Archive pour 21 août, 2009

Les joies du Call Center (5) : le contrôle fiscal inopiné

Les joies du Call Center (5) : le contrôle fiscal inopiné  dans Récréation 123gifs0110022 dans Récréation0001000300010014000300050019f4807h14

—————————————–
090813062327390114243934e continue aujourd’hui la série estivale de cette semaine…

Comment transformer les incessants appels des call centers en petits jeux tout à fait innocents, destinés à égayer un peu le triste boulot des employé(es) de ces sociétés qui essayent de vous fourguer tout et n’importe quoi, sans que vous n’ayez rien demandé du tout ?

Aujourd’hui,je vais pouvoir discuter avec un directeur commercial, s’il vous plaît ! Rien que ça !…

Un rappel : le nom de la société et celui de mes interlocuteurs ont seuls été changés. Tout le reste s’est véritablement déroulé ainsi que je vais le retranscrire…
———-

Le contrôle fiscal inopiné 

- Allô, je suis bien chez  M. Poey ? Je suis Laëtitia, de la société Céduchêne, fabricant et installateur de cuisines équipées. M. Poey, puis-je vous prendre cinq minutes de votre temps ? Ce ne sera pas long…

- Je vous en prie Laëtitia, ce sera un plaisir.

- Ah ! Merci M. Poey, c’est rare d’avoir un tel accueil… M. Poey, un tirage au sort a fait que vous avez gagné un bon d’achat de 50 euros à valoir lors du passage de notre représentant, qui justement se trouve dans votre région. M. Poey, est-ce que vous êtes content ?

- Ah oui ! Justement, j’attendais votre appel !

- Comment ça, M. Poey, vous voulez acheter une cuisine équipée ? Je vous passe un directeur commercial.

Je n’en espérais pas tant…..

- Allô, M. Poey, Jean-Michel Dufrêne, directeur commercial chez Céduchêne. Alors je vois que Laëtitia a fait du bon travail. Je….

- M. Dufrêne, enchanté. Je vous coupe tout de suite, parce que je vais vous exposer ma petite requête, en fait. Voilà. Je travaille actuellement au Ministère de l’Economie et des Finances, à Bercy, et je suis une formation intensive pour devenir Inspecteur des Impôts. Un futur polyvalent, si vous voulez. Et pour un stage de validation d’année, j’avais besoin d’une société à qui je puisse faire passer un contrôle fiscal. M. Dufrêne, je sens que ça va tomber sur vous, est-ce que ça vous fait plaisir ?

- Euh….. Ben….. c’est à dire ? Comment ça, un contrôle fiscal ?

- Oui, un contrôle fiscal, je viendrai chez vous avec trois Inspecteurs titulaires, qui seront avec moi tandis que je vais éplucher à la loupe tous vos comptes. On sera donc à quatre sur votre comptabilité…

- Oui, mais…. est-ce que je peux refuser ?

- Refuser un contôle fiscal ? M. Dufrêne,  vous aimez les risques, vous !

- Mais c’est que….

- M. Dufrêne,  rassurez-vous. Je suis en formation, donc ça va très bien se passer. Bon, évidemment, pour que mon stage soit validé, il va falloir que je vous redresse, forcément. Si je ne trouve rien, je devrai recommencer toute mon année.

- Ah ?

- Oui, bien sûr. Mais rassurez-vous, ce sera un petit redressement. Comme je débute et que je ne suis pour l’instant que stagiaire, ça n’ira pas au delà de 75 000 euros. C’est rien !

- C’est une blague, dites-moi que c’est une blague !

- Vous croyez que l’administration fiscale est réputée pour ses blagues, vous ? Bon, vous êtes dans les pages jaunes, pour votre adresse, je suppose. A lundi matin, donc, avec tous vos comptes, et toutes vos factures. Bonne fin de journée, M. Dufrêne ! Et encore merci de m’avoir appelé !

- Oh, de rien….

———————————————————————–

 

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !