Archive pour décembre, 2009

Tous ceux qui veulent faire rire le monde

Tous ceux qui veulent faire rire le monde dans Sur le vif... 091220113735390115092221e vous propose de commencer cette semaine de Noël en musique.

Enfin… Quand je dis « en musique », je devrais plutôt écrire « commencer cette semaine de Noël avec quelques notes mises bout à bout afin de faire un peu de bruit »…

On se souvient en effet de cet immense moment de culture qu’est le désormais cultissime lipdub des jeunes umpiens.

Pour ceux qui viendraient de passer quelques mois hors de notre galaxie, ça ressemble à peu près à ça :

http://www.dailymotion.com/video/xbft4o

—–

Ce que vous, Flambergiens, savez peut-être moins, c’est que dans ce lipdup, outre le léger bourrelet de Valérie Pécresse qui m’a tant ému, on y trouve un monterelais !

Non pas notre DMUMP-PR-346-1, qui au passage n’est pas monterelais, mais un Monterelais quand même ! (C’est pourtant vrai qu’on devrait ouvrir un débat sur l’identité monterelaise…)

Si si, c’est comme je vous le dis… Il fallait bien que Montereau tînt son rang dans cette belle création !

Avant de vous prouver mes dires, je vous laisse peut-être vous repasser le clip en entier (on ne s’en lasse pas), afin de chercher où se cache le monterelais sus-nommé…

http://www.dailymotion.com/video/xbft4o

———-

Toujours pas ? Vous donnez votre langue au chat ?

Regardez dans le petit coeur que tient ce militant à la chemise immaculée :

091220095454390115091740 dans Sur le vif...

Dans ce joli coeur, symbole umpien de la diversité en matière de préférences sexuelles, (c’était en effet l’analyse de Yann Barthès, dans son « Petit journal » sur Canal +), le jeune homme à gauche n’est autre que le fils de M. Lahcen CHKIF, président de l’amicale des locataires et trésorier de l’association « Animalement vôtre ».

C’est aussi le frère de  la conseillère municipale monterelaise au logement.

Pour être tout à fait complet, ce jeune acteur a eu le privilège de décrocher un cdd  éventuellement renouvelable avant titularisation dans une structure culturelle municipale.

Mais après quelques semaines, dans la série « un petit tour et puis s’en va », il a préféré trouver autre chose,  en raison d’une certaine « incompatibilité » au sein de la structure culturelle en question.

Selon ma source, il aurait « trouvé » un autre job à l’hôpital de Montereau…

On verra évidemment par là que l’art, ça mène à tout !

———————————————————————-
 

Rumeurs quasiment hivernales…

Rumeurs quasiment hivernales... dans Récréation 091220031615390115093711ous vous en doutez bien, la neige et le froid n’ont pas empêché les rumeurs et autres bruits qui courent de déferler sur le canton.

Mais, les doigts engourdis, le cache-oreilles bien ajusté et le Labello aux lèvres, vous saurez comme chaque semaine démêler le faux du faux !

Je vous fais confiance !

———-

Notre Député-Maire-UMP-PR-346-1 aurait finalement décidé de porter son écharpe autour de la ceinture.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

D’ailleurs, à ce propos, notre Député-Maire-UMP-PR-346-1 aurait demandé à M. Luc Châtel, ci-devant ministre de l’Education nationale, de faire également enlever de tous les programmes scolaires l’Instruction Civique. Qu’on ne puisse plus lui reprocher quoi que ce soit à propos des symboles et des attributs de ses fonctions.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Oui, mais tout bien réfléchi, même l’écharpe à la ceinture, le bleu sera en haut ou en bas, se serait demandé notre Député-Maire-UMP-PR-346-1…

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Tous les employés de la mairie de Montereau seront invités par notre Député-Maire-UMP-PR-346-1 à aller manifester leur mécontentement, au milieu d’un cortège revendicatif de leur choix, afin d’imiter leurs cadres municipaux. Et ce, une fois par an.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Avec toute cette neige tombée sur les trottoirs de notre chef-lieu de canton,  notre Député-Maire-UMP-PR-346-1 se serait écrié : « Encore une fois, la vie monterelaise ne va pas manquer de sel ! »

Rumeur, pas rumeur ?

———-

C’était encore une fois bien facile… Je me demande même si vous ne seriez pas en train de vous accoutumer à tant de facilité…

Quoi qu’il en soit, à demain !

———————————————————————-

Le rouge et le bleu

Le rouge et le bleu dans Sur le vif... 090814105257390114249738 l’approche des fêtes de Noël, je n’ai pu résister à l’envie de proposer à notre Député-Maire-UMP-PR-346-1 une petite leçon d’instruction civique. Ce sera mon cadeau un peu en avance…

Mais vous aussi, fidèles Flambergiennes et Flambergiens, vous aussi allez pouvoir aujourd’hui et en cette nouvelle rubrique « Sur le vif » vous confronter à cette essentielle matière.

Avez-vous remarqué, cette semaine, la photo ci-dessous, prise le 9 décembre en pleine manifestation ?

091214102255390115057338 dans Sur le vif... 

Rien ne vous a paru étrange ?

Je vous mets sur la voie… Ca concerne l’écharpe tricolore de notre édilanous…

Toujours pas ?

Figurez-vous qu’en portant son attribut de cette façon, notre DMUMP-PR-346-1 commet deux erreurs.

La première erreur concerne le sens du ruban.

Il devrait porter son écharpe de l’autre sens, en vertu d’un règlement édicté par l’Assemblée constituante de… 1848, c’était le 21 mai, et qui prescrivait en son article 72 que «les représentants portent, en outre, une écharpe tricolore à franges d’or suspendue à l’épaule droite et passant sous le bras gauche ».

Vous allez me dire que j’aurais pu retourner numériquement l’image.

Eh bien non, lecteurs de peu de foi. Notre édilanous porte toujours sa montre au poignet gauche…

Mais il y a une autre erreur.

Yves Jégo devrait porter son écharpe avec la couleur rouge au plus près du cou.

C’est ce que reprécisait un certain Sarkozy Nicolas, alors ministre de l’intérieur, en réponse à une question de M. LE FUR, parlementaire UMP, à propos de cette question essentielle qui nous préoccupe aujourd’hui.

Voici la réponse de celui qui deviendra notre présidentiel et infaillible monarque :

091218105445390115079181

http://carrefourlocal.senat.fr/vie_locale/ministres/reglementation_du_port_de_l_echarpe_tricolore/index.html

« Il convient de préciser à l’honorable parlementaire que le décret n° 2000-1250 du 18 décembre 2000 (Journal officiel du 23 décembre 2000) a fixé un dispositif laissant aux élus communaux la liberté de porter l’écharpe en ceinture ou en écharpe, et précise l’ordre dans lequel doivent être portées les couleurs. L’ordre retenu, faisant figurer le bleu près du col, a pris en compte les observations historiques, iconographiques et les usages anciens les plus répandus, par différenciation avec l’ordre adopté par les parlementaires, depuis plus d’un siècle, qui place le rouge près du col. La modification réglementaire présente donc l’avantage de distinguer optiquement un parlementaire d’un maire, étant bien entendu qu’en cas de cumul de mandat (député-maire, sénateur-maire) c’est le mandat national qui prévaut.« 

Comme un bon exemple vaut mieux qu’un long discours, voici deux photos qui viennent confirmer les dires ministériels :

http://www.france-info.com/IMG/jpg/2/1/a/echarpes_maire_page.jpg

Voici un maire. Décapité, certes, mais maire tout de même. (Il a deux glands dorés, ou plus exactement son écharpe avec le bleu près du cou se termine par deux glands dorés.)

———-

dsc_0104_1

Voici une Députée-Maire en pleine action : il s’agit de la Députée-Maire PS de Rouen, Valérie Fourneyron. Elle porte à juste titre son écharpe avec le rouge près du col.

Ne me remerciez pas, Monsieur notre édilanous, je vous l’ai dit, c’est bientôt Noël…

Ah ! Mais que j’aime cette période de l’année où je me sens encore plus enclin que d’habitude à rendre service à mon prochain !

A demain ! Les rumeurs n’attendent pas !

—————————————————————–

Du dynamisme de l’impôt et de l’augmentation de l’eau !

Du dynamisme de l'impôt et de l'augmentation de l'eau ! dans Vie locale 091217082204390115076324ésumé de l’épisode précédent.

Lundi dernier, notre Député-Maire-UMP-PR-346-1 devait mener son conseil municipal à un pas d’une charge que d’aucuns trouveraient plus qu’effrenée, afin de pouvoir être à l’heure et présider le conseil de la Communauté de Communes de la Rivière et du Fleuve.

Allait-il pouvoir à Montereau réaliser cet exploit, et démarrer à Varennes-sur-Seine l’appel des conseillers à temps, c’est à dire sept minutes après la fin de la réunion monterelaise ?

La sténotypiste à qui la postérité devra de conserver les minutes de ces deux réunions express parviendra-t’elle à déployer son petit matériel à temps ?

Non, Mesdames et Messieurs ! L’appel commença sans qu’elle soit installée !

http://nsm02.casimages.com/img/2009/12/17/091217072214390115072285.jpg

Car notre DMPR-346-1 avait prévu le coup :

http://nsm02.casimages.com/img/2009/12/17/091217072211390115072284.jpg

C’est M. Lévêque, Maire de Marolles sur Seine, qui vérifia la présence des conseillers.

Pratiquement à la fin de l’appel, le président de la soirée entra enfin, d’un pas nonchalant.

On verra par là que la star-attitude a encore de bien beaux jours devant elle…. Et par la même occasion, on verra également qu’on peut commencer une assemblée locale et un Conseil communautaire sans Président et sans sténotypiste…

Des sujets importants, ce soir-là, furent évoqués…

L’inquiétude liée à la suppression de la taxe Professionnelle était encore bien présente dans les esprits.

C’est le toujours bouillant et forgeois Romain Senoble qui formula cette inquiétude en confiant à l’assemblée qu’il attendait avec impatience les résultats de l’audit financier destiné à mesurer la compensation de cette suppression.

Yves Jégo tenta de se montrer rassurant, mais on va voir que cette tentative ne fut pas à la hauteur des espérances de celui qui allait annoncer que dès le premier trimestre 2010, « nous aurons les éléments de simulation« . Je cite notre DMUMP-PR-346-1.

Mieux ! Il martela que la TP serait remplacée par un « impôt dynamique » ! (Sic encore…)

Moi, je dois vous avouer que le terme impôt dynamique me fait un peu froid dans le dos… Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais quand les impôts sont trop dynamiques, nos portefeuilles le sont beaucoup moins….

Quant à José Ruiz, il rappela que ce qui était vraiment dynamique, dans cette affaire, c’étaient surtout les sifflements et les huées qui avaient accueilli François Fillon, premier ministre de son état, lors du dernier congrès en date des Maires de France : des sifflets et des huées de toutes couleurs politiques, exprimant l’inquiétude et les doutes de nos maires !

Les élus locaux de bonne foi ont peur, Monsieur notre édilanous !

Puis, M. Ruiz rappela trois questions essentielles découlant de la suppression de la taxe professionnelle :

1) Comment se dérouleront les années postérieures à 2010 ?

2) Que deviendra le lien entre entreprises et territoires ?

3) Que deviendra l’autonomie des communes ? A Varennes-sur-Seine, la TP représente 63% des rentrées financières !

Yves Jégo reprit la parole afin de rappeler que pour lui, la TP était un frein à l’embauche, et assura, cochon qui s’en dédit, que l’état « compenserait« .

C’est décidé, on va simuler, et puis on va compenser ! Puisqu’on vous le dit, vous êtes priés de me croire !

Mieux ! Il déclara : « Et si c’est plus, il faudra s’en réjouir !« 

Et c’est vrai qu’en ces temps bénits de largesse en tous genres, on peut sans nul doute penser qu’à tous les coups, les communes auront plus d’argent après la suppression de la TP qu’avant !

Ma crémière vous proposerait de compter là-dessus et de boire de l’eau !

Au cours de cette réunion, on vota également la concession de l’affermage de l’eau à… VEOLIA, avec une durée limitée à 6 ans et demi, quand même…

On connaît la tendresse de notre édilanous envers cette société….

Et justement, concernant l’eau, Romain Senoble s’étonna que ne soit pas évoqué dans ce conseil un point très important.

Suite au contrat de bassin de la CC2F, en raison des travaux prévus d’un montant de 47 millions d’euro, il va falloir augmenter la taxe sur l’eau de 34 % et la taxe « eaux usées » de 56 % !

Et ceci ou bien une seule fois pour toutes les communes, ou bien en harmonisant sur sept ans pour avoir un prix identique de taxe « eaux usées » dans toute la cc2f, comme c’est déjà le cas pour l’eau potable.

Pourquoi notre DMUMP-PR-346-1 n’a-t’il pas voulu présenter le document ci-dessous regroupant les trois tableaux qui révèlent cette augmentation prévue ?

+ 34 % et + 56 % ! Ca n’est pas rien, tout de même !

(Petite précision, j’ai scindé chaque tableau en deux, pour que vous puissiez les lire sans avoir à tourner la tête…)

A) Echéancier de l’harmonisation des surtaxes 2010 – 2016
091217064203390115072230 dans Vie locale

091217064212390115072231

———-

B) Budget prévisionnel 2010 / Assainissement

091217064131390115072228

091217064147390115072229
———-

C) Budget prévisionnel 2010

091217064102390115072226

091217064117390115072227

——————-
Yves Jégo avança une explication comme il sait si bien le faire : « le document n’a pas été produit ce soir, car il faut travailler encore dessus en commission » !

Ah ! Les fameuses commissions d’Yves Jégo ! Sont-elles pratiques, ces commissions-là, petites, moyennes ou même grosses  !

Moi, je vois une autre explication.

Peut-on imaginer que cette importante augmentation sera annoncée, disons…. au mois d’avril, juste après les élections régionales ?

Le vulgus pecum que nous sommes verrait-il de bon oeil une telle annonce d’augmentation avant ces élections ?

Je me demande si ceci ne serait pas la vraie raison de ce report…

José Ruiz fut bien aise en tout cas de constater que sur ce sujet Yves Jégo « reconnaissait des disparités entre communes« .

Notre DMUMP-PR-346-1 s’en tira par une pirouette en déclarant « qu’il fallait mettre de l’ordre dans le système« , ce qui somme toute, ne mange pas de pain, et n’engage pas à grand chose…

Les questions diverses arrivèrent…

Romain Senoble regretta une nouvelle fois que les compte-rendus du bureau ne fussent pas communiqués aux conseillers communautaires.

Mais vous allez voir ce que c’est que les coïncidences, tout de même….

Notre édilanous promit qu’il venait tout juste de signer leur envoi avant de venir !

Et puis, à propos de l’embauche d’un directeur général Adjoint,  le premier adjoint forgeois posa une nouvelle fois la question de savoir à quoi servaient les fameuses commissions dont nous parlions un peu plus haut !

On se souvient en effet que la commission ad hoc avait émis la proposition de ne pas renouveler en ces temps de crise économique le poste, suite au départ du titulaire de la charge.

Réponse jégoïste sans appel : « Il faut respecter l’organigramme« .

Mais voici qu’arriva le temps de clore les débats, car il était hors de question de faire refroidir le repas qui allait suivre.

Evidemment, vous comprendrez, je pense, que je ne puisse vous en donner le menu…

A demain !

Je vous proposerai une petite leçon d’instruction civique…

—————————————————–

Contre la montre…

Contre la montre... dans Vie locale 090220050702390113185245undi soir dernier, pour notre Député-maire-UMP-PR-346-1, le challenge était très simple : il s’agissait de boucler le conseil municipal de 18h00 en moins de soixante minutes, afin de pouvoir présider celui de la Communauté de Communes à 19h00. (Et non pas à 20h00 comme je l’écrivais à tort récemment : à 20h00 avait lieu le repas de fin d’année des élus communautaires.)

Avant de vous narrer quelques péripéties arrivées ce soir là, il convient de préciser que quelqu’un avait sans nul doute cru bon de pourvoir les bancs de la salle des mariages de militants UMP. Des bancs qui n’étaient pas habitués à ces postérieurs de droite, et dont le remplissage permit de démontrer deux choses :

1) Faut-il que le pouvoir jégoïste ait senti passé le vent à la fois du boulet et de la gronde des nouveaux conseillers d’opposition, lors du dernier conseil municipal, pour convoquer tous ces supporters !

2) Montrer qu’une opposition monterelaise était bien debout, même au fond de la salle !

091216093632390115065457 dans Vie locale

———
La séance commença pile poil à l’heure par un appel mené au pas de charge. Les remerciements divers furent de la même farine. Plus rapides, ça aurait fait trop.

Il faut noter que toute cette édition du conseil restera marquée par cet empressement, et parfois même par une confusion qui une fois de plus confirme la conception de notre édilanous en matière de démocratie locale.

La première passe d’armes concerna la demande de dérogation au repos du dimanche du personnel salarié de la société Gordon Choisy.

Jean-Louis CHOMET, conseiller municipal d’opposition, exprima vivement son désaccord avec cette mesure dominicale, et s’interrogea quant à la nécessité de travailler un dimanche dans cette entreprise.

Même avec un micro qui ne fonctionnait pas, la voix de baryton de M. CHOMET portait jusqu’aux jégoïstes oreilles.

La dérogation fut adoptée, MM AIELLO, AUCLAIR et CHOMET votèrent contre.

Puis, Henri AUCLAIR s’interrogea quant au financement d’une nouvelle étude, par un cabinet spécialisé, une étude dénommée « Montereau 2030″.

Notre DMUMP-PR-346-1 annonça que cette étude « ne saurait souffrir » !

Je serais bien aise de connaître quant à moi le cabinet qui va réaliser cette étude. J’espère pouvoir vous apporter une réponse prochaine…

Les trois élus d’opposition précédemment cités refusèrent de voter.

Il est à noter qu’à son habitude, lors des interventions de l’opposition, le premier magistrat de la ville a sorti encore et toujours l’un de ses engins préférés !

091216093651390115065461

———–
M. AUCLAIR demanda des précisions quant au prolongement de deux années d’une enquête concernant l’ Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (OPAH), à propos des copropriétés rue des Chesnois.

Réponse d’Yves Jégo : « On ne refait pas en Conseil municipal le travail fait en commission« .

Et toc !  Il fallut se contenter de ça !

Il n’en reste pas moins vrai que les commissions ne sont pas ouvertes au public, alors que le Conseil municipal, oui !

Le point concernant le tarif des repas proposés aux personnes âgées fut l’occasion pour M. CHOMET, toujours sans micro, de demander quelle était l’augmentation proposée. Il rappela la fragilisation que la situation économique entraînait vis-à-vis de nombreux seniors.

Nous ne pûmes obtenir ce chiffre… Une fois de plus, « on » ne daigna pas communiquer un chiffre qui devrait être rendu public !

En revanche, la création d’un Comité du bicentenaire de la bataille de Montereau fut l’occasion pour Yves Jégo de rappeler qu’une des priorités de la ville était bien la communication !

Henri AUCLAIR lui posa une question formidable.

Le fait que Napoléon 1er ait permis la réduction à l’esclavage de 100 000 personnes aux Antilles aurait-il pu faire renoncer à la création de ce comité si Yves Jégo était toujours Secrétaire d’Etat chargé de l’Outre-Mer ?

Oncques n’arriva la réponse. A la place, un sourire en coin et l’enchaînement de la « belle machine » qu’est notre chambre d’enregistrement.

Puis, il fut adopté un projet de prescription d’un plan de prévention des risques technologiques autour des établissements Butagaz et Yara France sur le territoire des communes de Montereau et Cannes-Ecluse. Je rappelle que ces deux entreprises font que Montereau se retrouve classée en seuil SEVESO « haut ».

Mieux vaut tard que jamais !

Ce n’est pas que je sois plus curieux que la normale, mais je me demande si ce modeste blog n’est pas pour quelque chose dans ce projet de prescription de PPRT…

Et puis fut abordée la question de la ZAC des Bords d’Eau et le lancement d’une consultation d’aménageurs.

Henri AUCLAIR prit la parole afin de rappeler qu’il était pour le moins étonnant de construire un éco-quartier à proximité d’une zone comportant l’ancienne décharge que l’on sait, dans un endroit sans emploi, et dans un lieu fort mal desservi par les voies de communication.

Il précisa sa pensée : on est en train de préparer un nouveau Surville !

Notre DMUMP-PR-346-1 fit valoir que huit cents demandes de logements, 800, Mesdames et Messieurs, pas moins, étaient en attente à l’OPHLM, et qu’il fallait absolument créer cet éco-quartier.

Je ne vis personnellement pas trop le rapport…

Mais ce dernier certifia, et nous fûmes priés de le croire sur parole, qu’on ne referait pas « l’erreur de Surville » !

Jean-Louis CHOMET rappela à juste titre que la création de Surville et des 3M avait été décidée par la famille politique dont se réclame Yves Jégo !

Il en profita pour demander un bilan de l’opération « 1000 jours 1000 emplois ».

Bien entendu, nous ne l’eûmes point, mais en revanche nous eûmes droit à l’une de ces jégoïstes maximes :

« Que chacun assume tout, et les historiens trancheront…« 

Je me dis à ce moment-là qu’à l’aune où l’Histoire était prise en considération dans les projets de réforme scolaire par notre gouvernement, il n’était pas sûr que beaucoup d’historiens survécussent pour mettre en application la phrase ci-dessus…

Il continua pourtant avec un très beau et très prometteur :

« J’aimerais qu’on se mette tous ensemble« . (Sic ! Et… Aux Niçois qui mal y pensent, comme dirait M. Estrosi qui a bien appris de M. MEDECIN…)

Puis, notre DMUMP-PR, voyant que le temps passait à une de ces vitesses ma brav’ dame, lança le fatidique « Y a-t’il des questions diverses ? » en enchaînant immédiatement « Je n’en vois p…..« 

Mais il fut pris de vitesse par Jean-Louis CHOMET qui leva le doigt !

Il proposa que le conseil municipal s’associât à la motion de soutien envers Mourad SALAH, ce délégué syndical en difficulté à la SILEC-Câble.

Bien entendu, il fallait s’y attendre, Yves JEGO refusa.

Il était 18h53. Le Conseil municipal avait duré 50 minutes et 56 secondes.

Arriverait-il à temps pour 19h00 à la salle polyvalente de Varennes sur Seine afin de présider le Conseil de la CC2F ?

Vous le saurez peut-être demain !

Les amateurs de suspens se régalent, non ?

—————————————————————————

 

C’est curieux, ce besoin qu’ont les cadres municipaux de manifester !

C'est curieux, ce besoin qu'ont les cadres municipaux de manifester ! dans Billets d'HOU 090123025418390113041679ous, je ne sais pas mais, moi, si.

J’aime jouer. C’est dans ma nature, je suis joueur !  Que voulez-vous, c’est comme ça, et personne n’y peut rien !

Pire ! Non seulement je suis un joueur invétéré, mais en plus, je ne rechigne pas à proposer à mon prochain, voire à ma prochaine, de jouer avec moi. Puisque je vous le dis !

Et c’est bien ce que je vous propose aujourd’hui. Un petit jeu dont vous m’allez dire des nouvelles !

Le mercredi 9 décembre dernier, figurez-vous qu’on ne trouvait pas beaucoup de cadres municipaux à la Mairie de Montereau.

Un congrès des cadres municipaux les réunissait-il quelque part ?

Le salon annuel du cadre municipal avait-il ouvert ses portes à celle de Versailles ?

Etait-ce le jour où l’on ranimait la flamme du cadre municipal inconnu ?

Montait-on le 9 novembre les marches au festival de cadres ?

Vous n’y êtes pas du tout…

Ce jour-là, il faut vous dire que notre Député-Maire-UMP-PR-346-1, assurément désireux de faire prendre un peu l’air à ses cadres municipaux, notre DMUMP-PR-346-1 leur avait organisé une petite sortie à Paris, une petite balade en ballade à la capitale, une petite virée à Panam’ quoi !

Le 9 novembre dernier, Yves Jégo manifestait devant les locaux du STIF.

091214102255390115057338 dans Billets d'HOU 

——-

Et c’est vrai : quelle bonnne occasion que de sortir un peu ses cadres municipaux à cette occasion…

On se sent moins seul, entouré de ses cadres municipaux, c’est bien naturel.

Bon, ça vient, ce jeu, vous entends-je maugréer dans vos barbes ?

Voilà, voilà, ça vient !

Ami lecteur, sur les trois photos ci-dessous, sauras-tu reconnaître les cadres municipaux monterelais qui, pris d’une subite mais furieuse passion pour les transports en commun, s’étaient bien entendu mis en grève, s’étaient assurément déclarés grévistes quelques jours auparavant, avaient évidemment décidé de perdre une journée de salaire, pour pouvoir se retrouver entre eux sur le pavé de Paris.

Je vais vous dire combien j’en compte, moi.

Je n’en compte pas un, pas deux, pas trois…

Je n’en compte pas quatre, je n’en compte pas cinq !

Non ! J’en compte six ! Six d’un coup !  Deux fois trois ! Racine carrée de 36 !

Six…

A vous de jouer !

091214094613390115057017 

———-

091214094904390115057071 

———-

091215085154390115062782

———-

Ca en fait du cadre municipal au mètre carré ! 

Je ne sais pas si les Renseignements Généraux ont comptabilisé, mais je suis certain qu’ils n’avaient jamais vu une telle densité !

A moins que notre édilanous n’ait décidé de délocaliser sa Mairie, et la rendre un peu plus proche de son chez lui…

Alors, mon jeu ?

Avouez quand même que vous venez de passer un moment sacrément feSTIF !

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste.

Votre dévoué HOU
———

Le caméraman

Le caméraman dans Ca ne va plus ! 090403083203390113421878amedi dernier, le journal Le Parisien, sous la plume de Sophie Bordier, relayait la position de notre Député-Maire-UMP-PR-346-1 en faveur de la videosurveillance :

091213031426390115047383 dans Vie locale

———-

Ainsi donc,  en 2010, Montereau comptera quinze fois plus de caméras de videosurveillance qu’en 2000 !

Ainsi donc, le contribuable monterelais, va encore et toujours devoir mettre la main au portefeuille, afin de financer ces coûteuses installations.

Coûteuses, certes. 20 000 euros l’unité !

Efficaces et utiles ?

A voir…

Dois-je rappeler ici que le ville de Montereau possède une particularité unique en Ile-de-France, voire unique en France ?

Les trois derniers meurtres, parfois en plein jour et à 50 m à vol d’oiseau d’une caméra, comme dans le cas de l’assassinat rue Racine, en avril 2008, d’Abdeljalil Boumehdi , les trois derniers meurtres n’ont pour la moment pas été élucidés. Les assassins courent toujours…

Dois-je rappeler que dans une ville truffée de caméras, la piscine, les vestiaires du stade, la cantine scolaire, des appartements, des voitures sont incendiés ?

dp7xdnbr4c .jcbpc9ipys

 

—–

 

5197th3w2b .iw1bxf0x98

 

———-
Dois-je rappeler qu’un juin 2009, l’agression d’un directeur d’école à Montereau devant son lieu de travail avait mis en avant le fait que sur les six caméras dont le bâtiment était doté, six ne fonctionnaient pas ?

Non seulement à Montereau, il y a beaucoup de caméras, mais on n’est pas certain que toutes soient « branchées ».

Alors pourquoi cet attrait jégoïste pour la videosurveillance ?

Tout simplement parce que l’UMP ne sait rien faire grand chose d’autre en période électorale que d’agiter la menace sécuritaire. A chaque fois, c’est plus fort qu’eux, ils nous refont le coup.

J’en veux pour preuve le discours de la dansante et ukrainienne Valérie Pécresse, lors de l’inauguration de sa péniche de campagne !

Quant aux cadres du ministère de l’Intérieur, il est évident que pour eux, il vaut mieux placer des caméras que de renforcer les effectifs et les moyens humains dans les quartiers sensibles.

A quelle heure ferme l’annexe du commissariat à Surville ?

Et qu’est devenue la police de proximité, dont on sait bien qu’elle est l’une des vraies réponses en matière de sécurité publique ?

Quant aux Préfets, eux relayent à qui mieux-mieux les appels de Brice Hortefeux et surtout celui de notre présidentiel et infaillible monarque, en visite au Perreux, le 24 novembre dernier :

Contenu supprimé à la demande de l’hébergeur UNBLOG.FR———-

Alors évidemment, notre DMPR-346-1 se doit une fois de plus « fayoter » et de répercuter à Montereau la politique gouvernementale axée sur la peur…

A propos de toute cette videosurveillance, voici ce que pensait Jean-François Mignard, ancien directeur de  l’Observatoire des nouveaux risques sociaux auprès de la Direction Générale des Affaires Sociales, répondant à une journaliste de la Dépêche du midi :

jon3zk3r14

091213033735390115047545

—–

Fin 2008, 71 communes françaises étaient équipées d’un Centre de Supervision Urbaine. Montereau fait bien entendu partie de ces communes !

Mieux : notre CSU à nous, installé assez récemment dans les locaux de la Mairie va donc déménager à la Halle Nodet…

Sur le papier, ça a l’air simple, mais un déménagement de matériel technologique représente un réel coût. Ceci va encore faire mettre la main au portefeuille au contribuable monterelais.

Mais à Montereau, comme d’habitude, la crise économique n’a aucune emprise sur les finances de la ville.

C’est bien connu.

 

———————————————————————————————-

 

 

Le conseil municipal des enfants a failli durer plus longtemps que celui des grands…

Le conseil municipal des enfants a failli durer plus longtemps que celui des grands... dans Vie locale 090227085754390113223999amedi dernier, en Salle des Mariages de la Mairie de Montereau, le Conseil municipal des enfants était à moitié renouvelé, sous la haute présidence de M. Jean-Marie Albouy, premier adjoint au Maire.

La séance, prévue à 9h30 débuta en fait à 9h46.

Sur leurs chaises vertes, les petits conseillers tuaient le temps comme ils pouvaient, et les parents, assis quant à eux sur les bancs au fond de la salle, commençaient à s’impatienter.

Au point que j’entendis juste derrière moi une maman faire remarquer non sans une certaine justesse :

«  »Ah là là ! Ca n’apprend pas la ponctualité aux enfants, ça ! »

091212111957390115040614 dans Vie locale

———

M. Albouy arriva enfin, et monopolisa longuement la parole pour donner de « bien beaux conseils » concernant le concept de démocratie, avec une curieuse définition, que je vais citer mot pour mot, l’ayant notée fidèlement sur mon petit carnet noir…

La démocratie, selon lui, c’est « trouver autour de ses idées une majorité« …

La démocratie, c’est donc imposer ses idées et c’est donc ne pas entendre celles des autres…

Moi, je croyais que la démocratie, c’était à l’inverse le respect des minorités, le respect des plus faibles, le fait que la fin ne justifie pas les moyens, etc, etc…

On comprend un peu mieux avec cette définition l’étrange climat qui peut régner lors des conseils municipaux des adultes, (la chambre d’enregistrement que peut-être nous allons retrouver ce soir même…), et l’exiguïté de la démocratie locale monterelaise…

091212111957390115040613

———

Puis, chaque élève représentant ses collègues de classe résuma son projet : des buts pour chaque cour de récréation, de nouveaux jeux de marelles, des arbres à planter, des projets pour aider les personnes âgées, etc, etc…

L’une des conseillères, scolarisée en classe de CM2, eut une idée formidable à laquelle le public fut très sensible : installer dans la ville des toilettes publiques.

Les élus adultes présents reprirent la parole, ce qui confirma que s’adresser à des enfants sans tomber dans la mièvrerie et le paternalisme, c’est un métier…

Puis, la distribution de matériel promotionnel municipal et d’un jeu de la même farine que celui du tour de France réalisé l’an passé fut distribué.

La péroraison de M. Albouy prit la forme de deux initiatives.

La première fut de convier l’assemblée à un petit rafraîchissement.

Las ! Le buffet dressé dans l’ancienne salle du tribunal avait été prévu pour une réunion ultérieure. Il n’y eut rien à boire et encore moins à grignoter.

091212111957390115040615

Puis, le premier adjoint rappela une dernière fois un ou deux conseils de bon aloi, dont celui-ci :

« Il n’y a rien de pire que des élus absents ! « 

Les oreilles de notre Député-Maire-UMP-PR-346-1 durent siffler, lui qui brilla par son absence, ce matin-là…

Il avait assurément beaucoup mieux à faire ailleurs qu’à Montereau…

—————————————————————————–

Rumeurs culturelles

AVANT POST

.

Ca y est ! Notre député-Maire-UMP-PR-346-1 a donné son avis motivé quant au merveilleux lipdub des jeunes populaires !

Voici ce que l’agence AFP reprenait vendredi soir :

Contenu supprimé à la demande de l’hébergeur UNBLOG.FR[...]

Oui, mais voilà…. Personne n’a pensé à lui demander son avis !

Un conseiller qui ne conseille pas, c’est un fromage sans croûte, vous dirait ma crémière…

—————————————————–

Rumeurs culturelles

.

Rumeurs culturelles dans Récréation 091212081951390115040093actualité étant très dense, de multiples sources ont alimenté ces nouvelles rumeurs dominicales. Mais tous ces bruits qui courent, tous ces bruits de couloir, tous ces « on-dit », vous saurez en trier le bon grain de l’Yves-vrai.

Bien entendu !

———-

Notre Député-Maire-UMP-PR-346-1, fort marri de ne pas avoir été sélectionné par les jeunes populaires pour se déhancher avec eux dans leur merveilleux « lip-dub », aurait décidé de s’inscrire à un cours de lecture sur les lèvres.

Rumeur, pas rumeur ?

———

Notre Député-Maire-UMP-PR-346-1 aurait proposé que le clip des jeunes populaires « Changer le monde » soit le premier produit à être estampillé « Marque France ».

Rumeur, pas rumeur ?

———-

S’apercevant dans ce grand moment de culture française que même Gilbert Montagné pouvait conduire une voiture, notre Député-Maire-UMP-PR-346-1 envisagerait de l’embaucher comme chauffeur personnel avec toutefois une voiture à double commande, car on ne sait jamais….

Rumeur, pas rumeur ?

———-

S’apercevant que son livre n’est toujours pas en vente à Carrefour-Surville, notre Député-Maire-UMP-PR-346-1 se proposerait finalement de dédicacer chaque maison à 15 euros par jour.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Pour sa séance de dédicace au centre commercial du Bréau, notre Député-Maire-UMP-PR-346-1 aurait demandé à la direction de l’hypermarché varennois de changer le logo de son enseigne.

Voici l’enseigne habituelle :

091211093834390115038869 dans Récréation

Et celle du jour J :

091211093834390115038870

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Alors, vous voyez bien que vous êtes venus à bout des terribles difficultés ci-dessus !

A demain pour une nouvelle semaine qui s’annonce très chargée !

—————————————————————————————-

Promiscuité graphique…

Promiscuité graphique... dans Sur le vif... 090903061458390114379329a rubrique « sur le vif » du samedi vous propose chaque semaine un cliché pris dans la région, sans trop de commentaires autour, car le samedi, et surtout l »avant dernier samedi avant Noël, on a autre chose à faire que de lire l’autre actualité monterelaise.

J’ai pris la photo du jour au nouveau centre commercial du Bréau, m’y rendant pour faire l’emplette d’un livre épatant que je vous recommande.

Non, je vous rassure, il ne s’agit pas du livre auquel vous pensez, je l’ai déjà lu, et il y a assez longtemps déjà… Il faut bien s’informer…

(Pour la petite histoire, et comme vous vous en fichez totalement, j’ai acheté le dernier livre de Jonathan LITTELL (Prix Goncourt avec le terrifiant « Les bienveillantes »), un petit ouvrage intitulé « Tchétchénie an III », un récit et un constat effarants de cette région « officiellement pacifiée » par Moscou et le charmant Poutine, avec au menu corruption, népotisme, tortures, meurtres d’opposants, pratiques mafieuses au plus haut sommet du pouvoir, et j’en passe… L’auteur a passé plusieurs mois sur le terrain, c’est une véritable autopsie…)

http://www.mollat.com/cache/Couvertures/9782070436989.jpg
——

Au moment de payer en caisse, mon attention fut attirée par deux affiches placardées côte à côte et à la sortie du magasin, qui au passage s’en trouve être également l’entrée :

091211072624390115037994 dans Sur le vif... 

L’hôtesse de caisse m’a assuré que la direction n’avait pas fait exprès…

A demain !

—————————————————————————————————

 

1234

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !