Archive pour 30 avril, 2010

Faire le grand encart…

voir l'image en taille réellehose promise, chose due, je continue à suivre le dossier de l’encart de l’opposition dans le « canard laquais », comme disait hier M. Hou, je parle bien entendu du 7/7 municipal.

Vous vous souvenez certainement qu’Henri Auclair, Conseiller municipal d’opposition, avait dû relancer plusieurs fois  par appels téléphoniques restés sans réponse et mails de la même farine Mme Goumard, Directrice de la Communication à la Mairie de Montereau.

La demande du Conseiller était simple : il s’agissait de pouvoir enfin et simplement bénéficier des dispositions que confère la Loi en matière de droit d’expression de l’opposition. En un mot comme cent, il voulait faire respecter la loi.

Pour répondre à Henri Auclair, un premier courrier fut adressé le 6 avril dernier à… Laurent Hamelin, un courrier qui précisait les modalités « pratiques », et surtout la date de la première insertion.

Faire le grand encart... dans Vie locale 100429082136390115927308

———

Puis, un courrier en date du 19 avril dernier, émanant de Mme Jamet, adjointe au Maire, chargée de la Communication, approfondissait un peu plus les premières précisions…

100429082144390115927309 dans Vie locale

—–

Ainsi donc, vous l’aurez tout comme moi constaté, le premier encart de l’opposition pourra être lu le…

16 juin 2010 !

Afin d’apprécier toute la substantifique moelle de cette date, voici un petit rappel chronologique de toute cette affaire. La première demande d’Henri Auclair relative à ce droit fondamental de l’opposition date du Conseil municipal du 9 novembre 2009.

C’était ici :

http://yvespoey.unblog.fr/2009/11/10/51-et-24-les-elus-monterelais-vont-ils-manger-froid/

Il faudra attendre un courrier jégoïste du 7 décembre 2009, suite à une menace de tribunal administratif, pour que le droit d’expression soit reconnu :

http://yvespoey.unblog.fr/2010/02/06/de-lutilite-de-la-menace/

100205055627390115380501

—–

On aura compris qu’à Montereau, entre une demande de respect légal de l’expression de l’opposition (9 décembre 2009) et sa mise effective en application (16 juin 2010), il faut presque attendre un peu plus de six mois !

Six mois ! Une demi-année !

On mesurera à l’aune de ce semestre toute la mauvaise volonté municipale et toute la difficulté à accéder à cette demande simple mais légale (je n’en finis pas de le répéter) de l’opposition.

Faut-il que cette autre voix et donc cette autre voie émeuve et effraie le pouvoir jégoïste en place pour faire traîner les choses à ce point !

———————-

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !