Archive pour 3 avril, 2010

Les chiffres, la sémantique et le lapsus : la suite !

Les chiffres, la sémantique et le lapsus : la suite ! dans Sur le vif... 091217082204390115076324etournons en salle des mariages de la Mairie de Montereau, mercredi soir dernier, pour la deuxième partie de mon compte-rendu de ce conseil municipal pour le moins épique.

(Je n’ose écrire qu’il restera dans les annales, des fois qu’on me reproche d’avoir fait une faute d’orthographe à « annales »…)

Après le vote du budget, il restait encore bien des points de l’ordre du jour à aborder.

Parmi ceux-ci, Henri Auclair souhaita revoir de fond en comble le fonctionnement des commissions municipales, fonctionnement qui actuellement, ne permet pas à l’opposition de travailler. Ce qui est un comble : je vous rappelle qu’hier, je vous avais expliqué que notre Député-Maire-UMP-PR-346-1 souhaite ardemment et même plus que l’opposition travaille avec la majorité municipale… ( » la main elle est tenue,… Pardon, elle est tendue…« )

Notre DMCR-UMP-PR-346-1 accepta donc de revoir le fonctionnement, mais ce fut plus fort que lui, il fallut qu’il demande à l’opposition d’être assidue, car sinon, « ce n’était pas la peine… »

Puis, il fut proposé de voter la reconduction du dispositif  « Un jour de vacances à la mer pour 1 euro »

Plus dithyrambique que jamais, Yves Jégo rappela le principe du dispositif : pendant les vacances d’été, des cars sont affrétés et pour 1 euro, tout le monde peut aller passer quelques heures de vacances à la mer.

Henri Auclair réaffirma son point de vue : il faudrait que ce système prît en compte les ressources financières de chaque famille. Il connaît des gens qui participent à cette opération qui pourraient financer davantage le dispositif au pro-rata de leurs revenus, ce qui serait beaucoup plus juste.

La réponse d’Yves jégo fut une nouvelle fois pour le moins étonnante… En deux temps, cette réponse.

Tout d’abord, ses services administratifs  » ne pourraient pas calculer le quotient familial des participants…« 

On se demande comment ils font, ces services-là, pour le restaurant scolaire, les séjours en centre de loisirs, en centre de vacances, etc, etc….

Là, calculer le QF, c’est possible, mais pas pour les vacances à la mer pour 1 euro par jour… (Mais il est certain qu’en matière de communcication, un euro par jour, ça en jette…)

Et puis, ce fut beau comme l’antique : ces vacances d’un jour à 1 euro sont « l’occasion de créer du lien social« .

Et c’est vrai qu’en un jour de vacances par an, il s’en crée du lien social.

« Je ne veux pas de vacances pour pauvres dans des cars de pauvres ! »

« Si on met de l’argent sur les choses froides et impersonnelles, on perd du lien social. »

Ces jégoïstes arguments sont immédiatement balayés avec le système de quotient familial calculé sur les ressources des familles !

De plus il faut être clair : les monterelais payent de toute façon tous ces voyages à 1 euro avec leurs impôts !

Ce n’est pas la Mairie qui finance ! Ce sont les contribuables, même si on a toujours l’impression à l’entendre que c’est not’ bon maire qui régale le bon peuple !

Je vous le disais hier : panem et circenses… Et comme le pain coûte de plus en plus cher, il n’y a plus que les jeux….

A propos de voyage, une conseillère municipale nous apprit qu’un voyage du CCAS pour les personnes âgées allait être organisé en Alsace.

Dame ! C’est que j’aime à penser que les mairies UMP vont organiser des tas de voyages en Alsace, afin de remercier la seule région à s’être affichée en bleu le 21 mai dernier au soir…

Enfin, pour terminer ce conseil municipal, Yves Jégo révéla que le restaurant scolaire de la ville haute, en reconstruction suite à un incendie, portera le nom…. d’Edouard Papalia, ancien directeur du journal local La Délivrance…

Par respect pour celui qui le premier accepta de publier les billets d’HOU, je ne ferai aucun commentaire sur le choix d’un restaurant scolaire…

Epique, et parfois surréaliste, vous disais-je, ce conseil municipal de 1h et 52 minutes….

———

Avant de vous quitter, comme c’est samedi, le jour du « Sur le vif », et que je vous parlais un peu plus haut de la Délivrance, voici un objet qu’Edouard Papalia m’avait donné lors de la fermeture de La Délivrance.

100402064725390115753632 dans Vie locale

Il s’agit du plomb typographique qui était utilisé pour imprimer le titre du journal, avant que la mise en page et la typographie ne soient réalisées par une machine électronique.

J’y tiens beaucoup.

———————————————————-

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !