Archive pour octobre, 2009

Ce n’est pas la taille qui compte !

Ce n'est pas la taille qui compte ! dans Billets d'HOU 091020072816390114681551ous, je ne sais pas,mais moi, si.

J’ai appris lundi dernier, par le biais d’un article du Figaro que l’affaire était faite : notre député-Maire-PR-346-1 sera tête de liste en Seine-et-Marne pour les prochaines élections régionales de 2010.

090927084926390114530330 dans Billets d'HOU

http://www.lefigaro.fr/politique/2009/10/19/01002-20091019ARTFIG00285-pecresse-denonce-le-bilan-ecologique-de-huchon-et-duflot-.php

Vous aurez remarqué au passage que le service iconographie du quotidien droitiste a trouvé un bien beau cliché de Mme Pécresse la mettant admirablement en valeur…

362eb264-bc74-11de-b964-db61ca243e18

———-

Moi, j’adore les photos et je ne peux m’empêcher de me poser plein de questions quant à leur signification.

Oui, Valérie Pécresse en déclarant très clairement que notre édilanous serait donc tête-de-liste, Madame Pécresse ébauche une espèce de moue, comme une sorte de petite grimace de déception, de regret, peut-être, et de sa main gauche, elle ne peut s’empêcher d’esquisser un geste pour le moins étonnant.

En parlant assurément de notre DMPR-346-1, la ministre se l’Enseignement supérieur et de la recherche semble indiquer une tout petite dimension, une toute petite longueur, une toute petite taille.

D’où l’espèce de petit grognement qui semble émaner de sa bouche… « Pfffff ! Eh ben ! C’est tout ? Oh ! Comme c’est tout rabougri ! » sont bien les mots qu’on entendrait presque sortir de la rivale de M. Huchon et Mme Duflot si l’on tendait bien l’oreille.

Mais qu’avait-t’elle donc bien pu mesurer chez Yves Jégo qui lui inspirât ce gabarit longitudinal qui doit bien faire quand même dans les cinq centimètres, et je suis généreux ?

Vous pensez bien que le chroniqueur laborieux de l’actualité locale que je suis ne peut s’empêcher de mettre sa conscience professionnelle au service d’hypothèses à formuler et de suppositions à coucher sur le papier.

C’est bien normal…

Alors quoi ?

Doit-on comprendre par la voix de la blonde umpienne que vraiment,  chez notre édilanous, les conseils municipaux monterelais sont tout riquiquis ?

Les petits doigts de Mme Pécresse veulent-ils évoquer les quelque trop rapides quinze mois passés rue Oudinot à l’Hôtel de Montmorin par notre ex-SEAOMMUMP-346-1 ?

Veut-elle signifier par là l’épaisseur du prochain ouvrage jégoïste évoquant ces quinze mois ?

J’ouvre une petite parenthèse pour remercier notre Poseur de Filets Dérivants qui vient de m’apprendre récemment que notre édilanous, ayant décidément beaucoup de temps devant lui, serait jury du  prochain prix de littérature politique-Edgar-Faure.

La preuve dans le Progrès de Lyon :

091019062349390114675059

http://www.leprogres.fr/fr/region/le-jura/jura/article/2089030,181/Le-Prix-de-litterature-politique-Edgar-Faure-sera-decerne-le-4-novembre.html

Et je referme ma parenthèse en vous invitant à méditer ultérieurement sur cette participation littéraire.

Mais revenons à Mme Pécresse.

362eb264-bc74-11de-b964-db61ca243e18


Non, Valérie ! Vous devriez quand même savoir que la taille n’a pas d’importance !

Peu importe la longueur du flacon pourvu qu’on ait la longueur de l’ivresse !

Une grande fille comme vous sait ces choses-là, tout de même !

Et d’ailleurs à propos de choses, et comme le soulignait fort délicatement et très récemment  notre DMPR-346-1 en parlant des boutons des dames « Vous savez ce que c’est, Mesdames, on a l’impression qu’on ne voit que ça sur votre visage pendant quelques jours. Mais ce n’est qu’écume des choses ! »

Non, Valérie, nous ne voulons finalement pas savoir ce en quoi consistait l’écume des choses que vous mesurâtes chez notre DMPR-346-1. Cela ne nous regarde pas !

Car nous, nous savons bien comme il avait raison, feu le très regretté Abbé de Latteignant qui nous manque tant (1697-1779) cet auteur de « j’ai du bon tabac », et d’un certain poème qui commençait de la sorte :

  « Madame, quel est votre mot
Et sur le mot et sur la chose ?
On vous a dit souvent le mot,
On vous a souvent fait la chose.
Ainsi, de la chose et du mot
Pouvez-vous dire quelque chose.
Et je gagerai que le mot
Vous plaît beaucoup moins que la chose ! 
 »

Vous aussi vous avez remarqué qu’en ce moment notre DMPR-346-1 était tout chose ?…

Que la suite des événements vous soir propice et néanmoins faste.

————————————————————————————–

 

 

Trop les boules !

Trop les boules ! dans Vie locale 091019055607390114674827ous allons poursuivre l’actualité de la semaine avec un vibrant appel au peuple.

La situation est sensible ! La conjoncture empire ! L’heure est grave !

En un mot comme en cent : alerte !

A Montereau, les statistiques en matière de coucougnettes félines semblent s’affoler !

La ville paraît à nouveau submergée par une nouvelle espèce d’invasion gonado-testiculaire des raminagrobis locaux ! Notre chef-lieu de canton risque de pâtir une nouvelle fois d’un afflux sévèrement félino-burné ! Montereau est en passe de devenir la capitale du sud Seine-et-Marne en matière de roubignolles-à-minets !
J’en veux pour unique preuve ces petites nouvelles d’automne (petites par la forme, certes, mais ô combien préoccupantes sur le fond) :

091018092902390114663021 dans Vie locale

———-

Bon, alors, évidemment, il resterait bien une solution…

La municipalité fournira-t’elle une nouvelle et troisième subvention annuelle à l’association de notre Conseillère municipale déléguée à la vie animale ?

Allez donc savoir… Moi, je ne m’étonnerais plus de rien…

En tout cas, tout s’explique : il ne faut pas chercher plus loin qui a choisi le film d’ouverture du premier festival de la 3D :

« Tempête de boulettes géantes ».

Avec le recul, on comprend mieux !
———————————————————————————————————-

Plongée en acné : la nouvelle guerre des boutons ?

Plongée en acné : la nouvelle guerre des boutons ? dans Vie locale 091018050900390114666474otre Député-Maire-PR 346-1, disposant assurément en ce moment de temps libre, la gestion de Montereau, de la Communauté de Communes et de la 3ème Circonscription de Seine-et-Marne lui en laissant évidemment beaucoup, notre DMPR-346-1 vient d’entamer une grande tournée à travers la France plus ou moins profonde.

Enghien, Cesson, Massy, La Roche-sur-Yon, Manosque auront l’insigne chance d’accueillir peut-être pas la jégomobile mais en tout cas son propriétaire.

Tel un VRP au mieux de sa forme, tel un commercial en clientèle, tel un Jean-Claude Convenant dans sa Xantia de fonction, avec le coffre rempli d’échantillons et de bons de commandes plus pour longtemps vierges, notre édilanous va sur le terrain de la droite tenter de rassurer le militant de base !

Dame !

C’est qu’il est perturbé, en ce moment, le militant de base de droite. L’affaire Clearstream, la réforme de la taxe professionnelle, la réforme territoriale, la taxe carbone, le mécontentement des agriculteurs, l’affaire Mitterrand, l’affaire du Prince Jean, M. de Villepin jugé meilleur opposant de M. Sarkozy-père, j’en passe et des meilleures, tout ceci n’est pas fait pour conférer un moral d’acier aux membres de l’UMP et du PR. Alors quand un militant appartient aux deux formations, je ne vous dis pas…

Donc, nous retrouvons notre édilanous, le 16 octobre dernier, à Manosque, Alpes de Haute-Provence, 21 162 habitants (2006), 43° 50’03″Nord, 5° 47’02″Est.

091018045623390114666344 dans Vie locale 

Manosque

———-

Il faut vous dire que notre omniprésident bien-aimé, celui du périnée et du croc de boucher réunis, a demandé à Xavier Bertrand de lui communiquer la liste « de ceux qui se donnent la peine de tourner dans les fédérations« .

Quelle belle occasion pour tenter une fois de plus de revenir dans les faveurs et la grâce du Chef !

En tout cas, Yves Jégo, attendu par une soixantaine de militants haut-provençaux, est à la peine pour tenter de tout justifier…

Un retraité ose :  » Tout ça, c’est la gauche qui s’en prend au président. Jean Sarkozy ou Frédéric Mitterrand sont leurs cibles« .

Réponse jégoïste :

« C’est vrai, même si son père l’a aidé, Jean Sarkozy n’a pas pris la place d’un chômeur. Il a été élu !« 

On voit par là que pour notre édilanous, papa a bien aidé fiston, et que dans son esprit, un chômeur anonyme pourrait très bien prendre la tête de l’EPAD. C’est beau, et nous y croyons !

Puis, une question fuse sur la taxe carbone : « Est-ce que ce n’est pas un impôt supplémentaire qui va pénaliser les plus faibles ? » se demande un umpien ?

« C’en est un, mais il sera remboursé aux familles », répond Yves Jégo qui concède donc que les plus faibles sont pénalisés, en France. La logique est belle chose, tout de même… Le maire UMP, Bernard Jeanmet n’est pas vraiment d’accord : « J’aurais préféré qu’on taxe les pétroliers ».

Mais le moment fort de cette soirée, l’apothéose de ce raout, le climax de cette petite sauterie restera bel et bien cette déclaration jégoïste.

Un Yves Jégo qui va user d’une métaphore dermatologique et quasi-bubonique pour tenter de dissiper le malaise.

« La polémique autour du fils du président et du ministre de la Culture, ce ne sont que des boutons de fièvre. Vous savez ce que c’est, Mesdames, on a l’impression qu’on ne voit que ça sur votre visage pendant quelques jours. Mais ce n’est qu’écume des choses ! »

Parler de leurs boutons aux dames, moi, je trouve que c’est la grande classe.

Serait-il dorénavant sponsorisé par Clearasil, les laboratoires qui commercialisent Zovirax, Activir, ou bien encore l’entreprise « Eau précieuse » pour user de l’herpès buccal comme d’une explication à la sinistrose umpienne ?

A moins que notre édilanous ait compris que ce qui rassemblait principalement les lectrices du Figaro Madame, ce soit avant tout le carré Herpès…

On a beaucoup glosé sur le fait qu’il n’est pas toujours facile d’être un militant socialiste. En ce moment, leurs homologues de l’UMP et du PR découvrent eux aussi que leur situation est peut-être encore pire…

—–
091018050238390114666408

http://www.leparisien.fr/politique/sur-le-terrain-le-malaise-des-militants-ump-16-10-2009-676261.php

———————————————————————————————————————-

Rumeurs de défense d’héritier et que même c’est pas croyable ce qu’il faut être obligé de faire pour espérer passer sur les ondes et regagner les faveurs du chef !

Comment ! Ne me dites pas que vous ne vous en doutiez pas !

La défense par notre désormais Député-Maire-PR-346-1 de l’héritier Sarkozy a fait que bien des rumeurs ont couru toute la semaine.

Il ne faut quand même pas être grand clerc pour subodorer que vous saurez faire le tri.

Encore et toujours…

———-

Si finalement notre vénéré omniprésident (au croc de boucher aussi puissant qu’un périnée) glissait à son chéri de fils qu’après tout, ce ne serait peut-être pas plus mal de renoncer à l’EPAD, notre désormais Député-Maire-PR-346-1 serait prêt à trouver au petit Jean un petit tremplin à la mairie de Montereau, voire à la CC2F, avec une voiture de fonction, bien évidemment.

Rumeur, pas rumeur ?

——–

Notre désormais Député-Maire-PR-346-1 se serait prononcé pour que le futur fils (ou la future fille) de Jean Sarkozy, c’est à dire le petit-fils (ou la petite-fille) de notre bien-aimé Nicolas Sarkozy perçoive déjà des jetons de présence au Conseil d’Administration de l’EPAD.

Rumeur, pas rumeur ?

——–

Notre désormais Député-Maire-PR-346-1 envisagerait d’envoyer ses propres enfants en stage dans les Hauts-de-Seine, afin de voir si déjà, une ou deux présidences d’Etablissement public n’étaient pas vacantes ces prochains jours.

Rumeur, pas rumeur ?

——–

Pour notre désormais Député-Maire-PR-346-1, désormais, l’égalité républicaine consisterait à ce que chacun puisse faire nommer son ou ses fils à la présidence d’un conseil d’administration.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Notre désormais Député-Maire-PR-346-1 aurait récemment déclaré : « Et pourquoi le Pape ne pourrait-il pas lui non plus faire nommer son fils à la tête de l’administration du Vatican ? Hein ? »

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Vous aurez bien noté que cette semaine encore, il n’y avait pas de quoi couper trois pattes à un canard !

Mais voici que s’avance à grands pas Martine et ses couvertures !

———-

 

Rumeurs de défense d'héritier et que même c'est pas croyable ce qu'il faut être obligé de faire pour espérer passer sur les ondes et regagner les faveurs du chef ! dans Vie locale 091015053602390114643898

——–

091015053602390114643900 dans Vie locale

——–

091015053602390114643899

——–

091015054434390114643938

———-

091015053602390114643901

———-

091015053337390114643867

———-

Bon dimanche, et à demain !

——————————————————————–

 

Et c’est reparti ?

Et c'est reparti ? dans Vie locale 091015062231390114644388ous le savez, en cette rubrique « Sur le vif », il est une tradition flambergienne très établie.

Il s’agit de prendre de temps en temps des nouvelles des maisons à 15 euros par jour, qui succédèrent aux mort-nées maisons à 100 000 euros.

On se souviendra qu’une sorte de malédiction semblait régner sur le chantier situé juste à côté d’une école de la ville haute, puisque l’entreprise chargée de reprendre une entreprise qui avait fait faillite, cette deuxième entreprise avait elle aussi dû déposer le bilan. (C’est un peu dur à suivre, mais c’est ça, une malédiction…)

Fatalitas !

Or, depuis deux semaines, les travaux ont repris !

C’est donc reparti pour une nouvelle photo !

091014044229390114638798 dans Vie locale 

———-

Cette fois-ci, le couleur du liseré des préfabriqués Algeco est jaune, et non plus rouge, ce qui varie un peu le quotidien de ceux qui travaillent à proximité. (Le précédent était donc rouge, et l’avant dernier vert.)

Il se trouve que comme je traînais mes guêtres tout à fait par hasard dans le coin, je suis allé rendre une petite visite au nouveau maître d’oeuvre, présent ce jour-là sur les lieux.

Je voulais savoir, ne connaissant strictement rien en matière de bâtiment, si tellement d’entreprises sur un même ouvrage, ça ne présentait pas des risques en terme de solidité. 

Il m’a rassuré, en me certifiant qu’il y avait un bureau de contrôle qui veillait à tout.

Il m’a précisé également que ces maisons pourraient être livrées en février prochain.

Elles devraient donc être prêtes pour une jégoïste inauguration à cette date.

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais quelque chose me dit que juste avant les élections régionales, voire pendant la campagne, on va avoir droit dans les colonnes de la République de Seine-et-Marne à plein d’inaugurations jégoïstes.

On parie ?

A demain pour les rumeurs. Et les Martine, bien sûr !

————————————————————————-

 

 

 

Retour à l’envoyeur !

Retour à l'envoyeur ! dans Vie locale 091015061937390114644332l y a une semaine, je vous entretenais des mésaventures survenues à une locataire survilloise.

Assignée par l’OPHLM Confluence-Habitat devant le Tribunal d’Instance pour un non-paiement de loyer et donc pour une demande d’expulsion (je vous avais prouvé que la locataire ne devait absolument rien à l’Office), quelle ne fut pas sa surprise et son étonnement de constater que la juge ne pouvait traiter son dossier.

Je vous renvoie au papier suivant :

http://yvespoey.unblog.fr/2009/10/08/une-certaine-conception-du-logement-social/

Maître Nicole Prévost-Bobillot, l’avocate de cette dame a donc décidé de demander des explications en bonne et due forme à Monsieur le Président de l’Office Confluence Habitat, qui se trouve être également Député-Maire-PR-346-1.

Cette demande a été rédigée au moyen d’une lettre recommandée avec accusé de réception.

Un courrier que je m’en vais me faire un plaisir de vous recopier.

—————-

Maître Nicole Prévost-Bobillot

à

Monsieur le Président de l’OPHLM de Montereau

 

Monsieur,

 

Je suis l’avocate de la famille ………………………………………….. .
Leur fille aînée, ………………………………… , vient de me faire savoir qu’elle avait perdu sa matinée du 8 octobre 2009 au Tribunal d’Instance de Montereau. Convoquée par votre assignation, elle a appris en fin d’audience que votre assignation n’avait pas été placée.

Je ne puis être qu’indignée de ce que vous n’ayez pas prévenu Monsieur et Madame ……………………………….. que vous ne poursuiviez pas votre demande d’expulsion.

Postérieurement à la délivrance de votre acte,  vous vous êtes certainement aperçu qu’il n’y avait aucune dette locative subsistante.

En ne prévenant pas de votre renoncement, outre la matinée perdue par Mme ………………………………….., vous avez fait vivre l’ensemble de la famille dans les affres de l’incertitude et de l’injustice, et ce, depuis le jour de la délivrance de l’assignation, le 3 août 2009.

Ce que je veux croire comme « un oubli de votre part » est constitutif d’un préjudice moral et aussi matériel (la perte de temps).

En conséquence, je vous remercie de  bien vouloir me communiquer les nom et adresse de votre avocat habituel avec lequel je me mettrai en rapport afin d’évoquer la suite de cette affaire.

Je vous prie de croire, Monsieur, à l’expression de mes sentiments dévoués.

Nicole Prévost-Bobillot

 

Copie de courrier adressée à Me Karine Guet, Huissier de Justice.

———-

On verra par là qu’on peut être locataire de Confluence-Habitat et vouloir faire respecter ses droits, surtout lorsqu’on s’acquitte de ses devoirs.

Mais vous le savez, ici, on a tendance à suivre les dossiers.

La réponse de Monsieur le Président de l’Office Confluence Habitat, qui se trouve être également Député-Maire-PR-346-1, cette réponse-là sera attendue avec impatience, ainsi que le déroulement de cette affaire.

A suivre !

—————————————————————————————
 

 

Comme notre DMPR-346-1, aidons le Jeune !

Comme notre DMPR-346-1, aidons le Jeune ! dans Ca ne va plus ! 091014012549390114637573otre Député-Maire-PR-346-1 vient de se prononcer en faveur de l’aide à la Jeunesse pour débuter dans la vie.

C’est le Quotidien de la Réunion et de l’Océan indien qui le rapportait avant-hier, (ah ! la nostalgie…) : Yves Jégo  trouve assurément qu’il faut favoriser l’insertion professionnelle du Jeune qui ne sait pas trop quoi faire dans la vie, vous savez, ce Jeune qui glandouille à la maison, ce Jeune qui se cherche sans forcément se trouver.

En effet, notre édilanous s’est penché sur le cas d’un de ces Jeunes qui, à 22 ans, n’a pas encore de situation professionnelle bien précise.

Ce Jeune-là n’est pas Monterelais, et n’habite pourtant pas non plus dans le circonscription de notre DMPR-346-1.

Ce Jeune-là, à 22 ans, poursuit ses études à son rythme, il est en deuxième année de droit, ce qui prouve bien que ce Jeune-là sait prendre son temps sans risquer un surmenage.

Voici donc la phrase jégoïste que rapportait le Quotidien de la Réunion et de l’Océan indien, une phrase issue de l’Agence France Presse avant-hier :

091014100807390114636715 dans Vie locale

Assemblée – UMP – fiscalité – gouvernement – Sarkozy – AFP – 13/10/2009 19:20:31
« Cette chasse à l’homme contre Jean Sarkozy, c’est le début du totalitarisme.»

http://www.lequotidien.re/actualites/en-france/69388-assemblee-apres-les-affaires-mitterrand-et-sarkozy-les-deputes-ump-grondent.html

Et c’est vrai que s’insurger contre le fait que le jeune Prince Jean puisse devenir président de l’EPAD relève du totalitarisme.

Si on n’a plus le droit, en République, de voir le fils du Président placé à 22 ans à la tête d’un bel établissement public, où va-t’on ?

Si on ne peut plus voir installés les proches du chef dans des fauteuils dorés, c’est vraiment le début du totalitarisme, en France !

Si on ne peut plus fayoter à propos du fils pour tenter un retour en grâce auprès du père, c’est à désespérer…

Est-ce qu’on avait remarqué que Mme Jégo allait probablement être embauchée par son SEAOUMP-346-1 de mari à l’hôtel de Montmorin si on n’avait pas coupé le bananier sous le pied de celui-ci ?

C’est quand même normal de vouloir placer les siens afin de les prévenir du besoin, quand même !

C’est ça la droite moderne ! C’est ça la droite décomplexée ! Osons tout, c’est à ça que nous nous reconnaîtrons !

Je ne vois pas pourquoi les gens s’émeuvent outre-mesure. Faut-il qu’ils soient mesquins, ces gens !

C’est vrai quoi : il faudrait même pouvoir légitimer tout ceci et coucher dans la Constitution la création de postes héréditaires pour la progéniture des nos gouvernants. La situation serait bien plus claire et bien plus décomplexée encore.

C’est un peu comme si on reprochait à un nouveau candidat élu aux municipales à Corbeil de déclarer publiquement à propos de l’ancien Maire déclaré inéligible : « Pour la quatrième fois, M. Dassault est élu maire de Corbeil-Essonnes ».

Osons tout, vous dis-je ! Plus c’est gros et plus ça passera !

C’est ça, la modernité, c’est ça !

Et qu’on tente d’empêcher cette modernité, aux yeux d’Yves Jégo, c’est du totalitarisme !

Parfaitement !

D’ailleurs, quelle meilleure preuve de cette modernité donner que de citer la réaction de la presse étrangère, ces étrangers qui finalement nous envient et qui aimeraient bien eux aussi pouvoir placer leurs proches aux meilleurs postes.

091014100806390114636713

On pouvait lire dans le Guardian londonien, vendredi dernier : « La dynastie Sarkozy s’est une fois de plus embourbée dans une histoire de népotisme » ! Ah ! Tous ces jaloux de notre modernisme !

091014100807390114636716

Le correspondant en France du Times Charles Bremmer écrivait sur son blog : «Le terme de République bananière a été utilisé par un couple d’amis»… Oh ! Le vilain anti-Français ! La perfide Albion est toujours prête à nous donner des leçons !

091014100806390114636714

Le Corriere della Sera italien s’amuse de la «continuité dynastique» des Hauts-de-Seine et de l’irruption de «Sarkozy II, le Jeune». Je ne vois pas, moi ce qu’il y a de drôle, puisque c’est moderne !

091014101217390114636723

Même l’l’Express India s’y met et note que Nicolas Sarkozy a «été critiqué» pour «gérer en famille» ses affaires. Mais de quoi se mêlent-ils, ces Indiens ! Laissons nos jeunes hériter automatiquement de leurs pères ! Un point c’est tout !

Merci, M. notre Député-Maire-UMP-346-1 de river leur clou à tous ces totalitaristes, à tous ces  empêcheurs de népoter en rond, à tous ces pourfendeurs de cette belle démocratie héréditaire, finalement !

Et n’écoutez surtout pas Dominique Rousseau, professeur de Droit Constitutionnel, membre de l’Institut universitaire de France et qui a été membre du Conseil supérieur de la magistrature de 2002 à 2006, qui déclarait hier dans le Monde :

« Qu’est-ce qui a conduit le peuple à se révolter au XVIIIe siècle ? Il connaissait la famine et avait l’impression que les mêmes se partageaient tous les pouvoirs. Le peuple français est très patient, mais il faut tout de même faire attention, faire preuve d’un minimum de bon sens. Jean Sarkozy entame sa deuxième année d’étude de droit et n’a que dix-huit mois de présence au conseil général ! Devant le silence des institutions, devant cette classe politique qui se referme sur elle-même, le peuple pourrait laisser éclater sa colère. « 

090207110226390113115871

http://www.lemonde.fr/politique/article/2009/10/14/l-affaire-jean-sarkozy-est-symbolique-d-une-culture-monarchiste_1253629_823448.html

Et d’abord, qu’est-ce qu’il fait son fils dans la vie, à Dominique Rousseau ?

————————————————————————————————


Le bus est mort, vive le bus !

Le bus est mort, vive le bus ! dans Vie locale 091013073745390114633339n se souvient que M. Belarbi, ancien secrétaire de la section PS de Montereau, passé du côté jégoïste du pouvoir, se retrouva à la tête d’un projet pour le moins étonnant et saugrenu : le bus dentaire.

Ce bus-à-dents, destiné aux pauvres, devait ressembler par le principe à la camionnette de M. Lacomme, épicier de son état à Ledeuix, Pyrénées-Atlantiques. M. Lacomme passait de temps en temps à Poey d’Oloron (toujours Pyrénées Atlantiques) afin que ma grand-mère pût se ravitailler en Batna, les fameux bonbons Kréma dont mon frère et moi nous régalions.

Quand il n’y avait plus de Batna, il fallait attendre la camionnette de M. Lacomme. (C’est du vécu, non ?)

Plutôt que d’inciter des dentistes à s’installer dans les zones défavorisées, plutôt que de remettre à flot et sur routes le camion de dépistage bucco-dentaire dans les écoles, plutôt que de dire à son désormais maître et député-Maire-PR-346-1 d’installer enfin à Surville la Maison de la Santé promise mais jamais réalisée, M. Belarbi fut placé à la tête de ce bus-à-dents.

M. Belarbi devait aller de ville en ville porter, à défaut de la joie de vivre, la roulette et le pansement aux pauvres, mais uniquement à des dates prévues par la tournée du bus !

Amis pauvres, vous avez mal aux dents ?

Ben oui, on sait bien, mais vous êtes priés de souffrir en silence jusqu’au passage du bus-à-dents !

Et pourtant, sur le blog municipal, on allait voir ce qu’on allait voir. Humanistes, qu’ils disaient ! Si si !

http://montereau.typepad.fr/montereau/2008/09/un-cabinet-dent.html#more

091012065009390114625076 dans Vie locale

Le bus-à-dents ne verra pas le jour en seine-et-Marne, si l’on en croit l’article de Sébastien Morelli dans le Parisien de samedi dernier « Le bus dentaire a calé ! »

Les municipalités seine-et-marnaises, qui ne cultivent pas autant le trompe-l’oeil et la communication que la nôtre, ont dans leur immense majorité rejetté ce projet.

Le financement du bus-à-dents s’en ressentit ! Sur la soixantaine de villes sollicitées, seulement neuf acceptèrent de financer un peu le projet. Les autres comprirent évidemment que ce n’était pas un outil adapté.

A Montereau, on vit le bus  le 7 octobre 2008. Un petit tour et puis s’en est allé ! Ce fut la première et la dernière fois qu’il devait stationner à Surville.

Dans les quartiers défavorisés, la solution n’est pas de faire l’aumône de soins aux plus démunis.

Il faut bien entendu inciter les praticiens à s’implanter, inciter tous ces pratitiens à accepter la CMU et l’AME.

Et surtout, il est nécessaire de rendre les habitants partie prenante de cette prévention et de ces soins bucco-dentaires.

C’est le but de l’association survilloise CSCS, le Collectif de Santé Communautaire de Surville, composé, présidé, secrétarisé et géré par des habitantes du quartier et qui se démènent pour mettre en place une réelle prévention en la matière.

Je vous rappelle que ce collectif a reçu un label ARCADE, (Action Régionale Contre les Atteintes Dentaires des Enfants), décerné par l’URCAM.

a26b57ywq3

http://www.urcamif.assurance-maladie.fr/La-sante-bucco-dentaire-des-jeunes-franciliens-de.6535.0.html

C’est grâce à ce label ARCADE que le C.S.C.S. est éligible au PRSP (Programmes Régionaux de Santé Publique).

C’est également l’objectif de Véronique, l’adulte-relais qui accompagne ce dispositif en accompagnant les familles, parfois jusque dans la salle d’attente du dentiste.

Le bus-à-dents a fait long feu. Le bus-à-dents est mort-né.

Je me demande bien ce que M. Belarbi va bien pouvoir faire de son bus plus dentaire du tout.

On n’a quand même pas besoin de deux jégomobiles, tout de même ! Déjà qu’une…

———-

Je termine, une fois n’est pas coutume, avec un message personnel destiné à Bucolique Frénétique, qui comprendra :

« Quinzaine commerciale : Jules Chaufferette sévit toujours ! »

——————————————————————————————-

Le classement de la TP ?

Rappel

La Chambre criminelle de la Cour de Cassation vient de rejeter le pourvoi en cassation d’Yves Jégo.

C’est ici ——>   Le classement de la TP ? dans Vie locale 091009075418390114605252

———-

 

091011010450390114615538 dans Vie localee vous avais promis de revenir sur la passe d’armes, lors du dernier conseil communautaire de la CC2F, entre Romain Senoble, le Maire-Adjoint forgeois et notre Député-Maire-PR-346-1, une passe d’armes relative à la suppression de la taxe professionnelle annoncée le 5 février dernier par notre omnipésident sans prix Nobel de la paix.

Romain Senoble interpella  notre DMPR-346-1 en rappelant la position fin février dernier de l’Association des Maires de France et de huit autres associations d’élus : réforme de la taxe professionnelle, oui, suppression, non !

091011102254390114614744

http://www.amf.asso.fr/_gabarit/fichier.asp?FTP=ACTU_20090224164955.pdf&ID_DOC=9167&DOT_N_ID=38

Pour Yves Jégo,  on ne sait rien pour le moment de la suppression de cette taxe. Et ceux qui en parlent sur Internet feraient mieux de parler d’autre chose.

Ce fut la teneur de sa réponse, dans un premier temps.

On voit par là que notre édilanous a peu de temps à consacrer à l’actualité, occupé qu’il est à faire le tour des fédérations PR, sinon, il aurait par exemple aperçu sur le net ce petit tableau publié par Bercy consacré aux modalités de refinancement des collectivités territoriales.

091011102255390114614745

———-

Puis, dans un deuxième temps, Yves Jégo fit remarquer que la garantie de l’Etat serait engagée.

Moi, à ce moment précis, je me suis souvenu d’un certain Sarkozy de son prénom Nicolas qui garantissait à l’Assemblée Nationale que jamais au grand jamais EDF GDF ne serait privatisée…

Je me demande donc ce que vaut la garantie de l’Etat par les temps qui courent…

Puis, il assura qu’en tant que parlementaire, il aurait le « souci de ne pas perdre de recette ». Je cite notre DMPR-346-1.

Il faudra garder bien au chaud cette petite phrase, l’avenir et le vote de notre édilanous nous la remémoreront sans aucun doute.

Sans compter qu’au niveau perte sèche, Yves Jégo nous a donné l’habitude d’une certaine fatalité, notamment avec les épisodes de la perte de nos tribunaux; commerce et instance…

Avant de vous laisser vaquer à vos occupations quotidiennes, je voudrais vous donner mon humble avis sur le tableau ci-dessus.

Ce tableau, sur le papier, ou sur l’écran, en l’occurence, est très joli.

La perte de recettes est égale  au montant des ressources nouvelles. Magnifique. Mathématiquement parlant rien à redire.

Ca, c’est pour l’année 2010.

Mais après ? Que va-t’il se passer ?

Là oui, pour le coup, personne n’en sait rien.

C’est d’ailleurs pour cette raison qu’un certain Juppé Alain vient de pousser une « magistrale gueulante » qu’il vient d’atténuer sur la forme, mais qu’on peut toujours trouver sur son blog :

http://www.al1jup.com/?p=618

« Mais c’est la réforme de la taxe professionnelle qui, en l’état, me paraît difficilement acceptable. Pour ne prendre que l’exemple de la communauté urbaine de Bordeaux, elle y perdrait une grande part de ses ressources fiscales propres, et donc de l’autonomie que lui garantit la constitution. Et on ne sait pas comment évoluerait dans le temps la compensation que lui attribuerait  l’Etat. Cette incertitude est préoccupante pour des collectivités qui ont des programmes d’investissement considérables, notamment pour développer leurs réseaux de transports urbains. C’est un enjeu de développement durable majeur.  »  

Si on m’avait dit qu’un jour je citerais l’UMP Alain Juppé. Mais c’est vrai qu’à droite, aujourd’hui, il y a tellement peu de gens qui osent dire la vérité…

C’est à se demander si les crocs de bouchers ne sont pas devenus une arme sarkozyste de dissuasion massive à l’égard de tous les umpiens. Voire des radicaux !

—————————————————————————-

 

Eco-quartier : même la décharge est durable !

Rappel

La Chambre criminelle de la Cour de Cassation vient de rejeter le pourvoi en cassation d’Yves Jégo.

C’est ici ——>   Eco-quartier : même la décharge est durable ! dans Vie locale 091009075418390114605252

———-

Eco-quartier : même la décharge est durable !

.
091011064413390114618286 dans Vie localene Flambergienne très attentive m’a envoyé la copie d’une annonce légale parue il y a deux semaines dans la République de Seine-et-Marne.

Voici cette annonce :

091010112116390114607962

———-

Ainsi donc, la population monterelaise est invitée, à partir du mardi 13 octobre, c’est à dire demain, à faire part de ses observations quant au projet de création d’une Zone d’Aménagement Concerté dite « ZAC des Bords d’eau ».

Cette Flambergienne très attentive a tenu à me communiquer quelques observations.

Voici ce qu’elle m’écrit :

«  Montereau aura bientôt son quartier écolo… sous l’ancienne décharge !

Laquelle décharge de monsieur  Marchetto a vu s’entasser sur son site le tout venant des ordures de la cité, dont des déchets toxiques… Mais il est vrai qu’à l’époque on n’était pas très regardant sur ce qu’on venait y entasser !

Pour info, ladite décharge n’a pas respecté les mesures préconisées par la préfecture pour sa remise en état…

Je conseillerais aux futurs acheteurs de ces pavillons de ne surtout pas cultiver de potager sur ces terrains qui reçoivent une partie des jus de la décharge !

En effet, le bassin de rétention des lixiviats est tellement bien entretenu que cela suinte en aval, c’est à dire sur le futur quartier !

Habiter sous un barrage, cela inquiète, mais proposer de construire un quartier sous une décharge, cela devrait inquiéter aussi !« 

091011043750390114617165

———
Oui, il y a de quoi être inquiet.

Car j’ai cherché ce que pouvait bien signifier le terme « lixiviat ». Voici ce que j’ai trouvé :

090403072821390113421604 

« Dans le cas de déchets, le lixiviat (jus de poubelles) se charge de polluants organiques, minéraux et métalliques, par extraction des composés solubles (lixiviation facilitée par la dégradation biologique des déchets) et risque ainsi de provoquer la pollution de la nappe phréatique. Cette contrainte est particulièrement importante pour la localisation des décharges. C’est en fait le résultat du chemin de l’eau qui a infiltré, percolé et ruisselé à travers les déchets jusqu’à ce qu’elle se retrouve au fond de l’alvéole de stockage. Il s’agit en quelque sorte du jus de poubelle. »

A l’emplacement du futur quartier écologique des bords d’eau, suintent donc des jus de poubelles…

Ca donne envie, non ?

Il va falloir impérativement participer à cette concertation,  afin de relayer le message que je viens de recevoir.

Je rappelle les dates : 

- Concertation à partir du mardi 13 octobre

- Réunion publique de présentation en Salle des Mariages de la Mairie le lundi 26 octobre à 19h30.

Pour terminer ce papier, notre Poseur de Filets Dérivants et moi-même nous sommes fait pratiquement au même moment la même remarque, en lisant sur ce sujet de la ZAC des Bords d’Eau, le blog de notre Député-Maire-PR-346-1:

091010041025390114609915 

Un quartier écolo sur les « flans » de la Seine, ça doit être pour lui du gâteau !

En tout cas, imaginerait-on un membre du PR,  fan de Jean-Louis Borloo ci-devant ministre de l’Ecologie, peut-être candidat à la succession de ce dernier à la tête du PR, imaginerait-on un tel homme décidant construire un éco-quartier sur un site en aval d’une ancienne décharge suintant de jus de poubelles ?
————————————————————————

1234

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !