Des hamburgers pris en sandwich ?

Des hamburgers pris en sandwich ? dans Vie locale 090214093806390113150742 Montereau, certaines rumeurs, et je ne parle pas seulement de celles que je vous livre le dimanche, certaines rumeurs sont très tenaces.

C’est le cas de celle dont je vais vous entretenir aujourd’hui.

Depuis quelques mois, on entend dire par ci, mais surtout par là, que le restaurant hallal Must Burger de Surville va fermer ses portes.

090926071208390114528172 dans Vie locale

———-
J’ai voulu en savoir un peu plus sur ce bruit qui courait avec insistance, et je suis allé rencontrer le patron de ce restaurant qui a bien voulu éclairer ma lanterne.

En février dernier, ce commerçant survillois reçut une invitation à se déplacer en Mairie. (J’aurais assurément pu écrire « convocation », mais bon, ne nous arrêtons pas à ce genre de détail.)

Curieux de savoir ce qu’on lui voulait, il fit le déplacement et fut reçu par M. Nordine Zaïdi, haut cadre municipal, M. Labiod, directeur du Centre de Loisirs et M. Forestier, en ce temps-là directeur du Groupement d’Intérêt Public « Coeur de Quartier ».

A l’époque, figurez-vous que ce restaurant contrecarrait les projets de réaménagement de ce quartier, comprenant notamment les cinq tours Voltaire.

En clair et sans décodeur, il fallait supprimer ce fast-food qui au passage est très populaire et très fréquenté, afin de pouvoir tout réaménager.

Le patron du Must Burger se vit même proposer une offre financière : 150 000 euros.

Refus tout net du propriétaire qui avait dû investir beaucoup plus que ce chiffre pour faire fonctionner son commerce.

Toujours selon ce monsieur, le ton monta, et M. Forestier lui fit savoir que désormais, les choses se régleraient par le biais de la justice et « qu’il aurait intérêt à avoir une batterie d’avocats« .

Quelque peu secoué par ces propos, notre restaurateur prit les devants en utilisant justement les services d’un avocat.

Un courrier fut envoyé à Yves Jégo, qui en retour assura qu’aucune menace n’avait été proférée.

Et depuis, bizarrement, court cette étrange rumeur de fermeture du Must Burger.

Une rumeur totalement infondée, et qui ennuie fortement son propriétaire qui ne veut pas voir chuter son chiffre d’affaires.

Une rumeur d’autant plus infondée que :

1) M. Forestier a quitté ses fonctions de directeur du G.I.P. (Nous en parlions récemment…)

2) On ne sait pas si le G.I.P. « Coeur de Quartier » existe toujours.

Ce que l’on sait en revanche, c’est que les caisses de l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine sont vides de chez vides.

On sait aussi que les cinq tours sont toujours debout et que le laboratoire d’analyse continue son activité comme si de rien n’était…

090930104546390114550536 

(c) google earth

———–

Pendant que j’y suis, je vous livre une autre coïncidence bien de chez nous : toujours au début de cette année 2009, le patron du Must Burger vit des employés municipaux venir installer un sens interdit à l’entrée du parking du restaurant :

090926071208390114528171

———-

Or, il faut savoir que ce parking appartient au commerçant. C’est SON parking. C’est donc un parking privé…

On voit mal de quel droit ce sens interdit a été installé….

Pour terminer, je voudrais vous conseiller la lecture de cet excellent album de bande dessinée :

090930103929390114550506

———-

Dans cette aventure de Lucky Luke, un homme essaye par tous les moyens d’acheter à un bas prix le ranch d’une vieille dame, car il a besoin de son terrain.

A demain !

—————————————————————– 

 


9 commentaires

  1. Ajax dit :

    Après Must Burger, on aurait presque Must Burglar !

  2. Billoute dit :

    Pourquoi MM Zaïdi et Labiod avaient-ils été réquisitionnés ?

  3. montereau dit :

    un directeur de centre des loisirs,???? NOUVELLEMENT installer a la mairie reçoit les commerçants alors les agents d’entretiens recevrons les directeurs des impôts ,les agents du service technique recevrons les commerçant de l’habillement.ect……… c’est pas bien serieux a montereau il faut dire que les élus de montereau vole bien bas et a part aller se promener avec les sorties a 1 euros faire la tourner des pots d’inaugurations en plus il ne connaisse aucune loies sur l’urbanisme voila ce que c’est que de faire rentre les copains a la municipalité au ophlm maintenant il faut géré

  4. Prunelle dit :

    Quelle histoire savoureuse.
    Montereau a bien raison, que viennent faire dans cette histoire des « responsables » employés de mairie dans cette « négociation » ? Par qui étaient-ils mandatés ? C’est vraiment notre édilanous qui les a chargés de cette « négociation » ? Cela ressemble fort à un « règlement » de compte entre « frères » et fait penser à des pressions mafieuses telles qu’on les racontent dans des films.
    Il semblerait que la patron du restaurant ne soit pas un « copain » de notre édilanous ou de ses sbires.

  5. Liz dit :

    J’allais posé la même question que Billoute et Montereau.
    Les pratiques ne me surprennent pas même si elles sont choquantes.

  6. toto dit :

    Le patron du MUST BURGEUR devrait faire attention lorsqu’il se déplace dans MONTEREAU ,car certaines pratiques ,sont quelque fois suivis d’effets chocants.MONTEREAU devient une bien triste ville.

  7. Anonyme dit :

    Mais les malfrats qui s’imaginent qu’ils vont faire la loi eternellement devrait bien se mefier.
    Le simple fait de parler de la situation de cet homme dans ce blog le protege.
    S’il lui arrive quoique ce soit, la police va faire le rapprochement !
    L’impunité n’est pas eternelle !

  8. quienes dit :

    C’est un des effets indirects de la destruction programmée (?) des Terrasses d’Alembert.Et ça tombe sur un commerçant qui n’est apparemment pas disposé à céder au chantage!
    Rappel pour ceux qui ne suivent pas: on détruit les 5 tours et, après coup ( au choix coût ), le Conseil Municipal vote une subvention de 1,4 M ? pour un nouveau stand de tir et 0,35 M ? pour l’aquario-club. Deux Clubs qui étaient localisés…..sous les Terrasses d’Alembert tout comme le labo d’analyses médicales qui se verra sûrement subventionné pour son déménagement quartier Langevin. On est en plein délire. Et ça continue dans l’indifférence totale d’élus toujours aussi moutonniers.
    A leur décharge, il faut bien reconnaître que, quelques crans au-dessus, les députés UMP ne bronchent pas non plus sur un déficit budgétaire programmé de 8% pour 2010. Merci Sarko!
    Jusqu’où iront-ils? That is the question.

1 2

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !