Archive pour octobre, 2009

Rumeurs ferroviaires

Rappel

La Chambre criminelle de la Cour de Cassation vient de rejeter le pourvoi en cassation d’Yves Jégo.

C’est ici ——>   Rumeurs ferroviaires dans Récréation 091009075418390114605252

———-

Rumeurs ferroviaires

.
091010015640390114608889 dans Récréationn voulant « bloquer un TGV s’il le faut », notre désormais Député-Maire-PR-346-1 devait bien s’en douter : les rumeurs allaient courir à un train d’enfer, cette semaine.

Mais, tel un chef de gare au mieux de sa forme, vous saurez aiguiller le bon grain de l’Yves-vrai !

———-

Notre Député-Maire-346-1 aurait décidé d’adopter la devise de la SNCF : « Avec le DMPR-346-1, tout est possible ! »

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Dorénavant, en salle des mariages durant les conseils municipaux express, notre Député-Maire-346-1 aurait envisagé de créer des bancs de première classe et des bancs de deuxième classe.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Dans le couloir qui mène à son bureau, on aurait entendu chanter notre Député-Maire-346-1 à tue-tête :

« Il est fourbu le chef de gare,  il est fourbu le chef de gare ! »

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Notre Député-Maire-346-1 envisagerait de doter chaque francilien d’une « drèzine ».

http://blogs.taz.de/prinzenbad/files/2009/07/draisine-templin.jpg

Rumeur, pas rumeur ?

———-

C’est notre Député-Maire-UMP-346-1 qui aurait décidé de la programmation prochaine du ciné-club, avec des chefs d’oeuvre comme « Le train sifflera trois fois », « Le dernier train », « Runaway train », « Midnight train », « Le train-poste », « Le monstre du train », « Le train de la victoire », « Le train de l’espoir », « L’arrivée du train », « Train de folie », « Train du soir », « Panique dans un train », « Daniel prend le train », « On a volé un train », « Le long voyage en train », « Les trains du Mont-blanc », « L’homme du train », avec le sarkozyste Jean-Philippe Smet, « Une poule, un train et quelques monstres », « Le dernier train de Montereau-Hill », « Le train le plus difficile du monde », « Le train en marche », « Massacre dans le train fantôme », « Le train va vers l’est », « Le dernier train de Tan-Shui et de Montereau », « Ceux qui m’aiment prendront le train », « Les vaches ne regardent plus passer les trains », « La fille du RER », « Les voleurs de train », « Rêves de train », « Train de nuit », « Le train des suicides », « Train de plaisir », sans oublier le chef d’oeuvre trop méconnu de Ilya Trauberg « Le train mongol ».

Rumeur, pas rumeur ?

————

Je ne vous ferai pas l’affront de vous préciser les solutions !

Place aux Martine !

———-

091010013508390114608768

———-

091010012016390114608688 

———-

091010112116390114607959 

———-

091010112116390114607960

———-

091010012017390114608690

———-

Bon dimanche, et à demain. Une nouvelle semaine commence !

———————————————
 

 

 

Je reste seul !

La Chambre criminelle de la Cour de Cassation vient de rejeter le pourvoi en cassation d’Yves Jégo.

Je reste seul ! dans Vie locale 091009075418390114605252

Je reste donc seul sans partie civile dans le procès en appel du jugement de première instance rendu par le tribunal de Fontainebleau. (Amende de 200 euros pour diffamation envers un membre de l’une ou l’autre Chambre)

Voici l’un des attendus, vous trouverez le reste un peu plus bas.

La cour de Cassation arrête qu’ « une partie civile [Yves Jégo, Ndlr], dont les demandes n’ont pas été satisfaites en première instance et qui n’est pas appelante, ne peut ni être reçue en qualité de partie intervenante devant la cour d’appel saisie de la seule action publique, ni se constituer de nouveau partie civile devant cette juridiction… »

En clair, Yves Jégo, en faisant appel presque quatre mois après la date légale, n’est donc pas autorisé à participer à ce procès en appel. Il n’est pas appelant.

091009053919390114604332 dans Vie locale

091009053919390114604331

———-

Mes avocats plaideront seuls, sans partie civile, le ministère public n’ayant pas souhaité non plus faire appel…

Mais notre désormais Député-Maire-PR-346-1 saisira-t’il la Cour européenne des Droits de l’Homme ?

Allez donc savoir…

A suivre !

A demain pour les rumeurs et les Martine !

——————————————————————————————–

 

Visage pâle attaquer cheval de fer ?

Avant-billet d’HOU

.
Compte-rendu de l’audience du Tribunal d’Instance

Visage pâle attaquer cheval de fer ? dans Billets d'HOU 091007041614390114593386ous vous en souvenez certainement, la locataire survilloise dont je vous évoquais les démêlés avec l’OPHLM était assignée hier au tribunal d’Instance de Montereau.

Son tour vint après six autres locataires. Elle était la dernière à passer.

Une surprise énorme l’attendait : son dossier avait disparu ! Vous avez bien lu : le dossier avait disparu !

La juge d’Instance n’avait aucun dossier la concernant bien que la dame fût bel et bien assignée !

Etrange, non ? Ce dossier qui aurait révélé des procédures pour le moins étonnantes… (Cf papier d’hier…)

La magistrate ne savait pas où se trouvait cet ensemble de documents, elle ne pouvait donc pas rendre un quelconque jugement.

La locataire survilloise fit remarquer qu’elle était en train de subir un préjudice : elle était assignée devant un tribunal,  ce qui représente des soucis, des tracas, des embêtements, le regard des voisins, des amis, etc, etc…

La juge lui précisa : »Je ne peux rien faire, Madame. Je suis juge, je ne peux pas vous dire ce que vous avez à faire, mais vous devriez aller voir un avocat. »

Les deux représentants de l’OPHLM-Confluence-Habitat présents hier matin ne prononcèrent aucun mot, et pourtant, ils devaient quand même bien avoir un double du dossier.

Une question reste posée : où est passé ce dossier ?

———-
Visage pâle attaquer cheval de fer ?

.
091007041614390114593386 dans Billets d'HOUous, je ne sais pas, mais moi, si.

Mercredi dernier, à l’occasion de l’ouverture du nouveau centre commercial de Varennes, j’ai acheté trois kilos d’oranges spécialement pour notre Député-Maire-PR-346-1.

Dame ! C’est qu’en déclarant samedi dernier dans le Parisien vouloir « arrêter s’il le faut le TGV » pour régler le problème du sud Seine-et-Marne en matière de transports, notre édilanous prend des risques.

De sacrés gros risques, même !

Je dois vous avouer au passage que j’ai hésité un peu à prendre des oranges.

J’avais eu envie dans un premier temps de lui offrir quelques bananes, mais je me suis dit qu’il ne valait peut-être mieux pas ré-ouvrir des plaies qui ne sont peut-être pas encore tout à fait cicatrisées, loin s’en faut…

Pourquoi des oranges, donc ?

Tout simplement pour lui porter en prison, en signe d’amitié.

C’est que projeter d’arrêter un TGV, le dire publiquement, l’écrire tout aussi publiquement, on a vu des gens embastillés pour moins que ça, par les temps qui courent !

Demandez un peu ce qu’il en pense à M. COUPAT de son prénom Julien !

D’ici à ce qu’on accuse notre édilanous d’appartenir à une mystérieuse cellule invisible, du côté de Tarnac, il n’y a pas des kilomètres de caténaires…

Monsieur notre désormais Député-Maire-PR-346-1, si toutefois vous deviez persister contre vents et marées dans votre projet, permettez-moi de vous conseiller de le faire avec bravoure et panache, pendant qu’on y est.

Je vous verrais bien, un vieux Stetson troué enfoncé sur le crâne, ne laissant pas même voir vos yeux, une barbe de dix jours, le cigarillo au bec, un poncho élimé sur les épaules, un colt 45 sur la cuisse, les santiags aux pieds, oui, je vous verrais bien chevaucher un bon gros cheval de trait breton au galop entre l’autoroute A5 et de la voie ferroviaire parallèle, entre Forges et Marolles sur Seine !

Faisant tournoyer et virevolter adroitement un lasso au dessus de votre tête vous tenteriez d’attraper au vol le premier TGV qui passerait, un peu comme ces braves et valeureux Sioux qui tentaient, et c’est véridique, de stopper les trains à vapeur de l’Union Pacific !

Le Flambergien tout-à-fait versé dans cet admirable genre cinématographique qu’est le western me fera à juste titre remarquer que chez Clint Eastwood, Sergio Leone ou encore John Ford, on aperçoit finalement assez peu de cow-boys juchés sur un cheval de trait breton.

Certes…

Mais enfin, quoi ! On peut s’appeler Yves Jégo et avoir une passion pour le cheval de trait breton, tout de même !

Vous allez voir comme la vie est faite de petits hasards, tout de même ! C’est justement la remarque que me faisait très récemment notre Poseur de Filets Dérivants après avoir lu le nécessaire et indispensable Télégramme de Brest !

091007041257390114593373

http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/morbihan/cheval-de-trait-breton-la-passion-d-yves-jego-06-10-2009-595363.php

Vous avouerez assurément que l’attaque du TGV par Yves Jégo montant un cheval de trait breton, ce serait-là un fier tableau,  que ne manquerait d’ailleurs pas d’immortaliser sur son blog le premier-adjoint du désormais nouveau garçon-vacher, dans l’espoir évident de refiler cette nouvelle attraction à Disneyland Resort (c) (r).

Vous me direz également qu’on pourrait imaginer, comme dans tout bon western qui se respecte, une musique lancinante assez prenante, un peu comme l’harmonica d’Ennio Morricone, afin de compléter le tableau.

Pour terminer ma contribution à sa gloire ferroviaire, je  me suis penché sur cette question musicale un bon moment, et je me suis dit que pour accompagner notre édilanous dans sa tentative d’arrêter un TGV sur sa voie ferrée, on pourrait peut-être diffuser du raï !

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste !

Votre dévoué HOU

——————————————————————————————————–

Une certaine conception du logement social…

Une certaine conception du logement social... dans Ca ne va plus ! 091007043119390114593536ujourd’hui, à 10h00, une locataire survilloise est assignée au tribunal d’Instance de Montereau par l’OPHLM « Confluences-Habitat » pour une dette locative.

Elle a souhaité expliquer le mécanisme qui fait qu’on puisse arriver à une telle situation, et les conséquences qui en découlent.

Je vais donc reprendre aujourd’hui tous ses éléments. Elle a souhaité ne rien cacher, et dire clairement les choses .

En juillet 2008, elle n’a pu régler le loyer d’un montant de 210,56 euro.

091007022648390114592741 dans Vie locale

———-
Août et septembre ont été payés.

En octobre 2008, son mari arrivant en fin de droits ASSEDIC, c’est l’UAS (maintenant Maison des Solidarités dépendant du Conseil général) qui a payé.

Fin janvier 2009, elle reçoit un courrier de l’OPHLM. Voilà quelle était la situation :

091007023609390114592764

———-
Elle appelle l’Office pour leur rappeler que l’UAS avait payé le loyer d’octobre en novembre et qu’elle ne devait donc plus que les 210,56 euro de juillet.

Puis, plus de nouvelles de Confluences-Habitat.

le 6 mai 2009, un huissier lui remet en pleine rue, devant ses amies, un commandement de payer, un acte qui devra lui coûter encore 104,04 euro.

091007024033390114592791

———-
Par l’intermédiaire de l’huissier, l’OPHLM lui commande de payer 640,52 euro. Or, elle avait déjà payé le loyer de février.

Le 28 mai, elle règle la totalité de ce qu’elle doit. Elle ne doit donc plus rien du tout.

091007024714390114592815

———-
Mais le 2 juin, elle reçoit une lettre avec accusé de réception de la DDE lui signifiant une suspension des droits à l’APL !

091007030433390114592897

———-
L’office justifie la démarche en raison d’une erreur de l’UAS qui n’avait finalement pas versé les 150 euros sans qu’elle soit prévenue.

Le 8 juillet, elle est totalement à jour des ses loyers, l’UAS ayant réglé le problème.

Le 28 juillet, elle reçoit l’assignation de l’huissier, pour non-paiement des loyers, un acte de 41,04 euro à ses frais.

Depuis, elle est endettée de 361,28 euro x 3, somme qui correspond à la suppression de ses droits APL, suppression demandée par Confluence Habitat !

Cette dame a souhaité ajouter autre chose :

« Le 30 juillet en allant à l’OPHLM chercher des explications sur l’assignation, je lis sur le panneau d’affichage à l’entrée que le CA a voté en juillet l’accord pour la location d’un véhicule de tourisme supplémentaire et découvre ce jour que 5 véhicules sont loués à l’année pour la modique somme de 52 000 euros.

En faisant un calcul simple, je m’aperçois qu’une année de versement de loyer de dix familles de Montereau ne sert qu’à ça. »

Ndlr : le nouveau directeur de l’Office embauché à cette époque-là aurait-il eu besoin d’un véhicule de fonction ? Allez donc savoir. En ce moment, il y aurait comme une espèce de mode dans la région à équiper les directeurs nouvellement nommés de voitures payées par les contribuables.

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais si ça, ça n’est pas un cercle vicieux, je ne m’y connais plus !

On recrée une nouvelle dette, une fois la dette principale apurée en demandant la suppression des aides APL !

On voudrait enfoncer les gens qu’on ne s’y prendrait pas autrement, quand même…

Je pensais qu’on était dans le cadre du logement social… « Social » est un épithète qui doit faire peur à certains, à Montereau…

De plus, comment ne pas empêcher les méchantes langues, et dieu sait s’il y en a, en cette triste vallée de larmes, comment ne pas empêcher les méchantes langues de penser que si on voulait encore et toujours virer les « pauvres » de Surville, on ne s’y prendrait pas autrement.

Et d’autres méchantes langues, encore plus méchantes que les premières, ne pourraient s’empêcher de surenchérir : et si on voulait virer les « pauvres » de Surville, ne serait-ce pas pour refiler le parc HLM à un bailleur privé ?

On voit de ces choses, de nos jours…

Aujourd’hui, le juge d’Instance va avoir à prendre tout ceci en considération.

————————————————————————-

CC2F : le règne des dysfonctionnaires ?

CC2F : le règne des dysfonctionnaires ? dans Ca ne va plus ! 091006062414390114588688est sous la boule à facettes de la salle des fêtes marollaise qu’avaient été installées lundi soir dernier les tables accueillant le dernier conseil en date de notre Communauté de Communes des Deux Fleuves.

091005102001390114585000 dans Vie locale

———-
Si ce conseil dura 49 minutes et 35 secondes, c’est que le bouillant premier maire-adjoint de Forges, Romain Senoble, prit pratiquement autant la parole que le président de cette assemblée, notre député-Maire-PR-346-1.

Une prise de parole de l’élu forgeois destinée à pointer de nombreux dysfonctionnements de l’administration de la CC2F, comme nous l’allons voir.

Dans un premier temps, bille en tête, M. Senoble et les représentants de sa commune votèrent « contre » le dernier Procès-Verbal en date.

Motif : le compte-rendu des délibérations des commissions ne retranscrit pas fidèlement les propos tenus.

Premier dysfonctionnement.

Le PV fut adopté à l’unanimité moins les trois élus forgeois.

J’ouvre une petite parenthèse : avant d’aller plus loin, je vous rappelle que techniquement, la CC2F possède cinquante et un délégués.

Elle est pourvue d’un « bureau » composé du président et des quatorze vice-présidents.

Se réunissent également des « commissions » techniques chargées d’étudier les dossiers à présenter au Conseil communautaire.

Je referme ma parenthèse consacrée à la théorie.

Vint la deuxième intervention de M. Senoble .

Dans le budget « Tourisme », la CC2F prend à sa charge l’entretien des chemins ruraux.

Or, ceci ne relève pas de la compétence de la Communauté de Communes. Chaque commune devrait entretenir ses chemins ruraux.

Réponse du Président : les communes concernées seront interrogées… Laconique comme réponse, non ?

Yves Jégo demanda ensuite de voter  une étude de coût réalisée sur l’aménagement de la ZAC Langevin de Surville pour un montant de… 792 000 euros.

Question toute simple de M. Senoble : pourquoi n’a-t’on pas le détail de cette importante somme, ces 792 000 euros ?

Réponse jégoïste : les services sont en train de réaliser ce détail.

Moralité : il fut demandé aux conseillers communautaires de voter les 792 000 euros d’un aménagement de ZAC dont ils ignoraient le détail.

On vota « pour » sans aucune autre explication…

Puis, certains vice-présidents présentèrent différents rapports, ce qui permit à notre édilanous de sortir l’un de ses outils favoris :  le téléphone portable. Il essémessa à tire-larigot…

091005102002390114585001

———-
L’un des rapporteurs souligna pourtant un petit détail assez révélateur : dans la demande de subvention à la région (100% Région et STIF) concernant la place de retournement devant la cité scolaire Malraux, il avait été oublié de préciser que la CC2F serait maître d’oeuvre. Il faut donc refaire le dossier de demande de sub !

Ah ! La rédaction des projets….

Les questions diverses arrivèrent…

Tir en rafale de Romain Senoble !

Guillaume Forestier, l’ancien patron du GIP « Coeur de quartier » ayant remplacé le précédent directeur général des services, il fut décidé de lui attribuer une voiture de fonction.

(Je me demandais quant à moi et à ce moment de la soirée ce qu’il avait bien pu advenir de la voiture de fonction de l’ancien directeur ? En avait-il une ? Mystère, nous ne le sûmes pas…)

Romain Senoble rappela que cet achat n’avait pas été présenté en commission (« finances » ou « personnel ») et surtout, il fit remarquer qu’il était demandé aux conseillers de voter alors que la voiture était déjà achetée !

Le vote eut lieu, et le nouveau directeur d’une Communauté de Communes d’environ 34 000 âmes reçut sa  voiture de fonction financée par nos impôts. Les attaques d’Yves Jégo et de l’UMP qui critiquent le train de vie des régions socialistes vont devenir de moins en moins crédibles…

Mais le plus incroyable restait à venir…

Romain Senoble, encore et toujours lui, aborda la question du bien-fondé du remplacement du directeur-adjoint de la CC2F.

Il rappela que lors de précédents débats, avait été évoquée la question de savoir si un tel poste était bien nécessaire, notamment en ces temps de rigueur…

Il avait été convenu qu’on pourrait sans doute s’en passer.

Le sujet avait été abordé en réunion de bureau le 7 septembre dernier. (Les dates ont une importance certaine, comme nous l’allons voir…)

Or, lors de la réunion de la commission ad hoc réunie le 16 septembre, ce sujet fut complètement passé sous silence.

Alors que le jour même, nous apprenait l’élu forgeois, voici ce qu’on pouvait lire sur le site territorial-recrutement.fr :

http://www.territorial-recrutement.fr/PAR_TPL_IDENTIFIANT/661/TPL_CODE/TPL_COLLEC_FICHE/Fp/1/1116-resultat-de-votre-recherche-sur-les-offres-d-emploi.htm


091005102002390114585002

———-

Le directeur général adjoint était recruté, au mépris de l’avis exprimé, sans qu’aucune concertation n’ait eu lieu !

Quelle méthode !

Quelle transparence !

A quoi servent les conseillers de la CC2F ?

A ceci, Yves Jégo répondit qu’en commission, on « n’avait qu’à s’interroger »… (Je cite)

Impossible, rétorqua Romain Senoble, ce n’était pas inscrit à l’ordre du jour !

On mesurera ainsi la circonférence de ce cercle vicieux, un beau mécanisme qui recouvre totalement d’une chappe d’un plomb plus que massif la transparence et la démocratie tellement nécessaires dans ce type d’assemblée territoriale !

(Au fait, le DG-adjoint aura-t’il lui aussi une voiture de fonctions ? Nous en reparlerons peut-être…)

Une autre passe d’armes eut lieu concernant la réforme de la taxe professionnelle, mais je vous propose d’y consacrer spécialement un papier un de ces tout prochains jours… Le sujet mérite qu’on s’y arrête un peu plus spécifiquement.

Tout au long de ce conseil, plana un sentiment étrange : Romain Senoble se retrouva bien seul à faire part de remarques pourtant frappées au coin du bon sens !

Deux hommes s’exprimaient, le restant des conseillers observait les joutes, puis votait les points de l’ordre du jour…

J’ai pour terminer une petite pensée pour les danseurs marollais qui durent squatter ce soir-là d’autres équipements afin de se livrer à leur activité favorite.

091005102002390114585003

———-

Lundi soir, à la salle des fêtes de Marolles, l’ambiance n’était pas au au fox-trot endiablé… 

Et encore moins au slow langoureux…

——————————————————————————————-
 

Un soutien de poids pour un coup à Blanc !

Avant-Post

.
Un soutien de poids pour un coup à Blanc ! dans Vie locale 091005060409390114582208e serait-il pas un peu rancunier par hasard, notre déormais Député-Maire-PR-346-1, alors qu’on lui a cassé son beau joujou qui a à peine eu le temps de servir ?

 Lu dans le Fig-Mag de samedi dernier :

091005055250390114582149 dans Vie locale 

———

On aura en tout cas compris que même sans déjeuner, notre édilanous a du mal à digérer…

——————————————————

Un soutien de poids pour un coup à Blanc !

.
091005060409390114582207n l’a vu hier, notre Député-Maire-PR-346-1 a apporté son soutien à Christian Blanc, le Secrétaire d’Etat à la région capitale, qui venait de présenter son rapport concernant le Grand Paris.

Un rapport qui a été largement modifié par un certain François Fillon, ci-devant Premier Ministre.

En quelques mots, François Fillon laisse plus de place aux collectivités locales (mairies, départements). La première mouture de Christian blanc avait fait hurler les élus de gauche (rien d’étonnant en soi), en revanche et plus discrètement, de nombreux élus de droite avaient fait savoir que jamais au grand jamais ils ne soutiendraient un texte qui leur ôtait tout pouvoir en matière de transports et d’aménagement sur leur propre territoire.

Le cabinet du Premier Ministre a donc revu la blanche copie, ce qui a fait hurler le Christian de la même couleur, qui, dans une lettre rendue publique, a utilisé un ton quasi-comminatoire envers le chef du Gouvernement, pour demander qu’on revienne au texte initial.

Un texte initial qui au passage autorisait l’Etat à purement et simplement exproprier sans autre forme de procès des propriétaires terriens privés, sans que les municipalités aient donné leur avis.

En dernier ressort, le Premimer Ministre a renvoyé l’ancien Préfet de Seine-et-Marne dans ses cordes, en expliquant que c’était à lui d’avoir le dernier mot dans ce dossier. c’est la règle, c’est comme ça, un point c’est tout !

091004042745390114574886

———-
Immédiatement, Valérie Pécresse a salué les modifications apportées par François Fillon au texte de Christian Blanc, dans un communiqué sans équivoque relayant ainsi le mécontentement de tous les élus UMP, et leur satisfaction de voir le texte arrangé dans leur sens par les services du Premier Ministre.

«Un ministre qui n’est pas d’accord, il se tait ou il s’en va : c’est une maxime que je m’applique à moi-même», glisse-t-elle au passage, agacée par l’image autoritaire que Christian Blanc semble avoir chez les élus franciliens[...], déclarait-elle dans le Figaro du 2 octobre dernier.

(Pendant que j’y suis, je vous ferai remarquer que Valérie Pécresse a choisi ses porte-parole pour sa campagne : Rama Yade et Frédéric Valletoux, le maire de Fontainebleau, l’homme de droite qui monte dans le sud Seine-et-Marne. Elle n’a pas jugé utile de faire porter sa parole par Yves Jégo…)

Mais remettons-nous sur les rails : tous les élus de droite sont-ils mécontents ? Non !

Un seul homme  soutient Christian Blanc.

Je vous la donne en mille, l’identité de cet homme-là !

Il s’agit, mais vous l’avez déjà deviné, de notre Député-Maire-PR-346-1, qui dans le Figaro apporte son soutien à Christian Blanc et va même jusqu’à déclarer « Si Fillon voulait planter le Grand Paris, il ne s’y prendrait pas autrement !« , et dénonce «le poids des diktats administratifs de Matignon et la faiblesse des arbitrages politiques» dont lui-même dit avoir fait «les frais». 

Vous l’aurez compris, il s’agit ni plus ni moins que de basse vengeance !

Yves Jégo tient toujours François Fillon pour le principal responsable de son éjection du secrétariat à l’Outre-Mer, ce qui est assez risible, puisqu’il oublie que le chef du gouvernementne peut pas soulever un sourcil qu’il a fourni, sans l’aval de notre omniprésident ou de ses conseillers.

On notera dans cette affaire que notre DMPR-346-1 est en total désaccord avec Valérie Pécresse.

On notera également que malgré cet inestimable et jégoïste soutien, l’Express n’hésitait pas à titrer de la sorte, prouvant ainsi tout le poids en haut-lieu de notre édilanous :

« Sur le grand Paris, Christian Blanc est seul contre tous.« 

090423090621390113531056

http://www.lexpress.fr/region/sur-le-grand-paris-christian-blanc-est-seul-contre-tous_791648.html

Même avec un soutien de l’envergure d’Yves Jégo, Christian Blanc est seul et il a dû non seulement se ranger au final à l’arbitrage du Premier Ministre mais en plus, il a dû le faire savoir publiquement !

—————————————————————————————-

 

 

Grand Paris, Tout Petit Montereau ?

Grand Paris, Tout Petit Montereau ? dans Vie locale 091004020701390114573807es jours-ci, une pétition concernant le sujet éminemment sensible des transports ferroviaires circule, une pétition initiée par notre Député-Maire-UMP-346-1.

La voici, dans son intégralité :

091004104654390114572534 dans Vie locale

———

Bien entendu, notre DMPR-346-1 ne peut s’empêcher de faire d’un sujet qui devrait se réclamer de l’intérêt général un argument politique en vue probablement des prochaines élections régionales.

On sait que de toute façon, la région Ile-de-France n’est pour rien dans cette décision, puisque ce sont les trains de la région Bourgogne qui risquent de ne plus s’arrêter chez nous.

Mais le plus étonnant, réside bien entendu dans cette petite phrase :

091004105806390114572619

———-

Pour Yves Jégo, ce serait donc la région Ile de France qui  transformerait le Sud Seine-et-Marne en un désert en matière de transports.

Voici une allégation pour le moins paradoxale, venant d’un homme qui vient de soutenir bec et ongles Christian Blanc, Secrétaire d’Etat à la région capitale.

Christian Blanc a été chargé par notre omniprésident au périnée acéré comme un croc de boucher de concevoir les transports franciliens pour le développement économique de notre région et ce, pour les vingt-cinq années qui viennent.

Il vient de rendre son rapport.

On y trouve dans ce rapport une jolie carte présentant le futur schéma des nouveaux transports en communs:

091004103749390114572465

———-

Pour ceux et celles qui auraient quelque peu dormi pendant les cours de géo, à l’école, je vous communique la carte de l’Ile-de-France :

091004103749390114572466

———-

Pas besoin d’être un géographe émérite pour constater que dans le tracé de Christian Blanc, TOUT le sud et TOUT l’est de la Seine-et-Marne sont passés purement et simplement à la trappe.

Ce qui veut dire que dans son esprit, ce ne sont pas des zones de développement économique prioritaire !

Il faut dire que lorsqu’on présente les résultats que l’on sait, à Montereau, en matière d’attractivité économique, on ne peut guère être étonné !

Comment ne pas faire la remarque également qu’une ville qui perd de ses habitants ne doit peut-être pas s’attendre à voir se développer ses transports de la part de la SNCF et des autorités organisatrices…

Moins d’habitants, c’est moins de trains…

Ainsi donc, Yves Jégo réalise une nouvelle fois un impressionnant  grand écart !

D’un côté, il demande plus de trains, et de l’autre il soutient un projet qui n’offre aucun avenir en matière de transports à la ville de Montereau et plus largement à TOUTE SA CIRCONSCRIPTION !

Un peu comme certaines vaches ruminant dans leur pré, les Monterelais risquent de devoir regarder passer les trains, et ce, pendant une longue période…

Mais le soutien de notre DMPR-346-1 à Christian Blanc cache peut-être autre chose.

Nous en parlerons demain…

—————————————————————–

 

Rumeurs encore en vrac

Rumeurs encore en vrac dans Récréation 091003053830390114569781ncore et toujours, cent fois sur le métier, elles ont remis leur peine, les rumeurs monterelaises qui ont couru tout au long de cette semaine…

Pas de thème bien précis, mais ceci ne vous empêchera pas une nouvelle fois de démêler le faux du faux.

Encore que l’un de ces bruits de couloirs pourrait bien se révéler tout à fait exact….

———–

Après avoir envisagé de racheter le Must Burger de la ville haute, notre député-Maire-PR-346-1 aimerait acquérir tous les autres restaurants non-hallal de Montereau afin d’y écouler le futur Château-Jégo.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Notre député-Maire-PR-346-1 aurait imaginé que la maison de la Seine se trouverait au bord de l’Yonne.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Apprenant qu’il existe en Italie une « Fontaine des Quatre Fleuves », notre Député-Maire-PR-346-1 aurait passé commande d’un trompe-l’œil qui représenterait les quatre fleuves du Sud Seine et Marne : à savoir l’Yonne, la Seine, le Loing et la Voulzie.

(Un grand merci pour cette rumeur à une Flambergienne qui sait de quoi elle cause, à propos des fontaines italiennes ! Et un autre grand merci à son mari tout aussi Flambergien qui sait lui de quoi il cause en matière de vins pétillants issus des mêmes contrées transalpines !)

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Dans la foulée, notre Député-Maire-PR-346-1 transformera la Communauté de Communes des Deux fleuves en Communauté de Communes des quatre fleuves.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Le 10 octobre prochain, journée nationale du commerce de proximité et du centre ville, notre Député-maire-UMP-346-1aurait souhaité que l’on mît tous les drapeaux de la ville en berne.

Rumeur, pas rumeur ?

—————-

Pas la peine de s’attarder c’était encore d’une simplicité quasi-biblique.

Et mainenant, place aux couvertures de Martine !

091003104111390114567858 dans Récréation

———-

091003104112390114567859

———–

091003104111390114567857

———–

091003104112390114567860

———-

091003104112390114567861

———-

A demain ! Une nouvelle semaine flambergienne commence !
————————-

Vous accepterez bien un strapontin ?

Vous accepterez bien un strapontin ? dans Sur le vif... 090914054222390114448839a rubrique « Sur le vif » du samedi… Pour ne pas vous faire perdre trop de temps…

Cette semaine, c’est le dépliant consacré au 1er festival du film en 3D de Montereau qui m’a mis en joie…

Voir tous ces gens ravis, notamment au premier rang, voulez-vous que je vous dise, ça vous redonnerait presque comme un coup de fouet !

 

091002083142390114565725 dans Sur le vif...

———-

(J’ai flouté la seule dame qui avait oublié de chausser ses lunettes…)

Il est à noter que le film d’ouverture de ce festival nous pose la question de savoir comment pouvions nous donc vivre sans la 3D…

Voici son titre : « Tempête de boulettes géantes 3D« . Je vous jure que je n’invente rien, c’est marqué sur le flyer !

Ca donne envie, non, les boulettes géantes ?

Associer Montereau à « boulettes géantes », je me demande au passage si ça ne relèverait pas parfois du pléonasme…

A demain pour les rumeurs !

——————————————————————————————————–

 

Une certaine levée du corps enseignant…

Une certaine levée du corps enseignant... dans Billets d'HOU 091001063119390114559459ous, je ne sais pas, mais moi, si.

Je voudrais rendre aujourd’hui un hommage appuyé.

Un hommage appuyé, que plus appuyé, ça ferait trop !

Pour vous donner un ordre d’idées, il s’agira d’un hommage appuyé grâce à un appui qui est à l’hommage ce que le croc de boucher est à la déclaration de trop…

Et à qui voudra-t’il donc rendre un hommage d’un tel acabit, vous-entends-je maugréer dans vos barbes plus ou moins naissantes de flambergiens sceptiques et à qui on ne la fait pas ?

Je voudrais aujourd’hui tresser des lauriers à cette catégorie de fonctionnaires magnifiques, cette corporation de fiers agents de l’état, cette guilde de serviteurs de la Nation si dévoués et que vous aurez tout naturellement reconnus : les directeurs et directrices d’école monterelais.

Ces temps-ci, en plus de leurs tâches multiples et variées, ces  fils et filles de Jules Ferry ont à assurer un nouveau job afin de contenter le Grand Recenseur, le Tout-Puissant Statisticien (le statisticien à sa mémère, évidemment…), et ce, afin surtout de rassurer le grand Ficheur de Données Numériques.

En clair et sans décodeur, les directeurs d’école monterelais, tout comme leurs collègues de l’hexagone et d’Outre-Mer, ont dû récemment renseigner un nouveau fichier informatique, délicieusement appelé « Bases Elèves », afin de permettre au Ministère de l’Education Nationale d’avoir une idée précise et surtout informatisée des têtes plus ou moins blondes qui constituent sa raison d’être.

L’un de ces preux fonctionnaires accomplissait récemment ce travail passionnant lorsqu’à la suite d’un oubli de sa part, le progiciel lui asséna tout de go et sans autre forme de procès la fenêtre pop-up suivante :

090930111246390114550626 dans Billets d'HOU

———-

Ainsi donc,  pour le Ministère de l’Education nationale, aucun doute n’est plus permis : le sexe est obligatoire.

Vous en connaissez, vous, des administrations qui prennent tellement soin de la libido de leurs agents : le sexe est obligatoire, puisqu’on vous le dit !

Vous en avez déjà rencontré, des hautes sphères ministérielles qui ont compris l’importance de la Chose pour ces agents qui exercent un métier tellement difficile, et qui le soir, ont bien besoin de se détendre un peu ? (Je ne sais pas si en l’espèce le verbe « détendre » est bien approprié, mais bon… Passons…)

Vous en avez déjà vu, vous, un ministère qui sait bien qu’un bon fonctionnaire est avant tout un fonctionnaire qui n’hésite pas à s’embarquer pour Cythère ?

Bénis soient ces énarques qui demandent aux maîtres et aux maîtresses de dresser coûte que coûte la table à cinq pieds!

Gloire à ces administrateurs civils qui enjoignent leurs troupes d’aller aux asperges en toute saison !

Loués soient ces hauts cadres des ressouces humaines qui sont à leur piétaille ce que la grande comédienne Clara Morgan est à ses disciples ! (C’est en tout cas ce qu’on m’a assuré…)

Sans compter qu’avec ce genre d’invite, et là aussi ça relève du domaine de la statistique, l’Education Nationale  s’auto-génère de futurs clients ! C’est un peu comme si le ministère de l’Agriculture demandait à ses fonctionnaires d’élever chacun ses propres vaches, toutes proportions gardées…

Ah ! Il semble bien loin le temps  où le Code Soleil, véritable bible de morale professionnelle des instituteurs, intimait l’ordre à ses troupes de n’accomplir le devoir conjugal qu’une veille de congé, c’est à dire à l’époque un mercredi soir ou un samedi soir !

(Je précise aux plus jeunes et aux plus inexpérimentés d’entre vous qu’un devoir conjugal n’a rien à voir avec une leçon de conjugaison à apprendre…)

Désormais, à l’Education Nationale,  c’est tous les jours veille de congé : le sexe est obligatoire !

Rien que pour ça, Monsieur notre désormais Député-Maire-UMP-346-1, vous qui connaissez du monde, rien que pour ça, j’oserais presque vous demander d’aller serrer la main de Xavier Darcos et Luc Châtel réunis !

Ah une dernière chose !…

Lors des futurs concours d’entrée à l’IUFM ou au CFPE, des examinateurs très particuliers devront-ils se pencher sur la question et évaluer le savoir faire des aspirants profs des écoles en la matière ?

C’est ça qui serait un métier exaltant !

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste !

Votre dévoué HOU

——————————

 

 

1234

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !