Silence on brade : chapitre 3 !

http://images.imagehotel.net/t0jl1ffdxh.pngendredi 10 septembre dernier, à 16h00, l ‘appel d’offres concernant la mise en vente des deux tranches du patrimoine de l’OPHLM Confluence Habitait prenait fin.

Un OPHLM présidé, dois-je le rappeler une nouvelle fois par notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-UMP-PR-346-544.

Des sociétés intéressées se sont-elles manifestées ?

C’est tout à fait probable, si l’on en croit les deux listes de questions posées par des candidats, des questions rendues publiques par le service juridique de l’OPHLM, ainsi que l’oblige le code des marchés publics.

Ces deux listes, les voici :

http://images.imagehotel.net/fsdg30z3iz.png

—–

On verra au passage que pour une raison ou pour une autre, l’OPHLM ne connaît pas le taux de rotation annuel des locataires, précision demandée par un candidat.

Etonnant, non ?

Les annexes évoquées : (en fichiers PDF à télécharger, pour les amateurs de fichiers PDF à télécharger… Il suffit de cliquer sur les icônes.)

1) Surfaces et loyers :

http://www.format-z.ch/tl_files/formatz/img/Blog/Paleo/pdf_icone.jpg

2) Conventionnement Etat

http://www.format-z.ch/tl_files/formatz/img/Blog/Paleo/pdf_icone.jpg

—–

3) Financements

http://www.format-z.ch/tl_files/formatz/img/Blog/Paleo/pdf_icone.jpg

—–

4) Droits de désignation

http://www.format-z.ch/tl_files/formatz/img/Blog/Paleo/pdf_icone.jpg

—–

5) Plan de la ville haute

http://www.format-z.ch/tl_files/formatz/img/Blog/Paleo/pdf_icone.jpg

—–

Voici la seconde liste de questions posées par un autre candidat :
http://images.imagehotel.net/fuzstt23d6.png

—–

Voici l’annexe en question :

http://images.imagehotel.net/7qza2cyoyq.png

http://images.imagehotel.net/unj8j7hojk.png

———-

Une question n’a pas été abordée par les candidats, une question concernant la tranche conditionnelle. Une question qui mérite pourtant d’être posée.

En effet, une situation risque d’être assez compliquée à résoudre.

Je veux parler des logements de l’OPHLM situés à Forges.

Ici même :

http://images.imagehotel.net/d3akxxpi5s.jpg

Google Earth (r)

———-

Ces cinq pavillons, inclus donc dans la tranche conditionnelle sont régis par un bail emphythéotique.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/0/07/Wikipedia_logo_(svg).svg/600px-Wikipedia_logo_(svg).svg.png

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bail_emphyt%C3%A9otique

Le terrain appartient toujours à la commune de Forges.

Ce qui fait qu’en gros, à ce jour, Confluence Habitat de Montereau voudrait vendre cinq maisons sans être certain de pouvoir fournir à un éventuel acquéreur le terrain qui est en dessous…

Les services jurididiques vont donc tourner à plein régime…

————–

Demain, une nouvelle coïncidence. A propos de ce même dossier immobilier…

Vous le savez, les coïncidences, ici, on aime beaucoup ça…

—————————————-

 

 

 


8 commentaires

  1. Obelix dit :

    Une fois de plus la commune de Montereau annexe le territoire de Forges en toute impunité !

  2. sahra dit :

    d’apres ce que j’entends dire de-ci, de-la, l’office HLM aurait ( je le met au conditionnel car pour l’instant pas de preuve formel) proposé aux habitants de la tour experimental d’acheter leurs appartement, cependant cette tour ne devait elle pas etre détruite??? D’apres d’autres sources, l’ ANRU aurait qq coupe de budget assez forte donc des questions se posent:
    les fameuses tours qui devait etre détruitent, le seront elles? va t on en faire un no mans land? les rénovations vont elles continuer? Y aura t il une sous categorie de citoyens à Surville, ceux qui habitent un logement renové et les autres.

  3. souris verte dit :

    Notre édilanous agirait-il encore une fois dans la droite ligne du pouvoir qui vient de décider que 70% des français devraient être propriétaires de leur logement. Tout comme pour la zone franche, on voit ce que cela coûte à l’état pour les résultats que cela donne.(voir les adresses postales justement sur une partie des logements du square Beaumarchais). C’est tentant d’être propriétaire, voyons ce que cela donne aux Etats Unis, des familles entières jetées à la rue, sans ressources qui ne se relèveront pas de si tôt de l’aventure. Quoi que l’on en pense, ce n’est pas permis à tout le monde de possèder son habitation surtout en période de crise où les charges augmentent considérablement par rapport aux revenus (electricité et gaz ), carburant, sans compter les produits de consommation de base. Les agriculteurs ne sont pas les seuls à voir baisser leur pouvoir d’achat, les travailleurs qui se voient obliger par leurs entreprises de voir baisser leurs salaires et raboter leurs congés sinon licenciements ! Cela est-il bien raisonnable de la part d’élus qui nous gouvernent de pousser des gens de condition très modeste et dans les circonstances actuelles ou la perte d’un emploi est si rapide à devenir propriétaire. Rêves d’intellectuels dans de grands bureaux ministériels dorés aux salaires mirobolants qui pensent pour ceux qui n’ont rien ou presque. Par pitié messieurs ne rêvez pas à notre place, nos rêves ne sont pas les vôtres, nous n’avons pas les mêmes moyens.
    C’est bizarre tout de même que l’on voit fleurir des propositions de vente de logements HLM à Montereau alors que le président incite pas plus tard qu’hier à la télévision les français à devenir propriétaires et présente comme formidable des emprunts à taux zéro sans conditions de ressources.

  4. liz dit :

    J’ai été très surprise du vocabulaire utilisé dans les réponses :
    Dans le premier courrier, « il se situe apparemment également dans le périmètre de l’ANRU », il s’y situe ou il ne s’y situe pas, la réponse est floue.
    Dans le 2ème courrier, « les installations de production doivent appartenir … »
    soit elles appartiennent à la commune soit elle appartiennent à quelqu’un d’autre, ici aussi la réponse est floue.
    Pour les fonciers, j’en reviens pas, certains logements payent plus que moi, propriétaire d’un pavillon !!!
    Pour finir, Yves tu n’as pas le droit d’utiliser le mot emphytéotique !!! c’est MON MOT !!!
    A part ça, a qui appartient le terrain ? à la Mairie de Forges ?

  5. Yves POEY dit :

    @Liz : le terrain appartient bien à la commune de Forges…

    Tu as des mots réservés, maintenant ? :-)

  6. Kinouchette dit :

    En réponse à Sahra, aucun des locataires de la tour expérimentale n’a été prévenu d’une éventuelle mise en vente des appartements. La dernière trouvaille des Confluence Habitat serait (j’y mets un conditionnel) de délocaliser les habitants de cet immeuble (lorsque le Foyer Guy Lagrive sera parti, aux environs de 2012 paraît-il – tout cela est flou de chez flou)afin que cet immeuble qui n’a subi aucune rénovation depuis des lustres soit réhabilité et transformé, sans doute avec des crédits d’état uniquement réservés à cet usage, en résidence universitaire pour y a

  7. Kinouchette dit :

    pardon pour cette coupure….je disais donc une résidence universitaire pour y loger des étudiants. Soit dit au passage, cette résidence existe déjà dans les locaux de l’ancienne gendarmerie à Surville(il paraîtrait que la situation géographique de cette résidence ne serait pas appréciée par les étudiants). Donc l’idée serait de déloger et de reloger ailleurs, on ne sais où, des locataires résidant dans cette tour depuis des années (certain depuis l’inauguration de l’immeuble) payant leur loyer rubis sur l’ongle, électeurs sur la commune depuis des années afin de les remplacer par des étudiants extérieurs à la commune, n’y payant aucun impôt, n’y étant pas électeurs et résidant dans la commune juste le temps de l’année scolaire. Les loyers seraient payés par l’état(conditionnel). Ce serait (conditionnel) la seule façon de réhabiliter à peu de frais avec des crédits d’état uniquement réservés pour réaliser une résidence universitaire, pas de crédits prévus pour réhabiliter cet immeuble (malgré les subventions accordées) inauguré dans les années 70 sans qu’aucune améliorations n’y soit apportées depuis : pas de doubles vitrages prévus (l’hiver il arrive que certains appartements ne bénéficient que 16°de chaleur) pas de volets (partis en miettes ou envolés lors des tempêtes), pas de mise aux normes électriques (cloisons en bois où passent en toute liberté tous les fils électriques que certains locataires de passage ont « traficotés » pour que leur installation électrique leur convienne sans qu’ils y soient autorisés bien entendu ou qu’ils aient obtenu une autorisation de modification (le locataire suivant hérite du précédent). En ce qui concerne la cuisine, plaques électriques malgré les cloisons en bois pas d’isolation thermique ni parfois de prise « force » (certaines cuisines sont pratiquement inexistantes, à l’origine chacun faisait son plan comme il l’entendait)(expérimental) mais ces plans n’étaient pas revus pour le locataire suivant qui devait se contenter de ce qu’avait décidé le précédent. Chauffage collectif au gaz par chaudière propre à la tour pour la modique somme de 75,38 euros mensuels par appartement – cette année il n’y a pas de rappels de charges de chauffage mais les deux années précédentes, il avait été imposé sur six mois 40 euros de charges de rappel ce qui montait la facture à 115,38 (toujours pour 16°)(tarif pour un pavillon bien isolé) – un ascenceur souvent en rade…..des lycéens présents en permanence dans l’immeuble, surtout les jours de pluie et de froid (la tour est devenue une annexe de la cité scolaire sans que rien jusqu’à présent ne soit fait pour y remèdier malgré les protestations des locataires) mettant la propreté des lieux à mal et la sécurité des locataires dans les choux en période scolaire. La porte d’entrée est souvent en rade ce qui permet l’intrusion facile des gamins. Les charges de nettoyage payées par les locataires sont de 60,88 euros mensuels mais ce sont des individus extérieur à la tour (lycéens et collègiens)qui s’y introduisent, squattent hall d’entrée, paliers, porche d’entrée du bâtiment, escaliers extérieurs d’accès, terrasse extérieure, laissent des détritus partout et « salopent » les lieux. La réponse des autorités à ce sujet : il va y avoir une résidentialisation (cette dernière prévue en 2006 n’a toujours pas été effectuée). La rumeur de vendre cet immeuble par appartement est étonnante. Plusieurs locataires ont atteint un âge dit respectable où il est bien difficile de se voir expulsé de son appartement pour être relogés n’importe où et dans n’importe quelles conditions.
    Il est vrai que l’argent est le nerf de la guerre, il n’en reste pas assez pour apporter les mises aux normes nécéssaires donc…..on braderait pour se débarrasser de l’embarras ! Quelle excellente idée.
    Tout cela reste dans le flou, pour l’instant tant que le foyer accueillant des handicapés lourdement dépendants, lui aussi locataire dans cette tour depuis son inauguration (il ne serait pas « électoral » de mettre à la porte des handicapés lourds)les locataires ne craignent pas grand chose mais, le foyer se reconstruit ailleurs pour respecter les nouvelles normes de sécurité en vigueur sera fermé, là….???? l’avenir des locataires ordinaires ne pèse pas lourd. Cette tour elle aussi sera peut-être rasée, transformée en résidence universitaire où bradée par appartement mais là…..bonjour les frais de remise aux normes actuelles pour l’acheteur.
    A propos, si un Flambergien eput expliquer ces détails sur la quittance de loyer concernant les surfaces :
    Surface corrigée 161,00 – surface utile : 0,00 – surface réelle 83,00 – surface chauffée 207,00 ???? (sans doute le hall d’entrée pourvu d’un énorme radiateur chauffé à mort (ce qui explique la, le chauffage des paliers où ????).

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !