Un bruit de cabinet

Un bruit de cabinet dans Vie locale 091225060626390115122361insi donc, nous allons poursuivre aujourd’hui notre grande série « A la Mairie de Montereau, n’ayons pas peur de mener grand train de vie… »

Connaissez-vous le décret N° 87-1004 du 16 décembre 1987, assorti de sa version consolidée du 31 mai 2005 ?

Il s’agit d’un très intéressant texte qui régit la fonction des collaborateurs de cabinet des autorités territoriales.

On y trouve toute une série de réglementations très précises, très claires, et notamment en ce qui concerne le nombre de collaborateurs autorisés par la loi à figurer dans le cabinet d’un maire.

En effet, le Législateur, dans sa grande sagesse, a pensé à définir le nombre de ces collaborateurs. Sans doute pour éviter les dérives, allez savoir…

Mais prenons donc connaissance de l’article 10 du Titre III de ce décret :

091224095801390115117073 dans Vie locale 

———-

J’ai souligné l’effectif MAXIMUM permis lorsque la population d’une commune est inférieure à 20 000 habitants, comme c’est évidemment le cas à Montereau-fault-Yonne.

Notre député-Maire-UMP-PR-346-1 devrait donc avoir le droit de disposer d’une personne dans son cabinet.

Voici quels sont en réalité les effectifs du cabinet du Maire Yves Jégo :

- 1 Directeur de Cabinet

- 1 Chef de Cabinet

- 3 fonctionnaires administratifs

En clair et sans décodeur, on serait autorisé à penser qu’à la mairie de Montereau, nous comptons cinq fois l’effectif autorisé.

(Il s’y rattache même un service intervention de 2 autres fonctionnaires..)

Avec encore et toujours cette lancinante constatation : le contribuable monterelais est quand même une bonne vache à lait, pour reprendre l’expression de ma crémière qui a passé un excellent Noël, je vous remercie.

Cinq fois l’effectif autorisé !

Si mes comptes sont bons, avec cinq personnes à son cabinet, Yves Jégo pense être à la tête d’une ville de 175 000 habitants, alors que la population est en fait de 16 768 âmes (Chiffres INSEE – Octobre 2009) !

Je vous laisse le lien de ce décret important, si l’envie vous prenait d’approfondir un peu tout ça :

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=F376047579B1D2D132C1417F57986865.tpdjo13v_3?cidTexte=JORFTEXT000000522003&dateTexte=20091221

091224095749390115117071 

A demain !

———-

 

 

 


23 commentaires

1 2 3
  1. flop dit :

    Dans la presse locale, les comptes rendus des précédents conseils municipaux avaient été un peu étoffés. Depuis, silence courtois ou « obligé »?
    En effet Pépette on peut se poser des questions.
    Le conseil ne présentait-il aucun intérêt? Investissements « urgents » comité de pilotage pour les fêtes napoléoniennes, éco-quartier, subventions des associations…ainsi que les interventions des élus d’opposition .
    Pourquoi les journalistes ne donnent-ils pas d’informations ?
    Auraient-ils reçus des consignes pour se taire ?

  2. Domi dit :

    Le Parisien prépare une vaste charette de licenciements de journalistes! La couverture du conseil municipal risque d’en faire les frais! A moins d’avoir quelque chose de trés précis à dénoncer !

  3. bob dit :

    Pour revenir aux remarques d’hier de Flop et Pépette sur l’absence de compte rendu du conseil municipal du 14 décembre il y a tout de même un article dans la République sur l’éco-quartier. Aux dires du journaliste ce projet satisfait presque tout le monde. L’opposition a-t-elle réagit?

  4. henri auclair dit :

    oui! Bob.On en reparlera sûrement prochainement. En bref, le débat a porté sur les points suivants:
    1)partant d’une bonne idée, créer un éco-quartier ( il y en a environ 200 en France), on va créer un dortoir, faute d’emplois à proximité. En réponse à ce constat il me fût répondu qu’il y avait 800 demandes de logement en attente et que des éco-entreprises pourraient s’implanter dans ce secteur.
    2)Autre sujétion, pour rejoindre le centre ville et la gare il faudra construire pont et giratoires. Quand? Où exactement? A quel coût? De quoi, à coup sûr, alourdir sérieusement les impôts. A proximité de la gare, certes sur la commune de Varennes il y avait place à construire mais là, selon le maire on est sur une autre commune. A croire que l’intercommunalité n’existe pas!
    3)Pour la majorité municipale,les problèmes environnementaux évoqués dans les précédentes rubriques de Flamberge n’existent pas ou ils seront facilement traités.
    Le projet est lancé malgré ces objections. La ZAC les « Bords d’Eau », sans jeu de mots,est créée. Espérons que ce ne sera pas pas une répétition de la construction de Surville!

  5. SYNDICALISTE dit :

    Je suis d’accord, il va falloir certainement alourdir les impôts locaux, lesquels sont déjà exorbitants sur Montereau. Il faudra aussi penser à la suppression de la taxe professionnelle pour 2010, cette réforme avec laquelle notre Député Maire est en accord et qui ne fera qu’appauvrir Montereau !

  6. Anonyme dit :

    savez vous qu’en plus d’etre nombreux au cabinet du maire, ils ont un retard monstrueux en ce qui concerne le courrier? les administrés qui ont envoyé des courriers il y a de ça 3 bons mois voir plus pour certains n’ont toujours pas eu de réponse?? c’est inacceptable ! ! !

  7. El cascador dit :

    Tu racontes n importe qoi dis donc ! Si tu savais tout ce que le maire fais pour notre ville !! Retourne dans ta vie minable et arrête de critiquer le peu de gens compétents !

1 2 3

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !