Oh, c’est un nonosse ! (Comme aurait dit Victor Hugo…)

Oh, c'est un nonosse ! (Comme aurait dit Victor Hugo...) dans Vie locale 090814105257390114249738insi donc, notre député-Maire-UMP-PR-346-1 vient de décrocher de notre monarque présidentiel à la qualité mémorielle berlinoise inversement proportionnelle à la qualité des douches un petit boulot.

Un job à sa mesure. Une mission digne de récompenser celui qui se présente toujours comme un sarkozyste historique, si ce n’est LE sarkozyste historique, voire le sarkozyste historique avant même la naissance de Sarkozy !

Un nouveau hochet, un nouveau joujou, un nouveau nonosse…

En effet, il vaut mieux encadrer et avoir près de soi ceux qu’on veut surveiller afin d’éviter d’intempestyves initiatyves…
Mais quel est ce nouveau titre ronflant qui va augmenter la taille de la carte de visite de notre édilanous ?

Ambassadeur plénipotentiaire de la peinture en trompe-l’oeil, ministre délégué à la liquidation totale, délégué présidentiel à la promotion du pass-foncier ?

Presque !

091129095742390114955238 dans Vie locale

Voilà donc un travail sur mesure pour celui qui assurément et sans nul doute va proposer au monde entier de bien jolis produits estampillés « Marque de France » :

- Valorisation française du cumul des mandats, avec un exemple précis : oui, on peut être maire, président de communauté de communes, parlementaire, chargé de mission, conseiller politique d’un parti, et j’en oublie peut-être.

- Promotion de la dette publique.  Comme la France, dépensez sans compter, empruntez à qui mieux-mieux, de toute façon, personne ne sait comment rembourser…

- Glorification tricolore de la gouvernance rollexienne, décomplexée et bling-bling !

- Elevation au rang de sport national l’invitation de charmants invités sur les pelouses du chef de l’état, comme le très honorable Mouammar Khadafi et sa tente.

- Promotion internationale de l’héritier de bonne famille à la tête d’un établissement public, si possible dans un département dont les rentrées d’argent sont supérieures au Produit Intérieur Brut de la Grèce.

- Elargissement de notre nouveau sport inventé par nos plus fins stratèges, le handfootball, qui permet au chef de l’état d’exprimer que la fin justifie les moyens : « Malgré les péripéties, l’essentiel c’est d’être qualifié »…

- Anoblissement de la syntaxe et de la grammaire présidentielles « On va vous débarrasser d’cette racaille », « Descends si t’es pas content », « Casse-toi, pôv con », etc, etc….

- Découverte planétaire de « La princesse de Clèves »!

- Mise au pinacle international de la sondagite exécutive : vous aussi, comme la France, soyez à la tête d’un état décomplexé en commandant 198 sondages à l’année pour un montant de 3,29 millions d’euro.

On l’aura compris, et comme dirait ma crémière, la dairy woman de Martin Scorsese : « C’est pas l’boulot qui manque ! »…

Je vous laisse avant de vous quitter pour aujourd’hui les trois commentaires des lecteurs du figaro à l’annonce de cette magnifique info :

091129095742390114955239 

———-

Bonne journée et à demain !

—————————————————————————————

 

 


12 commentaires

1 2
  1. Laura Ingals dit :

    Bonjour à tous !

    J’ai participé avec papa à la remise de récompenses aux jeunes apprentis du CFA de Saint-Germain-Laval hier soir. Nous y étions pour remettre un prix dans la catégorie des coupeurs de bois, mais bizarrement personne ne nous a appelés… Enfin bref.
    Et bien sûr, lorsqu’il s’agit de récompenser, notre député-Maire-UMP-PR-346-1 était présent. Il y a d’ailleurs prononcé un émouvant discours dans lequel il s’est adonné à un magnifique cours d’auto-congratulation et d’auto-satisfaction. Et oui, notre cher député-Maire-UMP-PR-346-1 s’est félicité des « meilleurs » résultats de Montereau en matière d’augmentation du taux de chômage par rapport au reste du département. Rappelons que, comme l’a annoncé notre chère bonne vieille Rep de ce lundi, le chômage est en hausse de 27,5 % en Seine-et-Marne entre septembre 2008 et septembre 2009. Montereau s’en sort avec une augmentation « inférieure » puisque le chômage a augmenté de 18,5 % sur cette même période. Dans cet article, j’ai surtout aimé la citation : « Notre secteur est moins touché que le reste de la Seine-et-Marne et l’on peut voir là le résultat de l’action menée depuis plusieurs années. » Oui, comme le précise le journaliste qui a rédigé cet article, c’est une interprétation des chiffres qui doit être prise avec des pincettes, sachant que le chômage à Montereau est deux fois supérieur à la moyenne départementale… Il faut donc de très grosses pincettes !
    Pas besoin d’avoir fait Maths Sup’ pour comprendre la petite démonstration par le calcul que je me suis permise de faire.

    Prenons deux villes dont la population potentiellement active est de 10000 habitants. L’une (Ville A) dont le taux de chômage en septembre 2008 est de 6.9 %, au niveau de la moyenne départementale, et l’autre (Ville B) dont le taux de chômage à la même période est de (on va arrondir au chiffre inférieur pour leur laisser une chance) 13 %, environ le niveau de Montereau (je n’ai pas les chiffres exacts, peut-être pourrez-vous nous les apporter dans un prochain article).
    Cela signifie donc que dans la Ville A, l’on compte 690 demandeurs d’emplois, contre 1300 pour la Ville B.

    Ajoutons à Ville A une augmentation du nombre de chômeurs identique à celle observée sur le département un an après :
    - 690 x (27.5/100) = 189,75 (soit 190 chômeurs en plus sur une période d’un an.)
    Ajoutons à Ville B une augmentation du nombre de chômeurs identique à celle observée sur Montereau un an après :
    - 1300 x (18.5/100) = 240.5 (soit 241 chômeurs en plus sur une période d’un an.)

    CQFD… Ce n’est pas l’augmentation du chômage sur une période donnée qui témoigne de l’action politique menée par une ville en faveur de l’emploi, mais bel et bien le nombre de chômeurs en plus. N’oublions pas que l’on ne parle pas seulement de chiffres, mais bien de personnes, de familles, d’enfants et de situations difficiles à gérer pour chacun d’eux.

    Bon, sur ces bonnes paroles, je m’en vais courir dans la prairie, je dois aller chercher ma soeur Carry qui s’est encore une fois viandée sur le générique de fin…

    Laura Ingals

  2. quienes dit :

    bravo Laura
    eh oui! on peut faire dire ce que l’on veut aux chiffres, surtout lorsqu’il n’y a pas de contestataires. Notre édilanous est un super bluffer, le jour ou il y aura un ministère de l’esbroufe il pourra postuler à ce maroquin. Pour redevenir sérieux, à Montereau, le nombre de chômeurs augmente bel et bien plus qu’ailleurs et encore il faudrait tenir compte des « indésirables » obligés d’aller loger ailleurs.
    Je crois qu’un jour il nous faudra vraiment mettre au grand jour la vérité des chiffres et interpeller publiquement l’imposteur.

  3. Prunelle dit :

    Comme le dit justement Laura, il s’agit d’êtres humains confrontés à de douloureuses situations non pas de chiffres et de statistiques. Même s’il n’y a qu’une légère augmentation du chômage, elle est de trop. Mauvaise et malsaine idée que de se comparer en mieux à d’autres villes, c’est une manière de se déculpabiliser de l’incompétence que l’on montre : c’est pas moi, c’est l’autre. Arrogance, vanité on tourne en rond, c’est toujours le même personnage.

  4. (o)(o) dit :

    Le verbe lécher a été employé ici, on aurait pu utiliser un autre verbe cher à Ardisson…

1 2

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !