Pas de pissenlits rue Racine !

Pas de pissenlits rue Racine ! dans Vie locale 100304074136390115563535es Survillois connaissent bien ce bâtiment :

100304094148390115559508 dans Vie locale

———-

Il s’agit du début de la barre HLM de la rue Racine.

Que va-t’il advenir de ce bloc ?

C’est précisément la question que se posent les locataires qui habitent encore dans ces appartements. (Il ne reste plus en effet dans cette aile qu’un café et quelques habitants)

En effet, notre Député-Maire-UMP-PR-346-1 avait annoncé il y a quelque temps déjà la démolition de ce quartier afin de reconstruire à la place une « tour écologique ».

Depuis, plus de nouvelles.

Les appartements se dégradent sans que des réparations soient apportées.

Lassés de ne pas savoir « à quelle sauce ils seront mangés », les locataires qui restent ont constitué un collectif. Avec le comité DAL Montereau, ils ont écrit plusieurs fois au président de l’office Confluence Habitat afin que ce dernier leur apporte des réponses précises qu’ils sont en droit d’attendre.

A ce jour, aucune réponse ne leur a été donnée.

C’est pourquoi, ils transforment leur dernier courrier en lettre ouverte, afin d’alerter l’opinion, et tenter d’avoir enfin cette réponse.

Que va devenir ce bâtiment ? Que vont ils devenir, eux ?

Je vous communique ce courrier très ouvert :

100304081256390115559242

100304081307390115559243

———-

Cette lettre ouverte a également été transmise à la presse locale…

Je vous tiens évidemment au courant dès qu’une réponse arrivera. Et même si elle n’arrive toujours pas…

———————————————————————————–

 


22 commentaires

  1. Ajax dit :

    Comment ! Il y a des gens qui osent vouloir savoir à quelle sauce ils vont être mangés !

  2. Anonyme dit :

    … comme la place jean-sans peur … on va reloger certains et d’autres débrouiller vous….. honte…..

  3. malik dit :

    ca rappele une école de surville qui tombait en ruine, on voulait savoir si elle était reconstruite où si les enfants allaient dabs une autre école

  4. p'tite souris dit :

    Un projet de démolition – reconstruction d’une « tour écologique » dont on est sans nouvelles ?
    Peut-être une étude toujours en cours confiée au Directeur du développement d’Arcet Notation ?

    Sauf que des familles composées d’Etres Humains, vivent dans des conditions inacceptables, et sont traitées, au même titre que les milliers d’Hommes et de Femmes qui sont jetées des entreprises comme des objets que l’on met à la décharge !

  5. Eponyme dit :

    Bravo aux habitants de la rue Racine qui donnent à voir à ceux qui les observent, un bel exemple de solidarité de voisinage!

  6. Billoute dit :

    Si c’est démoli, vous allez chanter où, pour la fête de la musique ?

  7. locataire perplexe dit :

    Il n’y a pas que cet immeuble pour lesquelles des questions restent sans réponses, d’autres immeubles qui ont été oubliés dans le plan de renovation. Volets inexistants, électricité hors normes, factures de chauffage exhorbitantes sans qu’aucune améliorations prévues malgré les directives du gouvernement à l’encontre des particuliers qui louent leurs biens, rien n’est exigé des baileurs sociaux. La liste est longue des incohérences de l’OPHLM qui se permet pourtant d’excercer des rappels de charges étonnants : rappels de charges de 5 euros pour minuterie ceci depuis deux moins consécutifs. On ne savait pas qu’EDF avait tant augmenté ses tarifs au point de devoir augmenter les tarifs « minuterie » des immeubles. Augmentation qui sert vraiment à quoi, à qui ? Ces charges de minuterie sont prél »evées ch

  8. locataire perplexe dit :

    une erreur de manipulation….comment ces charges de minutereies prélevées chaque mois se voient augmentées d’un seul coup de 10 euros ???. Autre question en suspens et sans réponse : pourquoi les charges de chauffage sont-elle calculées sur la surface corrigée et non sur la surface réelle habitée ?? Vous habitez un logement de 80 m2 et vous payez pour une surface chauffée de 200 ? Pourquoi cette différence ? Certains logements sont équipés de chauffages individuels, la facture de gaz ou d’électricité ne concerne que leur habitation. Pourquoi dans le cas d’un chauffage collectif de l’imme’uble le locataire paie pour le chauffage des parties communes ou autre ? Par raison d’économies, pas de chauffage dans les halls d’entrée ou les paliers ! Pourquoi nous imposer de telles charges et de tels rappels ? Y-t-il un juriste flambergien capable de répondre à ces queqtions et de faire valoir nos droits réels ? Il est certain que ce n’est pas les associations de défense des locataires que nous connaissons, à 100% du côté du pouvoir et non des locataires qui vont répondre à ces énigmes. En fait, ces charges qui semblent totalement abusives sont énormes quand on en fait le compte sur une année.
    D’autres immeubles dont rien n’a été fait comme amélioration et dont certains appartements sont dans des états « lamentables » ont aussi un avenir incertain. Aucune réponse n’est donnée quant à l’avenir des locataires : seront nous oui ou non reloger pour causes indéterminées. La réponse est dans le vent….
    Comment pouvons nous joindre le DAL et son responsable ?

1 2 3

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !