La faute à qui donc ?

Avant-Post

.

En Belgique, ils le savent déjà…

La faute à qui donc ? dans Vie locale 100323070513390115689708

———
Mais avant tout commentaire inconsidéré, je vous conseille vraiment de cliquer sur la copie d’écran ci-dessus…

Ce que c’est que le hasard, tout de même…

—————————————

La faute à qui donc ?
.
100323045217390115688988 dans Vie localel est une personnalité politique qui sait reconnaître les mérites de ses prédecesseurs, et qui sait analyser clairement tout ce qu’elle leur doit !

Je veux bien évidemment parler de Marie-Luce Penchard, actuelle ministre de l’Outre-Mer, dont l’actualité récente n’a pas manqué d’interpeller tout le Landerneau politique et médiatique.

Au premier tour des élections régionales, Marie-Luce Penchard, qui se présentait en deuxième position sur la liste de la majorité présidentielle en Guadeloupe, s’était fait remarquer par des résultats exceptionnels :

100323100921390115686318

Avec 14,01 % des voix, la liste Aldo/Penchard avait entre autres effets permis la réélection au premier tour du socialiste Victorin Lurel.

Ca, c’était fait…

Dans une interview accordée à l’agende presse GHM pour France-Antilles, reprise par le site d’informations en ligne réunionnais Clicanoo, Mme Penchard est catégorique, et va droit au but :

100323101614390115686357    091204063422390114988202

http://www.clicanoo.com/index.php?id_article=240108&page=article

100323101955390115686395

—-

« J’ai payé pour Jégo ! « , avouez que plus direct, ça ferait trop !

Et Mme Penchard explicite un peu plus en détail sa pensée :

« J’ai payé pour Jégo et sa gestion de la crise en février 2009 car les Guadeloupéens ont eu l’impression d’être abandonnés lors de la gestion de cette crise. Ça a laissé des traces.« 

Mais finalement, Mme Penchard n’est que très peu rancunière, car pour elle, cet échec-là, « il est bon » :

« Cet échec-là, il est bon car le score est tellement mauvais qu’il faut penser la refondation globale de la majorité présidentielle en Guadeloupe. « 

On verra en tout cas par là que le passage en Outre-Mer de notre Député-Maire-UMP-PR-436-1, ce passage-là a laissé des traces que d’aucuns n’hésiteraient pas à qualifier d’indélébiles.

Et à propos de traces indélébiles…

C’est plus fort que moi, je ne peux pas m’en empêcher :

090118040600390113012847

———–

Demain, nous reparlerons de Michel Vital-Aêt, alias Michel Vialatte…

Souvenez-vous, c’était ici :

http://yvespoey.unblog.fr/2010/03/03/le-retour-de-michel-vital-aet/

Je viens de recevoir deux commentaires, l’un émanant du Sheikh Marcel-Abdallah Ibn Vital al Ayet, et l’autre de Gertrud Wilhelmine von Vital und Aêtloch…

Il eut été dommage de ne pas faire paraître au grand jour ces deux inestimables contributions, qui, d’une façon ou d’une autre, ont un rapport avec l’étude concernant le développement durable à Montereau-Fault-Yonne…

Vous verrez, vous ne regretterez pas de revenir ici même…

A demain !

———————————-

 


18 commentaires

  1. JM MUYL dit :

    Un petit commentaire sur l’article précédent.
    M. Jégo n’a pas besoin de démissionner de son mandat de conseiller régional. En vertu de la loi relative au cumul des mandats du 5 avril 2000, il lui suffit d’attendre tranquillement un mois.

    « Un parlementaire qui acquiert un mandat le plaçant en situation d’incompatibilité dispose d’un délai de trente jours à compter de la date de l’élection qui l’a placé dans cette situation [...], pour démissionner du mandat de son choix. A défaut d’option, son mandat acquis le plus récemment prend fin de plein droit. »

  2. Anonyme dit :

    Des lendemains d’élections qui déchantent… Guerre interne à l’UMP : Marie-Luce a tiré la première, contre son camp :
    http://www.clicanoo.com/index.php?id_article=240108&page=article

    Réaction du Jégo :
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/03/23/97001-20100323FILWWW00707-jego-propos-de-penchard-inacceptables.php

  3. Le moretain dit :

    Le mot démission doit être pris au sens large : il va bien falloir qu?il explique et qu?on se rende compte s?il y va ou s?il n?y va pas.
    Ses électeurs mériteraient au moins ça.

  4. Anonyme dit :

    Il faut dire que lorsque Marie-Luce a pris ses fonctions à l’outre-mer, elle a trouvé la maison dans un drôle d’état.
    Petit rappel :
    http://www.fxgpariscaraibe.com/article-34041378.html

  5. MAM dit :

    Il va porter plainte contre Marie-Luce ?? et JMM il laisse « couler » en ce qui le concerne …… c’était à prévoir !

  6. souris verte dit :

    On ne se lasse pas de la photo. Il semble écrasé douloureusement par le poids de la charge !
    A-t-il la même conviction « d’assumer » la défaite en ce qui concerne le vote, la claque, le refus de ses électeurs à Surville ? Va-t-il changer son fusil d’épaule, revoir sa copie et ses copinages qui l’on menés là où il est ? Des têtes vont-elles tomber ?
    Le bar de l’hotel de ville va-t-il être déserté ?

  7. JM MUYL dit :

    Ai-je des leçons de courage à recevoir d’un commentateur anonyme ?
    Je me contente de suivre le conseil de Jean-Marc Manach, qui s’y connait, lui :

    « Yves Jégo pourrait certes être poursuivi en vertu de l?article 226-22 du Code pénal, qui punit de 3 ans de prison et 100 000? d?amendes de telles atteintes à la vie privée ?commises par imprudence ou négligence?, mais l?intéressé ayant réagi promptement pour effacer le passage litigieux, nul doute que ni la CNIL, ni la justice, ne sauraient sérieusement lui en tenir rigueur. »
    C’est là : http://bugbrother.blog.lemonde.fr/2010/03/11/yves-jego-cumule-les-gaffe-sur-le-net/

    Donc je n’ai pas le temps, l’argent et l’énergie à consacrer à une chicane vouée à l’échec.
    J’espère simplement que l’Agence France Presse, qui en a les moyens, lui fera un jour le procès qu’il mérite pour ces copiés-collés intégraux, incessants et illégaux.

    Et puis la réputation d’incompétent notoire qui colle désormais à M. Jégo sur l’internet suffira à mon bonheur.

1 2 3

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !