25’49” : Ah les boules ! (Part two)

Avant Post

.
Lu hier, dans l’Express…

25'49” : Ah les boules ! (Part two) dans Billets d'HOU 090709120347390114036078

—–
EX-SEAOMMUMP-346-1-SDF……. Le sigle s’allonge….

—————————————————–

25’49” : Ah les boules ! (Part two)

.
090708103047390114031609 dans Billets d'HOUous, je ne sais pas, mais moi, si.

Miaouuuuuuuuuuuuuuuuu !

Aujourd’hui, c’est avec une gravité extrême, comme seules les gravités peuvent être extrêmes lorsqu’elles ont vraiment décidé d’être extrêmes, que je voudrais à nouveau m’adresser à tous les félis silvestris cati, matous, minous, greffiers, Raminagrobis, Tibert et autres Rodilardus monterelais !

Aujourd’hui, je n’ai pas le coeur à rigoler bêtement ! Oh que non !

Attention les rominets ! Ca va saigner !

Planquez vos valseuses, remisez vos coucougnettes, garez vos roubignolles !

Gare à vos balloches, gaffe à vos glaouies,  attention à vos roustons !

En un mot comme en cent : alerte à mal aux boules !

On a annoncé lundi dernier, au 54 de la rue Jean-Jaurès un avis de tempête force 346 sur le système reproducteur félin !

Ce 6 juillet, à 18h16, le cours des bourses accusait une vertigineuse chute !

En effet, ce soir-là, notre Député-Maire-UMP-346-1 faisait voter une subvention exceptionnelle de 1 000 euros à « Animalement vôtre », l’association de notre célèbre CMDAVA, notre Conseillère municipale déléguée à la Vie animale.

Avec force gravité, notre édilanous annonça d’une voix quasi d’outre-me..tombe un constat terrible, une info dramatique, un scoop bougraindubourgissime : un couple de chats non-stérilisés pouvait engendrer 20 000 descendants plus ou moins directs.

Passer de la gestion de quelques millions d’ultra-marins à une comptabilité généalogique à la fois féline et monterelaise, on mesurera par là toute la problématique de ce que les médecins spécialistes des addictions en tous genres appellent « la descente »…

Mais la CMDAVA s’en moquait bien : « il ne m’en chaut guère », dut-elle assurément penser ! Elle avait une nouvelle fois décroché sa sub.

Elle ne prit pas pas part au vote, mais on ne vit pas grande différence, car à Montereau, entre un conseiller municipal qui vote et un autre qui ne vote pas, physiquement parlant, ça demande le même effort. La dépense énergétique est quasi-identique.

Sur les bancs du public, le trésorier d’Animalement vôtre pleurait presque de joie. C’était beau et émouvant à la fois.

Ah oui ! Que l’on fourbisse les bistouris, que l’on fasse bouillir les scalpels, que l’on affûte les sécateurs !

(Certes, je suis d’accord avec toi, ô Flambergien perspicace : en l’espèce, les meilleurs modèles sont les sécateurs à nouilles…)

A Montereau, on va orchidectomiser à tour de bras ! Dans la commune, on va stériliser à qui mieux-mieux.

Pas-nique sur la ville !

La chasse aux chats errants est ouverte : ira-t’on jusqu’à proposer une carte du Parti Radical gratuite à tout monterelais capturant un matou sans-papiers ?

Dans la région, va-t’on jouer à chat castré ? (On ne connaît pas bien encore la règle du jeu, tout ce que l’on sait, c’est qu’il faut courir très vite…)

Un bon alimentaire sera-t’il remis à toute personne apportant dans un bocal de formol deux petites orphelines jamais aussi bien nommées ?

Je ne sais…

En revanche, je suis persuadé que notre Conseillère municipale Déléguée à la Vie animale a dû adopter la devise de celui qui commença patron de la rose en Seine-et-Marne pour finir producteur de rouge,  je veux bien sûr parler de son cinéphile époux.

Une devise qui tient en un seul mot :

« Coupez ! »

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste !

Votre dévoué HOU.

—————————————————————————————————-

 

 


23 commentaires

  1. Grouchy dit :

    Le président de l’OPHLM obligé d’aller à l’hôtel.
    Génial !

  2. Lucius dit :

    M. HOU vous vous surpassez, du grand art.
    J’aime beaucoup « alerte à mal aux boules »

  3. p'tite souris dit :

    L’intendance aurait aussi pû lui demander 3/30ème d’indemnité pour l’occupation sans titre du très bel hotel particulier.

    Pauvres minous!!! à souhaiter qu’ils bénéficient de tous les soins post opératoires pour justifier d’une nouvelle subvention ?

  4. avion sans pilote dit :

    voilà comment on jette l’argent du contribuable par les fenêtres, en allouant à une conseillère municipale une subvention de 1000 euros pour la seconde fois en tout juste un an. Cette association « joujou » de madame la CMDAVA est un cadeau accordé en remerciement de sa « conversion », cadeau offert avec l’argent du contribuable bien entendu. Madame Barillot n’a pas protesté? Non bien sûr puisqu’elle a payé sa cotisation d’adhésion a cette association. Entre amies, on se soutient ! Et pourtant, c’est aussi de l’argent pris directement dans la poche du contribuable. Il y a environ 400 associations déclarées à Montereau, chacune 1000 euros de subvention (pour faire équitable) voilà donc 400000 euros dans la nature. Ce n’est pas la crise pour tout le monde. On se moque des familles en état de précarité qui vivent à Surville (et ailleurs) qui vont devoir se serrer la ceinture pour payer les régularisations de chauffage. A quand l’obligation faites aux associations de se débrouiller seules avec le montant des cotisations de leur adhérents ? Madame Barillot n’avait pas sa calculette ce jour là. Quel est le budget attribué aux associations dans la bonne ville de Montereau ? En cas de crise, pourquoi ne pas leur « couper » les vivres ? Dans un ménage, en cas de crise, on supprime le superflu….
    C’est vraiment du gaspillage. Plus d’attribution de subvention aux associations et cet argent servirait à règler une partie du budget de la piscine , ou du stand de tir…ou le reliquat de chauffage que les locataires de l’OPHLM sont obligés de payer en se privant eux, sur le nécéssaire.
    Le président de l’OPHLM sous les ponts de Montereau ou dormant avec sa famille dans sa voiture ? Preuve qu’il sait gèrer son budget perso en louant son appartement ! Mais l’argent des autres est plus facile à dépenser. Que tous les présidents d’association de Montereau revendiquent une si belle subvention. Mais seraient-ils entendus ? On applique à Montereau le bon vieux diction : « quand on aime on ne compte pas » ou encore « on n’est jamais si bien servi que par soi-même »…..Cela ne serait-il pas ce qu’on appelle la politique du copinage ?

  5. Le moretain dit :

    Il faut vraiment qu’il ait laissé un souvenir impérissable aux fonctionnaires du secrétariat d’état pour que cette administration lui réclame trois jours de repas…

  6. quienes dit :

    Certes la prolifération féline nous concerne tous mais ce que je comprends moins c’est cette notion de subvention exceptionnelle qui semble se généraliser pour toutes les associations présidées par des élus ou des proches des élus. Car quoi, quel est l’élément nouveau qui fait qu’aujourd’hui l’association réclame 1000 euros pour ces mutilations félines? N’était-ce pas déjà le cas l’an dernier? Est-ce une manière de se faire de la pub ou l’aveu de ne pas avoir, en temps voulu, constituer le dossier de demande de subvention?
    Ce sont les questions que j’aurais aimé poser à la présidente elle-même devant l’assemblée. Elle peut utiliser les blogs de JMAG ou d’Yves pour s’expliquer.Bien sûr son silence sera apprécié comme il se doit.

  7. locke dit :

    Nous sommes tous des chats errants !

  8. Aristochat dit :

    Avec ma gueule de métèque

    De chat errant, de pâtre grec

    Et mes poils aux quatre vents

1 2 3

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !