Avis à la population !

Avis à la population ! dans Chiffres et nombres 100224084709390115511244ous allons rester aujourd’hui dans le domaine des chiffres et des nombres, et ce, grâce à Jean-Michel MUYL, qui, il y a déjà quelques semaines déjà, avait remarqué une bien étrange pratique jégoïste et m’avait alerté à ce sujet.

Démonstration.

Voici en quoi consistait l’édito du 7/7 municipal N°380, daté du 13 au 20 janvier dernier.

Un édito signé comme de coutume par notre Député-Maire-UMP-PR-346-1.

100224083037390115506733 dans Vie locale

——-

J’avais à l’époque bien noté cette éternelle auto-satisfaction qui est celle de notre édilanous, mais j’avais laissé échapper un petit détail qui a son importance.

Voici sur quoi se base Yves Jégo pour comparer la population monterelais de de 2006 et 2007, année des dernières statistiques publiées par l’INSEE.

Il nous affirme qu’en 2006, il y avait 16768 habitants à Montereau, et qu’en 2007, la ville en comptait 17046, soit par conséquent 278 de plus.

Allons donc voir les données recueillies par l’INSEE :

2006 :

http://www.insee.fr/fr/ppp/bases-de-donnees/recensement/populations-legales/commune.asp?depcom=77305&annee=2006

100224083040390115506734

2007 :

http://www.insee.fr/fr/ppp/bases-de-donnees/recensement/populations-legales/commune.asp?depcom=77305&annee=2007

100224083049390115506736

Rien ne vous interpelle ?

Voici ce qu’a en réalité comparé Yves Jégo :

2006 :
100224084051390115506755

2007 :

100224084058390115506756

Comme le disait Monsieur Guérini, honorable et réputé professeur de mathématiques au collège Malraux, il a comparé « des torchons et des serviettes ».

Il aurait dû mettre en balance  les deux mêmes constantes, à savoir la population totale, ce qui fait que la hausse aurait été moins fanfaronnante, à savoir 53 monterelais en plus (17046 – 16993 = 53).

Alors évidemment force est de se poser la question :

Erreur ou manipulation délibérée ?

Il va de soi, lorsqu’on prétend gouverner l’Ile-de-France, il va de soi qu’il faut retenir en l’espèce l’hypothèse qu’Yves Jégo a fait une erreur tout à fait, totalement, entièrement, complètement, parfaitement et indubitablement involontaire.

Jean-Michel MUYL me fit en outre remarquer qu’il aurait pu se tromper encore un peu plus et comparer ceci :

2006 :

100224085608390115506802

2007 :

100224085613390115506804

La population monterelaise aurait été alors à la baisse ! (16933 – 16802 = 131)

—————————————————–
 

 


15 commentaires

  1. p'tite souris dit :

    sauf à ne rien comprendre, il y aurait en fait 1 Monterolais supplémentaire par semaine ( 1 en prime de fin d’année)
    alors, juste pour voir, en prenant le dernier n°385 du 7/7 semaine du 17 au 24 février 2010 dans la rubrique Etat Civil on relève 8 naissances pour 7 décès – vous comptez bien MM.J2M et Hou soit l personne de plus cette semaine , le compte est bon !
    Donc l’augmentation de la population revient … à la fécondité des couples – 346 n’est tout de même pas le géniteur des bébés!!! je rigole.
    Plus sérieusement ce type de désinformation interpelle sur tout ce que 346 veut nous faire gober.

  2. montereau dit :

    la population c’est les 60 résidents qui vienne de paris a cette belle maison de retraite.erreure 59 car il y a la maman de jean marie, combien il paye? ILS ONT VISITES EN ARLEQUIN CETTE MAISON mais ce n’est pas la maison de retraite des monterelais! la on paie plus de 80 euros par jour et dans le public,??????????? PERSONNES NE VIENS LES Voire IL Y A EXP:160 résidents pour 30 agents de service le médical compris ,a la maison des riches parisiens 60 résident pour 60 personnes employés ce serais un comble que ce ne soit pas bien, les prix son dans le journal ,moi ,je ne lit pas le torchon mensonger de ce maire.

  3. montereau dit :

    prix une journée maison des riche 82.03 par jour unité alzheimer inexistante donc 2460.93 par mois minimum mais celle des oubliées politique de montereau la maison des pauvres par mois environs 2000 euros, la personne qui touche la cmu ne paie pas ceux qui paies c’est ceux qui on travaillé toute leur vie avec des salaires de misères ou qui on des enfants solvable ou des petit enfants sans cela on ne les prend pas.les familles se débrouille il vont ailleurs montereau ce n’est pas pour les pauvres

  4. flop dit :

    Étonnant ces façons de compter !
    La hausse de population entre 2006 et 2007 serait donc de 53 personnes parmi lesquelles on remarque une augmentation de la population comptée à part qui passe de : 225 à 244, soit une hausse de 19 personnes.
    Peut on savoir qui est cette population « comptée à part » ?

  5. TOTO dit :

    De toute façon, les variations de population devraient partir du jour de l’élection de l’équipe en place,accompagnées de la moyenne d’âge.On pourrait aussi ajouter le nombre d’actifs ,de licenciés , d’embauchés à temps complet et à temps partiel. Alors là l’image de montereau serait tout à fait différente de ce que l’on peut lire dans le petit torchon de 7/7.BIZARRE non!

  6. Yves POEY dit :

    Toutes mes confuses, j’aurais dû préciser la définition de la population comptée à part :

    Le concept de population comptée à part est défini par le décret n°2003-485 publié au Journal officiel du 8 juin 2003, relatif au recensement de la population.
    La population comptée à part comprend certaines personnes dont la résidence habituelle (au sens du décret) est dans une autre commune mais qui ont conservé une résidence sur le territoire de la commune :
    1. Les mineurs dont la résidence familiale est dans une autre commune mais qui résident, du fait de leurs études, dans la commune.
    2. Les personnes ayant une résidence familiale sur le territoire de la commune et résidant dans une communauté d’une autre commune, dès lors que la communauté relève de l’une des catégories suivantes :
    - services de moyen ou de long séjour des établissements publics ou privés de santé, établissements sociaux de moyen ou de long séjour, maisons de retraite, foyers et résidences sociales ;
    - communautés religieuses ;
    - casernes ou établissements militaires.
    3. Les personnes majeures âgées de moins de 25 ans ayant leur résidence familiale sur le territoire de la commune et qui résident dans une autre commune pour leurs études.
    4. Les personnes sans domicile fixe rattachées à la commune au sens de la loi du 3 janvier 1969 et non recensées dans la commune.

  7. JM MUYL, dit :

    Merci Yves de reprendre cette information. J’ai essayé d’alerter M. Jégo sur cette erreur en l’évoquant sur son site. Mais ce commentaire a été rapidement supprimé.

    Quelques remarques :

    - Les « recensements » annuels sont en fait des enquêtes partielles. L’évolution de la population, de l’ordre de 0,3% est donc probablement inférieure à la marge d’erreur. Difficile d’en tirer des conclusions très précises.
    - Il est abusif d’attribuer la hausse ou la baisse de la population d’une ville à la seule action d’une équipe municipale, pour s’en féliciter comme pour la déplorer. Cela dépend de tellement de variables, dont beaucoup échappent à une municipalité. Pour Montereau, le déclin démographique peut être daté du maximum atteint au recensement de 1975 et a seulement été accentué par la politique de rénovation de Surville lancée par M. Jégo.
    - Il est commun, mais discutable, de connoter positivement une hausse, et négativement une baisse. Il est plus intéressant de s’intéresser aux aspects qualitatifs.
    - Cependant, la population s’est au moins stabilisée. Sa chute est enrayée, et ce sont les années qui viennent qui permettront de dire si elle va augmenter à nouveau ou rester autour de 17.000. La vraie question est de savoir si la politique de construction de logements en centre-ville va donner ses fruits, ou si les nombreux logements Robien vont à Montereau comme ailleurs rester vides. Les très nombreuses pancartes « à louer » et « à vendre » posées sur des immeubles dont les volets restent désespérément clos n’engagent pas à l’optimisme.
    - L’objectif de 20.000 habitants pour Montereau annoncé par M. Jégo semble donc lointain : une soixantaine d’années si le rythme actuel se maintient. On peut donc se demander si il est réalisable, et même si il est souhaitable. Toutes les villes de l’importance de Montereau ont perdu des habitants du fait de la périurbanisation, et même si ce mouvement a atteint ses limites, il est difficilement envisageable de le voir s’inverser.
    - Le maire et ses conseillers connaissent-ils la population de la ville, savent-ils lire un tableau de chiffres ?
    - S’agit-il simplement de ce mépris des faits et du bon sens que dénote toute une rhétorique de bateleurs : le « bon équilibre urbain à 20.000 habitants », « l’écoville 2030″, le « coeur de ville redynamisé », « l’ éco quartier de 800 logements » ?
    - Internet est un outil formidable. Il permet de confronter les affirmations péremptoires des politiciens avec les sources. Et il permet de faire savoir.

  8. Anonyme dit :

    Très inquiétant cette démonstration ! Soit l’entourage de Jego nous prend vraiment pour des abrutis finis, soit ils sont d’une incompétence crasse.

1 2

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !