand et sincère merci à vous tous pour votre soutien.

Une question a été posée par Quetzalcoatl : « qui est chargé de l’enquête ? »

Mme la Procureure de Fontainebleau a dessaisi du dossier le Commissariat de Montereau au profit de la Police Judiciaire de Melun…

Encore merci, que ce soit sur les commentaires, sur mon mail, ou sur Facebook… 

Yves  :-)
—————————————————————————————
5 juin 2009, 07h40, Avenue Anatole France, Montereau... dans Vie locale 090223054417390113202838e travaille à Surville depuis l’âge de 16 ans (j’ai débuté comme aide-animateur au centre de loisirs municipal.)

J’y exerce mon métier principal depuis 1983. (C’était au siècle dernier…)

Durant tout ce temps, y compris lorsque je devais m’y trouver de nuit, ou très tôt le matin, je n’ai jamais eu aucun problème dans cette ville et ce quartier que j’aime.

Hier, à 7h40, au moment où j’arrivais sur mon lieu de travail, deux individus de haute taille, vêtus et encagoulés de noir, une écharpe sur le bas du visage ont quitté un muret sur lequel ils étaient assis pour se diriger vers moi.

J’ai pensé qu’à Surville, des ninjas avaient été embauchés.

Arrivés à ma hauteur, sans un mot, ils m’ont frappé à la tête par deux fois, je suis tombé, ils m’ont dérobé mes deux sacs.

Des voisins se sont précipités à mon secours et ont confirmé que ces deux individus semblaient m’attendre depuis un moment.

A part un oeil au beurre noir, une arcade sourcilière qui a connu de meilleurs jours, quelques contusions et hématomes, tout va bien !

Avec une ITT de 5 jours…

Etonnant quand même…

Depuis l’ouverture de mon blog, j’ai eu droit à :

- Une dénonciation calomnieuse (On accusait les ordinateurs de mon lieu de travail de contenir des images politiques et pédophiles… Je vous rassure, après trois heures de fouille de tous les disques durs, il est évident qu’il n’y avait rien…),

- Des menaces,

- Une plainte pour violence sur mineurs (rassurez-vous, là aussi, tout a été classé…),

- Des injures publiques…

Bref, les amateurs de coïncidences se régalent !

Bien entendu, et je m’inscris en faux contre tous ceux qui seraient prêts à récupérer cette agression, en expliquant que Surville est une cité maudite ou autres qualifications péjoratives pour tenter de porter atteinte à ses habitants. Au risque de me répéter, je n’ai jamais eu de problèmes à Surville en 31 ans !

Je remercie toutes les familles utilisatrices du Service Public qui m’emploie et qui m’ont témoigné un soutien formidable et épatant.

Je remercie tous mes collègues et ma hiérarchie du même Service Public (j’ai l’air de fayoter, mais ce n’est pas le genre de la maison…) et vous tous, qui dès hier soir, avez tenu à m’exprimer votre soutien.

Et puis je remercie également tous les petits utilisateurs du Service Public qui m’emploie. Eux aussi, à leur manière, avec leurs mots, avec leurs messages, ils ont montré que les valeurs fondamentales qui échappent à certains, eux, ils les connaissent.

090605102622390113811153 dans Vie locale

MERCI A TOUS !

A demain.

Des rumeurs, une photo à légender.

Comme d’hab’ !

————————————————————————————-

Le début des contractions !

Merci à tous pour votre indéfectible soutien.

A part un oeil au beurre noir, une arcade sourcilière qui a connu de meilleurs jours, quelques contusions et hématomes, tout va bien !

Ce matin, à 7h40, j’étais attendu devant mon lieu de travail…

Je vous raconterai en détail dès demain !

————————————————————————————
 

Avant-Post

 

Suite à l’entrevue accordée le samedi 30 mai aux Militants locaux du DAL Montereau et à Annie POURRE, vice-présidente du DAL, par M. Albouy, 1er adjoint à M. le Maire de Montereau et M. Chéron, vice-président de l’Office HLM Confluence habitat, il avait été convenu des avancées suivantes :

1) M. Dragan Jérémic serait relogé dans une chambre d’hôtel aux frais de la Mairie, jusqu’à ce que l’Office 3 Moulins habitat, contacté par la municipalité, lui propose une solution de relogement.

2) Un rendez-vous serait accordé le mardi 2 juin afin d’étudier le dossier de la famille habitant Avenue Molière, en attente d’expulsion.

Or, à ce jour :

1) M. Dragan Jérémic a dû retourner dormir dans sa voiture.

2) Non seulement le rendez-vous pour les militants locaux du DAL a été reporté mais aucune nouvelle date n’a été accordée.

La municipalité de Montereau va-t-elle tenir ses engagements ?

 

Le début des contractions ! dans Billets d'HOU 090519030412390113689905

—————————————————————-

Le début des contractions !
.

090211053812390113137298 dans Billets d'HOUous, je ne sais pas, mais moi, si.

J’ai cru comprendre que lors de la réunion du DAL avec MM Albouy et Chéron, le tenancier de Flamberge n’avait pu s’empêcher de rendre un hommage appuyé à notre mirifique omniprésident, en contractant trois fois son périnée.

Eh bien voyez-vous, moi qui dans l’ensemble aime à proposer à nos responsables et élus des solutions pour améliorer la condition de mes prochains, je trouve que ce fut une excellente idée, et j’irais même beaucoup plus loin : je pense qu’il faudrait généraliser ce type d’hommage.

Je rappelle que c’est Julie Impériali, la coach de notre vaillant Prince élyséen qui révéla naguère qu’elle avait décidé de lui muscler son présidentiel périnée, afin (je la cite) d’accéder à toutes sortes de délices : « Il faut restructurer la base du corps. Il doit être construit sur des fondations solides, notre périnée qui est le plancher de notre maison »

Alors, M. notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346-1, pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable et imposer lors des inaugurations, lors des vins d’honneur, lors des remises de décoration, lors des cérémonies officielles monterelaises voire ultra-marines, de joyeuses et festives minutes de contractions périnéales, à l’endroit même où se trouve le plancher de notre maison ?

Je vous le dis tout net et en vérité, c’est ça qui serait beau !

Voir pendant soixante secondes tous nos notables encostumés et encravatés, en train de se concentrer sur  l’ensemble des parties molles fermant le détroit inférieur de leur pelvis, ce serait à la fois émouvant et utile.

(Oui, je suis d’accord avec toi, fidèle flambergien : le pelvis Presley est de loin le meilleur de tous les pelvis…)

Le périnée de nos édiles, constitué de fascias (moyen, superficiel, profonds), de nombreux muscles (obturateur interne, élévateur de l’anus, muscle transverse), et traversé par l’anus et les organes uro-génitaux, deviendrait ainsi un symbole véritablement républicain.

Vous-même, M. notre SEAOMMUMP-346-1, je vous imagine bien pendant ces soixante secondes officielles tressaillir légèrement de concert avec tous vos semblables, après avoir décrété d’une voix ferme mais recueillie « Mesdames, Messieurs, je vous propose d’observer une minute festive de contractions ».

La minute de contraction, qui est mixte, est-t-il besoin de le préciser, la minute de contraction ajouterait à votre gloire tout un pan entier de lauriers bien mérités, et viendrait compléter ainsi la -déjà longue- liste de vos mérites recensés sur Wikipédia, l’encyclopédie en ligne.

Yves Jégo : homme politique français dont le principal mérite fut d’imposer la minute de contraction périnéale dans les cérémonies officielles, afin de généraliser et vulgariser une pratique du Chef d’Etat Nicolas Sarkozy.

Et je ne vous parle pas des bénéfices collatéraux : en contractant à qui mieux-mieux nos périnées, ce sont nos abdominaux qui s’entablettedechocolateront, ce sont nos prostates qui dorénavant se moqueront bien du terrible et envaseliné doigt de l’urologue narquois, et c’est donc le trou de la sécu qui s’en trouvera pour une bonne part comblé !

Je propose que les enfants des écoles puissent même chanter des louanges périnéales de la sorte :

« Périnée, le divin enfant, jouez gros bras, contractez braguette,

Périnée, le divin enfant, chantons tous son fonctionnement !« 

Les femmes de ministres auraient elles aussi une fière antienne à pousser :

« Périnée, tes servantes,

Périnée, tes servantes,

Chez messieurs les musclés, digue donda dondaine,

Chez messieurs les musclés, digue donda dondon.« 

Bref, ai-je besoin de m’étendre davantage sur le sujet ?

Monsieur notre SEAOMMUMP-346-1, je vous le dis tout de go, vous rendriez-là avec votre minute de contraction un signalé service à l’humanité entière !

Et, tout auréolé d’une gloire fort méritée, vous qui auriez fait prendre conscience à l’Homme avec un grand H qu’il était hors de question pour lui de négliger le plancher de sa maison, vous pourriez reprendre à votre compte la devise suivante, prononcée par Louis XIV le 16 novembre 1700 :

« Il n’y a plus de périnées !« 

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste !

Votre dévoué HOU.
—————————————————————————————-

 

Deus, peut-être, mais pas ex machina !

Deus, peut-être, mais pas ex machina ! dans Ca ne va plus ! 00160021 dans Vie locale0002

Mathieu Percheminier, en plus de son soutien quant à l’action du DAL Montereau en faveur des locataires en difficulté, nous invite chez lui, à Chenôve, en Bougogne, dans le cadre du Festival des cultures urbaines, demain et après-demain.

C’est entièrement gratuit ! Qu’on se le dise !
090603044930390113797732

—–

090603044930390113797733

——————-

Avant-post

.
La municipalité monterelaise, par le biais de M. Albouy, 1er adjoint au Maire et M. Chéron, vice-président de Confluence Habitat, avait proposé aux militants du DAL Montereau un rendez-vous mardi dernier afin d’évoquer le sort de la famille menacée d’expulsion, avenue Molière.

Au moment où j’écris ces lignes, non seulement le rendez-vous a été annulé, mais aucune autre date n’a été proposée…

A suivre…
—————-

Deus, peut-être, mais pas ex machina !

.
090603042906390113797624ujourd’hui, Jean-Michel MUYL nous livre un passionnant dossier consacré aux machines électroniques à voter.

Car bien entendu, la ville de Montereau est concernée par ces machines.

Des engins que vous regarderez d’un tout autre oeil après avoir lu ce papier…

———-
Le vote électronique à Montereau : jusqu’à quand ?

 

Par Jean-Michel MUYL
.

Les élections européennes du 7 juin 2009 remettent en cause le vote électronique.

.
Voterons-nous ce dimanche de manière électronique ou avec les bons vieux bulletins en papier ?

En tout cas, ces élections européennes représentent un casse-tête pour les communes équipées des fameuses machines.

Une circulaire du ministère de l’intérieur datée du 27 mars recommande, si la configuration de la machine l’autorise, que celle-ci permette « à l’électeur d’avoir accès, lorsqu’il sélectionne la touche correspondant à une liste de candidats, à la composition de l’ensemble de chaque liste ». Si cela n’est pas possible, il faudra pouvoir accéder au titre de la liste ainsi qu’au nom et prénom de la tête de liste après avoir obtenu de chacune d’elle « un accord écrit sur la présentation les concernant ». À défaut de cet accord il faudra « reproduire sur la machine le bulletin de vote papier validé par la commission de vote compétente ».

Autant dire qu’avec 28 listes en Île de France, de « l’Europe de Gibraltar à Jérusalem » au « Parti anti-sioniste », cet accord ne semble pas acquis. Il faudra donc très certainement reproduire de manière lisible les 28 bulletins dans l’isoloir, ce qui ne semble pas facile.

C’est pourquoi, dans toute la France, un certain nombre de communes de toutes sensibilités politiques ont décidé de mettre leurs machines au placard. C’est le cas à Lorient, dans le Morbihan. D’autres, comme Boulogne dans les Hauts-de-Seine, attendent un assouplissement de dernière minute de cette fameuse circulaire.

Les grands pays démocratiques abandonnent le vote électronique.

drapeau24

Faisons d’abord un détour par les États-Unis. Ils utilisent des machines à voter depuis des décennies, du fait de la concentration lors des election days de multiples scrutins au niveau des communes, des comtés, des États et de le l’Union.

L’élection présidentielle de 2000, marquée par le dysfonctionnement de machines à voter (mécaniques il est vrai) en Floride, a soulevé un vaste débat, qui rebondit en novembre tous les deux ans. Au delà de ce cas célèbre, ce sont donc des centaines de scrutins de toutes sortes qui sont à chaque élection contestés à cause de l’utilisation de machines non fiables.

C’est pourquoi la Californie a procédé en mai 2007 à une enquête «de fond en comble » .

Celle-ci a relevé des « failles de sécurité significatives » dans les systèmes de tous les fabricants, dont la moindre « pourrait permettre à un non spécialiste de compromettre devant un tribunal les résultats d’une élection ». Je reparlerai plus loin de ce rapport .

Revenons en Europe, où les élections au Parlement Européen ne sont qu’une étape d’une évolution vers l’abandon quasi total du vote électronique.

Les pays jusqu’à présent les plus engagés dans cette voie sont en train d’y renoncer. Les autres arrêtent ou gèlent leurs expérimentations.

drapeau16

Aux Pays-Bas, patrie des machines à voter NEDAP (Nedap Nederlandsche Apparatenfabriek) qui composent 80% du parc français et équipent Montereau), un rapport de 2007 conclut : « les machines à voter utilisées sont insuffisamment contrôlables, car ne fournissant pas de trace papier. Le système ne permet pas non plus de garantir le secret du vote, et les frais élevés de son développement ne sont pas justifiés en regard des maigres avantages que peut procurer un tel système. »

Le 16 mai 2008, le gouvernement néerlandais a donc décidé de revenir au vote « papier/crayon ».

drapeau18

La république d’Irlande avait en 2002 acheté 7500 machines à voter NEDAP. Une commission sur le vote électronique mise en place en 2004 a mis en évidence la facilité à contourner leur système de sécurité, et à prendre le contrôle des machines pour modifier le comptage des votes. Elle leur reprochait également de ne pas fournir de trace papier permettant de vérifier les votes. Remisées dès 2004, les machines n’auront servi qu’une fois. Le 23 avril 2009, le gouvernement a décidé de les mettre à la casse, car il est impossible de les reconvertir. L’aventure du vote électronique aura coûté plus de 50 millions au contribuable irlandais et le recyclage de ces machines pose maintenant un problème écologique.

drapeau05

En Belgique, une « expérimentation concerne une forte proportion (44%) des électeurs ; mais ce chiffre n’a pas bougé depuis 10 ans et le débat fait rage suite à la décision du voisin néerlandais.

3UK-greatbrit-clear

Au Royaume-Uni,  les inquiétudes concernant le vote électronique se sont manifestées du fait de multiples problèmes lors des élections de 2007. Le scrutin écossais fut un cauchemar, 7% des votes étant annulés. Le ministère de l’intérieur a donc décidé en octobre 2008 de renoncer au vote électronique pour les élections locales et européennes de 2009.

drapeau01

En Allemagne, le vote électronique a été déclaré inconstitutionnel et par conséquent rejeté par le tribunal constitutionnel en mars 2009, au motif que « l’utilisation de ces machines à voter ne permet pas à un un citoyen ne possédant pas des compétences techniques spécialisées de vérifier la validité des résultats du scrutin. »

drapeau31

La Suisse est le seul pays où le vote électronique peut correspondre à un réel besoin, du fait de ses incessantes votations. Mais sa mise en place, très progressive, est soumise à une condition drastique : tout électeur conserve le droit de voter de la manière habituelle.

D’autres démocraties ayant renoncé temporairement ou définitivement au vote électronique, comme la Finlande, l’Italie, ou le Québec.

drapeau13

En France, les choses sont moins claires, mais le Sénat a rendu en 2007 un rapport sceptique sur l’efficacité de ce genre d’équipement. Le Conseil Constitutionnel quant à lui « a constaté, de nouveau, que l’usage des machines à voter a posé des problèmes » à  propos des scrutins des 10 et 17 juin 2007.

Pourquoi ce recul ?

.
Nous reprenons ci-dessous un certain nombre d’arguments qui expliquent le recul actuel du vote électronique en Europe. Ironiquement, certains qui avaient précédemment été avancés par les partisans des machines électroniques se sont finalement retournés.

L’argument du coût. Les machines reviendraient moins cher que le bon vieux vote-papier. Or les machines ont un coût, 5000€ par unité à Issy les Moulineaux par exemple. On doit comparer ce coût avec ceux de l’impression de quelques milliers de bulletins de vote et de la mobilisation du personnel municipal durant les opérations de dépouillement.

Mais à ce prix d’achat, il faut ajouter celui du stockage, de la maintenance (de l’ordre de 15% par an), de l’entretien, de la formation (obligatoire) des personnels qui les utilisent. Comme tout matériel informatique, et notamment pour des raisons de sécurité, ces machines sont rapidement déclassées. Il faut donc les renouveler tous les 5 à 10 ans. Combien de fois auront-elle servi en fin de compte ?

Des études, notamment en Belgique, ont estimé que le coût du vote électronique était largement supérieur à celui du vote-papier (jusqu’à trois fois plus).

L’argument écologique. Les machines électroniques ont un impact environnemental au moins aussi important que des bulletins imprimés sur un papier qui provient le plus souvent de ressources renouvelables des forêts d’Europe du Nord et qui peut être recyclé. S’il y a une économie de papier à faire, c’est peut-être sur les très nombreux documents (bulletins municipaux entre autres) dont nos élus usent et abusent.

Ces deux arguments sont d’ailleurs remis en cause par les modalités de vote imposées par le ministère de l’intérieur :  une « instruction permanente relative aux machines à voter », du 26 mai 2004 stipule :

« En cas de scrutin de liste (élections municipales, régionales et européennes), la commission de propagande doit envoyer les bulletins de vote aux électeurs inscrits dans les communes dotées de machines à voter. [...]

Les circulaires (professions de foi) des candidats/listes doivent être envoyées.

Les électeurs doivent également recevoir un imprimé reproduisant l’interface de la machine à voter, sur laquelle les candidatures sont indiquées. Cette interface est la « planche à bulletins » pour la machine NEDAP, ou les écrans affichant les bulletins de vote pour les machines RDI et INDRA.

Cet envoi peut être réalisé par la commission de propagande, si elle l’accepte. Sinon, il doit l’être par la commune. L’impression des imprimés est à la charge des communes, quel que soit le mode d’envoi. »

Autrement dit, beaucoup de papier, et des frais de poste.

L’argument de la simplicité.

Les textes officiels (instruction permanente du 26 mai 2004, jurisprudence du conseil constitutionnel du 4 octobre 2007, circulaire du 27 mars 2009) interdisent le regroupement des bureaux de vote, et proscrivent l’usage de plus d’une machine à voter par bureau. Or les élections précédentes ont déjà montré que les électeurs devaient subir de longues files d’attente.

Ceux des citoyens qui sont déjà enclins à l’abstention n’en seront que moins motivés à se déplacer pour les scrutins suivants. Dans le système du vote-papier, la répartition des électeurs entre plusieurs isoloirs permet de réguler et de fluidifier l’attente en période de pointe. Une solution, bien sûr : modifier ces textes et acheter d’autres machines, mais alors l’argument du coût devient carrément intenable.

Et l’accessibilité aux handicapés ? Le Conseil constitutionnel s’est ému, à propos des élections de 2007, du fait que « les machines n’étaient pas accessibles aux personnes handicapées et, en particulier, aux déficients visuels. ». Rappelons que lors d’un scrutin « papier », ces personnes ont la possibilité de préparer à domicile leur vote grâce aux bulletins reçus par la poste.

L’argument de la sécurité.

Le débat qui a abouti à l’annulation du vote électronique aux Pays-Bas et en Irlande est parti de la démonstration, faite sur des machines NEDAP, de la facilité à contourner leurs sécurités.

Des hackers bataves ont montré devant une caméra comment on pouvait en soixante secondes chrono remplacer la mémoire d’une machine. Cette fraude, réalisée après le vote, est la version électronique du bon vieux bourrage des urnes.

Image de prévisualisation YouTube

———-

Ils ont montré également comment on pouvait « scanner » en direct les votes sur une telle machine.

Image de prévisualisation YouTube

———-

D’autres problèmes ont été soulevés par divers rapports : la contamination possible par des virus lors des processus de téléchargement, c’est le cas par exemple avec ce détournement de votes effectué par un virus sur une machine états-unienne, et démontré par un professeur de Princeton et ses étudiants.

Image de prévisualisation YouTube

———-

Dans ce pays le débat fait rage, comme on le voit dans ce sujet de CNN après les mid term elections de 2006.

Image de prévisualisation YouTube

———-
L’enquête top-to-bottom de l’État de Californie a été intégralement publiée sur l’internet. Je vous conseille de parcourir au moins un extrait. Cela fait froid dans le dos.

Les machines empêcheraient le bourrage des urnes ? On vient de voir comment des fraudes restent possibles. C’est le contrôle direct des citoyens qui empêche le bourrage des urnes, l’œil attentif qui décèle des bulletins qui dépassent d’une chaussette, par exemple. Il est plus difficile de trafiquer une machine que de bourrer les urnes ? Cela dépend pour qui. Ce qui est certain, c’est que c’est beaucoup plus difficile à déceler et à prouver.

L’argument démocratique.

Toute démocratie repose sur la confiance, et celle-ci repose sur la capacité qu’a le citoyen de vérifier lui-même la sincérité des scrutins. L’usage des machines électroniques empêche cette validation par l’expérience tangible. Saint Thomas n’y aurait pas trouvé son compte.

Le dépouillement est un moment festif et solennel, où les citoyens emmènent leurs enfants pour les initier à la démocratie, et où ils discutent paisiblement entre eux, tout clivage politique mis de côté. Le dépouillement manuel permet de manière assez fascinante de voir se dessiner progressivement la volonté des électeurs. Je ne me suis jamais soustrait, sauf empêchement majeur, à ce qui est trop souvent présenté comme une corvée. Il y a là un plaisir dont la machine nous frustre.

L’argument de la modernité. Les opposants aux machines à voter seraient des ringards passéistes selon les partisans du vote électronique ? On les trouve en fait surtout parmi les utilisateurs les plus avertis des outils informatiques, vendeurs de machines mis à part. Un progrès qui n’apporte ni gain de temps, ni d’argent, ni de simplicité, ni de sécurité n’est pas un progrès, mais une lubie, comme la voiture qui vole ou le vin en poudre.

L’avenir du vote électronique à Montereau

En avril 2007, Yves Jégo déclarait que les préventions des opposants au vote électronique étaient « surréalistes ».

« Trafiquer les ordinateurs de vote est 100 fois plus difficile que n’importe quel bourrage des urnes qu’on a bien connu dans certaines communes de la banlieue rouge d’Ile-de-France ».

Plus loin : l’électronique a « des vertus écologiques, puisqu’on n’utilise pas de papier ».

On a répondu plus haut à ces arguments.

Espérons que la position de M. Jégo évoluera, à la lumière de l’expérience locale et des décisions prises dans les pays voisins. Les juges constitutionnels de Karlsruhe ne sont pas des surréalistes farfelus, les informaticiens de UCLA et Princeton sont des gens compétents, et les gouvernements néerlandais, irlandais et britanniques sont sérieux.

Mais laissons le dernier mot à une étude du Sénat français :

« De façon générale, le vote électronique ne paraît pas répondre aux espoirs qu’il a nourris »

La question n’est donc pas de savoir si le vote électronique sera supprimé à Montereau, mais quand.

Jean-Michel MUYL

—————————

Demain, c’est M. HOU qui lui, soumettra à notre SEAOMMUMP-346-1 une formidable idée susceptible d’améliorer considérablement le bien-être de ses administrés, tout en bouchant une partie du trou de la sécu…

————————————————————————————————-

Hamon en aval !

Avant-Post

.
A la trappe !

Et pendant ce temps-là, du côté de l’Outre-Mer, le site des Etats-Généraux du même endroit a subi un petit lifting…

Les sites Bondamanjak et Flamberge ont purement et simplement été passés à la trappe, et enlevés de la carte de la blogosphère, sans autre forme de procès…

On se demande bien pourquoi…

Voilà ce qu’en pensait le rédacteur en chef de Bondamanjak suite à la petite alerte que je lui ai laissée avant-hier :

« J’ai noté cela, je croyais être la seule victime de la démocratie à la française… »

 Pas mieux !

—————————————————————————————

.

Hamon en aval !

.
Hamon en aval ! dans Vie locale 090602042055390113791652imanche dernier, c’est Benoît Hamon, 3ème candidat sur la liste PS de Harlem Désir pour les élections européennes, qu’on pouvait rencontrer sur le marché de Surville, en compagnie de nombreux militants venus soutenir leur candidat.

 http://www.harlem-desir.fr/

090602082250390113789727 dans Vie locale

Harlem Désir, tête de liste.

———-
Car dimanche, nous votons. Même si la campagne ne passionne guère, nous votons!

Benoît Hamon, porte-parole du Pari Socialiste, en a profité pour faire une ou deux courses…

 

090602081634390113789721

———-

090602081634390113789725

———-

090602081634390113789723

Benoît Hamon, Léo Aiello (Conseiller général) et Yannick Bodin (Sénateur) réaffirment aux représentants de la communauté turque la volonté du PS de ne pas s’opposer à l’adhésion de la Turquie à l’Europe.

Contrairement à l’UMP, le parti de notre SEAOMMUMP-346-1 !

———-

090602081634390113789722

Piquantes, les olives !

———-
090602081634390113789724

 

Je rappelle que 70 % des lois françaises ne sont qu’adaptation de ce qui est décidé par la commission et voté par le parlement européen, un parlement avec une majorité de droite, détenue par des conservateurs et des libéraux, et ce, depuis cinq ans.

Il serait vraiment temps de passer enfin à une Europe sociale, pour le bien être des européens et non pas seulement pour le bien être des échanges marchands au détriment de l’emploi.

090602082810390113789742

———————————————————————————–

Qui est Pourre ?

Qui est Pourre ? dans Ca ne va plus ! 090601070244390113785994e vous en parlais déjà hier, c’est l’édito de notre Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346-1 concernant l’action du DAL à Montereau, c’est cet édito-là qui devait occuper la première partie du rendez-vous accordé à Annie Pourre et aux militants locaux du DAL par MM Albouy et Chéron.

Annie Pourre monta tout de suite au créneau.

Le texte jégoïste appelait en effet un droit de réponse, ainsi que d’importants rectificatifs.

090531034121390113776591 dans Vie locale 

———-

Concernant les « coups de force médiatique », et la présentation du DAL qu’Yves Jégo se gardait bien de nommer, Annie s’inscrivit totalement en faux.

Le DAL intervient sans discrimination dans des villes de n’importe quelle couleur politique, et n’a sûrement pas été créé pour « s’opposer à un membre du gouvernement », comme le laisse supposer notre édilanous.

Annie est elle-même présidente du comité DAL de Clichy Sous Bois, ville gérée par un maire socialiste.

(Quant à cette idée d’attirer les médias, je ne pus m’empêcher de penser que si quelqu’un attirait les médias comme la vigne attira le phylloxéra, c’était bien notre SEAOMMUMP-346-1, et qu’il avait peu de leçons à donner sur le sujet… Désireux que la situation des survillois expulsés ou en voie d’expulsion avance, je me gardai bien d’intervenir…)

Elle rappela également que le DAL venait d’être relaxé en appel deux jours auparavant. L’association avait été condamnée en novembre 2008, par le tribunal de police, à une amende de 12 000 euros, et à la confiscation de 318 tentes et de matériel de couchage, lors du campement des 374 familles sans logis de la rue de la banque, entre octobre et décembre 2007.

Pour bien prouver que seul l’intérêt des locataires expulsés ou en voie d’expulsion était pris en compte, y compris à Montereau, elle n’hésita pas à préciser qu’il faudrait vérifier si le Conseil général de Seine-et-Marne s’acquittait bien de ses missions dans ce domaine.

(Je m’empresse de signaler que c’est là un démenti cinglant apporté à ceux qui s’imaginent qu’à Montereau, la création du comité local du DAL est une volonté de militants socialistes de « nuire » à Yves Jégo…)

Annie rappela la situation de crise que nous connaissons, la situation de paupérisation de bien des familles. Elle montra qu’à Montereau, on ne trouvait pas vraiment une prise en compte dans ce dossier de la situation de pauvreté des familles, même dans le cas où certaines ont du travail  à temps partiel mais pas assez d’argent pour s’en sortir…

Elle demanda quelles alternatives on avait proposé aux familles. On eut peu de solutions. Et quand je dis peu…

Mais elle ne devait pas s’en tenir là, elle à qui j’avais fait découvrir ce 7/7 d’anthologie cinq minutes seulement avant la rencontre programmée.

Relayant l’avis de nous tous, elle se montra très choquée en constatant la volonté d’Yves Jégo de monter les locataires monterelais les uns contre les autres.

Elle qualifia l’avant dernière phrase du texte jégoïste de « phrase gravissime ». (Le thème « vous payez pour ceux qui ne payent pas » est totalement scandaleux…)

Dans la situation de crise, de paupérisation que nous connaissons, comment mettre en cause ainsi la solidarité nationale, comment s’engager dans cette démarche politique grave ?

Elle rappela qu’un certain Nicolas Sarkozy avait tenu des propos et des discours mettant en avant cette solidarité nationale qui devait primer.

J’ai retrouvé ce matin le texte en question, et je m’en vais citer notre Président de la République qui s’exprimait en ces termes le vendredi 9 mars 2007 :

« Car dresser les Français les uns contre les autres, attiser les rancœurs et la haine de soi, c’est prendre le risque d’affaiblir la solidarité nationale…« 

A moins que ce ne soit une simple phrase de campagne électorale…

M. Albouy ne sut trop quoi répondre à part qu’il n’aimait pas « le ton de procureur » d’Annie Pourre…

Moi, en entendant Annie évoquer notre omniprésident, pour une fois, je décidai de lui rendre hommage.

Un hommage assez peu remarqué, néanmoins, puisque je décidai de contracter trois fois mon périnée…

On rend les hommages qu’on peut…

Quoi qu’il en soit, cet épisode de l’édito du dernier 7/7 en date, (le DAL va demander comme la loi le prévoit un droit de réponse…), cet épisode montre bien qu’avec notre SEAOMMUMP-346-1, de moins en moins dans la ligne officielle, la notion de « diviser pour régner » prend une nouvelle fois toute sa dimension…

En tout cas, merci pour tout, Annie ! Ce fut un grand moment !

090531034120390113776589

————————————————————————————


1234

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !