24 Heures Montereau – Saison 346

24 Heures Montereau - Saison 346 dans Billets d'HOU 091228045112390115138556ous, je ne sais pas, mais moi, si !

En apprenant que notre Député-Maire-UMP-346-1 avait lancé sa Jégo TV 77, mon sang n’a fait qu’un tour dans mes veines !

Je lui concocterai donc des programmes sur mesure !

Pour commencer, voici le scénario d’une grande série destinée à fidéliser le public !

Ne me remerciez pas,c’est bien naturel !

———————————————————-

091227113225390115129877 dans Billets d'HOU

———-
PARIS – Avenue de la grande armée.

Siège social du groupe PSA / Peugeot/Citroën.

Les événements se déroulent en temps réel.

———-

091228120329390115136902

Au dernier étage du siège social PSA Peugeot/Citroën, deux hommes, entièrement de noir vêtus, se faufilent dans les couloirs, armés chacun d’un Beretta Px4 Storm acheté à Besançon.

Jeg Obauer, directeur tactique de la cellule anti-terroriste de Montereau et son adjoint Tony Albouyda se couvrent l’un l’autre, progressant prudemment dans les travées désertes à cette heure-ci du building.

Jeg Obauer stoppe soudain sa progression, saisit son Blackberry et compose le numéro de Chloé, la brillante et caractérielle analyste de données numériques.

« - Chloé, ici Jeg. Je ne peux pas parler plus fort. Est-ce qu’on a retrouvé les 807 HDI volées et les auteurs du délit ?

- Non Jeg, je n’ai toujours rien sur mes écrans. J’ai demandé la mise à disposition de trois satellites. Le nouveau commissariat est sur le coup, et j’ai transmis toutes nos informations aux autres agences. Je te recontacte dès que j’ai du nouveau. »

Tony Albouyda tourne la tête vers son supérieur.

« - Ca se présente comment ?

-  Mal. La  production de 807 HDI a été subitement stoppée en France. Il semblerait qu’un groupe indépendantiste du Nord Seine-et-Marne ait pris le contrôle de l’usine de production. Le patron de PSA Peugeot/Citroën a lui même été pris en otage dans ce bâtiment. Il faut impérativement le retrouver. Il faut également neutraliser le chef de la fraction révolutionnaire qui le retient en otage. Lui seul a les codes de déblocage de la chaîne de montage.

- Jeg, comment allons-nous faire si nous n’avons plus de 807 HDI ?

- Ca, Tony, j’aimerais bien le savoir !

091228121942390115136976

Les deux hommes ont bien progressé.

Les voici dans le bureau jouxtant celui du PDG de l’entreprise.

Ils se connaissent bien, depuis toutes ces années.

Il s’en est écoulé des saisons, depuis le RPR, le Réseau de Purification des Rouges !

Ils savent pouvoir compter l’un sur l’autre.

Mais le temps presse. L’heure des effusions n’a pas encore sonné !

Sur son Blackberry, Jeg Obaueur distingue les signatures thermiques des terroristes, grâce aux images infra-rouges du satellite envoyées par Chloé.

« - Tony, nous allons profiter de l’effet de surprise, et surprendre les ravisseurs. Il ne faudra pas rater notre coup. La survie des 807 HDI en dépend !

- Ok Jeg ! Je pourrai en avoir une, alors ?

- Et puis quoi encore ! A 41 500 euro l’unité, c’est réservé à l’élite ! Allez, mets-toi en position ! Moi, pendant que Chloé s’active, je vais aller dédicacer mon dernier bouquin ! Ne bouge pas, je reviens de suite « 

091228034520390115138230

Nous retrouvons les deux hommes en position d’attaque.

Satisfait de la vente de son dernier bouquin, « Quinze mois, quinze jours, quinze heures, quinze minutes et quinze secondes entre vrais terroristes et faux fonctionnaires« ,  Jeg Obauer est prêt. Tous ses sens sont en éveil. Il verifie une dernière fois que le chargeur de son Beretta Px4 Storm est bien rempli de balles à fragmentation, les plus meurtrières.

« Clac clac…! « 

Les amateurs ont tout de suite reconnu bruit du chargeur du Beretta Px4 Storm qui est bien rempli de balles à fragmentation, les plus meurtrières !

« - Albouyda, je compte jusqu’à trois-cent-quarante-six, et on y va !

- C’est comme si c’était fait, patron ! »

Le décompte écoulé, les deux agents de la CAT Montereau défoncent la porte du bureau et arrosent les lieux de balles à fragmentation : les Beretta fument !

 » – Halte au feu, Tony ! Il nous faut les ravisseurs vivants ! Tu les distingues ?

- Oui, je les aperçois, la fumée se dissipe. Je les mets en joue ! »

Les terroristes ont bientôt compris qu’il est inutile de résister. On ne résiste pas à Jeg Obauer et Tony Albouyda ! Ils déposent leurs armes, des kalachnikovs recyclées, achetées au marché noir.

Les deux agents de la CAT Montereau se précipitent sur eux, les baillonnent et les ligotent avec une corde qui traînait par là comme par hasard.

Ils délivrent le PDG de PSA Peugeot/Citroën. Tony Albouyda l’emmène se faire soigner à l’infirmerie du siège social.

Jeg Obauer laisse mariner un peu les redoutables terroristes…

091228040510390115138290

Le directeur tactique de la CAT Montereau a laissé mariner les dangereux terroristes responsables de l’arrêt de production des 807 HDI, et il en a profité pour aller rendre une petite visite à la fédération niçoise du parti radical.

Il sort son Opinel N°8 à virole, et se dirige vers le chef du complot.

(NDLR : je dois prévenir le lecteur que ce qui va suivre est extrêmement violent… Les âmes sensibles peuvent se diriger immédiatement vers le paragraphe de conclusion.)

Jeg Obauer empoigne la tête du terroriste et lui pointe la lame vers l’orbite gauche.

« - Tu as 346 secondes pour me dire où est le code de la chaîne de montage. Sinon, je te fais sauter l’oeil ! Puis, ce sera le deuxième !

- Non pitié ! Je ne sais rien !  C’est le réseau Nord Seine-et-Marnais qui est responsable de tout ! Moi je ne fais qu’exécuter les ordres !

- Plus que 235 secondes !

- Noooooooooooooon ! Attendez ! J’avoue ! Le code de la chaîne de montage des 807 HDI est implanté dans une capsule contenue dans la cuisse gauche. Il vous suffit de l’enlever ! »

Aussitôt dit aussitôt fait !

Jeg Obauer, toujours avec son Opinel N°8 à virole, pratique une incision dans la cuisse de l’homme, qui pousse un cri insoutenable ! 

Il extrait un microprocesseur, et appelle Chloé à la CAT Montereau.

 » – Chloé, je vais connecter une puce sur mon Blackberry. Dis-moi ce que ça donne…

- C’est bon Jeg ! Il s’agit bien du code de la chaîne de montage des 807 HDI ! Tu as réussi ! Bravo à Tony Albouyda, aussi ! »

Jeg Obauer pousse un ouf de soulagement.

« - Ouf ! »

Une nouvelle fois, il a sauvé le monde libre du terrorisme industriel.

Grâce à lui, tous les élus qui le désirent pourront rouler en 807 HDI pour la modique somme de 41 500 euro.

La 807 HDI a encore de beaux jours devant elle !

Il sort de la pièce, laissant évanoui le chef des terroristes.

Il range son Opinel N°8 à virole, et recharge son Beretta Px4 Storm acheté à Besançon.

Il sait pourtant qu’il n’a pas à attendre de remerciements de qui que ce soit.

Car tel est son destin de héros maudit !

091228042834390115138395 

—————————–

Bon, alors évidemment, si vous le souhaitez, Monsieur notre DMUMP-PR-346-1,  je peux rajouter quelques balles à fragmentation, quelques Blackberry, un ou deux Opinel N°8, sans oublier quelques Beretta Px4 storm et quelques 807 HDI…

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste !

Votre dévoué HOU
—————————————————————————-

 

 


6 commentaires

  1. Billoute dit :

    On s’y croirait !
    Vivement la suite sur télé Jego

  2. Ajax dit :

    C’est curieux cette manie qu’ont tous vos héros d’être équipés de Beretta !
    Ils les achètent à Besançon ?

  3. Quetzalcoatl dit :

    Monsieur hou, vous êtes grand.

  4. TOTO dit :

    Patron de toutes les télévisions de chez nous,BIZARRE !se prendrait il pour le BERLUSCONI français .Attention à ce petit jeu L’ART peut vous casser les dents.

  5. Lucius dit :

    ah, j’avais oublié de brancher mes enceintes, quel dommage.

  6. Alain dit :

    Criant de vérité, cette série.
    Tony Albouyda est très réaliste.

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !