Archive pour 2 octobre, 2009

Une certaine levée du corps enseignant…

Une certaine levée du corps enseignant... dans Billets d'HOU 091001063119390114559459ous, je ne sais pas, mais moi, si.

Je voudrais rendre aujourd’hui un hommage appuyé.

Un hommage appuyé, que plus appuyé, ça ferait trop !

Pour vous donner un ordre d’idées, il s’agira d’un hommage appuyé grâce à un appui qui est à l’hommage ce que le croc de boucher est à la déclaration de trop…

Et à qui voudra-t’il donc rendre un hommage d’un tel acabit, vous-entends-je maugréer dans vos barbes plus ou moins naissantes de flambergiens sceptiques et à qui on ne la fait pas ?

Je voudrais aujourd’hui tresser des lauriers à cette catégorie de fonctionnaires magnifiques, cette corporation de fiers agents de l’état, cette guilde de serviteurs de la Nation si dévoués et que vous aurez tout naturellement reconnus : les directeurs et directrices d’école monterelais.

Ces temps-ci, en plus de leurs tâches multiples et variées, ces  fils et filles de Jules Ferry ont à assurer un nouveau job afin de contenter le Grand Recenseur, le Tout-Puissant Statisticien (le statisticien à sa mémère, évidemment…), et ce, afin surtout de rassurer le grand Ficheur de Données Numériques.

En clair et sans décodeur, les directeurs d’école monterelais, tout comme leurs collègues de l’hexagone et d’Outre-Mer, ont dû récemment renseigner un nouveau fichier informatique, délicieusement appelé « Bases Elèves », afin de permettre au Ministère de l’Education Nationale d’avoir une idée précise et surtout informatisée des têtes plus ou moins blondes qui constituent sa raison d’être.

L’un de ces preux fonctionnaires accomplissait récemment ce travail passionnant lorsqu’à la suite d’un oubli de sa part, le progiciel lui asséna tout de go et sans autre forme de procès la fenêtre pop-up suivante :

090930111246390114550626 dans Billets d'HOU

———-

Ainsi donc,  pour le Ministère de l’Education nationale, aucun doute n’est plus permis : le sexe est obligatoire.

Vous en connaissez, vous, des administrations qui prennent tellement soin de la libido de leurs agents : le sexe est obligatoire, puisqu’on vous le dit !

Vous en avez déjà rencontré, des hautes sphères ministérielles qui ont compris l’importance de la Chose pour ces agents qui exercent un métier tellement difficile, et qui le soir, ont bien besoin de se détendre un peu ? (Je ne sais pas si en l’espèce le verbe « détendre » est bien approprié, mais bon… Passons…)

Vous en avez déjà vu, vous, un ministère qui sait bien qu’un bon fonctionnaire est avant tout un fonctionnaire qui n’hésite pas à s’embarquer pour Cythère ?

Bénis soient ces énarques qui demandent aux maîtres et aux maîtresses de dresser coûte que coûte la table à cinq pieds!

Gloire à ces administrateurs civils qui enjoignent leurs troupes d’aller aux asperges en toute saison !

Loués soient ces hauts cadres des ressouces humaines qui sont à leur piétaille ce que la grande comédienne Clara Morgan est à ses disciples ! (C’est en tout cas ce qu’on m’a assuré…)

Sans compter qu’avec ce genre d’invite, et là aussi ça relève du domaine de la statistique, l’Education Nationale  s’auto-génère de futurs clients ! C’est un peu comme si le ministère de l’Agriculture demandait à ses fonctionnaires d’élever chacun ses propres vaches, toutes proportions gardées…

Ah ! Il semble bien loin le temps  où le Code Soleil, véritable bible de morale professionnelle des instituteurs, intimait l’ordre à ses troupes de n’accomplir le devoir conjugal qu’une veille de congé, c’est à dire à l’époque un mercredi soir ou un samedi soir !

(Je précise aux plus jeunes et aux plus inexpérimentés d’entre vous qu’un devoir conjugal n’a rien à voir avec une leçon de conjugaison à apprendre…)

Désormais, à l’Education Nationale,  c’est tous les jours veille de congé : le sexe est obligatoire !

Rien que pour ça, Monsieur notre désormais Député-Maire-UMP-346-1, vous qui connaissez du monde, rien que pour ça, j’oserais presque vous demander d’aller serrer la main de Xavier Darcos et Luc Châtel réunis !

Ah une dernière chose !…

Lors des futurs concours d’entrée à l’IUFM ou au CFPE, des examinateurs très particuliers devront-ils se pencher sur la question et évaluer le savoir faire des aspirants profs des écoles en la matière ?

C’est ça qui serait un métier exaltant !

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste !

Votre dévoué HOU

——————————

 

 

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !