Archive pour 16 avril, 2010

Travaux publics, oui ! Aides publiques, non !

Avant-Post

.
José Ruiz quitte le PCF !

Dans un courrier adressé à ses administrés, le Maire de Varennes-sur-Seine vient d’annoncer sa décision de quitter le Parti Communiste Français.

Travaux publics, oui ! Aides publiques, non ! dans Vie locale 100415083854390115840291100415083858390115840292 dans Vie locale 

C’est évidemment une page de la vie politique locale qui se tourne, mais les convictions de José Ruiz restent intactes. Comme il l’écrit, il continuera d’agir localement contre l’hégémonie de la droite.

On ne saurait  être plus clair.

——————————————————————
Travaux publics, oui ! Aides publiques, non !

.
100415064736390115839715hose promise, chose due, je vais revenir aujourd’hui sur une intervention remarquée de Romain Senoble, le premier adjoint au Maire de Forges, une intervention qui eut lieu lundi soir dernier, lors du dernier conseil en date de la Communauté de Communes des deux fleuves.

Connaissiez-vous M. Benito Bruzzo ?

Moi non plus.

Jusqu’à ce lundi soir.

M. Bruzzo est le Président de la CSTP 77, la Chambre Syndicale des Travaux Publics de Seine-et-Marne.

A ce titre, il vient d’adresser une lettre certes ouverte mais assez étrange aux « décideurs économiques » de Seine-et-Marne, et notamment à tous les maires des communes de notre département.

Je vous laisse en prendre connaissance, on se retrouve juste après…


100414045630390115832196

100414045637390115832198

—–

On l’aura compris, pour M. Bruzzo, il vaudrait mieux que les « décideurs économiques » donnassent des sous aux entreprises de travaux publics plutôt que de verser le RSA à ceux, de plus en plus nombreux, qui en ont besoin pour vivre ou survivre en ces temps de crise économique…

Je vous laisse juges des options et des choix de M. Bruzzo.

« Petite parenthèse », en parlant de RSA, Leo Aiello me faisait récemment remarquer qu’à Montereau-Fault-Yonne, la Maison des Solidarités venait de dépasser les 1000 allocataires du RSA.

En 2004, elle recensait 500 RMistes.

Mais Romain Senoble devait faire remarquer à tous les élus de la CC2F une chose pour le moins étonnante.

Figurez-vous que M. Benito Bruzzo n’est pas seulement le Président de la CSTP 77, la chambre Syndicale des Travaux Publics de Seine-et-Marne…

Non.

Il est également – ah ! Cumul des fonctions quand tu nous tiens ! – il est également Président de la Maison de l’Emploi du sud-Seine-et-Marne.

Or, il faut savoir que notre CC2F (autrement dit nos impôts) verse la bagatelle de 36 000 Euros de subvention à cet organisme présidé par celui qui veut arrêter de soutenir les demandeurs d’emploi…

Et si la CC2F arrêtait de verser cette subvention, pour voir ?

Quel Benito Bruzzo serait satisfait ?

Le Benito Bruzzo des travaux publics ?

Le Benito Bruzzo de la maison de l’emploi ?

Comme dirait ma crémière, y’a des fois, on ferait mieux de tourner sept fois la plume dans sa bouche !

———-

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !