Archive pour 3 février, 2010

Un festival de jégotteries !

Avant-Post

Un festival de jégotteries ! dans Vie locale 090211023342390113136286

Dans l’édition du jour du Canard Enchaîné…

Le mur du çon est franchi par Yves Jégo…

On y parle du saccage de la permanence UMP, de l’édifice religieux et de… Valérie Prêtresse.

Les fidèles flambergiens auront compris… Moi, quand je peux rendre service…
———————————————

Un festival de jégotteries !

.
090610035654390113839275 dans Vie localeour un festival, ce fut un festival !

Le conseil municipal de lundi dernier fut à la jégotterie ce que la saucisse de Morteau est à la Franche-comté, et ce, au cours des quelque une heure et dix-huit minutes que durèrent les débats.

Ah ! Mais où sont-ils donc, les bons petits conseils de douze minutes et cinquante-neuf secondes d’il n’y a pas si longtemps…

Sans aucun doute à cause des trois membres de l’opposition présents ce soir-là, des élus particulièrement en forme et particulièrement remontés, nous l’allons voir, notre édilanous eut en effet recours comme presque jamais aux petites phrases définitives, aux petites sentences n’admettant aucune contradiction, ces petites maximes jégoïstes qu’il affectionne.

Sans oublier un ton condescendant voire méprisant envers ces élus d’opposition qui osaient faire leur boulot d’opposant…

Une grande part de ce conseil fut consacrée au débat d’orientation budgétaire.

Pour notre Député-Maire-UMP-PR-346-1, ce fut un total auto-satisfecit, un moment d’auto-félicitation comme rarement on s’auto-félicita.

Henri Auclair fit remarquer qu’en quatre ans, les dépenses de fonctionnement avaient augmenté de 20 % ?

Fi ! Et alors…

Henri Auclair fit remarquer que d’une page à l’autre le montant du budget d’investissement subissait une variation de presque quatre millions d’euro ?

Péripétie, détail, balayés d’une simple pirouette incompréhensible…

100202071722390115364137

Henri Auclair, très sceptique…

———-
Pour notre DMUMP-PR-346-1, son budget était excellent puisque c’est lui qui le proposait. A la différence selon lui, du vilain Conseil général de Seine-et-Marne et de l’horrible Région Ile-de-France qui eux gèrent si mal leurs finances !

Qu’on se le dise et qu’on ne réplique pas !

Deux qui répliquèrent justement, ce furent Jean-Louis Chomet et Léo Aïello.

Jean-Louis Chomet rappela à tous la montée de la précarité, et le fait que le maire-Jégo devrait bien rappeler au député-Jégo que les lois qu’il vote contribuent à fragiliser nombre de Français et donc nombre de Monterelais.

Yves Jégo, outré qu’on puisse tenir de tels propos, alla jusqu’à prononcer cette première jégotterie : « Moi, la couleur du gouvernement, ça m’importe peu ! »

Non, du moment que « la pompe à phynances » fonctionne. Mais cette « pompe à phynances », elle ne pompe plus guère…

Il prit également un air de vierge effarouchée pour ajouter sur le sujet : « Vous ne m’avez jamais entendu dire : c’est pas moi, c’est l’autre ! »

Non, jamais. Ce n’est vraiment pas le genre de la maison…

Il alla aussi jusqu’à reprocher les dépenses de communication du CG 77, ce vilain CG 77, qui communique pour dire que l’Etat plombe ses missions.

« La communication, ça sert à informer les gens ! », martela-t’il en connaisseur ! Plus c’est gros et plus ça passe…

Et justement, Léo Aïello en grande forme lui aussi, lui rappela qu’en 2002, le CG étant gouverné à droite, les dépenses de communication se montaient à 1,8 million d’euro. En 2009, elles n’atteignent que 1,5 million d’euro.

Il montra également qu’avec la réforme des bases en matière fiscale, les entreprises ne verseraient plus que 30 % de contribution fiscale au lieu des 50 % à l’heure actuelle. A votre avis, qui va devoir se charger des 70 % restants ?

Le cochon de payeur qu’est le contribuable, bien évidemment…

Dans la foulée,  il prit l’exemple du RSA pour montrer le transfert de charges qu’impose le gouvernement aux collectivités territoriales.

Réponse jégoïste : « Vous devriez être fiers de gérer le RSA ! »

Quel argument !

Léo Aïello et quelques-uns dans la salle comprirent qu’un certain nombre de vérités irritaient les jégoïstes esgourdes…

Léo lui rappela qu’il n’avait pas le monopole de la vérité…

Poussé dans ses retranchements, Yves Jégo martela que tout finirait par aller pour le mieux, que les Français n’avaient pas besoin d’élus « oiseaux de mauvaise augure », que « La France, elle en mourra malade », que ça « leur retomberait dessus » quand ils verraient que tout irait tellement  bien.

Vous voyez le comptoir du bar de l’hôtel de Ville ? Pareil ! Les brèves de comptoir au sein de la salle du conseil municipal…

On continua l’ordre du jour, avec un point qui m’intrigua…

On apprit que M. Cahin, élu de la majorité, ancien propriétaire d’un  cabinet de comptables à Fontainebleau, présentait sa démission de la Sodame, la Société d’aménagement de Montereau et des environs.

100202071730390115364157

M. Cahin

———-
Motif annoncé par notre DMUMP-PR-346-1 : emploi du temps surchargé.

Je pense que nous allons reparler un peu de la Sodame un de ces quatre…

Les questions diverses arrivèrent…

Mais ce sera pour demain…

———————————————————————————

 

 

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !