Quand Chantal et Jean-Jacques parlaient d’Yves…

Avant-Post

.

Mise à jour…
http://nsm01.casimages.com/img/2009/04/03//mini_090403072821390113421604.jpg

http://fr.wikipedia.org/wiki/Yves_J%C3%A9go

http://nsm03.casimages.com/img/2010/06/09/100609074952390116196769.jpgn grand merci à celui qui se reconnaîtra, pour la conclusion du chapitre : « Plainte contre Yves Poey pour diffamation et injure » !

———-

Quand Chantal et Jean-Jacques parlaient d’Yves…

.
voir l'image en taille réelleour cette troisième rubrique « Ah ! Ca ne nous rajeunit pas ! », je vous propose de remonter le temps jusqu’en juin 1995.

Juin 1995 ! L’accession au pouvoir monterelais de celui qui deviendra notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-UMP-PR-346-544 !

(Il fêtera d’ailleurs ses quinze années de mandats au cours d’une petite sauterie au Prieuré St Martin le 18 juin prochain… Je n’y ai pas été invité, je me demande bien pourquoi…)

EN 1995, Yves Jégo va donc remporter les élections municipales.

Un contexte de division généralisée va lui permettre de graver son nom en lettres d’or sur le tableau rouge du 54 de la rue Jean-Jaurès.

Division à gauche, entre le maire sortant alors PS (ça fait tout drôle d’écrire ça…) Alain Drèze, et son premier adjoint alors PCF (pareil…) José Ruiz.

Mais division également à droite, avec plusieurs candidats en présence : Yves Jégo et sa liste RPR « Vivre au confluent » , Chantal Jamet et sa liste « Montereau autrement ».

Et puis un « arbitre » : Jean-François Jalkh et sa liste Front National, puisqu’au premier tour, le candidat du FN recueillera presque 22% des voix.

Un article de Libération revenait sur cet étrange climat et sur le rôle du FN local.

http://l.liberation.fr/img/content/lg_libe.gif
http://www.liberation.fr/metro/0101143774-montereau-la-malediction-de-l-alternance-des-municipales-plus-ouvertes-que-jamais-dans-cette-ville-en-declin-ou-le-pen-a-obtenu-22

Extrait :

[...]Même si l’apparence des pourcentages ne doit pas faire oublier qe le parti lepéniste ne gagne pratiquement aucune voix par rapport à 1988, la «victoire» au premier tour de l’extrême-droite a fait l’effet d’un coup de tonnerre. Plusieurs personnes se seraient vues proposer 1.500 F pour accepter de mettre leur nom sur une liste Front national.S’il est présent, le FN sera indéniablement le grand arbitre du scrutin municipal. Mais un arbitre dont on ne peut dire à quelles règles du jeu il obéit. [...]

Voici pour le pitch, un peu long, certes, de cette rubrique.

Juste après les élections, dans la Délivrance en date du 15 juin 1995, Mme Chantal Jamet, tête de la liste « Montereau autrement » revenait alors sur les circonstances de la victoire d’Yves Jégo, tête de la liste « Vivre au confluent » :

http://nsm03.casimages.com/img/2010/06/09/100609110711390116193600.jpg

—–

http://nsm03.casimages.com/img/2010/06/09/100609110705390116193590.jpg

——

On l’aura compris, celle qui est aujourd’hui 4ème adjointe au maire de Montereau, parlait clairement d’alliance entre la liste d’Yves Jégo et le Front National.

Certains proches de notre édilanous n’hésiteront pas à parler par le suite de la mise en place d’une double campagne électorale, une campagne « soft » et une autre campagne « musclée » à destination d’hypothétiques électeurs FN.

Et puis, un autre homme, en 1995, avait donné son avis quant à la venue de notre DMCR-UMP-PR-346-544.

Voici ce que pensait l’actuel sénateur Jean-Jacques Hyest,  à l’époque député du Centre des Démocrates sociaux, voici ce que pensait cet homme pour qui j’ai beaucoup de respect, à propos de la candidature monterelaise d’Yves Jégo.

http://nsm03.casimages.com/img/2010/06/09/100609111648390116193642.jpg

—–

Quand Chantal et Jean-Jacques parlaient d'Yves... dans Ah ! Ca ne nous rajeunit pas ! 100609111710390116193643

—–

« [...] Le tremplin d’un jeune politicien, qui n’a aucune attache réelle avec notre région, ni aucun sens des problèmes concrets [...]

Encore une fois, pas mieux !

———————————————————————–

 

 


20 commentaires

  1. p'tite souris dit :

    Même si en 1995 Libération parle d’une ville en déclin, dont les causes sont multiples, ne pas oublier, entre autres, l’abandon de la politique des 3M au profit des Villes Nouvelles, on peut constater aujourd’hui que la situation n’est pas plus florissante en témoigne le classement par l’INSEE du bassin d’emploi au 346ème sur 348 le rang de la Ville de MONTEREAU en terme de crétions d’emplois.
    13 années de règne sans partage, avec mépris d’une opposition pratiquement laminée par des alliances de « rassemblement » dont il y aurait à dire.
    Pouvant bénéficier par ailleurs de tous les appuis gouvernementaux possibles
    il n’y a pas de quoi fêter 15 années
    d’un aussi mauvais résultat.
    A votre avis qui va encore et encore payer la NOTE de ces joyeuses agapes – c’est LA CRISE !

  2. Ajax dit :

    Que de souvenirs, de bon matin !

  3. momo dit :

    C’est bon de rappelé que jeg arrive à montereau avec le FN

  4. Oscar dit :

    Le rappel de son discours le soir de l’élection de 1995 à la salle des fêtes, quand on saît comment çà s’est fini cela prête vraiment à rire…

  5. TOTO dit :

    BIZARRE! Il me revient en mémoire un discour à la mairie ou quelqu’un parlait de la « BETE IMMONDE » Aujourd’hui tout ce beau monde, est à la mème table et pour la mème soupe ,y compris celui qui avait récupéré pour voter, le siège de la « bête immonde ».Au fait qu’est-ce que c’est des faux-culs? .

  6. Jacques dit :

    Et après communication à outrance, communautarisme, clientélisme, etc, etc…

  7. Le moretain dit :

    Mais comment peut-on devenir l’adjoint de quelque’un dont on a parlé en ces termes ?
    Il y a quand même un sacré problème à Montereau.
    Comment disait ce blogueur qui a été relaxé : manipulateur ?

  8. (o)(o) dit :

    tous les fans de jégo lui doivent soit un petit boulot, soit un petit service, soit une petite faveur soit l’embauche d’un membre de la famille.
    l’intérêt général à montereau connaît pas;

1 2 3

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !