Archive pour septembre, 2010

L’règlement, c’est l’règlement !

http://nsm04.casimages.com/img/2010/09/29/100929022940390116839501.pngest dans une salle des mariages repeinte d’un jaune improbable (mais vous savez ce que c’est, les goûts et les couleurs…), et sans sa célèbre tapisserie murale que se déroulait lundi dernier le désormais conseil municipal à la fois monterelais et désormais trimestriel…

voir l'image en taille réelle

Le jaune improblable, l’absence de tapisserie et deux des acteurs de la soirée.

———-

Voici les moments forts de cette assemblée municipale.

Le premier concerna la notification du clôture du Pass-Foncier qui devait faire des miracles en matière d’accession à la propriété !

Aux oubliettes, donc, ce dispositif, comme les maisons à 100.000 euros !

L’opposition ne pouvait évidemment voter contre, mais la majorité tellement enthousiaste à ce mécanisme des subprimes à la française dut défaire ce qu’elle avait fait il y a quelques mois !

http://www.maximocredit.com/images/pret_hypothecaire.gif
———
Puis, notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-UMP-PR-346-544 apprit aux membres du conseil la distribution par la municipalité de
bons d’achat pour les élèves méritants des lycées André Malraux et Flora Tristan.

Henri Auclair, conseiller d’opposition monta de suite au créneau : une nouvelle fois, les conseillers municipaux étaient mis devant le fait accompli, la démocratie locale a pris encore du plomb dans l’aile.

Bien entendu, l’opposition aurait voté ces bons d’achats pour les élèves méritants !

Il s’agit une nouvelle fois d’un principe élémentaire en matière de débat démocratique.

http://nsm04.casimages.com/img/2010/09/29/100929104256390116838364.jpg

Henri Auclair, Conseiller municipal d’opposition

Henri demanda des précisions quant au renouvellement d’une étrange convention courant du 1er janvier 2010 au 30 décembre 2010. Et c’était bien ce qu’il craignait : à la mairie de Montereau, on renouvelle une convention pour 2010 fin septembre, alors que son application a débuté le 1er janvier de cette année !…

——-

Même chose pour un poste d’attaché de presse : le conseil municipal donne son autorisation de créer ce poste, alors qu’il existe déjà !

On notera que M. Nave, qui occupe à ma connaissance ce poste, se place systématiquement à la table des journalistes présents les soirs de conseil pour leur expliquer les délibérations tellement celles-ci sont opaques…

Si ça, ce n’est pas être attaché à la presse…
—–

Il fut question également ce soir-là de l’Emplet-express, la navette gratuite pour les utilisateurs possédant un coupon de gratuité.

Henri Auclair, qui a testé récemment le dispositif, a posé des questions tout à fait légitimes, qui sont évoquées ici depuis bien longtemps :

Pourquoi le service en place ne dessert-il pas les faubourgs de la ville basse et surtout le quartier de la ville haute ?

Réponse jégoïste invariable : si Emplet’-express desservait Surville, les lignes existantes seraient désertées. Et pour cause.

Le prestataire du transport réalise une grande partie de son chiffre d’affaires avec les clients de la ville haute, la partie la plus économiquement fragilisée de la ville.

La maxime de Coluche a encore de beaux jours à Montereau : il faut prendre l’argent chez les pauvres car ils sont plus nombreux !

Il n’en reste pas moins vrai qu’il y a là une vraie discrimination entre Monterelais.

Henri Auclair prit l’exemple des personnes âgées désirant se rendre chez un cabinet de radiologie. A Surville, ce cabinet n’existe plus, il faut donc aller à Varennes.

Réponse jégoïste : c’est la « faute aux médecins libéraux« , (je cite), ces vilains praticiens qui vont s’installer n’importe-où, sans consulter les élus, et qui après demandent des lignes de bus.

Une nouvelle fois, Yves Jégo recherche un bouc émissaire. Il ne comprend pas qu’il ne peut pas être au centre de tout, et il se verrait bien décider où les cabinets d’analyse doivent s’implanter !

Les propriétaires de ce cabinet se sont implantés là où ils pensaient avoir le plus de clientèle : à Varennes-sur-Seine, et non pas à Montereau-Fault-Yonne !

Yves Jégo découvrirait-il subitement les lois du marché ?

(Nous reparlerons de ce dossier des laboratoires dans un prochain papier, un dossier dans lequel une nouvelle fois, la main droite d’Yves Jégo semble ignorer ce que fait sa main gauche…)

En tout cas, la position du Conseiller d’opposition était tout à fait claire : Emplet’-Express doit être accessible à tous les Monterelais, qu’ils habitent en ville haute, « moyenne » ou basse !

——

Le dossier ABMS est toujours d’actualité : la structure d’animation bénévole présidée par Jacques Blondelot  sauve encore pour le moment son existence.

Elle devra déménager à l’extrémité du parc de la Gramine, c’est à dire qu’il va falloir amputer un bout du jardin public pour construire des locaux neufs.

On comprend bien la manoeuvre : c’est l’association qui risque de prendre la colère des utilisateurs du parc, des défenseurs de la nature, et non pas la municipalité : on voudrait opposer les familles et les bénévoles aux défenseurs de l’écologie qu’on ne s’y prendrait pas autrement !

L'règlement, c'est l'règlement ! dans Vie locale 100419110514390115863041

Image Google Earth (r)

——-

Il fallut voter ensuite la création d’une nouvelle caméra de video-surveillance place au Blé.

Ce fut Jean-Louis Chomet qui monta au créneau.

http://nsm04.casimages.com/img/2010/09/29/100929104256390116838365.jpg

Jean-Louis Chomet, Conseiller municipal d’opposition

.
Il rappela que les avis des experts du CNRS diffèrent des statistiques du ministère de l’intérieur : les caméras de video-surveillance ne règlent pas les problèmes de la délinquance.

Pour M. Chomet, la solution passe avant tout par l’embauche de personnels, de policiers de proximité, d’autant qu’à Montereau, selon lui, il n’y a pas assez de personnel au centre de Surveillance urbaine pour être devant les moniteurs informatiques 24h/24 !

Les quatre élus de l’opposition votèrent contre cette installation supplémentaire de caméra.

voir l'image en taille réelle. voir l'image en taille réelle

.

Je rappelle qu’à Montereau, les caméras sont souvent en panne, ou produisent des effets quasi-nuls, notamment en matière d’agression de directeur d’école…

—–

Le chauffage à Montereau : il fut décidé de voter une subvention au délégataire de service public ERIVA pour l’installation d’une chaufferie au bois remplaçant l’actuelle au gaz.

Nous devrions revenir plus en détail sur ce dossier dans les prochains jours.

—–

Notre édilanous annonça également une dépense de 600.000 euros sur trois ans, (ce détail fut précisé à la demande d’Henri Auclair), concernant l’assistance juridique : il s’agit de payer des avocats chargés de régler toutes les affaires juridiques de la mairie.

Henri trouva cette somme bien élevée…

http://www.lyc-levigan.ac-montpellier.fr/images/images_pedagogie/cours/justice_caricatures/daumier_3avocats.jpg

Gravure d’Honoré Daumier
——-

On passa ensuite aux questions diverses, sauf que notre DMCR-UMP-PR-346-544 dégaina l’arme fatale : il n’y eut pas de questions diverses !

L’règlement, c’est l’règlement !

L’opposition aurait dû rédiger ces questions par écrit et les adresser trois ajours auparavant.

Au risque de me répéter, il n’y eut donc pas de questions diverses ce soir-là.

Pourtant, Jean-Louis Chomet évoqua ce dont-il aurait voulu parler : il rappela qu’Yves Jégo est aussi député et qu’à ce titre-là, il a voté la réforme des retraites qui oblige les salariés et notamment les femmes à travailler beaucoup plus longtemps pour des retraites plus minces.

Le règlement empêcha donc également de parler des questions qui fâchent : les expulsions des locataires de l’OPHLM et la vente d’une partie des HLM de la ville de Montereau !

——

Il faut noter qu’une délégation de salariés monterelais avait prévu d’intervenir à la fin du conseil municipal, qui, ne durant que 38 minutes et 05 secondes, les fit arriver trop tard !

Un conseil municipal trimestriel et qui dure 38’05 »…

Vous avez dit démocratie locale ?

http://nsm04.casimages.com/img/2010/09/29/100929124824390116838905.png

La manifestation locale du samedi 23 septembre dernier

——————————————-

 

Solidaires, mais pas sédentaires !

voir l'image en taille réelleest avec un grand plaisir que je m’en vais vous recopier le droit de réponse publié par l’Association nationale des Gens du Voyages catholiques dans la République de Seine-et-Marne daté du lundi 27 septembre 2010.

Ce droit de réponse concerne les propos d’Yves Jégo quant au départ supposé spontané des gens du voyage du camp situé sur la D411, en direction de Marolles-sur-Seine.

Je vous rappelle au passage que toute cette affaire découle d’un papier de votre serviteur publié sur ce blog…

http://yvespoey.unblog.fr/2010/08/23/roms-unique-objet-de-son-ressentiment/

Comme quoi, les blogs, c’est vraiment de plus en plus utile !

———-
http://nsm04.casimages.com/img/2010/09/28/100928081215390116836039.png

http://www.angvc.fr/

« Dans l’article de la République en date du 30 août 2010, la seule parole qui est rapportée est celle des élus et des autorités, alors qu’aucune autre personne concernée n’a pu faire valoir un point de vue à ce sujet.

Ainsi, le journaliste accepte-t-il facilement « le départ si soudain » de 29 personnes, adultes et enfants d’un terrain de Cannes-Ecluse (Nb : le terrain appartient en fait à la commune de Montereau) sans qu’il ait été besoin de faire « usage de la force publique ».

Dans le discours ambiant de l’été, c’est effectivement notable.

Ce terrain était occupé depuis 1971, situation bien antérieure au plan local d’urbanisme que celui-ci aurait alors dû prendre en compte. En 2004, la commune de Montereau avait engagé une procédure pour le « récupérer » suite à son classement en zone de grand écoulement des eaux.

De plus, une zone franche urbaine et un fort taux de logements sociaux ne sauraient légalement exempter la commune de Montereau de son obligation de réaliser une aire d’accueil pour les gens du voyage en vertu de la loi du 5 juillet 2000.

Depuis 2004, les gens du voyage sont en attente d’un terrain à Cannes-Ecluse et la fameuse maîtrise d’oeuvre urbaine et sociale (MOUS) , conduite par la communauté de communes de Montereau n’a pas abouti et le projet, repris en 2007 par la commune de Cannes-Ecluse, a conduit à une enquête révélant que les familles concernées souhaitaient conserver leur mode de vie en caravane sur une parcelle équipée d’un bloc sanitaire.

La solution alors proposée par le maire, une maison avec un emplacement pour une seule caravane et une voiture, sans possibilité d’exercer leur activité de ferrailleur, ne pouvait donc répondre aux attentes exprimées.

Cette « sédentarisation forcée » ne laissait aucun autre choix, et, y opposer son refus a eu pour ultime résultat d’être sommé de quitter le terrain dès le mois de juillet sans alternative ». »

—————–

Quelques remarques concernant ce droit de réponse :

- En France, il y a bel et bien des gens qui décident d’être nomades. La République française reconnaît ce droit, que cela plaise ou non à la droite umpienne ! Les pauvres et les nomades font partie de la République française ! C’est justement pour cette raison que cette République existe : les hommes naissent etc, etc……

Non, dans notre pays, la sédentarité n’est pas obligatoire !

- Notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-UMP-PR-346-544 vient de se rendre compte, avec ce droit de réponse, que même les pauvres peuvent avoir des soutiens parmi des associations qui les défendent avec des arguments pointus, juridiques et qui n’ont pas peur de monter au créneau.(C’est également ce qui arrive avec le DAL et RESF…)

- Non, Montereau ne peut pas s’exonérer d’avoir un terrain d’accueil pour les gens du voyage !

C’EST LA LOI !

- Quand la république de Seine-et-Marne titre « les gens du voyage réfutent les propos d’Yves Jégo », comment ne pas remarquer que cette association affirme clairement qu’Yves Jégo n’a pas dit la vérité !

- Une nouvelle fois, une communauté catholique émet de vives protestions à l’encontre d’une politique d’exclusion émanant de l’UMP.

Et puis, curieusement, sur le blog de la ville de Montereau, le billet de notre édilanous qui insistait sur le départ soit-disant spontané des gens du voyage, et qui indiquait une « malveillance » à son égard, ce billet a disparu…

http://nsm03.casimages.com/img/2010/08/22/100822053944390116609814.jpg

————————————-

Trop d’étiquettes tue l’étiquette

Avant-Post

.
Un grand merci au site Fluvialnet.com, « le site du magazine fluvial », pour leur relai de mon papier consacré à l’écluse de Marolles-sur-Seine et à l’incinérateur monterelais !

http://yvespoey.unblog.fr/2010/09/24/lhabit-ne-fait-pas-le-patrimoine-2/
https://freesurfproxy.org/browse.php?u=Oi8vbnNtMDQuY2FzaW1hZ2VzLmNvbS9pbWcvMjAxMC8wOS8yNy8xMDA5MjcxMjQyMDkzOTAxMTY4MjcwMjgucG5n&b=5

https://freesurfproxy.org/browse.php?u=Oi8vbnNtMDQuY2FzaW1hZ2VzLmNvbS9pbWcvMjAxMC8wOS8yNy8xMDA5MjcxMjQyMDkzOTAxMTY4MjcwMjkucG5n&b=5

http://www.fluvialnet.com/murmures-actualites-le-blogging-quotidien-de-fluvial/6084
———-

Trop d’étiquettes tue l’étiquette

.
voir l'image en taille réelleous avons vu pas plus tard qu’hier que notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-UMP-PR-346-544 avait décidé, pour mettre toutes les chances de son côté quant à un hypothétique nouveau maroquin, notre DMCR-UMP-PR-346-544 avait décidé d’adhérer à plusieurs partis.

Un peu comme certains VRP à qui on accole parfois l’épithète « multicarte ».

Mais notre édilanous n’est pas le seul dans notre chef-lieu de canton à afficher une pluri-multi-poly-appartenance politique.

Examinons un peu le cas du futur champion de la droite locale aux prochaines élections cantonales de 2011.

Jean-Marie Albouy, vous l’aurez reconnu, a décidé lui aussi de remplir son portefeuille d’une impressionnante collection de cartes politiques.

Bon, à la base, c’est un UMP bon teint. Même si en ce moment, ce n’est plus trop tendance de l’avouer, affaires en tous genres et sondages abyssaux obligent, c’est quand même un UMP bon teint.

Et de un !

Puis, à l’appel de son jégoïste patron, lui aussi a adhéré au parti radical. Vous n’imaginez tout de même pas que le premier adjoint jégoïste aurait pu refuser de céder aux radicales sirènes…

Et de deux !

Bien entendu, il va assurément de soi que Jean-Marie Albouy adhère également au MDSM, le micro-parti d’Yves Jégo. (Mais si, le MDSM, le mouvement des…. Seine-et-Marnais, (ne vous laissez surtout pas démonter par ces deux lettres, SM…)

Vous savez, ce micro-parti qui permet à notre édilanous de récolter des fonds pour ses campagnes… Ah ! Le club Fidelis…

http://yvespoey.unblog.fr/2010/06/21/le-club-dont-il-faut-absolument-faire-partie/


https://freesurfproxy.org/browse.php?u=Oi8vbnNtMDMuY2FzaW1hZ2VzLmNvbS9pbWcvMjAxMC8wNi8yMC8xMDA2MjAwNzU5NDYzOTAxMTYyNjAzMjIuanBn&b=5

——–

Mais revenons à nos moutons.

Jean-Marie Albouy, candidat choisi par les militants UMP qui vénèrent encore et toujours un certain Nicolas Sarkozy, le sarkozyste Jean-Marie Albouy donc, vient d’adhérer au tout nouveau mouvement de Dominique de Villepin, le mouvement « République solidaire ».

Jean-Marie Albouy se réclame donc de deux hommes dont l’un veut pendre l’autre à un croc de boucher ! 

Vous voyez le concept de grand écart ? C’est encore plus écarté !

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais moi, imaginer qu’on peut appartenir à quatre formations politiques en même temps, et surtout ces quatre formations politiques-là, adopter et être d’accord avec les points de vue, les programmes d’hommes aussi différents, ça me dépasse complètement…

Et encore, peut-être est-il encore en âge d’être un jeune pop’ !

Alors une grave question se pose : les affiches du candidat Albouy auront-elles assez de surface pour pouvoir intégrer tous les logos des différents mouvements ?

voir l'image en taille réelle https://freesurfproxy.org/browse.php?u=Oi8vbnNtMDQuY2FzaW1hZ2VzLmNvbS9pbWcvMjAxMC8wOS8yNi8xMDA5MjYwODMzNTczOTAxMTY4MjM0OTkuZ2lm&b=5

voir l'image en taille réellevoir l'image en taille réelle

MDSM

—–

A moins que comme Yves Jégo, les affiches du candidat Albouy ne comportent absolument aucun signe d’appartenance à la droite.

L’appartenance à la droite en général, et à l’UMP en particulier, en ce moment, on ne peut pas dire que ce soit vraiment tendance…

Très courageusement, en effet, combien de « godillots » sarkozystes préfèrent cacher actuellement leur allégeance au lider minimo ?

————————————

Stratégie pour un strapontin !

http://surfmo.com/browse.php?u=Oi8vbnNtMDIuY2FzaW1hZ2VzLmNvbS9pbWcvMjAwOS8xMS8xMy8wOTExMTMwNjI0MjEzOTAxMTQ4NTI2MDUuanBn&b=5n 2007, voici ce que déclarait notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-UMP-PR-346-544. Les propos qui suivent avaient été rapportés par l’hebdomadaire satirique « Le Canard Enchaîné », relayé par Marianne :

voir l'image en taille réelle

« Je ne suis pas une femme, je n’appartiens pas à une minorité visible, je ne suis pas de gauche et je suis fidèle à Nicolas. Je n’ai donc aucune chance de devenir ministre. »

http://www.marianne2.fr/Jego-a-le-blues_a170453.html

L’idée était d’expliquer que pour devenir ministre, il fallait avant tout, bien plus que mettre en avant ses compétences de gestionnaire, il fallait se réclamer de critères bien particuliers.

Alors évidemment, à ma connaissance, Yves Jégo est toujours un homme, et le fait d’être né à Besançon de parents qui tenaient une armurerie ne constitue pas à ma connaissance une appartenance quelconque à une minorité visible.

Et pourtant, sa volonté de revenir aux affaires nationales est de plus en plus affirmée, si l’on en croit les différents papiers publiés ici et là.

Donc, il a fallu que notre édilanous trouve quelque chose d’autre.

Ce quelque chose d’autre, c’est de ménager la chèvre et le chou, ainsi que le suggère la sagesse populaire.

Dans un premier temps, devant la tournure dangereuse que prenait dans les sondages l’UMP, Yves Jégo avait cru bon de rejoindre le parti radical de Jean-Louis Borloo, et d’en devenir l’un des 21 vice-présidents, ce qui n’a pas manqué de faire réagir un certain nombres de fédérations radicales, comme celle de l’Aube.

Je vous avais narré tout ceci en son temps.

http://www.parti-radical-de-l-aube.com/article-qui-connait-monsieur-jego-la-reponse-de-michel-elmlinger-38322486.html

Stratégie pour un strapontin ! dans Vie locale

—–
Il avait dans la foulée entraîné dans l’aventure radicale nombre de militants UMP locaux, quelques cadres à la Mairie de Montereau, et bien entendu des élus monterelais de la majorité. La fibre radicale du patron déteint telle une chemise indienne.

En même temps, notre DMCR-UMP-PR-346-544 accepta la glorieuse mission du « Made in France », afin de bien montrer que quand même, il faisait toujours partie de l’UMP.

Et puis, à l’annonce d’un possible remaniement, curieusement, Yves Jégo, d’habitude si prompt à donner son avis sur tout ce qui bouge, curieusement, cet été, Yves Jégo se fit remarquer par une silencieuse discrétion, si vous m’autorisez ce pléonasme, comme seules sont silencieuses les discrétions qui ont vraiment décidé d’être silencieuses.

Ainsi, aucune déclaration concernant l’affaire Woerth, l’affaire Bettancourt, aucun communiqué à l’Agence France Presse concernant les expulsions des Roms, la baisse de popularité abyssale de notre vaillant Prince, les mécontentements populaires concernant la réforme des retraites !

Rien, vous dis-je…

L’idée bien sûr étant de prendre le vent, comme on dit dans la Marine, et d’attendre que les autres fassent le boulot afin de dégager les principaux courants et les principales alliances.

Et c’est ce qui se passe lors de cette rentrée politique à droite.

Et puis après avoir tenté de prendre « le pouvoir » dans le sud- Seine-et-Marne, en essayant d’imposer ses « jégoboys » aux dernières municipales, il a dû battre en retraite devant cet échec. Les candidats élus se réclamaient de Jean-François Copé et/ou de Christian Jacob, les deux vrais poids lourds umpiens de notre département.

On voit par là qu’il a essayé de prendre le pouvoir tout seul et s’est lamentablement planté !

On pourra relire l’excellent article de Sébastien Morelli dans le Parisien en date du 6 mars 2008 :

http://surfmo.com/browse.php?u=Oi8vd3d3LmxlcGFyaXNpZW4uZnIvaW1ncy9ob21lZy9oZWFkZXItbG9nby1scC5wbmc%3D&b=5

http://www.leparisien.fr/seine-et-marne/jego-cope-les-meilleurs-ennemis-du-monde-06-03-2008-3296110778.php

Notre DMCR-UMP-PR-346-544 a vite changé son fusil d’épaule : il a bien pris soin de se rabibocher avec le député-maire de Meaux, avec qui il était en grand froid.

Et dans un souci de bien montrer son nouvel attachement copéiste, il vient dans la foulée de lâcher complètement Xavier Bertrand, grand « ennemi » du député-maire de Meaux.

Voici ce que rapportait une dépêche AFP en date du 23 septembre dernier :

voir l'image en taille réelle

Propos d’Yves Jégo concernant Xavier Bertrand : « il a été un militant parfait dans son action mais il s’ouvre un temps où il faut être autant militant que proposant ».

«Avec Bertrand, l’UMP n’incarne rien d’autre que le soutien à l’exécutif. Copé, lui, sait organiser des débats. Le parti doit être 50% godillot, 50% aiguillon. Si vous êtes uniquement godillot, vous perdez une partie de votre attractivité« 
—–
Aujourd’hui, on a l’impression qu’au jeu des nominations ministérielles, Yves Jégo est en train de se constituer une main de cartes à jouer  , avec à ses yeux des atouts, des figures moins majeures, et d’autres totalement inutiles mais sait-on jamais : il est borlooiste, sarkozyste, copéiste et même MAMo-compatible, au cas où…

Et pourtant, on se demande bien pourquoi Yves Jégo déploie tous ces efforts pour retrouver voiture de fonction, chauffeur, gardes du corps, appartement de fonction dans un ministère…

Ne déclarait-il pas très récemment :

Faire de la politique, c’est pas penser qu’à soi, c’est pas penser à sa carrière, c’est pas penser à son avenir.

http://surfmo.com/browse.php?u=Oi8vd3d3LnB1YmxpY3NlbmF0LmZyL3Bob3RvL3Byb2dyYW1tZXMvYmFuZGVhdXhfbmV3LzAxMThfYmFuZGVhdV8yMmgwMC5qcGc%3D&b=5

http://www.publicsenat.fr/vod/le-22h/le-22h/66438

———————–

Rumeurs impatientes

http://images.imagehotel.net/p864i1go5n.jpg n s’ra-t-y ou en s’ra-t-y pas ?

Telle est la question qui a suscité bien des rumeurs cette semaine…

Cette question qui taraude notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-UMP-PR-346-544 est simple : un nouveau maroquin est-il envisageable lors du remaniement gouvernemental un peu partout annoncé ?

Dès lors, comment légitimement empêcher les bruits en tous genres de courir ?

Bien entendu, ma totale confiance en vous demeure : vous saurez démêler le faux du faux !

———–

Notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-UMP-PR-346-544 aurait proposé à l’entourage de de notre vaillant Prince aux sondages abyssaux ses conseils avisés en matière d’expulsion locative pour régler définitivement le cas d’un certain François F.

Rumeur, pas rumeur ?

———–

Notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-UMP-PR-346-544 aurait demandé à son serrurier préféré s’il avait en stock des portes métalliques assez larges et assez hautes pour recouvrir celles-ci :

http://nsm04.casimages.com/img/2010/09/25/100925110632390116814987.png

Rumeur, pas rumeur ?

———–

Mmes Lagarde, Alliot-Marie, MM Borloo et Baroin en auraient assez de ces Bries de Montereau dédicacés par ces deux lettres « YJ » qu’ils reçoivent par la poste…

L’odeur persistante autour de leur domicile commencerait à gêner les voisins…

Rumeur, pas rumeur ?

———–

En ayant appris que la majorité des Français verrait bien François Fillon rester à la tête de Matignon, notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-UMP-PR-346-544, à la place d’un Brie de Montereau, aurait offert à notre premier ministre un billet d’avion pour le Niger.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Afin d’être totalement prêt pour un éventuel retour aux affaires, notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-UMP-PR-346-544 aurait appelé Jean-Luc Delarue afin que ce dernier lui prodiguât quelques bons conseils.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-UMP-PR-346-544 envisagerait d’organiser une grande manifestation entre Montereau et La-grande-Paroisse, avec un seul slogan : « La retraite à 56 ans pour les premiers ministres ayant pour prénom « François ».

Rumeur, pas rumeur ?

————

Vous l’aurez compris, c’était une nouvelle fois d’une simplicité quasi biblique…

Bon dimanche !

—————————–

Grilles d’automne

Avant-Post

.
voir l'image en taille réelle

C’est, selon mes sources, le nombre de dossiers de locataires de l’OPHLM Confluence-Habitat expulsés, expulsables ou en voie d’expulsion avant la trêve hivernale…

46 grilles métalliques, 46 familles à la rue, 46 situations indignes de notre époque…

Un toit, c’est un droit, pour rappeler le slogan du DAL !

————————————————————–

Grilles d’automne

.
Pour cette nouvelle rubrique « sur le vif » du samedi, je vous laisse deux photos qui montrent bien qu’à Montereau aussi, des salariés se sont mobilisés « à domicile » jeudi dernier pour la grande journée revendicative contre la réforme des retraites initiée par notre gouvernement.

Voici deux photos des grilles de l’hôpital de notre chef-lieu de canton.

http://nsm04.casimages.com/img/2010/09/23/100923054246390116805444.jpg

———-

http://nsm04.casimages.com/img/2010/09/23/100923054246390116805445.jpg

———-

De vrais problèmes, de vraies inquiétudes, de vraies revendications !

Les luttes doivent continuer !…

—————————————-

 

Le retour des balayeuses municipales

Avant-Post

.
Expulsions des familles en date du 21 septembre dernier : mise au point.

Je vous rappelle le commentaire qu’a laissé hier soir et ici même Morgane :

« Il ne faut pas oublier les paroles de Mr ALBOUY qui a précisé que c’était la Maison Des Solidarités qui a pris en charge les nuits d’hôtel pour les Familles … Et la MDS est l’action sociale du Conseil Général De Seine et Marne et non pas la Mairie avec le CCAS. »

Une précision importante !

—————

Le retour des balayeuses municipales 

.
Vous souvenez-vous de Topaze, Le roman de feu le regretté Marcel Pagnol ?

Topaze, à l’origine instituteur à la pension Muche, pour qui les « moutonsssss étai-eeeuuuunt » dans le pré, Topaze finit par faire fortune grâce aux balayeuses municipales.

Les balayeuses municipales monterelaises, c’est lundi qu’on put les voir toute la matinée à Surville en général, et dans la rue Jules-Ferry plus particulièrement.

http://nsm04.casimages.com/img/2010/09/22/100922112019390116795024.jpg

——-

Et pourquoi donc notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-UMP-PR-346-544 fit-il dépêcher les services de nettoyage dans cette rue qui n’en voit pas souvent la couleur, du nettoyage ?

Dame, je vous le donne en mille !

C’est que le soir même, à 17h30 était prévue la grande inauguration des maisons à 15 euros par jour !

——–

http://nsm04.casimages.com/img/2010/09/22/100922113845390116795171.jpg

——

http://nsm04.casimages.com/img/2010/09/22/100922113845390116795172.jpg

—–

Vous aurez évidemment noté au passage qu’on ne doit pas dire maisons à 15 euros par jour mais « maisons à vivre ».

http://nsm04.casimages.com/img/2010/09/15/100915082554390116755945.jpg

Les sept maisons à vivre (vous avez bien lu, dans ce bloc, il y en a sept !) photographiées quelques jours avant l’inauguration.

——–

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je trouve que rien que pour le passage des balayeuses municipales, notre édilanous devrait déplacer beaucoup plus souvent le char municipal et venir inaugurer encore plus à tire-larigot en ville haute.

Le quartier serait beaucoup plus propre.

D’autant que le lendemain de cette inauguration de ces maisons à vivre, on pouvait voir sur le parc de la Gramine adjacent des familles expulsées.

Des familles expulsées et à la rue dans un quartier bien propre, c’est quand même beaucoup mieux, non ?…

————————–

Avant de vous laisser vaquer à vos occupations quotidiennes, laissez-moi vous faire perdre encore un peu de votre temps…

Je vous renvoie sur le blog de François Roger, le maire de Champagne sur Seine.

François Roger y revient sur « déclarations mensongères » publiées dans le journal du député Yves Jégo concernant la gestion de l’Office HLM de Champagne.

Il avait demandé un droit de réponse à notre DMCR-UMP-PR-346-54. A ce jour, aucune réponse !

C’est ici :

http://froger77430.wordpress.com/2010/09/20/declarations-mensongeres/

http://nsm03.casimages.com/img/2010/06/30/100630111430390116326748.jpg

—————————–

Ecoeurant !

Ecoeurant, abject, dégueulasse…

Comment qualifier autrement ce qui s’est passé, hier…

Dans quelle ville du sud Seine-et-Marne des enfants en sortant de l’école à 11h45 trouvent-ils leur maman en pleurs sur le parc voisin, parce qu’expulsée par l’Office Public HLM présidé je vous le rappelle par Yves Jégo ?

Dans quelle ville une famille se retrouve-t-elle à la rue, sans vêtements, sans papiers, sans nourriture, sans aucune affaire personnelle ?

Oui, c’est ce qui vient d’arriver une nouvelle fois, hier, à Montereau-fault-Yonne, dans la ville gérée par Yves Jégo. Une nouvelle vague d’expulsions locatives a eu lieu. Cinq familles au moins sont concernées.

Une nouvelle fois à Montereau-Fault-Yonne, des gens sont jetés à la rue, sans rien, comme des chiens !

Une nouvelle fois à Montereau-Fault-Yonne, une famille retrouve une plaque métallique posée sur sa porte une fois les enfants à l’école, alors que leur maman s’était rendue à un rendez-vous… chez une assistante sociale.

http://nsm04.casimages.com/img/2010/09/21/100921092515390116792563.jpg

—–

Sahra Driouache, Présidente de l’antenne Droit-au-Logement de Montereau, de nombreuses familles, des enseignants de l’école voisine se sont déplacés sur le parc de la Gramine afin de soutenir deux de ces familles qui ne savaient pas où aller.

A MIDI IL A FALLU SE COTISER POUR QUE LES ENFANTS PUISSENT MANGER.

Un grand mouvement de solidarité s’est mis en place.

Une pétition a été rédigée dans l’urgence, signée par les habitants du quartier.

Des tentes ont été montées sur la Gramine ! 

http://nsm04.casimages.com/img/2010/09/21/100921092515390116792566.jpg

La presse locale a été appelée, le correspondant local de la République a d’ailleurs lui aussi donné deux tickets-restaurants en guise de contribution.

L’une de ces expulsions a été réalisée alors qu’une maman élevant seule ses trois enfants avait vu la majorité de ses dettes effacée par la justice française, et qu’elle avait retrouvé un travail qui devait commencer dans quelques semaines.

La majorité des dettes avaient été effacée ! Un juge du tribunal de Fontainebleau avait estimé que la situation était suffisamment préoccupante pour prendre cette décision. La preuve :

http://nsm04.casimages.com/img/2010/09/21/100921092515390116792565.jpg

—–

http://nsm04.casimages.com/img/2010/09/21/100921092515390116792564.jpg

———-

Il restait à cette maman une dette envers l’OPHLM d’environ 2000 euros.

Ailleurs, un plan FSL d’apurement de la dette serait monté, avec les services de l’Office public, permettant à cette maman de relever la tête, lui permettant de s’en sortir.

A Montereau Fault-Yonne, non !

A Montereau-Fault-Yonne, c’est la rue !

Alertés par Sahra Driouache, alertés par la mobilisation des habitants, on vit arriver à 17h15 M. Albouy, premier adjoint au Maire, M. Chéron, vice-président de l’OPHLM, ainsi que M. Nave, attaché de presse d’Yves Jégo.

Les habitants en colère interpellèrent élu et responsable de l’office. Il y avait une vraie tension.

Pour M. Chéron, qui rappela ce soir-là qu’il avait un coeur, une âme, pour M. Chéron, le fait qu’un juge ait décidé d’appliquer la loi, le fait qu’un juge ait trouvé la situation d’une famille suffisamment préoccupante pour que sa dette soit effacée, le fait que la loi soit appliquée, tout ceci ne semblait pas l’émouvoir plus que ça…

http://nsm04.casimages.com/img/2010/09/21/100921092515390116792562.jpg

——

http://nsm04.casimages.com/img/2010/09/22/100922112019390116795025.jpg

——
Enfin, devant la mobilisation générale, la Mairie de Montereau s’engagea à trouver une solution d’urgence jusqu’à ce qu’une solution définitive soit mise en place par les services sociaux.

Pour les deux familles à la rue, la municipalité a trouvé un hébergement dans deux hôtels (le Formule 1 de Cannes-Ecluse et un autre à Avon.). Un minibus a été afrêté pour les y emmener.

M. Albouy s’est également engagé à ce que les enfants puissent continuer à aller à l’école.

SANS LA MOBILISATION DU DAL ET DES HABITANTS CONCERNES DU QUARTIER, CES DEUX FAMILLES ETAIENT A LA RUE !

Mais que se passera-t-il pour les familles qui ne peuvent bénéficier de ce soutien ?

Fault-il en rire, faut-il en pleurer, on vit également arriver M. Chkif, le président de la CNL locale, qui demanda pourquoi ces familles ne s’étaient pas adressées à son comité…

Tollé général des habitants présents cette après-midi là : « Vous ne servez à rien », « on est déjà venu vous voir, ça n’a servi à rien », « ce que vous voulez c’est juste qu’on prenne une carte », « vous êtes avec eux », j’en passe et non des moindres.

M. Chkif prit prudemment la tangente.

Au moment où les petits expulsés montaient dans le mini-bus, un enfant du quartier vint spontanément offrir à l’un d’entre eux son ballon de foot…

Un geste de solidarité et de fraternité qu’auraient bien dû méditer certains « grands » présents ce soir là…

http://nsm04.casimages.com/img/2010/09/21/100921092516390116792567.jpg
—–

http://www.daltoulouse.org/LogoDal.png

http://www.droitaulogement.org/
———————————————————
 

 

Goût de pré-campagne, avant-goût de campagne…

voir l'image en taille réellea semaine dernière, notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-UMP-PR-346-544 avait décidé d’organiser une réunion de quartier(s) et avait convié les habitants des faubourgs St Nicolas, St Maurice ainsi que ceux résidant à côté du Prieuré Saint-Martin…

Réunion de quartier ou réunion pré-électorale ?

Une fidèle flambergienne envoyée spéciale ayant assisté à cette réunion nous livre le compte-rendu qu’elle a rédigé pour nous.

Je n’ai pu m’empêcher d’y ajouter quelques anciennes photos publiées ici même, et quelques liens du même acabit…

———————————-

Un goût de pré-campagne…

Vendredi 17 septembre 2010 s’est tenue, au prieuré St Martin, une « réunion de quartier » des habitants de St Nicolas, St Maurice, de la colline St Martin et alentours.

« Comme chaque année », disait l’invitation … il me semble que la dernière remontait à plusieurs années, mais ne pinaillons pas.

Le staff était au complet pour accueillir la population : le premier magistrat de la ville avec élus, chefs de service, de cabinet, représentant de la CC2F, médiateur, commissaire de Police et agents…

De l’autre côté de la table une assistance très nombreuse.

D’emblée, il nous est rappelé que la ville compte 18.000 habitants, que les taux d’imposition n’ont pas augmenté depuis trois ans…

Ah bon ! Ne pinaillons toujours pas !

Vint l’épreuve des questions.

Aux problèmes de crottes de chien, de circulation des poids lourds et engins divers, de plaque d’égout, d’écoulement des eaux, de poubelles, de bruits et tapage, de chaussée dégradée, notre bon Maire avait des réponses et des solutions parfaites en distribuant les tâches aux personnes compétentes qui siégeaient à ses côtés.

Un vrai soir de Noël.

Certains habitants insistaient un peu. Ils s’étaient déjà adressés aux services municipaux, à la police sans obtenir satisfaction . Ils avaient dû se tromper d’interlocuteur.

Il fut rappelé longuement et à plusieurs reprises que combattre l’incivisme était une tâche difficile mais qu’avec l’aide des citoyens, de la police et… des caméras de surveillance, la situation ne pouvait que s’améliorer.

voir l'image en taille réelle. voir l'image en taille réelle

———-

Vinrent ensuite des questions éminemment politiques puisqu’elles générèrent des réponses en ce sens.

Les habitants seraient-ils consultés lors de la création du nouveau quartier des « bords d’eau » ? Quelle serait l’incidence sur leurs impôts, sachant que cette ville ne compte que 50% de contribuables ?

Goût de pré-campagne, avant-goût de campagne... dans Vie locale 090403072821390113421604

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89coquartier

091027092835390114723509 dans Vie locale

———

L’interlocutrice ne devrait pas regarder uniquement son intérêt personnel. La population avait déjà été consultée au moyen de l’enquête d’utilité publique ( sic, il s’agissait du P.L.U.).

http://yvespoey.unblog.fr/2009/11/02/allons-aux-bords-deau/ 

Des réunions d’information et de concertation seraient programmées. La création de ce quartier se ferait progressivement, sans impôts supplémentaires . (On rase toujours gratis : création d’une école, d’un collège, de voies d’accès etc … sans bourse délier à quelque niveau que ce soit)

091030123949390114747222

L’ancienne décharge juste au dessus du futur quartier des Bords d’eau…

—–

Une autre personne s’inquiétait de la vétusté et de la dangerosité de la gare ferroviaire : souterrain, accès aux quais et aux voitures.

Là, ce fut l’apothéose. Notre Maire n’était pas compétent en ce domaine. S’il avait été élu au Conseil Régional (Ah bon, il ne l’est pas ? ) il aurait pu agir efficacement. Il aurait été Vice-Président et aurait renoncé à son mandat de Député ! Les élections en ont décidé autrement.

http://nsm04.casimages.com/img/2010/09/20/100920072625390116785931.png

Un rappel…

———-

Un amalgame rapide permit de faire savoir que prochainement auraient lieu des cantonales. A bon entendeur …

Informations et décisions prises lors de la réunion :

Les rambardes seront remises en état par le silo.

http://nsm03.casimages.com/img/2010/07/13/100713080805390116393430.jpg http://nsm03.casimages.com/img/2010/07/13/100713080805390116393429.jpg

 

  • Une barrière en bois, style ONF, sera installée sur le chemin de « la boucle des deux fleuves » après le pont de Moscou, au niveau du pont métallique.

  • La circulation des poids lourds Rue St Maurice sera sanctionnée. (PV. contrôle caméras). La chaussée devrait être revue.

  • L’aire de jeux , Port Fréquembault, sera protégée par un grillage.

  • L’entreprise de sablage, St Maurice, a été sommée d’effectuer des travaux pour réduire le niveau sonore.

  • Le tapage nocturne dans le quartier, sera pris en considération par le médiateur et la police.

  • Un nouveau service d’intervention rapide sera créé en mairie, pour répondre aux particuliers, afin d’enlever les dépôts sauvages d’ordure dans la commune (endroits sensibles chemin bas, sous le pont de Seine, bords d’eau…) .

  • Rue Pierre Thuin, les pavés seront recouverts, sur une partie de la chaussée, d’un revêtement pour permettre la circulation des piétons. Si les habitants sont satisfaits, la réfection s’étendra aux autres rues du quartier.

  • Un feu, permettant la traversée des piétons venant du pont d’Yonne et se dirigeant en centre ville, sera ré-installé au niveau de la collégiale.

  • Aménagement du feu tricolore, pont de Seine en direction du quai de Seine, afin de laisser le temps de passage aux automobilistes se rendant sur la route de Vernou-la Grande Paroisse. Le feu, de la route de Paris, restant au rouge quelques instants pour tourner à gauche.

  • Etude de la possibilité de réduction et/ou interdiction du trafic poids lourds, quai de Seine. Une voie de dégagement serait nécessaire, une demande au CG sera faite.

  • Fixation des barrières d’accès sous le pont de Seine.

  • Le comité scientifique de la réserve de la colline St Martin se réunira pour discuter du plan de gestion et de préservation.

  • La circulation sauvage, piscine, colline ainsi que les stationnements parc de la Gramine seront sanctionnés.

  • L’accès internet haut débit n’est pas accessible à tous les habitants du Prieuré, les raisons devraient être recherchées.

  • Une réunion spécifique concernant les problèmes du quartier St Jean est prévue.

  • Création d’un parking supplémentaire à la gare. La capacité de stationnement passera de 600 à 1000 places.

———————————-

Avec donc tous mes remerciements pour ce compte-rendu précis et argumenté…

Alors évidemment, comment ne pas voir dans ce catalogue de belles résolutions comme une espèce de compilation de promesses de campagne électorale à venir pour les législatives de 2012 et les municipales de 2014.

Ca commence tôt, non ?

Des promesses qui, au passage, montrent clairement que tout ne va pas bien à Montereau, contrairement à ce qu’on voudrait nous faire croire dans la presse locale. Suivez mon regard…

Ah ! J’allais oublier un point…

Comme une espèce de remarque…

Je ne veux pas croire que notre DMCR-UMP-PR-346-544 ait abandonné son mandat de député au profit du poste de vice-président du Conseil régional d’Ile-de-France.

Vous le voyez vous, abandonner tous les avantages du parlementaire : les indemnités, les attachés, (le poste de vice-président du CR rapporte moins), la retraite et l’immunité parlementaires ?

Laissez-moi rire…

http://a31.idata.over-blog.com/0/21/89/67/dessins-de-sennep/16.-pas-depute.jpg
————————————

Roms sans alcool et avec langue de bois…

http://images.imagehotel.net/suuccyul3c.pngour débuter la semaine, c’est une petite video que je m’en vais vous proposer.

Notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-UMP-PR-346-544 était l’invité le 16 septembre dernier de Sonia Mabrouk et du journal télévisé de 22h00 de Public Sénat.

Il s’agissait pour la journaliste d’avoir l’avis d’un représentant de l’UMP quant à la politique française en matière d’expulsions de Roms et surtout avoir son avis quant au clash à Bruxelles dû à notre vaillant Prince qui a récemment mis le pied gauche dans la grotte.

C’était ici et vous avez l’équivalent Dailymotion juste en dessous du lien… (Il vous suffit de cliquer sur le petit triangle blanc…)

http://www.publicsenat.fr/photo/programmes/bandeaux_new/0118_bandeau_22h00.jpg

.
http://www.publicsenat.fr/vod/le-22h/le-22h/66438

—–
http://www.dailymotion.com/video/xeukxe

—–
La mission de notre édilanous, puisqu’il l’accepta était simple : il s’agissait une nouvelle fois de défendre bec et ongles le Chef, le Sarkodillo, le Lider Minimo, et sa volonté plus ou moins cachée de rafler des électeurs au Front National quitte à faire de son pays la risée voire la honte de l’Europe entière.

Car ne nous y trompons pas, quand Yves Jégo défend la politique d’expulsions en cours, il participe à cette volonté sarkozyste d’engranger le maximum de voix FN.

Et ce, quitte à en payer le prix fort.

Les arguments jégoïstes furent conformes à la pauvre rhétorique actuelle de l’UMP :

- Bruxelles, ce sont de vilains technocrates, nous, nous sommes de gentils politiques !

- C’est la faute de la méchante presse française, il n’y a pas matière à polémiquer !

- Cette méchante Angela Merkel, elle ferait mieux de s’occuper de son pays !

Le tout dans une langue d’un matériau que ne renierait pas le patron de la confédération nationale des menuisiers, avec notamment une phrase magnifique, que j’ai relevée au mot près :

« Faire de la politique, c’est pas penser qu’à soi, c’est pas penser à sa carrière, c’est pas penser à son avenir.« 

Je vous jure que je n’invente rien, c’est dans la video, vous n’avez qu’à vérifier.

Pour la petite histoire, à propos de l’expulsion des Roms, Sonia Mabrouk qui a sans aucun doute de saines lectures, risqua une petite question : « Concrètement, dans votre commune…« 

Yves Jégo qui voyait sans doute où elle voulait en venir lui coupa la parole et ne répondit pas à la question.

C’est dommage…

—-

123

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !