Le mythe du bon chauffage (2)

http://nsm04.casimages.com/img/2010/10/04/101004064024390116868216.pnge vous ai montré hier que la société ERIVA, créée de toute pièce à Montereau le 1er janvier 2009 avait succédé à DALKIA, la filiale de VEOLIA, en matière de production de chauffage à Montereau.

Dans le cahier des charges de l’appel d’offres, il avait été précisé qu’une nouvelle source d’énergie devait remplacer la gaz, qui brûle actuellement à la chaufferie de Surville.

Il ne fallait pas compter sur la géothermie, comme à Melun, on se rabattit donc sur le combustible bois.

Dans sa proposition, ERIVA s’était engagée à ce que le 1er octobre 2010, le changement de mode de production de chauffage au bois soit opérationnel.

Pourtant, à ce jour, rien n’est fait. La chaufferie va encore fonctionner cet automne et cet hiver au gaz.

Pourquoi tout ce retard ?

Pourquoi a-t-il fallu attendre le 1er avril 2010 pour que soit publiée en Préfecture une demande d’enquête publique ?

http://www.seine-et-marne.pref.gouv.fr/sections/recueil_des_actes_ad/recueils_2010/1er_semestre/recueil_des_actes_ad8218/downloadFile/attachedFile/RAA_n13_bis_du_01_avril_2010_18_pages.pdf?nocache=1270127210.12

http://nsm04.casimages.com/img/2010/10/03/101003090710390116859452.png

———-

Alors, me direz-vous, c’est habituel à Montereau… Les « grands chantiers » ont toujours du retard à l’allumage, si vous m’autorisez cette métaphore de chauffagiste.

Mais une nouvelle fois, qui va être pénalisé par ce retard ?

Ce sont les locataires de l’OPHLM. Ceux qui restent, tout du moins…

Je m’explique.

Un particulier chauffé au gaz paye ce gaz avec une TVA de 5,5 %.

Une société de production de chauffage paye son gaz avec une TVA à 19,6 %.

A Montereau, la facture très élevée en matière de chauffage des locataires s’explique donc en grande partie par cette différence de plus de 14 % supplémentaires de TVA qui « retombe » sur les locataires.

Or, depuis 2006, les professionnels des réseaux urbains de chaleur renouvelable, comme le chauffage au bois, ont réussi à obtenir une baisse de TVA à 5,5 %, s’alignant sur celle des particuliers.

http://www.univers-nature.com/images/accueil/logo-terre.jpg

http://www.univers-nature.com/inf/inf_actualite1.cgi?id=2314

Chaque mois de retard concernant la transformation de la chaufferie survilloise signifiera par conséquent des économies en moins pour les ménages monterelais. 

Alors que la chaufferie au bois devrait être en fonction depuis quelques jours, le conseil municipal monterelais vient seulement de procéder le 27 septembre dernier à un vote pour demander des subventions quant à sa création…

http://nsm04.casimages.com/img/2010/10/03/101003051500390116862017.jpg
—————-


 

 

 


12 commentaires

  1. Jacques dit :

    Avec une société qui appartient aux géeants GDF SUEZ et A2A, on a besoin de subventions pour changer le mode de chauffage ?
    Ce n’est pas le délégataire qui doit se débrouiller pour changer ça ? Ce n’était pas dans le cahier des charges ?
    Il faut que ce soit la mairie qui mettre la main au porte-monnaie avec des subventions reçues ?

  2. Quetzalcoatl dit :

    Excellentes questions Jacques.
    Vous allez voir que des subventions venant de l’état ou d’une collectivité territoriale vont permettre à deux énormes boîtes de transformer leur système.

  3. ciboulette dit :

    C’est beau la libéralisation qui mène à la privatisation, vous ne trouvez pas ? tout absolument tout augmmente, mais en dernier qui paie ? pas d’impôt ? mais des taxes. stabilité (?) de la part de la ville pour les impôts locaux, mais montant important prélevé pour la communauté de commune, révision des bases, des taux etc…
    Et, dans le cas évoqué, le jour où, nous serons confrontés à la déforestation ? ce n’est pas pour demain ? gouverner c’est aussi prévoir, mais on détricotte tout en légiférant à tour de bras pour tout dérèglementer et tout se permettre
    Les collectivités locales surtout avec l’ETAT qui bloque ses dotations en transferrant de plus en plus de charges sur elles sont déjà asphyxiées, endettées au delà du possible pour certaines tout comme l’Etat.Belle gouvernance en effet.
    Le peuple grogne et ronge son frein, jusqu’à quand ?

  4. Michele Dessler dit :

    Opacité, opacité, encore et toujours de l’opacité !

  5. Anonyme dit :

    si j’ai tout compris, les locataires pourraient pas demander à ce qu’on leur rembourse cette différence de TVA ?
    après tout, ils sont droit en tant que particulier à une TVA à 5,5 % ?

  6. liz dit :

    Ciboulette. La déforestation n’est pas à l’ordre du jour. Si, et je n’ose penser le contraire, la chaudière est performante, le rendement sera très bon. Les forêts européennes, très bien gérées ne pose aucun problème. Par contre, si les granulés sont achetés hors EU, le risque de braconnage est important. Je vous invite à consulter le site de WWF sur ce sujet(http://www.wwf.fr/s-informer/campagnes/je-dis-non-au-bois-illegal), à prendre ne compte lorsque l’on choisi son choix.
    Pour le reste, c’est juste dans la continuité de toute la politique de Jego.

  7. Kinouchette dit :

    Que tout cela semble compliqué.
    Au bout du compte, comme d’habitude, c’est le lampiste donc le locataire qui paie les pots cassés.
    A quoi donc ont servi les rappels de charges de chauffage des deux années précédentes ? Pourquoi ces « énormes » rappels – 40 euros par mois sur six mois deux années consécutives ? Cela correspondrait-il au changement de founisseur ?
    Il faudrait peut-être aussi faire en sorte de rénover les appartements qui n’ont subi aucune réhabilitation, pas de volets, pas de double vitrage, aucune isolation des murs. A ce jour, rien n’est prévu pour ces laissés derrière la porte de la réhabilitation, les locataires des appartement « rénovés » paient quand même la note de ceux pour qui rien n’est prévu..
    Je partage l’inquiètude de Ciboulette, si en France, on ne craint pas une déforestation massive, hors communauté européenne par contre ! On voit ce que ces déforestations provoquent dans certains pays : faune, flore, populations délocalisées, sans compter les inondations qui emportent tout sur leur passage.(Amérique du Sud) – changement climatique.
    D’autres énergies pourraient entrer en fonction : solaire par exemple, prévisions oubliées lors de la réhabilitation. Après tout, gouverner, c’est prévoir.
    Il est vrai que dans notre bonne ville, la biodiversité est en bonnes mains (dites merci à Mr Jégo), surtout pas dans les mains d’une personne formée et motivée !!!! C’est plus facile de courrir après les chats que de potasser les dossiers sur la biodiversité.

  8. ciboulette dit :

    d’accord liz,j’ai connu le bois(on allait à plusieurs gamines ramassé les écorces dans les menuiseries de Montereau pour faire un seul feu dans la journée c’tait la guerre)les poêles à bois à charbon à pétrole à gaz en bouteille,à fuel, les radiateurs électriques,à bain d’huile puis le chauffage central collectif alimenté selon les « critères du temps », la chaudière individuelle au gaz… selon les époques on encourage une énergie en vatant ses mérites du moment.
    Aujourd’hui il faut trouver des énergies alternatives au nucléaire car nous avons encore besoin d’électricité.
    Le bois il faut le couper, l’acheminer, le façonner, le transporter pour l’utiliser, il n’est pas inépuisable, et ne peut pas être la seule énergie.
    Il faut

1 2

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !