Eco-quartier : même la décharge est durable !

Rappel

La Chambre criminelle de la Cour de Cassation vient de rejeter le pourvoi en cassation d’Yves Jégo.

C’est ici ——>   Eco-quartier : même la décharge est durable ! dans Vie locale 091009075418390114605252

———-

Eco-quartier : même la décharge est durable !

.
091011064413390114618286 dans Vie localene Flambergienne très attentive m’a envoyé la copie d’une annonce légale parue il y a deux semaines dans la République de Seine-et-Marne.

Voici cette annonce :

091010112116390114607962

———-

Ainsi donc, la population monterelaise est invitée, à partir du mardi 13 octobre, c’est à dire demain, à faire part de ses observations quant au projet de création d’une Zone d’Aménagement Concerté dite « ZAC des Bords d’eau ».

Cette Flambergienne très attentive a tenu à me communiquer quelques observations.

Voici ce qu’elle m’écrit :

«  Montereau aura bientôt son quartier écolo… sous l’ancienne décharge !

Laquelle décharge de monsieur  Marchetto a vu s’entasser sur son site le tout venant des ordures de la cité, dont des déchets toxiques… Mais il est vrai qu’à l’époque on n’était pas très regardant sur ce qu’on venait y entasser !

Pour info, ladite décharge n’a pas respecté les mesures préconisées par la préfecture pour sa remise en état…

Je conseillerais aux futurs acheteurs de ces pavillons de ne surtout pas cultiver de potager sur ces terrains qui reçoivent une partie des jus de la décharge !

En effet, le bassin de rétention des lixiviats est tellement bien entretenu que cela suinte en aval, c’est à dire sur le futur quartier !

Habiter sous un barrage, cela inquiète, mais proposer de construire un quartier sous une décharge, cela devrait inquiéter aussi !« 

091011043750390114617165

———
Oui, il y a de quoi être inquiet.

Car j’ai cherché ce que pouvait bien signifier le terme « lixiviat ». Voici ce que j’ai trouvé :

090403072821390113421604 

« Dans le cas de déchets, le lixiviat (jus de poubelles) se charge de polluants organiques, minéraux et métalliques, par extraction des composés solubles (lixiviation facilitée par la dégradation biologique des déchets) et risque ainsi de provoquer la pollution de la nappe phréatique. Cette contrainte est particulièrement importante pour la localisation des décharges. C’est en fait le résultat du chemin de l’eau qui a infiltré, percolé et ruisselé à travers les déchets jusqu’à ce qu’elle se retrouve au fond de l’alvéole de stockage. Il s’agit en quelque sorte du jus de poubelle. »

A l’emplacement du futur quartier écologique des bords d’eau, suintent donc des jus de poubelles…

Ca donne envie, non ?

Il va falloir impérativement participer à cette concertation,  afin de relayer le message que je viens de recevoir.

Je rappelle les dates : 

- Concertation à partir du mardi 13 octobre

- Réunion publique de présentation en Salle des Mariages de la Mairie le lundi 26 octobre à 19h30.

Pour terminer ce papier, notre Poseur de Filets Dérivants et moi-même nous sommes fait pratiquement au même moment la même remarque, en lisant sur ce sujet de la ZAC des Bords d’Eau, le blog de notre Député-Maire-PR-346-1:

091010041025390114609915 

Un quartier écolo sur les « flans » de la Seine, ça doit être pour lui du gâteau !

En tout cas, imaginerait-on un membre du PR,  fan de Jean-Louis Borloo ci-devant ministre de l’Ecologie, peut-être candidat à la succession de ce dernier à la tête du PR, imaginerait-on un tel homme décidant construire un éco-quartier sur un site en aval d’une ancienne décharge suintant de jus de poubelles ?
————————————————————————

 


18 commentaires

1 2 3
  1. Lucius dit :

    Ce qui serait marrant c’est que ça arrive dans la ville natale de Cécile Duflot !

  2. lili dit :

    oui, c’est certain que comme candidate francilienne, elle aurait là du grand à moudre.

  3. avion sans pilote dit :

    La conseillère municipale à la vie animale et à la biodiversité qu’en dit-elle ?
    A-t-elle au moins été consultée sinon à quoi sert-elle ? à dépenser l’argent du contribuable pour castrer gratuitement les chats des copains !
    Sait-elle ce qu’est la biodiversité ? Si non que fait-elle à ce poste, si oui, pourquoi laisse-t-ele faire sans réagir. Cela dépasse ses compétences vraissemblablement, elle est tout juste bonne à courrir derrière les chats du square Beaumarchais.
    Il est vrai que Madame Duflot laisse passer ou faire dans sa ville natale des choses inimaginables. Que vont faire les écologistes contre cette installation ?

  4. JM MUYL, dit :

    Cécile Duflot n’est pas née à Montereau.

  5. p'tite souris dit :

    Si Madame Duflot n’est pas née à Montereau Flt Yonne, elle y a néanmoins passé son enfance et son adolescence et effectué sa scolarité.
    Ses Parents sont toujours des citoyens Monterolais, en quoi cela pose problème ? Il lui est en effet possible de conserver des liens avec cette ville, et d’être interpellée par ce que l’on y fait.
    Monsieur le Procureur, est-il nécessaire pour ce faire d’être née dans une ville?

  6. maat dit :

    où avez-vouslu « écoquartier » ?
    il est juste indiqué qu’on essaiera de préserver partiellement les espaces naturels, ce qui est bien vague
    un écoquartier, terme d’ailleurs souvent galvaudé actuellement, répond au moins à des exigences en matière de rendement énergétique et/ou de transports ne commun et /ou de matériaux de construction et de méthodes de chantier (ex HQE)et/ou d’implantation d’entreprises en lien avec l’écologie , mais là c’est plus vague;
    Cécile Duflot ne peut pas agir directement sur un projet monterelaisinitié par la mairie
    la mobilisation des citoyens au moment d’une enqu^te publique est très importante
    des élus verts issus du sud Seine-et-Marne existenet et travailent bien: Pascal Marotte, de Moret, et Liliane Pays , de Fontainebleau; (leurs pouvoirs peuvent se manifester dans des attributions ou non de subventions à certains projets, et dans les critères d’attribution de ces subventions) , ainsi que dans le projet global pour l’ile de France, dénommé SDRIF, qui est actuellemnt refusé ..par l’état !

  7. mistigris dit :

    cette affaire des bords d’eau existe déjà depuis 2 ans puisque pour contruire une zac, il a fallu que la mairie modifie le PLU (plan local d’urbanisme) une enquête publique avait été lancée en 2007. on peut pas dire que cela avit soulevé les foules et pourtant c’était déjà les mêmes menaces constatées dans le PLU : la décharge Marchetto, le projet d’une carrière à ciel ouvert à quelques Kms, les galeries souterraines de l’ancienne usine, plus la pullution des nappes phréatiques etc et enfin l’absence de propositions sérieuses
    pour la protection de l’environnement et de la santé des habitants.
    aujourd’hui on rejoue la même chose, combien d’habitants cette fois vont protester contre toutes ces menaces ! non seulement on endette nos enfants pour des décennies mais on les empoisent qui dit mieux

  8. toto dit :

    Je ne sait pas qui a tracé le rond rouge sur la carte,mais il déborde largement sur la grande-paroisse.

1 2 3

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !