Grilles d’automne

Avant-Post

.
voir l'image en taille réelle

C’est, selon mes sources, le nombre de dossiers de locataires de l’OPHLM Confluence-Habitat expulsés, expulsables ou en voie d’expulsion avant la trêve hivernale…

46 grilles métalliques, 46 familles à la rue, 46 situations indignes de notre époque…

Un toit, c’est un droit, pour rappeler le slogan du DAL !

————————————————————–

Grilles d’automne

.
Pour cette nouvelle rubrique « sur le vif » du samedi, je vous laisse deux photos qui montrent bien qu’à Montereau aussi, des salariés se sont mobilisés « à domicile » jeudi dernier pour la grande journée revendicative contre la réforme des retraites initiée par notre gouvernement.

Voici deux photos des grilles de l’hôpital de notre chef-lieu de canton.

http://nsm04.casimages.com/img/2010/09/23/100923054246390116805444.jpg

———-

http://nsm04.casimages.com/img/2010/09/23/100923054246390116805445.jpg

———-

De vrais problèmes, de vraies inquiétudes, de vraies revendications !

Les luttes doivent continuer !…

—————————————-

 

 


7 commentaires

  1. Quetzalcoatl dit :

    46 dossiers ?
    Les familles de mardi dernier n’étaient donc qu’une petite partie de la charrette ?
    C’est une honte.

  2. p'tite souris dit :

    Il y avait aussi un rassemblement devant la mairie à 10 heures le matin, puis un « cortège » jusqu’au Parc des Noues pour le départ sur Paris.

  3. Rat des champs dit :

    Comment ces 46 familles seront-elles prises en compte ? A l’hotel ou relogées comme le PRECONISE LA LOI avant expulsion ??? ou tout simplement jetées à la rue comme les précédents ?
    Qu’en pense Mr Chkif patron de la CNL ?
    Qu’en pense la représentante de l’Amicale des locataires ?
    Silence radio des assopciations de protection, pardon de défense des locataires ?
    Il est vrai que demain, il danse pour nourrir les chats le président de la CNL / trésorier de l’association mairie de la dame qui affirme toujours haut et fort qu’elle est la représentante de la mairie et que son association doit être prioritaire puisque c’est une association mairie de Montereau.
    Il servira de cavalier à Madame la CMDAVA, ils dansent ces beaux messieurs/dames pendant que d’autres pleurent.
    Il est vrai et nous pouvons le constater à cette occasion que tous n’ont pas les mêmes valeurs : il y a les uns, ceux qui dansent, et les autres, ceux qui n’ont rien ou presque à manger, pas de sous, qui n’auront plus de toit, dont les enfants seront marqués à vie par cette pauvreté extrême.
    La municipalité qui laisse se dérouler un thé dansant au profit des chats de la ville et d’ailleurs n’a aucun respect pour ces malheureux, chômeurs, expulsés, expulsables, ceux qui n’ont pas grand chose à manger, pas grand chose pour se vêtir et peut-être plus rien pour dormir.
    C’est une honte de laisser se dérouler une telle manifestation en ces temps de misère pour une grande majorité de Survillois et d’autres. Le chômage est en hausse selon les dernières statistiques, une majorité de français sont dans la rue partout en France pour défendre leur bifteck mais à Montereau, un représentant de la mairie danse !
    Pourqoi ces 46 familles expulsées, expulsables n’iraient-elles pas danser elles aussi et profiter du buffet en partie payé avec les impôts des monterolais par le biais des subventions accordées ?
    Ces malheureux sont devenus des errants et personne ne danse à leur profit.
    A quand un thé dansant organisé par la CNL et son président au profit des expulsés ?

  4. sahra dit :

    J’ai eu vent hier soir d’une expulsion à la tour Jean Bouin qui aurait eu lieu le jeudi. Encore une maman seule avec ses deux enfants, elle a trouvé refuge chez sa mère mais qu’advient il de ces familles dont nous ne sommes au courant qu’apres expulsion, y en a marre de cet office HLM et de cette municipalité ( le maire est le président de l’office) qui laisse au desespoir et sur le bas coté des gens, comment peut on dormir en sachant que l’on a laisser dans la rue des femmes et des enfants? 46 familles avec une maman, un papa et deux enfants cela fait 184 personnes à la rue laisserons nous longtemps ces gens faire ce qu’ils veulent sans réagir? Je vous propose si vous êtes d’accord de nous rassembler en masse devant l’office HLM pour dire non à cette politique du chiffre

  5. rat des villes dit :

    tout à fait d’accord avec vous rat des champs, que voulez-vous,
    en cette époque de retour aux privilèges, où tout est permis, même pour certains de ne pas connaitre exactement leur patrimoine, et qui sans TRAVAILLER PLUS, GAGNENT ENCORE ET ENCORE TOUJOURS PLUS !!!,
    alors par mimétisme, d’autres samusent, dansent, s’étourdissent, mais les gens de peu grondent de plus en plus également, rester sourd et aveugle à toute la détresse de ceux qui n’ont plus rien que de recevoir mépris et provocation n’a jamais été de bon augure.

  6. souris verte dit :

    Cette dame a toujours confondu son rôle de conseillère municipale et sa mission provisoire de présidente d’association et en haut lieu, on laisse faire, on est complice. C’est limite du conflit d’intérêt. Si elle n’était pas conseillère, bénéficiant de protections et de subventions, son association serait dans les choux. Une association loi 1901 n’a rien à voir et se doit d’être TOTALEMENT INDEPENDANTE des pouvoirs en place, indépendante et apolitique. Mais ça arrange aussi électoralement certains élus de la laisser confondre les deux rôles. Un président(te) d’association n’a pas à faire l’éloge, la publicité, en public, dans un magasin, d’un élu fusse-t-il le premier magistrat. On n’est pas en période électorale.
    Rat des champs et Rat des villes ont raison.
    Sahra, battez vous, s’il le faut, manifestez en masse demain dimanche devant la salle Rustic (ils n’ont même pas été fichu d’annoncer la bonne date sur le 7/7, ils ont indiqué le 12 au lieu du 16) et s’il le faut devant la mairie et l’OPHLM ces jours prochains.
    Montrer que les petits, les sans noms, les faibles, les fragiles grondent et refusent le mépris dont ils sont victimes. Je suis sûr qu’il y aura du monde derrière vous. Il faut que l’on finisse par comprendre qu’il y a des priorités qui sont prioritaires et que ces provocations déplacées par ces temps difficiles doivent cesser.
    Vivement les élections à L’OPHLM pour qu’une association représente vraiment les locataires et des élections tout court pour que chacun puisse exprimer son raz le bol de tous ces privilèges accordés à un petit nombre au détriment de toute une communauté.
    Un conseil municipal n’est-il pas prévu ces jours-ci ?

  7. anonyme dit :

    bonjour

    et oui malheureusement les expulsions continuent et vont très certainement se poursuivre vu le chiffre que vous nous annoncez. A chaque fois va se poser la question du relogement et qui est de plus en plus difficile dans le coin.Certes les services sociaux ont pu trouver une solution pour les familles dont vous nous avez parlé mais qui ne peut être que transitoire ( hotel )alors que va t il se passer pour les autres familles ? de plus que le 115 ( n° d’appel pour les personnes sans domicile ) n’ a semble t il plus de finance ( et on est qu’en septembre ) et ne prend plus apparement de nouvelles situations sf dans certains cas de figure bien définis.
    je ne peux que conseiller à ces familles en risque d’expulsion de se mettre rapidement en contact avec la maison des solidarités à montereau pour anticiper et essayer de trouver des solutions à leur difficulté

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !