C’est c’ui qui dit qui y est !

C'est c'ui qui dit qui y est ! dans Vie locale 091129094547390114955118ssemblée Nationale. 24 novembre dernier. Aux alentours de 22 heures.

Unité de temps, de lieu et d’action.

Ce soir-là, les députés présents examinent le texte relatif au projet du « Grand Paris » de Christian Blanc.

Le pitch de la scène sur laquelle je nous propose  de nous pencher aujourd’hui est assez simple :

A ce moment des débats de bonne facture qui se sont tenus jusque là, notre député-Maire-UMP-PR-346-1 prend la parole. Au lieu d’argumenter sur le fond, notre édilanous va entamer une espèce de discours de campagne. Hélas pour lui, M. Daniel Goldberg,  Député PS de la 3ème Circonscription de Seine-Saint-Denis va lui rappeler une ou deux évidences…

Je vous laisse découvrir tout ceci un peu plus en détail dans l’extrait du compte-rendu de la séance.

Pour ceux que ça intéresserait (bon courage à eux…) je vous communique le lien de l’intégrale du débat :

 http://www.assemblee-nationale.fr/13/cri/2009-2010/20100062.asp

091126065138390114940747 dans Vie locale

091126064649390114940721

[......]

091126063900390114940631

091126064419390114940703

———-

J’espère que notre édilanous aura pris bonne note des conseils de M. Goldberg : pour parler d’un texte, il vaut mieux y faire référence, et il vaut mieux assister aux commissions parlementaires ad hoc pour en apprécier la substantifique moelle…

En un mot comme en cent, il vaut mieux savoir de quoi on parle.

Allez… Pour le plaisir, je vous repasse une partie des échanges…

[......]

Y. Jégo : Oui, aujourd’hui, vos arguments manquent de souffle !

J. P. Brard : Vous, vous ne manquez pas d’air !

[......]

Formidable, non, cette cinglante répartie ?

———————————————————————————————–
 

 

 

 


12 commentaires

  1. Ajax dit :

    « Vous, vous ne manquez pas d’air ! »

    C’est ce qui s’appelle prendre un vent !

  2. montereau dit :

    encore de la pub !!! et il est revenue au près de dieux avec qui il a écrit ce livre car croyez moi sarko. il lui a donner des consignes pour ce bouquin .et pendant ce temps on va vendre nos logements sociaux de surville aller les pauvres debrouillez vous avec des logements presque insalubre (voir les ascenseurs depuis des années il y a des problèmes mais c’est comme ses maison a 15 euros par jour on fait croire que les gens font une affaire en plus on joue sur la corde sensible vous avez toujours habiter la ) bien sur comment faire pour habiter ailleurs il faudrait arreter de construire des logements en ville basse uniquement pour les riche.

  3. Anonyme dit :

    A force de faire l’éloge du petit Nicolas dans son bouquin et dans les médias, il a eu son nonosse : un poste de conseiller politique à l’UMP. Du coup, on ne l’entendra plus aboyer après le Fillon. Lamentable et pitoyable.

    Une chose m’interpelle : la facilité avec laquelle ce Jégo arrive à se faire inviter sur les plateaux de télé pour faire la promo de son bouquin.

  4. p'tite souris dit :

    Pour ne pas manquer d’air, oui il
    ne manque pas d’air.
    Les Députés sont invités à venir voir l’état de l’emploi et de l’activité commerciale dans sa bonne ville de MONTEREAU FAULT YONNE QU’il DIRIGE DEPUIS 1995.
    S’ils souhaitent que la REGION devienne ce désert économique, MONTEREAU est un exemple concret de sa politique!
    Assister aux commissions ? venez voir comment le Conseil Municipal travaille et vous comprendrez qu’il s’en abstienne !
    Lisez et faites lire « FLAMBERGE » le blog de l’autre actualité Monterelaise.

  5. Liz dit :

    C’est un élu local. Pas par moi certes, mais il est censé me représenter à l’assemblé. Je pense que je ne suis pas la seule à ne pas vouloir faire parti du Grand Paris. Rien que le terme me hérisse. Je veux faire parti de l’Ile de France, mais rester dans un coin de campagne et pas dans la banlieue lointaine d’un capitale qui de toutes façons nous oubliera.
    Mais c’est vrai, Montereau va devenir une ville dortoir, des constructions (plus ou moins achevées!!), des agences immobilières, un grand centre commercial (pour faire ses courses le dimanche) et plus d’emploi et commerces de proximité.

  6. Pirlouit dit :

    Très bien vu, Liz. C’est exactement ce qui va se passer !

  7. souris verte dit :

    On est étonné de la virulence du discours tenu par notre édilanous. Il faut à tous prix qu’il revienne en Grâce auprès du grand petit chef alors, il attaque. Cela sent les élections. Au moins, à l’assemblée, on laisse s’exprimer l’opposition ce qui n’est pas le cas « chez nous », il devrait en prendre de la graine.
    Que rapportera le Grand Paris aux Monterolais sinon des taxes et impôts supplémentaires à payer. Les plus aisés d’entre eux quittent le navire et vont s’installer ailleurs. Encore faut-il en avoir les moyens. Cherchez à vous loger hors de l’ophlm ? voyez le prix des loyers dans le privé. Le nombre des agences immobilières augmente mais pas celui des locations à prix honnête. C’est pas bon pour l’emploi. Comment des employés peuvent-ils se loger dans le coin ? compter 1500 euros de loyer sans les charges pour une maison dans les environs. Habiter Montereau et travailler ailleurs demande aussi une disponibilité financière que n’a pas la plupart des habitants. Combien de Monterolais peuvent se payer un tel loyer en gagnant tout juste le smic, après il y a le quotidien, nourriture, vêtements, chauffage, ne parlons pas des loisirs, il n’y en a plus. Combien faut-il gagner pour se payer de tels loyers ? Comment des ouvriers d’entreprises qui s’installeraient dans le coins pourraient-ils se payer un tel luxe. Ce n’est pas en construisant d’hypothétiques logements sur des décharges que l’on règlera le problème mais en permettant à chacun de se loger dans un cadre décent et en relation avec son pouvoir d’achat. Le projet du grand Paris ne règlera pas ce problème, il ne fera que l’alourdir. Une fois encore, il s’agit de poudre aux yeux. Quand ceux qui nous gouvernent viendront-il durant seulement un mois, essayer de vivre dans les conditions dans lesquelles on vit ? un smic, un logement hors de prix (même en ophlm avec l’apl – les loyenrs augmenteront à coup sûr en janvier prochain), des conditions difficiles et chères de déplacement et surtout la frustration de savoir que cela ne changera pas de si tôt. Messieurs les politiques arrêtez de penser à notre place, mettez vous y.

  8. Prunelle dit :

    Le GRAND pari de notre édilanous c’est d’oublier sa ville au profit de sa carrière. Il la quittera quand tout aura foutu le camp, nous on sera dans la kk et on y restera un bon bout de temps avec un grosse ardoise à éffacer. Le processus est déjà en route.

1 2

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !