Archive pour novembre, 2009

Fuir les chantiers battus ?

Fuir les chantiers battus ? dans Vie locale 091119082545390114896471a liste des spécialités monterelaises s’allonge : après la faïence, les cailloux, les chats castrés, les trous dans les routes, les coïncidences, les mauvais classements économiques et les conseils municipaux à très grande vitesse, il semble que la commune se soit dotée d’une nouvelle marque de fabrique : les travaux qui s’arrêtent.

On se souvient évidemment des maisons à 100 000 euros, remplacées par les maisons à 15 euros par jour, dont le chantier s’est déjà arrêté deux fois, puisqu’ayant connu la succession de trois entreprises-maître-d’oeuvre.

C’est toujours en ville haute qu’un nouveau chantier s’est arrêté, et en l’occurence, celui de la cantine incendiée en mai 2007, ce qui ne nous rajeunit pas.

Voilà ce qu’annonçait alors le toujours si enthousiaste, si optimiste et si impartial site de la municipalité :

 091119072340390114891851 dans Vie locale

[.....]

091119072340390114891852 

———-

Hélas, voici ce qu’on pouvait apercevoir ces jours-ci, derrière le grillage, rue Edmond-Rostand :

091119072340390114891848 

—-

091119072340390114891849 

—-

 091119072340390114891850

—–

Ces photos ont été prises la semaine passée.

Depuis quelques semaines déjà, selon les riverains, plus d’ouvriers sur le site du restaurant scolaire : on ne trouve plus que des gravats et de la laine de verre sur le sol du bâtiment préfabriqué !

Chercherait-on une nouvelle fois un repreneur pour un chantier inachevé ?

———-

A propos de chantier inachevé, une nouvelle audience dans la grande affaire du procès Jégo/Poey avait lieu hier, au palais de Justice de Paris.

Il s’agissait de faire le point…

 091119040319390114894221

La 11ème Chambre d’appel (qu’on appelle maintenant le pôle 2-7) n’avait pas encore reçu le rejet du pourvoi adressé par Yves Jégo à la cour de cassation.

C’est donc moi qui ai appris ce rejet au Président du tribunal, qui a par voie de conséquence fixé deux nouvelles audiences :

- le 11 février 2010, pour une audience relais destinée à prendre acte de l’arrêt de la Cour de Cassation.

- le 8 avril 2010, audience au cours de laquelle mes avocats plaideront seuls, sans partie civile.

091119042641390114894323 

 091119044002390114894396

——-

091119044002390114894397

A suivre !

—————————————————————–
 

L’opinion sur rue ?

L'opinion sur rue ? dans Vie locale 091118112925390114885294n se souvient que lors du dernier conseil municipal monterelais en date, Henri Auclair, nouveau conseiller d’opposition, avait posé une question à la fois diverse et fort intéressante à notre Député-Maire-PR-346-1.

Monsieur Auclair avait demandé à notre édilanous de faire réserver une place rédactionnelle à l’opposition dans l’hebdomadaire municipal « 7/7″.

Réponse d’Yves Jégo : refus catégorique, au motif que le « 7/7″ n’est pas un journal d’opinion, mais seulement un journal informatif.

Evidemment cette réponse  ne manque pas de piquant, puisque notre DMPR-346-1 a fait de cet hebdomadaire l’une de ses tribunes politiques locales, et je m’en vais vous le prouver pas plus tard que maintenant.

En effet, l’avantage bien connu des écrits, c’est qu’ils restent. Ma crémière me le faisait très récemment encore rappeler…

Je vais donc vous prendre quatre exemples qui vont mettre en avant le fait que le canard municipal est bel et bien un journal d’opinion, mais d’opinion à sens unique !

Nous allons procéder par ordre chronologique.

091118105605390114885174 dans Vie locale

091118105605390114885178

L’adverbe « enfin » est totalement neutre et seulement informatif, évidemment !

Le CG 77 qui « a alimenté des incertitudes« , ceci n’est pas une opinion, bien entendu…

Mais continuons notre revue de « 7/7″…

091118105605390114885175

091118105605390114885179

Pour notre DMPR-346-1, écrire que la Région IDF, dirigée par la gauche, « qui se dit au service de tous les habitants« , et pour qui « la réalité ne semble pas apparaître clairement« , écrire ceci relève seulement de l’information, mais ni de l’opinion, ni de la polémique…

Ben voyons !

Allez, on continue !

091118105605390114885176

091118105606390114885180

« Tentative de désinformation » ? Non, non, puisqu’on vous dit que ce n’est pas une opinion jégoïste…

Quant à l’info, elle est fausse, puisque le rassemblement en question n’avait été provoqué par aucun parti politique !

Et une dernière pour la route ! Le coup de l’étrier !

091118105605390114885177

091118105606390114885181

Yves Jégo émet clairement et incontestablement l’opinion « qu’il s’agit d’une tentative destinée à attirer la presse et à s’opposer à un membre du gouvernement« …

(Pour ceux qui l’ignoreraient, l’association très connue nationalement qu’il se garde bien de nommer, c’est le DAL, présidé par Jean-Baptiste Eyraud. On voit également par là que l’info est sélective…))

J’aurais pu prendre d’autres exemples. Ceux-ci m’ont semblé particulièrement révélateurs.

Oui, le 7/7 payé avec les impôts de tous les contribuables sert en grande partie à relayer l’opinion de notre Député-Maire-PR-346-1.

En aucun cas, Yves Jégo ne veut y laisser s’exprimer son opposition, preuve d’une belle opinion de ce qu’est la démocratie locale.

Pour terminer, je voudrais vous remettre en mémoire et à ce sujet l’excellent commentaire de Flop :

« Pourtant, le droit d’expression de l’opposition dans le bulletin municipal (en l’occurrence “Montereau 7/7″) se doit d’être appliqué conformément aux dispositions de l’art.L 2121-27-1 du code général des collectivités territoriales.

Le règlement intérieur du conseil municipal se devra de définir les modalités d’application. Pour l’anecdote, nous nous permettons de conseiller à notre édileànous de consulter, à ce sujet, la réponse de Madame “sa” Ministre de l’intérieur, de l’outre-mer et des collectivités territoriales, publiée dans le JO Sénat du 19-02-2009, page 447 !

D’autres références en ce domaine sont nombreuses (jurisprudence, explications législatives etc…).

Il est grand temps que les généreux contribuables monterelais aient accès à d’autres informations locales. « 

Oui, Flop, comme vous avez raison ! Il est grand temps !

———————————————————————————
 

 

 

Direction Asnières, et pas seulement au 22…

Direction Asnières, et pas seulement au 22... dans Vie locale 090319101707390113337430e vous emmène aujourd’hui dans la ville d’Asnières-sur-Seine.

Pourquoi Asnières ? Tout simplement parce qu’en ce moment, cette ville des Hauts-de-Seine est confrontée à un grave problème.

L’an passé, on a posé aux élus asnièrois la même question qui a déjà été posée ici, à Montereau : la ville a-t’elle contracté des emprunts dits « toxiques ? »

Ces « fameux » emprunts dont les taux d’intérêt peuvent s’envoler d’un mois sur l’autre.

Sébastien Pietrasanta, le maire PS d’asnières, et successeur aux dernières élections du très sarkozyste Manuel Aeschlimann, s’est inquiété et a posé la question à ses services : « Est-ce que notre commune d’Asnières a des emprunts toxiques? »

Des services qui lui répondent tous simplement « Non ! »

Mais le maire est méfiant. Pour la petite histoire, il a battu Manuel Aeschlimann à la tête  d’une coalition dont on n’a pas beaucoup parlé mais qui regroupe toujours des gens de droite d’une grande rigueur morale, membres de Transparency intrenational, des gens du modem  et d’un rassemblement de forces de gauche.

091117065155390114877832 dans Vie locale

Et c’est peut-être cette situation qui l’a rendu méfiant. Il a donc fait appel à un cabinet spécialisé et bien lui en a pris .

091117071826390114881872

Non seulement , il a bel et bien des emprunts toxiques, mais il en a beaucoup : 88 % des emprunts de la ville sont des emprunts structurés , non capés  pour les spécialistes, c’est  à dire des emprunts qui peuvent s’envoler, car les taux d’intérêt n’ont pas de limite, puisqu’indexés par exemple sur la différence entre deux valeurs monétaires comme le dollar et le yen, ou encore qui dépendent de la bonne santé financière des collectivités locales américaines !

091117071826390114881870

Bref, de vraies bombes à retardement qui peuvent afficher des taux d’intérêt de 35 % !

A l’heure actuelle, très peu d’élus osent parler de ce problème qui risque d’endetter lourdement la collectivité locale dont ils ont la charge. Mais un point commun est à établir entre les cinq élus qui ont récemment fait la démarche de dénoncer le système : les banques leur ont toutes proposé de renégocier la dette et les risques encourus en reportant les taux d’intérêt faramineux sur leur successeur, lors du prochain mandat.

Tous ces élus ont refusé !

Claude Bartolone, président du CG de Seine-St-Denis, Maurice Vincent,  Maire de St Etienne, Valérie Fourneyron, Maire de Rouen, Martine Aubry, présidente de la Communauté de Communes de Lille et Sébastien Pietrasanta ne veulent pas faire reporter cette lourde responsabilité sur leurs successeurs et surtout à leurs administrés.

Tous demandent au gouvernement d’intervenir, car au-delà des collectivités locales, ce sont aussi les offices HLM et les hôpitaux qui ont souscrit à ce type d’emprunt.

Ces cinq élus ne condamnent pas leurs pairs, qui ont pu se laisser abuser par les banquiers qui ne savaient souvent pas ce qu’ils vendaient.

En revanche, les élus sont aujourd’hui responsables, s’ils refilent le bébé au suivant, ou s’ils font l’autruche.

Alors, bien entendu, notre Député-Maire-PR-346-1 se devrait de jouer une totale transparence sur le sujet :

La ville de Montereau, l’Hôpital de Montereau, l’office HLM de Montereau, la Communauté de Communes des deux fleuves ont-ils oui ou non souscrit des emprunts structurés non capés, autrement dit des emprunts toxiques ?

La population monterelaise pourrait-elle avoir un descriptif très précis des emprunts contractés, comme on peut notamment en trouver dans le magazine municipal d’Asnières ?

091117071826390114881871

Pour terminer, je vous laisse le lien du site en ligne de la Mairie d’Asnières, qui est un vrai site municipal. Lui.

Et sur lequel le conseil municipal est diffusé en video !

http://www.asnieres-sur-seine.fr/


091117070109390114881705

——————————————————————————————————-

Le retour de la fête des poux et des caries !

Le retour de la fête des poux et des caries ! dans Vie locale 090428030247390113560687‘était un moment très attendu par les élèves des écoles de Montereau : accompagnés de leur famille, ils allaient pouvoir en ce bel samedi après-midi de novembre, jouer, gagner tout plein de  lots de toutes sortes, et recevoir moult conseils de prévention en matière de lutte contre la pédiculose et les caries.

091116114207390114872458 dans Vie locale 

L’objectif du Collectif de Santé Communautaire de surville, le CSCS, présidé par Mme Nadia BOUKHEROUBA, n’a pas varié d’un iota : il s’agit de mettre en place sur le quartier un vrai dispositif de prévention tout au long de l’année, avec un moment festif et joyeux, afin de marquer les esprits !

Et cet objectif est de plus en plus largement atteint : en effet 146 familles, soit au total 583 parents-enfants se sont retrouvés à la Salle Mitterrand, qui pour chambouler les poux, qui pour pêcher à la ligne les lentes, qui pour brosser les mâchoires géantes en trois minutes chrono, ou bien lire des histoires de dents et dessiner tous ensemble.

091116114206390114872447 

091116114206390114872450

091116114207390114872456

Ils pouvaient également lancer leur vieille brosse à dents dans la cible magique, afin d’en recevoir une toute neuve !

091116114206390114872454

091116114206390114872452

091116114206390114872448 

Une tombola clôturait l’après-midi avec des jets dentaires électriques à gagner !

Mais une grande satisfaction est venue cette année donner beaucoup d’espoir à tous les bénévoles du collectif.

Ces survillois militants, engagés dans cette démarche de santé communautaire, ont eu l’immense joie de se voir rejoints par une vingtaine d’adolescents du quartier qui sont venus les aider à installer et ranger la salle mais aussi et surtout tenir les stands tout au long de l’après-midi.

Tous ont montré que la fatalité n’existait pas, et qu’il est possible de s’impliquer fortement dans des projets de prévention forts, clairement identifiés, sans tape-à-l’oeil ni effets d’annonce.

Il est possible à Surville d’être auteur, acteur, et non plus seulement spectateur, même en matière de santé.

091116114205390114872445 

Les membres du CSCS agissent depuis presque dix ans, sans relâche et avec détermination.

Avec l’aide d’Odile Burley, conteuse professionnelle, ces mamans et ces habitantes de plus en plus impliquées et de plus en plus nombreuses ont  élaboré plusieurs spectacles à destination des enfants de la ville, mettant en scène des marionnettes qui viennent porter la bonne parole ! Ces spectacles, elles les jouent ensuite dans les écoles.

Elles ont pris véritablement les rênes de l’association et sont désormais bien identifiées par les enfants et leur famille.

Il en est de même pour Véronique AUBIGNY, l’Adulte-Relais qui crée le lien entre le collectif, les professionnels de santé et les familles concernées.

Le travail de ces infatigables survilloises a été reconnu par la Mutuelle Bleue, le Conseil général de Seine-et-Marne, mais surtout par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie qui a décerné au collectif un label difficile à obtenir, reconnaissant ainsi et valorisant leur action en matière de prévention sanitaire.

091116032631390114873322

Si vous désirez prendre contact avec les membres du CSCS, vous pourrez les retrouver tous les vendredis matins à la Maison Pour Tous, qui les accueille dans le cadre de leur projet de santé communautaire.

En tout cas, une chose est certaine : rendez-vous en novembre 2010 !

———-

091116114206390114872455

—–
091116114206390114872451

—–

091116114207390114872457

—–

091116114205390114872444

—–
091116114205390114872443

—————————————————————————–

La conquête de l’espace. Vert, l’espace !

La conquête de l'espace. Vert, l'espace ! dans Ca ne va plus ! 090213110618390113145507ne mienne amie évidemment flambergienne s’est depuis quelques années déjà prise d’une passion certaine pour les attributions de marchés publics, et notamment les marchés publics monterelais.

Elle m’a donc communiqué celui-ci, passé en 2008 et publié sur le site du Bulletin officiel des annonces de marchés publics.

Je vous communique le lien, et vous en recopie une version. Vous en prenez connaissance, (c’est un peu long mais il y a matière à réflexions), et on en reparle après…

091115091748390114863167 dans Vie locale

http://www.boamp.fr/index.php?action=avis&num_parution=C20080070&num_annonce=523&total=290&_s=190&indice=4

091115092007390114863173

091115092007390114863172

091115092007390114863174

———-
Ainsi donc, à la Mairie de Montereau, l’un des premiers si ce n’est le premier employeur de la ville, alors que les services techniques comptent un certain nombres de jardiniers, d’agents d’entretien et autres brigades vertes, la municipalité éprouve le besoin de passer des marchés publics concernant des travaux somme toute assez simples :

« l’entretien courant des espaces verts comprenant tous les soins nécessaires pour maintenir les plantes en bon état de végétation et le nettoyage général afin que les terrains soient toujours en parfait état. »

N’y a-t’il pas suffisamment de personnel aux services techniques pour entretenir les espaces verts ? Ceux qui planteraient les fleurs ne seraient donc pas chargés de les maintenir en bon état de végétation ?

Les ouvriers municipaux ne seraient-ils pas capables de laisser les terrains toujours en parfait état ?

A quoi servent donc les employés qui ont leur base aux ateliers et aux serres à Courbeton ?

D’autant que ce marché représente tout de même une somme non négligeable. J’ai calculé quant à moi 212.102,28 euros !

Notre Député-Maire-PR-346-1 aurait-il décidé de privatiser purement et simplement les services municipaux « espaces verts » monterelais, après avoir privatisé le service « entretien » des écoles élémentaires ?

Une autre interrogation se pose à la lecture de cette passation de marché : sur le papier, pour chaque lot, le nombre d’offres reçues reste désespérément vide. Et pourtant, trois entreprises remportent le marché, des sociétés basées à Courcelles en Bassée, Moisenay et Fontenay Trésigny…

Et puis, comment ne pas revenir sur l’état déplorable du puits-à-carbone, avec tous ces employés municipaux et jardiniers « privés » ?

Encore une fois, un fort sentiment d’opacité règne sur tout un pan de l’activité municipale.

Il sera toutefois intéressant d’avoir la réponse à la demande formulée par Henri Auclair à Yves Jégo, à savoir un organigramme et un descriptif précis des personnels municipaux.

Notre édilanous s’est engagé à apporter cette réponse !

—————————————————————- 

Rumeurs de conseil !

Rumeurs de conseil ! dans Récréation 090110031015390112977462‘était à prévoir !

L’arrivée des deux nouveaux conseillers municipaux d’opposition a bien entendu généré de la rumeur en-veux-tu-en-voilà !

La première prestation de Messieurs Auclair et Chomet a produit bien des bruits qui courent, cette semaine.

Faut-il s’en étonner ?

Non, bien évidemment.

Mais,  fidèles à votre habitude, vous saurez démêler le faux du faux !

———-

Notre Député-Maire-UMP-PR-346-1, essémessant à tour de bras dès les interventions de Jean-Louis Chomet, envisagerait d’acheter trois nouveaux téléphones portables.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Notre Député-Maire-UMP-PR-346-1, afin d’évoquer les bons vieux conseils municipaux ultra-rapides d’antan, aurait dans l’idée d’écrire un nouveau livre intitulé « 19 minutes et 32 secondes, entre vrais sprints et faux débats« .

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Avec les conseils municipaux qui vont durer beaucoup plus longtemps, notre Député-Maire-UMP-PR-346-1 penserait à faire installer un self-service à côté de la Salle des Mariages.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Pour supporter les prochains conseils municipaux, notre Député-Maire-UMP-PR-346-1 aurait imaginé doter les conseillers de la majorité de Guronsan (r), de vitamine C, de Sarvit (r) et autres antiasthéniques.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Notre Député-Maire-UMP-PR-346-1 aurait décidé de doubler la ligne budgétaire municipale « frais d’électricité », afin de parer à toute éventualité de coupure intempestive provoquée par un conseil municipal qui durerait un peu trop…

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Pas besoin d’avoir fait de hautes études, commerciales ou autres : c’était une nouvelle fois très facile !

Bon dimanche et à demain !

—————————————————————————–

Tous les rideaux de fer ne sont pas démantelés !

Tous les rideaux de fer ne sont pas démantelés ! dans Vie locale 091113062421390114852605t ça continue de plus belle, pour cette rubrique « Sur le vif » !

Les commerces du centre-ville continuent de baisser définitivement leur rideau de fer !

Témoins, ces quelques clichés pris ces jours-ci dans » l’hyper-centre-ville » !

091113060944390114852450 dans Vie locale 

Dans la rue Emile-Zola avec pourtant le joli petit drapeau de la quinzaine commerciale !…

 

091113061258390114852495 

———-

091113060944390114852449

Place au blé…

091113060946390114852451 

—–

Montereau, capitale de la liquidation ?

A demain pour les rumeurs !

—————————————————–

 

Cette leçon vaut bien un sondage ?

Avant-post

.
Cette leçon vaut bien un sondage ? dans Vie locale 090423113627390113531433insi donc, le Tribunal correctionnel de Fontainebleau eut à s’occuper lundi dernier de certains marchés « douteux » (l’adjectif est aimable), des marchés passés par l’OPHLM de Montereau entre 2000 et 2004.

Le journal Le Parisien relatait hier toute l’affaire, une affaire déjà esquissée en son temps sur ce blog…

Le but de cette audience était de savoir s’il y avait eu favoritisme et trafic d’influence sur certains marchés publics de l’office HLM de Montereau entre 2000 et 2004.

Un ancien directeur technique, une architecte étaient accusés d’avoir favorisé l’entreprise de maçonnerie ADM.

Plutôt que de paraphraser, je vous laisse découvrir si ce n’est déjà fait, l’article de Pascal Villebeuf, dans le Parisien d’hier :

http://www.leparisien.fr/fontaine-fourches-77480/les-marches-douteux-de-l-office-hlm-devant-la-justice-11-11-2009-707014.php

Et puis, je vous recopie également une partie de l’excellent commentaire de « Locataire perplexe », un commentaire passé trop inaperçu hier :

« Que risquent-ils ? Il y avait à l’époque et encore actuellement un président et un maire. Ces employés étaient sous leur responsabilité. « Responsables mais pas coupables » comme d’habitude. L’office n’est-il pas un office municipal ? Il n’y a pas que ceux qui ont comparu hier qui devraient laisser des plumes dans cette histoire. Pendant ce temps là, les loyers, les charges ont été augmentés, les locataires ont donc trinqué et au final c’est eux qui sont lésés. A qui appartient la maison en Normandie ? On veut tout savoir. »

Pas mieux ! A suivre !

—————————–

Cette leçon vaut bien un sondage ?

.
090223055934390113199420 dans Vie localee site d’infos en ligne « Les Indiscrets » nous informait avant-hier de la volonté de M. Accoyer, de son prénom Bernard et ci-devant président de l’Assemblée Nationale , d’accéder à la demande du groupe des parlementaires socialistes du Palais Bourbon : créer une commission d’enquête parlementaire concernant les sondages de l’Elysée.

On raconte même que ce même M. Accoyer , pour créer cette commission, a dû résister à la pression de l’Elysée et de l’UMP, grand bénéficiaire des sondages Opinion Way !

http://www.lemonde.fr/politique/article/2009/11/11/sondages-de-l-elysee-comment-bernard-accoyer-a-resiste-aux-pressions_1265576_823448.html

Le rapport avec ce blog ?

Il se trouve en fin du papier des Indiscrets :

091111102806390114832653

http://www.lesindiscrets.com/article-6484-sondages-elysee-accoyer-ok-pour-une-commission-d-enquete.html

091111102806390114832654

Nos impôts auraient donc servi à départager Mme Pécresse, MM Jégo et Karoutchi !

Nous qui n’avons pas pris notre carte ni à l’UMP ni au PR, nous aurions donc contribué financièrement à désigner la candidate de la droite pour les prochaines élections régionales en Ile de France ! (Oui, celle-là même qui oeuvre si fort pour le rapprochement Paris-Kiev en Ukraine…)

Mais vous allez voir ce que c’est que le destin, tout de même, et comme le hasard risque de faire des choses intéressantes…

On se souvient que Roger Karoutchi avait vivement protesté lorsqu’il avait appris que le sondage en question ne l’avait pas désigné comme meilleur candidat. Il en fut fort marri, voire vexé !

Il risque de prendre une petite revanche, si l’on en croit toujours le site « Les Indiscrets », dans le papier en date du 11 novembre :

091112062030390114841653

On aura compris en tout cas qu’on ne songe pas à entendre pour le moment notre Député-Maire-UMP-PR-346-1 qui était arrivé bon dernier en terme de popularité.

Si l’enquête aboutit, et s’il est avéré que l’UMP avait bénéficié de sondages payés par le contribuable, moi, je trouve qu’il serait assez juste que le parti qui a envoyé au Pouvoir notre présidentiel Monarque à la mémoire berlinoise un peu défaillante remboursât la note !

En tout cas, je me demande si la devise de toute cette droite de plus en plus décomplexée ne serait pas définitivement : »Osons tout, c’est à ça qu’on nous reconnaîtra !« 

———————————————————————————-

Souvenez-vous !…

Souvenez-vous !... dans Vie locale 090310041452390113292703 l y a pratiquement une année de cela, débutait une grave crise qui allait secouer les Antilles.

Je vous propose de faire un petit retour en arrière. Il y a un an, notre ex-Secrétaire-d’Etat-A-l’Outre-Mer-Maire-UMP-346-1 allait poser des bases qui allaient lui coûter son poste et lui permettre de sortir ces jours-ci d’en tirer un livre.

En quelques mois, il allait s’attirer les foudres de nombreux ultra-marins et surtout d’un certain François Fillon, dont tout le monde s’accorde à penser qu’un certain présidentiel Monarque à la douche aussi admirable qu’onéreuse ne lui laisse aucune marge de manoeuvre.

Pour ce faire, je vais vous communiquer une dépêche AFP qui a le grand mérite de reprendre les dates importantes et les moments forts de cette crise ultra-marine.

Contenu supprimé à la demande de l’hébergeur UNBLOG.FR———-

Je voudrais une nouvelle fois insister sur un point précis.

Je ne sais pas si vous avez remarqué à la lecture de cette dépêche, mais à partir du moment où Yves Jégo retourne en Guadeloupe « flanqué de deux médiateurs« , son nom n’est même plus mentionné dans la suite des événements.

Ce sera le début de la fin…

———-

Rajout de dernière minute, spécialement pour Ajax suite à son commentaire matutinal :

090118040600390113012847 dans Vie locale 

Cette fois-ci, c’est bien terminé….

———————————————————————-
 

Et ça continue….

Et ça continue.... dans Ca ne va plus ! 090509044942390113627552a situation de l’emploi dans la région ne s’arrange pas, c’est le moins que l’on puisse écrire…

J’en veux tout d’abord pour preuve cette banderole que vous avez peut-être remarquée du côté de la zone industrielle de Montereau, sur le grillage de l’entreprise EB2 :

091110072515390114828683 dans Vie locale

———-

Hier soir, à Varennes sur Seine se déroulait une conférence de presse organisée par les sections locales du PS, du PCF, le comité Champagne-Avon-Nemours du NPA, le comité local de Montereau du POI.

090616091702390113887241090616091519390113887235 090616091519390113887237  090616091519390113887236

Le but de cette réunion était véritablement d’alerter l’opinion publique !

Messieurs José Ruiz, maire de Varennes sur Seine, François Roger, maire de Champagne sur Seine, Claude Jamet, maire de Bagneaux sur Loing ont pris successivement la parole.

091111104412390114832734

De gauche à droite:
Florent Dumont, militant  PCF, Alain Aucouturier, secrétaire comité POI Montereau, Mariane Longuet, secrétaire section PCF Montereau-Varennes, Léo Aïello, Conseiller général PS canton de Montereau, José Ruiz, Maire PCF Varennes sur Seine, François Roger, Maire PS Champagne sur Seine, Claude Jamet, Maire PS Bagneaux sur Loing.

Devant l’urgence de la situation de l’emploi, les organisations politiques citées plus haut se sont déjà rencontrées à plusieurs reprises et ont affirmé leur volonté de mettre en commun leurs forces pour lutter aux côtés des salariés licenciés par les différentes entreprises locales.

Des proposition s d’action ont été définies :

« Pour une marche unie à Paris, pour l’interdiction des licenciements, nous répondons positivement. Ensemble, par delà les différentes positions que nous pouvons développer, nous avons décidé d’œuvrer pour la réalisation de cette marche d’unité au plan local pour la mobilisation de l’ensemble de la population pour agir contre les licenciements, pour obtenir le paiement intégral du chômage partiel et combattre le travail précaire »

Le sud Seine et Marne  et la région de Montereau n’échappent pas à la situation dramatique que traverse le pays :

- Les salariés de EB2 à Montereau viennent de recevoir leur convocation à l’entretien en vue du licenciement.

- Chez Seric au Chatelet en Brie, l’entreprise ferme en décembre (39 licenciements). L’intervention de notre DMPR-346-1 n’aura évidemment servi à rien !

- A Avon, chez Corning, un nouveau plan social est annoncé touchant près de 50 salariés sur les 140 de l’entreprise.

- Chez Prevent Rioglass à Bagneaux, ce sont 53 salariés qui vont être licenciés.

- SILEC Câbles à Montereau, 2ème entreprise de Seine et Marne, a perdu 100 emplois depuis le début de l’année et le rythme mensuel se poursuit. De nouvelles menaces d’externalisation viennent d’arriver.

Depuis le début de l’année, des dizaines de licenciements sont intervenues dans les petites et moyennes entreprises : Derichebourg à Montereau, fermeture de l’antenne de SNAVEB à Montereau.

La gravité de la situation qui en résulte n’est plus à souligner : on note une augmentation de plus de 22% en un an du chômage en Seine et Marne (soit plus de 50 000 personnes), 28% sur le canton de Montereau.

Cette brutale dégradation frappe une région qui a déjà lourdement payé en suppression d’emplois et d’entreprises : Nodet, SKF, ABB, LPM, GMG, Bernier (lingerie Lady), la Clinique de Montereau, la centrale de Vernou …

Une première conférence départementale pour une marche unie pour l’interdiction des licenciements s’est tenue à Melun le 17 octobre dernier à laquelle ont participé 42 militants et salariés de Seine et Marne.

Des propositions d’action unitaire en direction de la préfecture pour exiger la publication d’une mesure bloquant les licenciements en cours ont été évoquées.

Dans notre pays, des mesures exceptionnelles ont été prises par le gouvernement pour sauver les banquiers, on a dégagé des milliards pour eux, et on ne fait absolument rien alors que l’on est dans une période de crise grave. Aucune mesure exceptionnelle n’est prise pour les salariés !

On l’aura compris, on est une nouvelle fois bien loin du fameux plan « 1000 jours pour 1000 emploi » de notre Député-Maire-PR-346-1 qui d’ailleurs actuellement ne nous parle absolument pas du problème de l’emploi dans la région !

Il a beaucoup mieux à faire, évidemment !

Oui, M. Jégo, alors que vous parcourez la France afin de rencontrer les militants du Parti Radical, alors que vous allez dédicacer un peu partout votre nouveau livre, dans votre circonscription, le chômage et la précarité s’installent.

C’est inacceptable !

091110072514390114828682

 

——————————————————————–

123

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !