Archive pour 17 août, 2009

Les joies du Call Center (1) : la chaudière nucléaire

Les joies du Call Center (1) : la chaudière nucléaire dans Récréation 123gifs0110022 dans Récréation0001000300010014000300050019f4807h14

———————————————

090813061842390114243932e vous propose cette semaine une grande série estivale : les joies du Call  Center !

Dans la région, nous sommes nombreux à être dérangés par toutes sortes d’appels téléphoniques, des appels issus d’entreprises qui veulent nous vendre des tas de choses plus ou moins mirobolantes, plus ou moins inutiles et surtout plus ou moins chères.

Moi, plutôt que de rembarrer les pauvres étudiantes qui sont recrutées et payées une bouchée de pain pour faire ce terrible boulot, j’ai mis au point une petite activité, qui consiste à me lancer dans des improvisations parfois un peu surréalistes, j’en conviens, destinées à faire vagabonder un peu l’imagination de celle qui m’appelle.

Je vous livrerai donc les versions abouties de ces petites causeries.

Quand on n’a pas grand chose à faire….

Un dernier détail : tout ce qui suivra cette semaine a été scrupuleusement retranscrit, j’ai changé seulement le nom des entreprises et celui de mes correspondantes.

Pour le reste, que je sois transformé sur le champ en porte parole du Parti radical si je travestis quoi que ce soit !

—–

La chaudière nucléaire

- Allô, je suis bien chez M. Poey ?

- Oui, c’est moi.

- M. Poey bonjour, je me présente, Laëtitia de la société Oncelégèle. M. Poey, comme vous le savez et suite au Grenelle de l’environnement, la société Oncelégèle se propose de vous faire réaliser d’importantes économies en matière de chauffage, et vous venez d’être tiré au sort ! M. Poey, vous êtes-bien propriétaire de votre habitation ?

- Oui, c’est vrai !

- M. Poey, comment êtes vous chauffé ?

-  Je suis chauffé avec une chaudière nucléaire.

- Très bien M. Poey.

Laetitia, plongée dans ses fiches, ne semble pas mesurer la teneur de la réponse. Elle a besoin d’une petite précision :

- Et votre chaudière, elle fonctionne à quoi ?

- C’est une chaudière nucléaire qui fonctionne à l’uranium enrichi.

- …………………………..

Grand moment de solitude, de la part de mon interlocutrice, Laëtitia commence à se poser de sérieuses questions…

- Mais ça existe ça, une chaudière nucléaire à l’uranium ?

- Oui, c’est un prototype. Je suis ingénieur à l’ANDRA. Vous connaissez l’ANDRA, Laetitia ? (A mon tour de poser un peu quelques questions, sans blague…)

- Ah non !………

- C’est l’Agence Nationale pour la gestion des déchets radioactifs. Je teste un prototype de chaudière nucléaire individuelle, qui permettra de se chauffer pour pas cher du tout.

- Mais c’est rare ça, c’est nouveau, j’en ai jamais entendu parler, vous pensez que ça va marcher ?

- bien sûr, Laetitia…  A l’ANDRA, on a très bon espoir de voir se développer un véritable marché du chauffage individuel nucléaire.

- Mais, M. Poey, c’est pas un peu dangereux ?

- Pensez-vous, Laetitia… Maintenant, la technologie est presque au point, l’uranium arrive par convois secrets, et je n’ai plus le droit d’aller dans ma cave… Bon, je ne vous cache pas qu’une fois par an, on fait évacuer tout mon village pendant une petite semaine, et une dizaine d’ouvriers originaires d’Ouzbekistan vient réviser ma chaudière nucléaire, c’est pour l’entretien. Mais c’est vite passé, une semaine. Et puis, ils sont ouzbèques !

- Oh là là….

- Pensez-vous, c’est l’avenir !

Laetitia, un peu étonnée, retrouve quand même son objectif :

- Mais M. Poey, quand cette chaudière sera à remplacer, peut-être pourriez-vous consulter nos tarifs ?

- Certainement, Laetitia. Mais bon, en même temps, l’isotope de l’uranium s’appauvrira dans à peu près 750 années… En 2759, vous pourrez me rappeler, j’aurai peut-être besoin de vos services !

- Alors, je ne vais rien pouvoir faire pour vous aujourd’hui, M. Poey ?

- Vous ne voudriez pas en tester une, de chaudière nucléaire, vous, par hasard ? On cherche des sites, à l’ANDRA !

- Oh non, alors ! Et puis de toute façon, je suis locataire, moi. Merci de m’avoir accordé ces quelques instants et bonne fin de journée, M. Poey.

- Au revoir, Laetitia !

———————————————————-  

Je pense que Laetitia se souviendra assez longtemps de cette chaudière nucléaire !

A demain, avec un congélateur maudit !

———————————————————————

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !