16’29 » : un très long conseil municipal ! (La suite !)

Avant-Post

.
16'29'' : un très long conseil municipal ! (La suite !) dans Vie locale 090924065028390114515477n se souvient que la Présidente du DAL-Montereau avait pris rendez-vous hier avec M. Chéron, vice-Président de l’OPHLM afin d’évoquer l’expulsion de ce locataire et de son fils, qu’elle accompagnerait.

Ce Monsieur expulsé a fait savoir à Sarah que l’office HLM lui avait signifié que ce serait mieux pour son dossier s’il se rendait seul à ce rendez-vous.

Bien entendu, elle n’a pas insisté. Les militants restent néanmoins à sa disposition, au cas où…

Si les dossiers peuvent se résoudre par la seule présence d’un comité DAL à Montereau, ce sera tant mieux.

La mobilisation et la vigilance n’en sont que renforcées !

————————————————————————
16’29 » : un très long conseil municipal ! (La suite !)

.
090924065028390114515476 dans Vie localee conseil municipal de lundi dernier dura un peu plus longtemps que d’habitude. Un peu plus d’un quart d’heure, à Montereau, ça représente un temps proche de l’ère tertiaire, en matière de conseil municipal.

Il faut vous dire que Léo AIELLO, conseiller municipal, posa une question qui ralentit considérablement la chevauchée fantastique municipale.

Ce fut au moment de reconduire le dispositif « Culture pour tous », avec l’édition de billets pour un tarif unique de 1 euro que notre Conseiller général demanda à notre désormais Député-Maire-UMP-346-1 s’il était bien normal de n’avoir qu’un prix unique à 1 euro, et non pas un prix calculé au Quotient Familial, ce qui semblait évidemment plus juste.

Hélas ! Ce qui semblait plus juste à Léo AIELLO ne le semblait pas pour notre édilanous.

Celui-ci décida presque de faire pleurer les chaumières, en déclarant dans un premier temps qu’il était hors de question de faire des « bus de pauvres » (sic), ce qui tendait à prouver qu’Yves Jégo savait quand même que dans sa commune il y avait certes des bus, mais aussi des pauvres.

Nous eûmes ensuite droit à tout un beau discours sur la mixité sociale qui nous prouva que pour mixer socialement les gens, la solution consistait à ce que les plus riches ne doivent pas payer le prix réel d’une sortie, mais doivent payer le même prix qu’un pauvre : 1 euro.

Bon, vous me direz que pauvre ou pas pauvre, tout le monde paye beaucoup plus cher avec les impôts locaux… Mais si maintenant, il fallait s’arrêter à ce petit détail, à Montereau, où irions-nous, je vous le demande un peu…

Yves Jégo, acculé, devant la maigreur de son raisonnement crut devoir sortir un argument pour le moins étonnant, à savoir que de toute façon, pour calculer un quotient familial en matière de sortie culturelle, il faudrait toute administration qui, en gros, n’existait pas à la Mairie.

Et c’est vrai que lorsqu’on calcule déjà des QF pour les cantines, le soutien scolaire, le conservatoire, le prix de journée pour les centres de loisirs, les colonies de vacances, j’en oublie sûrement, il est très difficile de mettre en place le même système pour calculer de plus justes prix pour les sorties culturelles.

Mais il y eut plus fort : nous révélant implicitement comme une espèce de bilan de son entreprise culturelle, notre DMPR-346-1 dut nous apprendre que pour pouvoir remplir les cars affrêtés, une commune (la Grande Paroisse, comme par hasard…) se proposait de réserver des places dans les cars…

090923125846390114507682

090923021552390114508066

——-

On notera au passage que les Grands-paroissiens, eux, pourront se faire calculer un Quotient Familal !

Un dernier point de l’ordre du jour me ravit.

Figurez-vous qu’il s’agissait de trouver encore un peu de sous pour pouvoir mener à bien le chantier, l’aménagement de la Bibliothèque ARAGON-TRIOLET dans l’ancienne usine Nodet.

Je vous donne en mille à quel ministère notre édilanous va s’adresser pour trouver les quelque 152 000 Euros manquants.

A votre avis ?…. Je vous laisse encore lanterner un peu…

C’est le ministère de l’Intérieur qui a été sollicité !

Louis et Elsa ont dû se retourner dans leur tombe…

M. Hortefeux aurait-il besoin d’attirer dans ses rêts notre édilanous ? Un marché a-t’il été conclu ? Nous y reviendrons très bientôt…

Sans compter que ce dernier accèdant à la jégoïste demande, on pourra assurément faire graver en lettres de feu la devise suivante au-dessus de la porte d’entrée de la nouvelle médiathèque :

« Les livres, un ça va. C’est quand il y en a plusieurs que ça commence à poser problème ! « 

C’était le Conseil municipal de rentrée !

—————————————————-

 


6 commentaires

  1. p'tite souris dit :

    c’est affligeant ! Montereau ville extra-terreste déposée là par un OVNI venu de nulle part ?

  2. Le moretain dit :

    Mais tous les conseillers de la majorité ne se rendent pas compte qu’il y a quand même un problème de « plus la ficelle est grosse et mieux c’est » ?

  3. Alexia dit :

    Ah bon ? Il y a de grosses ficelles à Montereau ?

  4. Prunelle dit :

    Affligeant est bien le mot (et faible encore). Madame Castrafiore est-elle toujours prévue comme accompagnatrice régulière exceptionnelle exceptionnellement extraordinaire ? Le tarif unique pauvres/riches, c’est ce qu’on appelle l’Egalité je suppose. Que vient faire la commune de La Grande Paroisse dans cette affaire ? Encore une politique de copinage. Heureusement que pour cette commune, le quotien familial est de rigueur (mot inconnu dans le vocabulaire municipal monterolais).
    Et les trous dans la chaussée des Clomarts et ailleurs ? rien à l’horizon ?
    Toujours cette politique « show biz », l’agréable avant l’utile.
    A combien cette politique culturelle à deux sous revient-elle exactement au contribuable monterolais ?
    A propos de la future maison de la seine, on nous affirme qu’elle renfermerait en son sein « un village des associations » ? Il y a un ou deux ans, ce « village » n’a-t-il pas été déjà inauguré et une première pierre posée vers les anciens locaux de la BMS ? en prolongement de la mosquée ? Qu’est devenu ce projet ? Encore de l’argent de fichu en l’air en inuaguration, un projet abandonné aux oubiettes (celles du vieux château bien entendu).

  5. souris verte dit :

    Pour répondre à Le moretain, il est possible que les conseillers et adjoints monterolais soient passés d’obligation par les services de la conseillère municipale déléguée à la vie animale experte en castration.
    Question à mille francs : pourquoi la séance culture revient-elle à un 1 euro à Montereau et 30 à la grande Paroisse ? Les piles de la calculette de Montereau doivent être usées. Les contribuables de la Grande Paroisse sont des veinards, ceux de Montereau des « moutons tondus » sans défense.

  6. p'tite souris dit :

    D’accord Prunelle – à ce rythme là, les oubliettess du vieux Château ne seront pas suffisantes….

    30 euros pour la mairie de la Grande Paroisse me laisse dubitative sur le coût réél des sorties à 1 euro, en regard du prix de ce même service organisé par le club du CCAS. C’est encore les Monterolais qui vont assurer la charge ?
    Combien de temps encore ces petits arrangements entre amis ?

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !