Radicale analyse !

 

Radicale analyse ! dans Vie locale 090220050702390113185245 es lecteurs du Figaro, dont notre PDB, notre Poseur de filets dérivants et moi-même sommes, ont eu droit à la fin de ce mois de juillet écoulé, à un bel article de propos jégoïstes recueillis par Judith Waintraub.

http://www.lefigaro.fr/politique/2009/07/23/01002-20090723ARTFIG00503-yves-jego-c-est-fillon-qui-ne-voulait-plus-de-moi-.php

Dans cette importante et indispensable contribution à la production estivale du quotidien, notre désormais Député-Maire-PR-346-1 revient sur son éviction du gouvernement, sur le thème, je cite « La rancœur et l’amertume ne font pas partie de mon univers.« 

Et c’est vrai que lorsqu’on se pourvoit en cassation pour une simple diffamation, la rancoeur vous est totalement étrangère et inconnue…

Pas de rancoeur ni amertume donc, mais quand même « J’ai eu un moment de surprise pas très agréable quand Claude Guéant m’a annoncé la nouvelle, dix minutes avant 20 heures, le jour du remaniement, mais il est parait que c’est ça la vie politique !« .

Sans oublier « Avec François Fillon, en revanche, je n’ai eu aucun contact ni lors du remaniement, ni depuis, ce qui confirme sans doute que c’est lui qui ne voulait plus de moi dans son équipe.« 

Ni rancoeur, ni amertume, vous dis-je…

(Au passage, notons qu’Yves Jégo doit être l’un des très rares français à penser que François Fillon détient un quelconque pouvoir en matière de formation ou de déformation de gouvernement…)

Puis, et c’est ce qui fit que notre PDB m’alerta, notre édilanous évoque sa vision de l’avenir en général, et sa vision de son avenir en particulier.

A la question « Vous avez rejoint récemment le parti radical. Dans quel but ? », la réponse de notre édilanous ne tarde pas :  « J’ai effectivement rejoint le parti de Jean-Louis Borloo, tout en restant pleinement à l’UMP[...] « J’ai été porte-parole de l’UMP. Je peux porter le message des radicaux.« 

On voit donc clairement la problématique qui se pose désormais à Yves Jégo : comment continuer d’exister politiquement et surtout médiatiquement, ailleurs que dans son tout petit fief monterelais ?

Comment continuer d’occuper le terrain, lui qui finalement, n’a aucun réseau d’envergure ?

On pourrait même résumer cette existentielle interrogation par la formule shakespearienne bien connue « Etre ou ne pas être, telle est la question ? »

Et notre bon maire de continuer à envisager la suite :

« J’ai été porte-parole de l’UMP. Je peux porter le message des radicaux [...]« 

CQFD, on voit bien où veut en venir notre DMPR-346-1 : annexer le Parti radical afin de lui permettre une existence politique et médiatique, cette existence dont je vous parlais un peu plus haut, et revenir enfin dans les médias.

Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse : pourquoi pas comme porte-parole du Parti Radical ?

Gros avantage :  ceci permettrait de ne pas se fâcher avec l’UMP ni avec un certain Nicolas Sarkozy au périnée tellement enviable, un président qui peut être très méchant envers ses ex-amis et qui a plutôt tendance à bien traiter ses « pièces rapportées » (gauche moderne, le nouveau centre, etc…)

Et n’oublions pas non plus que l’horizon umpien est plutôt bouché en ce qui concerne notre édilanous… Entre la direction incarnée par Xavier Bertrand, et les « poids lourds » seine-et-marnais que sont MM Copé, Jacob, plus moyen de la ramener trop !

C’est en tout cas ce qu’ont bien compris les militants de la fédération du Parti Radical de l’Aube, sur leur blog, puisqu’ils viennent de tirer à boulets quasi rouges sur leur nouvelle recrue.

Voilà ce qu’on pouvait lire, le 27 juillet dernier, sous la plume de ces militants du PR :

« Yves Jego déverse dans la Presse la bile et la rancoeur qu’il a accumulé depuis son éviction du Gouvernement. C’est son droit…

Mais la prétention dont il fait montre à raison de son entrée au Parti Radical laisse pantelant. Cependant, il a l’honnêteté d’annoncer la couleur: Il vient prendre possession du Parti Radical pour le compte de l’U.M.P « 

Le meilleur reste à venir…

« Un crocodile de plus dans le marigot. Les Radicaux laisseront-ils faire?

En tout cas, à la place de François Fillon, j’aurais fait pareil… et rappelant à Monsieur Jego que la modestie, le respect des autres sont des valeurs radicales, mais qui s’en soucie ? « 

Je vous laisse le lien pour constater de vous-même :

http://www.parti-radical-de-l-aube.com/article-34274509.html

Finalement, les nouveaux membres du Parti Radical, ce sont les anciens membres du PR qui en parlent le mieux…

———————————-

 


3 commentaires

  1. montereau dit :

    pour quoi pas a montereau on est habituer a ce genre de chose le ps a perdu beaucoup de gens le doudou c’est les faire venir il faut dire a montereau que ses gens la aime la popularite plus que le travail serieux pour les monterelais .

  2. souris verte dit :

    … » la rancoeur et l’amertune ne font pas partie de mon univers…. »….
    Faut en avoir sur le coeur pour dire cela…
    Oui mais, « qui sème le vent récolte la tempête » ou encore « ne fais pas aux autres ce que tu ne veux pas qu’on te fasse »
    Soit dit en passant, heureusement que la modestie, le restpect des autres ne sont pas QUE des valeurs « radicales »!
    Ce qui est sûr c’est que ce ne sont plus des valeurs à la mode pour certains partis politiques.

  3. p'tite souris dit :

    Se lamenter, se faire plaindre, chercher un bouc émissaire…..cela doit en faire sourir plus d’un parmi ceux qui l’ont et/ou le subissent encore
    La Fédération de l’Aube l’aurait-elle pratiqué ?
    Dans sa carrière politique il ne semble pas n’avoir été qu’un sarkoziste historique !
    Quant à son univers sans rancoeur et sans amertune, alors pourquoi s’épancher ?

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !