C’est dans les vieux pots…

C'est dans les vieux pots... dans Vie locale 090809102634390114220501ne dépêche de l’Agence France Presse en date du 30 juillet dernier venait nous informer d’un nouveau chantier de notre désormais Député-Maire-PR-346-1.

Ce nouveau chantier consiste à s’opposer à ses ex-collègues de l’UMP, lui devenu nouveau membre du Parti radical, et en l’occurence à son ex-collègue umpien Gilles Carrez.

Et ce, en matière de financement des transports en Ile-de-France.

M. Carrez, député du Val de Marne, vient d’avancer ses premières propositions avec notamment, je le cite « une augmentation de la masse tarifaire de 2 points au-dessus de l’inflation et une augmentation du versement transport (VT) payé par les entreprises de 0,1 point, voire deux fois 0,1 point.« 

Notre DMPR-346-1 est immédiatement monté au créneau : il craint « que ces propositions ne fassent que reprendre les vieilles recettes, à savoir faire peser sans cesse sur les usagers et les entreprises les augmentations de tarifs« .

Et c’est vrai qu’à Montereau, les vieilles recettes évoquées par Yves Jégo, à savoir faire peser sans cesse sur les usagers les augmentations de tarifs, ces vieilles recettes, on connaît et on donne souvent : augmentation des impôts, augmentation des charges pour les locataires de l’OPHLM, etc, etc…

Ces vieilles recettes, Monsieur notre édilanous, vous n’en voulez pas ailleurs que chez vous, mais ces vieilles recettes-là sont toujours assez bonnes pour Montereau. Toujours ce syndrome « Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais… »

Mais il y a un autre point qui m’interpelle.

Qu’on soit d’accord ou pas avec les idées politiques de M. Carrez, qu’on soit en phase ou non avec l’idéologie umpienne, force est de reconnaître qu’en matière de finances, M. Carrez n’est pas n’importe qui.

Voici quelques lignes de son CV :

- Etudes à HEC puis à l’ENA.

- Rapporteur général de la Commission des Finances à l’Assemblée nationale depuis 2002.

- Auteur de la loi CARREZ en 1996 qui protège les acquéreurs de logements.

- Président du Comité des finances locales, et président du Conseil d’orientation des finances publiques, depuis sa création en mai 2006.

Bref, en un mot comme en cent, M. Carrez sait compter, et sait ce que signifie le concept du déficit !

090809101424390114220454 dans Vie locale

——
Je me répète : on peut donc être d’accord ou pas avec les orientations politiques de M. Carrez, mais en matière de finances publiques, j’aurais plutôt tendance à avoir l’opinion qu’il n’est pas le moins bien placé pour en parler, et peut-être en parler un peu mieux qu’Yves Jégo.

En tout cas, ce dernier, en s’attaquant à M. Carrez, va devoir fourbir par devers lui son petit manuel du parfait économiste, et je lui souhaite bon courage.

On verra en tout cas par là et une nouvelle fois que notre DMPR-346-1 est confronté à ce vaste problème politique : il va lui falloir se démarquer de ses anciens « petits copains » de l’UMP, puisque désormais franchisé Parti Radical.

(J’aurais pu également ajouter qu’un proche de M. Carrez n’est autre que Vincent Chriqui, conseiller d’un certain… François Fillon. Ceci explique peut-être également cela…)

Mais pour Yves jégo, il va surtout falloir exister médiatiquement, au risque de s’exprimer à tort et à travers, un peu partout, afin de  ne pas trop faire oublier sa bobine aux rédactions. Tout ceci nous promet de beaux papiers en perspective.

Comme dirait ma crémière : c’est un peu comme un chien qui pisse un peu partout pour marquer son territoire.

——————————————————————————

 

 

 


6 commentaires

  1. toto dit :

    mais au fait !n’était-il pas responsable des adhérants de l’UMP? Cela devrait faire refléchir ceux qui le suivent les yeux fermés et la mémoire courte.

  2. JM MUYL dit :

    On peut être à la fois adhérent au Parti Radical et à l’UMP.

  3. Le moretain dit :

    Et ils payent deux cotisations ?
    Ils ont les moyens chez les radicaux !

  4. p'tite souris dit :

    Les politiques multicartes n’ont-ils pas toujours existé ? (de même pour certains adhérents)

  5. quienes dit :

    nul doute qu’à ce petit jeu là il va se faire de plus en plus d’ennemis, y compris à l’UMP.Qui va en souffrir? Son égo, certes, mais aussi la ville de Montereau pour obtenir des subventions!

  6. souris verte dit :

    … »faites pas ce que je dis mais faites ce que je fais : choisissez vos amis parmi vos ennemis de naguère »…..ainsi, très chers amis, à vous les subventions diverses pour conserver votre….fidèlité et sceller notre nouvelle amitié »….
    Tout s’achète et tout se vend….

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !