Vous m’ferez 346 jours de trou !

Vous m'ferez 346 jours de trou ! dans Vie locale 090824070049390114311398ue voulez-vous, c’est comme ça et je n’y peux rien, je reçois un nombre important de mails de fidèles Flambergiennes, à la fois observatrices et perspicaces.

Voici ce que m’écrivait l’une de ces fidèles parmi les fidèles, il y a très peu de temps. Et bien entendu, je l’en remercie très sincèrement.

« Je suppose que vous prenez le chemin de la zone industrielle pour « monter » à Surville et atteindre votre lieu de travail. Je crois que c’est le chemin le plus court…

Mais il devient aussi le plus dangereux…pour la suspension de votre voiture !

Les trous dans la chaussée se sont amplifiés et je pensais que cet été, cette route serait revue et corrigée. Pas du tout !

Par contre, en ville, le parking « Rustic » est en pleine rénovation ! Les routes de la zone industrielles empruntées par les « travailleurs » n’intéressent pas outre mesure notre premier magistrat, mieux valait refaire un parking en pleine ville qui ne présentait aucun trou…

Apparence…encore une fois !

Les malheureux « travailleurs » qui fréquentent la zone industrielle n’auront pas droit à une remise en état des accès de leurs lieux de travail…. Pour votre rentrée, attention donc, prenez garde, la suspension de votre voiture craint !

Sans doute pour réveiller les travailleurs endormis…« 

Il ne m’en fallait pas plus pour aller réaliser quelques petits clichés de ces trous, aux endroits mêmes décrits dans ce mail.

090824034740390114309841 dans Vie locale 

———-

090824034740390114309840 

———-

090824034740390114309837 

———-

090824034740390114309838 

———-

090824034740390114309839

———-

090824034741390114309843 

———-

090824034741390114309842 

———-

Il y aurait bien une explication quant au « non-rebouchage » de ces ornières…

Notre désormais DMPR-346-1 se serait-il associé avec la société Midas, qui veille sur nos amortisseurs avec les yeux d’une Chimène énamourée ?

090824040040390114309883 

http://www.midas.fr/Nos-Metiers-et-Services/Tenue-de-route/remplacer-amortisseurs-et-controle-amortisseurs.aspx?xtor=SEC-6

Il ne nous resterait donc plus à nous autres utilisateurs de ces routes défoncées qu’à adresser nos factures au 54 de la rue Jean-Jaurès afin d’être entièrement remboursés !

Et nous chanterions évidemment tous en coeur devant l’hôtel de ville :

« Avec l’ami Midas, on n’se quitte jamais! »

————————————————————————————————

 


 


16 commentaires

  1. particulier dit :

    il faut le signaler a la cc2f ou au service technique vous savez le faire………pour ce qui est des places a montereau on vois bien que vous ne faites pas vos courses a montereau bien sur ce n’est pas si bien que de photographier des surfeurs ni de passer ses vacances a l’ îles maurice mais que vous les vous tous le monde ne travail pas a l’éducation nationale alors les trous ne son pas que sur le passage de marolle a montereau malheureusement le maire il est comme vous il ne fait pas le tour de montereau avec une pelle pour reboucher les trous car ça ne manque pas et oui tout le monde n’a pas de voiture et nous c’est les chevilles qui on mal et c’est plus grave que vos problème de voiture alors soyer positif les réparation pour votre confort ça va venir patiente

  2. montereau dit :

    pas le parking c’est les places fais a la va vite en fin de manda des soso qui était tout défoncé mais pour le savoir il faut être piétons et faire ses courses a montereau

  3. Obelix dit :

    Comma aurait dit Serge, des petits trous, des petits trous toujours des petits trous

  4. p'tite souris dit :

    Une fois c’est encore Surville qui est pénalisé !
    Des courses à Montereau alors que les commerces laissent la place à des agences immobiliières, des stés d’assurances, des agences bancaires, des coiffeurs,…. reste le carrefour market ! alors autant aller au carrefour de Surville où d’ailleurs nombre de « notables » viennent remplir leurs caddies.
    Mais pour ce faire il faut emprunter des ralentisseurs pourrit de la rue de Paris, ou les ralentisseurs naturels et dangereux de la zone industrielle à la chaussée complètement défoncée!
    Qui est Président de la CC2F ?
    ces monterolais qui souffrent des chevilles, et qui n’habitent manifestement pas Surville,ou le nouveau quartier St Jean, et ne sont sans doute pas des usagers des transports en commun qui desservent Surville via la zonne industrielle pour aller travailler, ceux qui disposent d’un véhicule pour ce rendre à la gare SNCF quotidiennement pour migrer hors de la Ville qui ne leur offre aucune possibilité de travail,sans parler des jeunes qui se dirigent sur Varennes pour leurs études de même pour ceux qui montent à Malraux!
    Et que dire des voieries du quartier de Surville !
    Montereau, la Ville des promos permanentes sur les pneus et les amortisseurs !!!

  5. usager agacé dit :

    J’emprunte régulièrement cette voie d’accès pour me rendre à mon travail ou pour sortir de la ville – dégagement rapide qui évite de traverser la ville – Il serait intéressant de compter le nombre de véhicules qu’emruntent cette route désservant par ailleurs nombres d’entreprises importantes, sources de travail pour de nombreux employés. L’état de la chaussée est déplorable et de plus « accidentogène », les « nids de poules » sont redoutables et bien connus pour faire perdre le contrôle d’une moto, d’une mobylette (dans ce cas l’accident peut être mortel) ou d’une voiture (même à la vitesse limitée de 45 km/h). Pour éviter ces trous, on est obligé de se déporter sur l’autre côté de la chaussée. Si d’aventure, en ville, de tels trous sur les trottoirs apparaissaient, que de réclamations en mairie, que d’accidents de pétons, fractures et foulures que la mairie se devrait, par le biais des assurances rembourser aux accidentés.
    Il est sûr que le maire en personne ne rebouche pas les trous avec une petite pelle ! mais il y a en mairie un directeur des services techniques et un adjoint au maire chargés de cela donc des agents chargés de vérifier l’état des chaussées. Etant donné l’ampleur des dégâts, il est nécessaire de faire appel à des entreprises spécialisées donc de lancer des appels d’offres etc….Quelque soit la localisation des trous, il est indispensable d’y remèdier, que l’on soit piéton ou automobiliste, les impôts servent aussi à cela. Les automobilistes qui empruntent les routes de la zone industrielle ne sont pas des nantis, pour la plupart des « smicards », ils descendent de Surville pour aller travailler et ont souvent des voitures « usagées » elles aussi. Les réparations coûtent très chères sur un budget modeste, éclater un pneu, casser une suspension ou pire, causer un accident à cause d’un trou dans la chaussée est quand même grave. Dans ce cas, l’assurance du conducteur se retournera obligatoirement contre la mairie…..pour négligence. Il est certain que le centre ville est un endroit plus « visible et plus attactif » qu’une zone industrielle, chacun voit là la difficulté d’être le maire d’une ville et les choix qui s’en suivent. L’accès au cimetière, au prieuré St Martin, à la réserve naturelle peut se faire par la zone industrielle….Les visiteurs qui empruntent cette route se retrouvent ….. « projetés » (sens propre et figuré) au temps des charrettes où il n’était pas rare de casser un essieu à cause d’une chaussée impraticable. La montée à Surville direction Carrefour elle aussi laisse un peu à désirer…les ralentisseurs devant l’école Marie Louise auraient besoin d’être revus….Mais Surville, pour certains habitants de la ville basse est bien entendu un quartier de « ban » lieue dont on préfère oublier l’existence. Ce sont pourtant aussi des électeurs….qui paient des impôts.

  6. JM MUYL, dit :

    « alors autant aller au carrefour de Surville où d?ailleurs nombre de ?notables? viennent remplir leurs caddies »

    Je suis démasqué !

  7. souris verte dit :

    Je suis de l’avis de p’tite souris. Pour faire ses courses à Montereau, il faut y mettre du sien ou ne pas pouvoir faire autrement ou monter à Carrefour, donc emprunter l’avenue de Surville…donc subir les ralentisseurs. Je présume qu’ils seront rapidement revus pour la rentrée, la sécurité des bambins oblige. Quand aux places de parking en ville, elles sont inaccessibles, zone bleue ou pas, les voitures ventouses ne bougent pas. Essayez donc si vous avez rendez vous chez le dentiste ou le médecin de trouver une place sur les parkings autour de la collégiale pourtant en zone bleue !(la rumeur publique raconte que ce sont les commerçants qui y garent leurs véhicules dès l’ouverture de leurs magasins) On tourne dix fois avant de trouver une hypothétique place libre et on va se garer sur les noues…si on veut faire des courses, on monte à Carrefour Surville !
    Mais cela sera sans doute l’occasion d’un autre article sur ce blog.
    Y aurait-il un gentil flambergien qui pourrait chiffrer approximativement le coût de la réfection des routes de la zone industrielle ? c’est sans doute un gros paquet d’argent qui est en jeu et sans doute aussi la raison pour laquelle la mairie « rechigne » devant le coût des travaux. Mais plus on recule plus la situation s’aggrave, plus cela coutera cher au contribuable. Il n’est pas juste non plus de faire payer la CC2F, pourquoi les habitants des petits villages alentour, souvent âgés et pas très riches, se verraient-ils obligés de « payer » par leurs impôts les négligences financières de la ville de Montereau ? En période de crise, des coupes sombres dans le budget devraient être faites….par exemple, terminé les subventions exceptionnelles aux associations, les inaugurations avec petits fours et personnel mairie payé double…bref, la politique de prestige. Crise oblige entend budget restreint donc nécéssité de gèrer au plus près les finances.
    Au fait, c’est quand les élections municipales pour que l’on voit fleurir les chantiers de réfections ? En ce qui concerne les routes de la zone industrielles, si l’on ne fait rien, faudra passer la seine en barge….comme au moyen âge. Dommage que l’itinéraire du tour de France n’empruntait pas la zone industrielle !

  8. quienes dit :

    C’est à croire que les élus et les services techniques de la CC2F et de la ville de Montereau ne circulent jamais dans les rues de notre ville.
    Assurément Montereau estl’agglomération qui dispose du réseau routier le plus dégradé du canton.
    Notre édilanous ne manquera pas, une nouvelle fois d’affirmer avec l’aplomb qui le caractérise que c’est la faute du CG ou du CRIF. Et pendant ce temps on constate avec effarement la réfection de la rue du Calvaire et l’axe de la place au blé refaites il n’y a pas si longtemps. Il faut préciser que la permanence de Y.Jégo est justement à l’intersection de ces deux rues.
    Une nouvelle fois on peut apprécier la gestion de la ville.

    J’invite vivement « particulier » à solliciter la CC2F pour la remise en état des voies d’accès à la ZI et nous rapporter les réponses qui lui seront faites.

1 2

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !