Explication de texte

http://nsm01.casimages.com/img/2009/01/12/090112070823390112987856.jpguste après la vague d’expulsions locatives du mois d’août (j’avais évoqué ces nouvelles expulsions ici même), comme par hasard, les locataires survillois qui restent ont reçu dans leur boîte aux lettres le tract suivant.

Ce tract émanait du « Comité de Défense du Logement ». Je vous laisse en prendre connaissance, et puis tout de suite après, je vous propose de nous livrer à une petite explication de texte.

http://nsm04.casimages.com/img/2010/08/29/100829081551390116651598.jpg

———-

A la lecture de ce texte, on ne peut être qu’étonné par les banalités des propos tenus :

« Nous avons pris à bras le corps tous vos problèmes« 

Quels problèmes ?

« Plus de 200 dossiers traités…« 

Quels dossiers ?

« Nous avons pris des engagements pour que les locataires se sentent bien« 

Quels engagements ?

On se souvient comme les locataires se sentent bien, notamment dans la tour des Grès, cette tour dont je vous avais proposé des photos de la soi-disant rénovation.

Ah oui, les locataires se sentaient drôlement bien…

« Le comité de défense du logement a plusieurs fois résolu des problèmes« 

Encore une fois : quels problèmes ? 

Le comité de défense des locataires qui est là depuis des années, qui siège dans les instances de l’OPHLM a-t’il pu enrayer d’une quelconque façon la hausse vertigineuse des charges et des loyers dont se plaignent les locataires ?

Ca se saurait…

Le comité de défense des locataires a-t’il pu exiger que soit mis en place une véritable aide aux locataires qui traversent des difficultés, et ce, avant l’accumulation des dettes qui conduit à l’expulsion ?

On l’aurait su…

Le comité de défense des locataires soutient-il les locataires expulsés ?

On en parlerait…

On comprend mieux que ce fameux comité cherche à se rappeler au bon souvenir des locataires. Comme ce ne sont pas par ses actions qu’il peut se faire connaître, il faut communiquer. Encore et toujours, à Montereau.

Mais revenons au texte. Ca ne vous rappelle rien, ces formules creuses, sans exemples précis, dans détails, sans chiffres indiscutables ?

Nous sommes-là une nouvelle fois dans le « dormez tranquille tout va bien » jégoïste. Plus on martèle un message lénifiant et plus celui qui le lit est censé y croire.

Une technique très en cour à l’UMP.

Oui, j’évoque délibérément ce rapprochement avec le parti du président Sarkozy, qu’on veut de plus en plus cacher à Montereau, et qu’Yves Jégo veut de plus en plus passer sous silence.

Car ne nous trompons pas : rappelons-nous les liens étroits qui unissent ce « Comité de défense du logement » et notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-UMP-PR-346-544.

La fille du président de ce « Comité de défense des locataires » a été élue sous l’étiquette UMP au conseil municipal dans les rangs de la majorité jégoïste.

Le fils du président de ce « Comité de défense des locataires » figurait dans le célébrissime clip UMP des jeunes pop’ « Tous ceux qui veulent changer le monde ».

Il est d’autre part très intéressant de comparer la dialectique de ce tract avec les objectifs de la CNL nationale dont je vous laisse l’url :

http://www.lacnl.com/

On semble parler un tout autre langage, plus musclé et beaucoup moins complaisant…

A Montereau, on ne veut pas tellement changer le monde.

Au contraire, à Montereau, le pouvoir jégoïste ne se conçoit qu’avec un noyautage minutieux des structures.

James Chéron, l’actuel directeur de cabinet du maire Jégo, qui est par ailleurs conseiller municipal d’opposition… à Moret-sur-Loing, est aussi vice-président de l’OPHLM.

Le directeur de ce même OPHLM, Jean-Philippe Sudre, fidèle soutien d’Yves Jégo, est un ancien de la mairie… de Nice. (A croire vraiment que pour les vrais postes de pouvoir, il n’y a aucune compétence en la matière sur Montereau…)

Et n’oublions pas que le président du Comité de défense des locataires est également trésorier de la très drèzienne association « Animalement vôtre », dont on a pu suivre sur ce blog la manière effarante dont le pouvoir a été récupéré par le clan jégoïste…

Oui, avec un tract tellement optimiste, tellement sirupeux et tellement consensuel, on peut se poser la question suivante :

Comment se fait-il qu’on expulse encore à Montereau des gens de leur logement ?

——————————–

 


8 commentaires

  1. Klug dit :

    A lire ça c’est vraiment le paradis à l’ophlm avec un tel comité

  2. Michele Dessler dit :

    Il n’y a as besoin de demander qui a écrit ça ou qui a dicté ça.

  3. locataire perplexe dit :

    A lire ce tract on se demande pourquoi les responsables « nationaux » ne virent pas de leurs rangs ce président à la botte du pouvoir en place qui discrédite l’image de la vraie CNL. Mais qu’attendent-ils ces vrais militants pour distribuer d’autres tracts, des vrais ceux là. Qui ne dit mot consent, ils sont aussi responsables que lui de cette mystification.

  4. liz dit :

    Locataire perpelexe m’a devancé, je n’ai donc rien de plus à dire.

  5. p'tite souris dit :

    Le procéssus des élections pour désigner les représentants des locataires au sein des conseils d’administration des organismes de logements sociaux va commenceer en septembre pour des élections qui se dérouleront entre le 15 novembre et le 15 décembre 2010, la CNL locale lance sa campagne et dresse son bilan dans cette perspective.
    Toutefois, pour être électeur et éligible il convient de remplir certaines condidtions dont celle d’être titulaire d’un bail de location auprès de l’OPH, ce qui n’est pas le cas du représentant actuel de la CNL qui ne peut de ce fait se présenter aux suffrages des locataires de confluence d’habitat.

  6. souris verte dit :

    D’accord p’tite souris mais….ce monsieur est le représentant départemental de la CNL, les représentants de la CNL élus au CA de Confluence Habitat sont eux bien titulaires d’un bail mais cautionnés par le représentant départemental ce qui les rend RESPONSABLES aux yeux des locataires de la politique menée par ce dernier. C’est quand même ce monsieur qui reçoit les locataires lors des permanences et qui « enregistre » les doléances. La question reste : quand les instances nationales de la CNL se décideront-elle à demander à ce monsieur de se retirer du jeu et, lors des élections futures présenter des candidats aux élections CHOISIS par eux pour leur INDEPENDANCE vis à vis du pouvoir en place. J’espère que des représentants du DAL seront présents aux élections, qu’ils seront élus et qui sait, auront la possibilité de virer la CNL si les instances de cette dernière ne veillent pas au grain. Cela permettra ainsi à son représentant départemental de courrir plus allègrement en compagnie de sa conseillère municipale favorite après les félins DE LA RUE qui prolifèrent en abondance dans les quartiers de Surville malgré les subventions importantes accordées à la conseillère municipale déléguée à la vie animale et présidente de l’association MAIRIE (selon ses dires)laquelle est chargée de leurs stérilisations avec l’argent du contribuable. La « TÊTE » départementale actuelle de la CNL doit tomber et les représentants de cette dernière boycottés tant que cette « tête » à la botte du pouvoir en place sera cautionnée par les instances nationales et restera au pouvoir.

  7. p'tite souris dit :

    Ce qui parait singulier, c’est que les locataires ne connaissent pas les membres du CA de l’OPH, qui ils représentent ot par qui ils sont nommés.
    Il s’agit d’un établissement public alors où est la transparence d’un organisme régit par des textes législatifs ?

  8. Toto dit :

    Et pendant ce temps, on s’occupe des bijoux de famille et de l’avenir
    http://www.marchesonline.com/mol/front/visualisation/run.do?idsim=4412193&versionsim=1&typeinfo=typeao

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !