Archive pour août, 2009

On rentre ! On ferme !

On rentre ! On ferme ! dans Ca ne va plus ! 090830045930390114350361emaine de rentrée !

Semaine d’intense activité extra-bloguistique…

Mais la rentrée, c’est également l’occasion de faire un peu le point sur ce qui s’est passé pendant les vacances.

C’est un peu ce à quoi je pensais samedi dernier matin, en allant faire mon marché.

Voici ce que j’ai vu, rue Jean-Jaurès,sur une distance de deux cents mètres… Pas plus.

090830030954390114349349 dans Sur le vif... 

———-

090830030954390114349351 

———

090830030954390114349353 

———-

090830030954390114349348
———-

Récemment, sur le blog du premier-adjoint de notre désormais Député-Maire-PR-346-1, on nous enjoignait d’aller réserver nos achats dans le petit commerce de proximité.

Mais quel petit commerce de proximité ? Que devient-il, le petit commerce de proximité ?

La proximité, elle est là, certes, mais le commerce, à part les assureurs, les banques et les coiffeurs ?

Voici les réactions des Monterelais qui étaient un peu étonnés de me voir prendre ces photos. (J’ai fait comme dans certaines éditions du Parisien où l’on donne la parole à des gens du terrain.) Je n’ai pas été déçu !

« Et encore, ce n’est pas fini, vous allez voir… » et de me citer d’autres commerces qui devraient bientôt disparaître dont une pizzéria du quartier, et un magasin d’habits pour jeunes… (Je suivrai de près ces deux infos…)

« C’est à Varennes que les gens vont aller faire leurs achats. Eux au moins à Varennes, ça marche ! »

« Vous allez voir, quand Leclerc sera là ! »

« On ferait mieux d’arrêter toutes ces co……ries de Tour de France,  de voyages à 1 euro, (qui croyez-vous qui paye le restant), le festival trop cher pour une ville comme la nôtre… »

Et enfin, une dernière crainte :

« Et à la silec, ca va faire mal, vous verrez… »

On verra par là que les promesses d’Yves Jégo, les « 1000 jours 1000 emplois » ne trompent plus personne. Durant ses mandats, on aura surtout vu fermer le tribunal de commerce, le tribunal d’instance, un nombre éloquent de commerces et d’entreprises, de services, etc…

Une dernière réflexion d’un Monterelais résumait assez bien tout ceci :

« Montereau est en train de devenir une ville morte. »

Mais pour un maire qui n’habite pas dans sa commune, qui vit à Paris, est-ce vraiment un souci ?

Bonne rentrée, bon courage à tous !

————————————————————————–

L’enchère est faible !

Aujourd’hui, c’est un petit document assez curieux qu’a déniché pour nous notre PFD, notre Poseur de Filets Dérivants.

Dans son chalut, est venu s’accrocher un objet étonnant, et ce, par l’intermédiaire du site d’enchère en ligne E-Bay.

Voici ce qu’un nostalgique de toute une époque vendait le 19 août dernier, sur E-Bay.

L'enchère est faible ! dans Récréation 090829022712390114342689

———-

Un pin’s ! Mais pas n’importe quel pin’s, Mesdames et Messieurs ! Un pin’s « Michel Vialatte, une énergie pour Besançon« . Prix de départ : 0,20 Euro.

Ne me dites pas que vous avez oublié qui était Michel Vialatte….

Si ?

Voici un petit rappel des faits… (Ce que je vais faire est assez honteux, mais comme c’est dimanche, je m’en vais vous recopier un peu ce que j’avais déjà écrit….)

Et puis, bon, c’est un peu l’occasion de réviser nos classiques avant la rentrée…

Michel Vialatte et Yves Jégo ont été condisciples et ont usé ensemble leurs fonds de culotte sur les bancs de l’université.

Ils y sont devenus amis. A tel point que Michel Vialatte, qui avait des responsabilités politiques au RPR de Besançon (il en fut conseiller général), sera le témoin du premier mariage d’Yves Jégo.

Puis, il se sont retrouvés en Essonne,  à la glorieuse époque de la présidence de Xavier Dugouin, le célèbre papa de notre Sommelier.

Michel Vialatte a été condamné à 5 ans de prison dont 18 mois avec sursis par le tribunal correctionnel de Nice pour corruption, trafic d’influences et favoritisme, le 12 juin 2004.

On lui reprochait d’avoir truqué deux marchés publics de Nice,  (le nettoyage de graffitis et la rénovation du stade de football).

A l’époque, il était directeur des services de la ville de Nice depuis 1997. On le surnommait le « Maire-Bis ». On parlait même à l’époque “d’un pacte de corruption” entre lui et plusieurs intervenants qu’il a connus au Conseil général de l’Essonne, toujours à l’époque de Xavier Dugoin, dont Pierre Berest et Philippe Pariset (gérants de la société A3COM) qui étaient tous au passage membres le la Grande Loge Nationale de France.

Un affairisme maçonnique connu à Nice, et combattu par le procureur De Montgolfier qui a réussi à faire tomber le doyen des juges d’instruction impliqué dans de nombreuses irrégularités.

C’est à cette occasion que le nom d’Yves Jégo apparaît : il est député et le 16 juillet 2003, profitant de son mandat et de la loi GUIGOU votée en 2000 permettant aux parlementaires de visiter l’état des prisons, il rend visite pendant une demi-heure en tête-à-tête à Michel Vialatte.

Grâce au témoignage d’un gardien de prison, l’affaire éclate au grand jour et Eric de Montgolfier demande des comptes : « Michel Vialatte a été placé en détention pour éviter tout contact avec l’extérieur. »

(A noter que le Directeur adjoint de la Maison d’arrêt de Nice affirme le 15 octobre 2003 que le même jour que la visite d’Yves Jégo, le commissaire Frédéric Lauze, à l’époque commissaire central de la Police de Nice rend lui aussi visite à Michel Vialatte.

A noter également que Michel Vialatte va recevoir un courrier du président de la Cour d’Appel de Versailles, Joseph Valentin, qui lui conseille de ne pas hésiter ” à dire que tu ne te souviens plus lorsque tes souvenirs sont flous. »)

Le procureur De Montgolfier découvre que les deux hommes se connaissent. 

D’autant que Michel Vialatte a travaillé à Montereau en 2001.

Le parquet de Nice ouvre une information judiciaire contre X pour prise illégale d’intérêts le 1er juin 2004, les enquêteurs de la brigade financière se rendent à la mairie de Montereau afin de demander des dossiers relatifs à une mission de conseil effectuée par Michel Vialatte entre décembre 2000 et octobre 2001. Il s’agissait d’une réorganisation des services de notre ville.

Ils vont ensuite perquisitionner le siège de deux sociétés situées à Boulogne, dont “Timée éditions” dans laquelle Yves Jégo possèdait 38% des parts.

La deuxième, est la société « Light consultants », au sein de la laquelle Yves Jégo a travaillé de 1999 à 2002, après son passage au Conseil général de l’Oise sous l’ère Jean-François Mancel.

Les enquêteurs saisissent des documents sur le tramway niçois et le recrutement d’un directeur à la mairie de Nice. Yves Jégo, alors Maire de Montereau, était chargé de ce recrutement. 

Comment les enquêteurs ont-ils fait le lien ? La visite d’Yves Jégo à la prison de Nice a été largement relayée par la presse et une lettre anonyme très bien informée était arrivée au parquet de Nice.

Tous ces détails ont été narrés à l’époque dans différents quotidiens et hebdomadaires, que celui qui est en train de vous faire perdre votre temps dominical tient à la disposition de qui voudrait bien les consulter.

———-

Mais voyez-vous ce que c’est que l’amitié, tout de même ? Le pin’s n’a même pas trouvé acquéreur…

Moi, j’aurais été à la place de notre édilanous, j’aurais quand même surenchéri sur l’offre de départ…

Sans toutefois dépasser la limite de 3,46 Euros…

—————————————————————-

Fatalitas !

Fatalitas ! dans Sur le vif... 090828051733390114337812on, je n’irai pas par quatre chemins, aujourd’hui ! Fatalitas !

C’est exactement ce qu’aurait fait dire feu le grand Gaston Leroux qui nous manque tant à son Chéri Bibi de héros, si celui-ci avait connu le terrain monterelais ci-dessous !

090812101031390114238501 dans Sur le vif...

———-

Ce terrain, et les fidèles de ce blog l’auront tout de suite reconnu, c’est l’ex-terrain des maisons à 100 000 euros, devenu depuis le terrain des maisons à 15 euros par jour !

En prenant ce cliché, il y a deux semaines, je me disais bien qu’un petit détail « clochait ». C’est pourquoi je suis allé reprendre une photo à peu près sous le même axe…

Voici la photo prise il y a quelques mois :
090327062004390113382604

———-

Voici la photo prise hier :

090828032908390114337171

——-

Les bâtiments « Algéco » de chantier au toit orange ont été purement et simplement retirés cet été…

Et pour cause.

Selon ma petite enquête et selon trois sources complètement distinctes, le chantier a de nouveau été complètement arrêté !

Les travaux avaient déjà dû être interrompus une première fois, en raison du rachat de la société qui construisait ces maisons à 15 euros par jour.

Hélas. Selon mes trois sources, le repreneur n’aurait pas eu suffisamment de poids financier pour mener à bien la suite de la construction ! D’où ce nouvel arrêt !

090828034335390114337254

———-

Bien entendu, le numéro de téléphone qu’on trouve encore sur le grillage du chantier n’est plus attribué…

Yves Jégo, notre désormais Député-Maire-PR-346-1, n’a pas pu faire constuire à Montereau une seule maison à 100 000 euros par jour, pourtant lancées en fanfare et à grand renfort de communication avec son désormais radical et mentor Jean-Louis Borloo…

Parviendra-t-il à faire ériger une maison « Boutin » pourtant inaugurée en grande pompe le 18 septembre dernier ? (La maison, inaugurée en grande pompe, pas Mme Boutin, lecteur à l’esprit vraiment mal tourné !)

Y aura-t’il un jour une habitation à cet endroit, depuis maintenant presque quatre années qu’on nous le promet ?

Rien n’est moins sûr, si ce rocambolesque feuilleton se poursuit !

Mais il est vrai qu’à Montereau, un chantier qui s’arrête est presque devenu une spécialité de la ville !

Je vous avais d’ailleurs bien dit que la première pierre qui avait été vandalisée quelques jours après l’inauguration boutinienne  constituait un bien mauvais présage :

081212060237390112865239 

———-

On verra en tout cas par là que ceux qui auraient eu l’idée d’acheter un logement sur ce site peuvent encore différer leur appel téléphonique à une société de déménagement !

————————————————————————————-

 

 

En attendant trop d’eau…

En attendant trop d'eau... dans Vie locale 090827032447390114330403ujourd’hui, je voudrais vous communiquer deux clichés qu’une Flambergienne résidant rue Jean-Jaurès m’a fait parvenir pas plus tard qu’hier. (Quand je vous dis que la Flambergienne est l’avenir du blog !)

Ces deux photos ont été prises  très précisément le jeudi 27 août, à 07h15. La date et l’heure pourront avoir par la suite une certaine importance.

090827021525390114329901 dans Vie locale

———-

090827021526390114329902

———-

Que voit-on sur ces deux images ?

Un employé municipal exécute les ordres reçus, à savoir arroser les massifs floraux de la dite rue Jean-Jaurès.

Or, ma correspondante est du genre à s’intéresser aux mesures qu’arrête M. Guillot, ci-devant préfet de Seine-et-Marne.

Et elle a bien raison.

M. le Préfet, le 21 août dernier, suite à la canicule et à la sécheresse en découlant, si je puis m’exprimer ainsi, a décidé de renforcer les ressources de préservation en eau, notamment en adoptant des « seuils de crise renforcée« .

Les amateurs de textes administratifs pourront se régaler, c’est ici :

090827023307390114330058 

http://www.seine-et-marne.pref.gouv.fr/sections/actualites/breves/environnement/renforcement_des_mes/downloadFile/attachedFile/Communique-de-presse-Secheresse.pdf?nocache=1250868144.08

Des communes ont donc été placées en seuil de crise renforcée.

A votre avis, la ville de Montereau-Fault-Yonne  a-t-elle été classée dans cette catégorie ?

Réponse en image, avec une carte, qu’on peut trouver toujours grâce au lien ci-dessus. En voici une partie :

090827021232390114329841 

(Pour mes lecteurs myopes, j’ai agrandi la partie qui nous concerne au premier chef :

090827021233390114329842 

La preuve est donc établie, Montereau est en rouge, et donc en seuil de crise renforcée.

Mais alors, à quoi correspond donc ce seuil, me demanderez-vous ?

Facile, vous rétorquerai-je !  M. Guillot a décidément réponse à tout :

090827021232390114329840 

———-

Alors, cet employé, qui arrose des massifs à la fois floraux et monterelais, serait-il (bien malgré lui, je le répète) en situation illégale ?

J’ai voulu avoir le coeur net en appelant la préfecture de Seine-et-Marne, où… personne n’a pu répondre à ma question. Oui , c’est vrai, Montereau est bien en rouge, mais mon correspondant n’a pas pu m’en dire plus. Il ne savait pas…

Pas découragé pour un sou, j’ai donc composé le numéro de la Délégation Départementale de l’Equipement et de l’Agriculture.

Je suis tombé sur une charmante voix, qui m’a dans un premier temps confirmé l’appartenance monterelaise au seuil de crise renforcée.

Mais la suite vaut son pesant de bananes ultra-marines (un vieux souvenir qui me revient…)

La jeune personne m’a affirmé que Montereau était dans une situation particulière. Si l’eau était potable, et non pompée d’une quelconque nappe, la commune avait le droit d’arroser avant 8h00 du matin et après 20h00 le soir.

Ce qui me semble au passage relever d’une curieuse conception écologique…

Je lui ai donc demandé d’où pouvait provenir l’eau potable si elle n’était pas pompée d’une nappe phréatique. Je n’ai pas compris sa réponse, je dois vous l’avouer, même en la faisant répéter…

Mes compétences en hydrogéologie sont assez limitées…

On verra en tout cas par là, qu’à Montereau, même en zone rouge, on ne se laisse pas intimider pour autant !

Sans compter que par solidarité envers les autres communes, en cette période de sécheresse, on pourrait peut-être économiser l’eau. 

A moins que notre Ex-Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346-1 n’ait pensé à rapporter dans ses fontes de gigantesques containers d’eau ultra-marine pour arroser ses fleurs ?

—————————————————————————–
  

 

Coups de gueule salutaires !

Coups de gueule salutaires ! dans Ca ne va plus ! 090826075216390114325448e vous laisse aujourd’hui une série de vrais coups de gueule d’une Flambergienne, qui, comme dirait ma désormais célèbre crémière, en a gros sur la patate, et notamment suite à la lecture d’un numéro estival de la République de Seine-et-Marne…

« Le puits à carbone pousse lentement… » Bigre, cette m…….e est envahie d’herbes plus hautes que les plants d’arbres qui sont complètement étouffés et rachos à souhait!

Lorsque les vaillants techniciens de la ville essaient de tondre au moyen de merveilleuses machines à fil, cela dure des journées, avec en prime : pollution, coût, voitures.

Pendant ce temps, les verbeux élus paradent en accompagnant les enfants des écoles embrigadés. Communication à tout prix pour un puits de carbone qui absorbe les émissions CO2 produites, par un humain en une année etc…voir les articles passionnants et les controverses sur « gogol » à ce sujet.

Beaucoup d’éléments en ce domaine m’échappent mais la com’ éhontée de l’élu Machin en matière d’écologie est odieuse.

Toujours la Rep et le vieux château. « Projet de maison de la Seine« … » les grandes et impressionnantes bâches peintes…en attente d’une restauration approfondie… » et tout dans le même style pompeux à la gloire des élus et du fabuleux tourisme monterelais.

M’énervent aussi toutes ces allusions à la Seine : La Seine en partage, l’écologie en bord de Seine, les deux fleuves etc…

A mon avis le château est plus proche de l’Yonne que de la Seine.

Et les rives de l’Yonne, parlons-en : complètement écroulées au niveau du silo. Dangereuses au point que des barrières de sécurité et des rubans de plastique, rouges et blancs ont été installés (il y a plus d’un an, voire deux).

La majeure partie des barrières a, depuis, rejoint le fond de l’eau. Les travaux n’ont toujours pas été effectués.

Normalement, la circulation des tracteurs et remorques de blé devrait laisser espérer un effondrement prochain.

Un peu plus loin, les ragondins continuent leur travail de sape.

Mais que font les voies navigables, le maire machin, les élues castratrices ? Je joins une ou deux photos de ces lieux de rêve….

090826012407390114322712 dans Vie locale 

———-

090826012407390114322713

———-

Et le circuit de la « Boucle des deux Fleuves » tellement nul et pourtant tellement vanté… (une longue histoire dont on pourrait reparler).

Sans polémique, il suffit de rependre un point mis en avant sur le site de la communauté de communes : cette boucle peut être effectuée par les cyclistes et les piétons « en toute sécurité, loin des véhicules à moteur »…

L’auteur(e) ne s’est certainement pas promené(e) sur le chemin, un W.E de soleil avec 4/4, quads, motos, voitures de pêcheurs ou campeurs.

Je pourrais aussi parler des sacs-poubelle, des caddies brûlés et diverses joyeusetés qui longent le parcours… Mais c’est encore une autre histoire.

Et, le terme même « deux fleuves », ça me hérisse, jusqu’aux poils du dos ! Il me semble avoir appris, à l’école de la République, que les rivières se jetaient dans les fleuves, qu’en cette circonstance, elles étaient des affluents etc, etc…

Et pendant ce temps là, à Montereau ville d’eau par excellence, pas un seul coin de baignade autorisé. La Seine, l’Yonne, les darses sont interdites et assez dangereuses (Jets, bateaux à moteur, algues géantes). La piscine a cramé. Depuis deux ans, la baignade de Varennes est interdite en raison de la pollution. Je me demande si je ne vais pas partir à Deauville ou Cabourg, si je trouve un voyage pas trop cher.

———–

Voulez-vous que je vous dise ? Ca fait beaucoup de bien de constater une nouvelle fois que je ne suis pas le seul à mesurer l’écart galactique existant entre la communication et les actes municipaux !

Et quelque chose me dit que nous sommes de plus en plus nombreux à nous rendre compte de cet écart-là !

———————————————————–

Elle voulait que j’l'appelle Venise ?

Elle voulait que j'l'appelle Venise ? dans En vrac... 090825051718390114317729e voudrais aujourd’hui vous rappeler l’un de mes proverbes favoris, un proverbe à la fois authentique et béarnais et non pas une maxime plus ou moins inventée et plus ou moins ouzbèque.

Cet admirable adage, issu de la vallée d’Ossau, le voici :

« Quan lou diablo n’as pas arrhé à ha, ques counto lous peüs det cuhl ! »

Si un peu de littérature béarnaise vient vous faire perdre un peu de votre précieux temps aujourd’hui même, c’est en partie à cause de notre Poseur de filets dérivant, qui a attrapé ceci, pas plus tard qu’hier dans ses rêts !

090825015146390114316079 dans Vie locale

———-

Ainsi donc, trouvant assurément que la vie n’est qu’une dure lutte, notre désormais Député-Maire-PR-346-1 s’est remis à tailler sa plume !

Puisque désormais à la recherche d’un temps évidemment perdu, Yves Jégo se remet à l’écriture.

Bon. Entendons-nous bien.  Ce que ne dit pas l’articulet de l’Express (dirigé par Christophe Barbier, dont je vous rappelle le surnom donné par le Canard enchaîné, à savoir « le Barbier de servile »), ce que ce petit papier ne nous remet pas en mémoire, c’est que notre édilanous écrit souvent à quatre mains.

Les siennes, plus celles de Denis Lépée, accessoirement ancien chargé de mission chez Veolia.

Le nouvel opus historique jégoïste sera-t-il lui aussi écrit avec ce diplômé de l’IEP de Paris ? Nous verrons bien.

Ce qui semble certain, c’est que ce roman se déroulera à Venise.

Doit-on voir par le choix de ce lieu, une sorte d’hommage à un autre homme politique sur lequel le sort s’acharna, je veux bien sûr parler du bordelais Alain Juppé, qui, pour se remettre d’une certaine ingratitude, commit un ouvrage intitulé « La tentation de Venise » ?

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41RMCSRQYQL._SL500_AA240_.jpg

Le concept de la tentation de Venise, j’en ai trouvé une très belle définition, sur le très joli site crieur.com :

090825021021390114316180 

———-

Bien entendu, et bien évidemment, les méchantes langues, et vous savez combien il peut en exister en cette triste vallée de larmes, les méchantes langues certifieront que la localisation géographique de ce nouveau roman est en réalité un hommage appuyé à un couple de penseurs et philosophes français, hélas séparés aujourd’hui, je veux bien sûr parler de Mme Sheila et de M. Ringo, qui en leur temps nous avaient expressément enjoint de laisser nos gondoles… à Venise, justement.

Il me semble d’ailleurs me souvenir que le printemps quant à lui devait être remisé sur la Tamise, (Ah ! On savait faire des chansons à texte, en ce temps-là…) mais ceci est une autre histoire et n’a que peu de rapport avec ce qui nous préoccupait aujourd’hui…

http://brad021.unblog.fr/files/2008/09/picgondolesa.jpg

———-

Je me demande également et pendant que j’y suis, si notre DMPR-346-1 aura une marguerite à la bouche sur la quatrième de couverture de son Napoléon à Venise…

C’est ça qui serait beau !

———————————————————————————————-

 

 

 

 

Vous m’ferez 346 jours de trou !

Vous m'ferez 346 jours de trou ! dans Vie locale 090824070049390114311398ue voulez-vous, c’est comme ça et je n’y peux rien, je reçois un nombre important de mails de fidèles Flambergiennes, à la fois observatrices et perspicaces.

Voici ce que m’écrivait l’une de ces fidèles parmi les fidèles, il y a très peu de temps. Et bien entendu, je l’en remercie très sincèrement.

« Je suppose que vous prenez le chemin de la zone industrielle pour « monter » à Surville et atteindre votre lieu de travail. Je crois que c’est le chemin le plus court…

Mais il devient aussi le plus dangereux…pour la suspension de votre voiture !

Les trous dans la chaussée se sont amplifiés et je pensais que cet été, cette route serait revue et corrigée. Pas du tout !

Par contre, en ville, le parking « Rustic » est en pleine rénovation ! Les routes de la zone industrielles empruntées par les « travailleurs » n’intéressent pas outre mesure notre premier magistrat, mieux valait refaire un parking en pleine ville qui ne présentait aucun trou…

Apparence…encore une fois !

Les malheureux « travailleurs » qui fréquentent la zone industrielle n’auront pas droit à une remise en état des accès de leurs lieux de travail…. Pour votre rentrée, attention donc, prenez garde, la suspension de votre voiture craint !

Sans doute pour réveiller les travailleurs endormis… »

Il ne m’en fallait pas plus pour aller réaliser quelques petits clichés de ces trous, aux endroits mêmes décrits dans ce mail.

090824034740390114309841 dans Vie locale 

———-

090824034740390114309840 

———-

090824034740390114309837 

———-

090824034740390114309838 

———-

090824034740390114309839

———-

090824034741390114309843 

———-

090824034741390114309842 

———-

Il y aurait bien une explication quant au « non-rebouchage » de ces ornières…

Notre désormais DMPR-346-1 se serait-il associé avec la société Midas, qui veille sur nos amortisseurs avec les yeux d’une Chimène énamourée ?

090824040040390114309883 

http://www.midas.fr/Nos-Metiers-et-Services/Tenue-de-route/remplacer-amortisseurs-et-controle-amortisseurs.aspx?xtor=SEC-6

Il ne nous resterait donc plus à nous autres utilisateurs de ces routes défoncées qu’à adresser nos factures au 54 de la rue Jean-Jaurès afin d’être entièrement remboursés !

Et nous chanterions évidemment tous en coeur devant l’hôtel de ville :

« Avec l’ami Midas, on n’se quitte jamais! »

————————————————————————————————

 


Victime de la mode, tel est son nom de code ?

Victime de la mode, tel est son nom de code ? dans En vrac... 090823081550390114305129inalement, et je sentais bien que depuis un certain temps, vous vous posiez la question, finalement, à quoi peut bien tenir l’empreinte dans l’Histoire avec un grand H que laissera un homme politique dans sa carrière ?

Quelle est l’image qui restera dans les manuels d’histoire de ceux qui nous gouvernent ou nous représentent à l’assemblée nationale ?

Sans vous raconter plus que ça ma vie, il se trouve que j’étais récemment du côté du Cap Ferret, où se rend assez régulièrement en villégiature notre désormais Député-Maire-PR-346-1.

Un peu plus au nord, à Lacanau-Océan, se déroulait Le Sooruz-Lacanau-Pro de surf, pour le compte du championnat du monde.

090823080043390114305022 dans Récréation 

C’est donc à cette occasion que j’ai pu mesurer la trace que laisse déjà Yves Jégo dans l’inconscient collectif, et notamment en ayant créé cette mode admirable présentée par nombre de mannequins en bois, et à la disposition d’éventuels acheteurs.

Mais jugez plutôt :

090823055054390114304171

———-

Désormais pour être une totale fashion victim, une absolue fashionista, vous savez ce qu’il vous reste à faire, tout en sachant qu’égaler le modèle sera extrêmement ardu !

http://nsm01.casimages.com/img/2009/01/18/090118040600390113012847.jpg

———-

Comme je pense (un peu seulement) à mes Flambergiens de lecteurs pendant les vacances, je vous ai rapporté quelques spécimens de gaillards, qui, bien que n’ayant pas de colliers de fleurs autour du cou, avaient l’air de bien s’amuser quand même.

090823055054390114304172

———-

090823055054390114304173

———-

090823055054390114304174 

———-

090823055054390114304175 

———-

090823055054390114304176 

———-

090823055054390114304177 

———-

Evidemment, tout ceci ne vaut pas le catch monterelais….

A demain !

———————————————————————————

 

 

Les jeux de l’été (4) : le jeu de la chronologie !

Les jeux de l'été (4) : le jeu de la chronologie ! dans Récréation 090814111402390114249884ujourd’hui, ami flambergien, sauras-tu remettre dans l’ordre chronologique toutes ces photos de notre DMPR-346-1 ?

Attention, il y a des pièges !

———-

Ahttp://nsm02.casimages.com/img/2009/08/12/090812051433390114240567.jpg………. Bhttp://nsm02.casimages.com/img/2009/08/12/090812051433390114240568.jpg

—–

Chttp://nsm02.casimages.com/img/2009/08/12/090812051433390114240569.jpg………. Dhttp://nsm02.casimages.com/img/2009/08/12/090812051433390114240566.jpg

—–

Ehttp://nsm02.casimages.com/img/2009/08/12/090812052112390114240578.jpg………. Fhttp://nsm02.casimages.com/img/2009/08/12/090812051433390114240565.jpg

—–

Ghttp://nsm02.casimages.com/img/2009/08/12/090812051433390114240570.jpg………. Hhttp://nsm02.casimages.com/img/2009/08/12/090812052112390114240577.jpg

—–

Ihttp://nsm02.casimages.com/img/2009/08/12/090812051433390114240564.jpg………. J - http://www.europe1.fr/var/europe1/storage/images/info/actualite-france/politique/jego-retire-sa-candidature-pour-les-regionales/1370585-1-fre-FR/Jego-retire-sa-candidature-pour-les-regionales_img_234_199.jpg

——————-

Si tu n’as pas trouvé les pièges, ami flambergien, n’hésite pas à m’envoyer un mail !

A demain !

—————————————————————-

Les jeux de l’été (3) : le jeu des 346 différences

Les jeux de l’été (3) : le jeu des 346 différences dans Récréation 090814105257390114249738mi Flambergien, voici un nouveau jeu estival, en ce samedi matin ! Rien que pour toi !

Sauras-tu trouver  les 346 différences qui existent entre ces deux personnages célèbres, car il s’agit bien de deux personnages célèbres ?

090814103112390114249662 dans Récréation ……….090814103112390114249661

———-

Bon, je pense que vous aurez reconnu le premier personnage célèbre…

Quant au deuxième, c’est peut-être un peu plus difficile.

Le site parodique culturalgangbang.com s’était même demandé à un moment si ce n’était pas le même personnage célèbre, figurez-vous…

C’était ici, il suffit de cliquer sur le logo du site :

090814104543390114249701 

—–

A demain !

————————————————-

 

1234

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !