Archive pour 25 octobre, 2010

Jégo mange !

http://nsm02.casimages.com/img/2009/08/26/090826075216390114325448.jpge vous l’avais annoncé samedi dernier, les responsables départementaux de la FSU, la Fédération Syndicale Unitaire enseignante, avaient sollicité un entretien auprès de notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-UMP-PR-346-544.

Cette demande de rendez-vous s’inscrivait dans le cadre d’une volonté de rencontrer l’ensemble des parlementaires de la Seine-et-Marne afin de leur rappeler, je cite, « la situation catastrophique » de l’école publique dans notre département, que ce soit en terme de moyens (manque de personnels (enseignants, médecins scolaires, infirmières), de réforme de la formation (des jeunes enseignants se retrouvent devant des classes sans avoir reçu la moindre formation), ou encore de classes surchargées).

Après avoir rencontré MM Julia et Copé, c’était donc au tour de notre édilanous.

Dès 13h30, une délégation d’enseignants était venue devant les grilles de la mairie de Montereau, transformée en village de l’horreur, car notre chef-lieu de canton doit être l’une des dernières villes à fêter Halloween…

http://nsm04.casimages.com/img/2010/10/24/101024102655390116980736.jpg

——
Le rendez-vous ayant été fixé par Yves Jégo lui-même à 14 heures, les responsables syndicaux entrèrent dans la cour.

Las !

On leur dit d’attendre au motif que notre DMCR-UMP-PR-346-544 était en train… de déjeuner !

Si si, c’est comme je vous dis…

Il fallut attendre que le jégoïste repas fût enfin terminé pour que les délégués de la FSU puissent avoir enfin l’honneur de le rencontrer, à 14h15 !

On verra par là que l’exactitude n’est plus la politesse des rois, même quand ceux-ci mangent…

A-t-on déjà vu, même dans un ministère, un élu faire attendre des syndicalistes quand le rendez-vous est fixé ?

Et surtout pour cette raison !

A 14h15, donc, on fit entrer les délégués syndicaux, auxquels s’était joint un représentant de la FCPE, la Fédération des Conseils de Parents d’Elèves.

Dix minutes après, ces mêmes délégués syndicaux qui n’avaient jamais pratiqué le « dialogue » avec Yves Jégo ressortaient, avec des mines totalement effarées !

Ce qui venait de se passer était encore pour eux une situation inédite…

Si MM Julia et Copé, bien que ne partageant pas les positions et les analyses syndicales, (M. Julia considérait les écoles maternelles comme des garderies, M. Copé relativise totalement les difficultés auxquelles est confrontée l’Ecole), eux s’étaient montrés courtois, respectueux, à l’écoute des problèmes évoqués.

Il en fut tout autrement à Montereau.

Yves Jégo lui, refusa de prendre en considération les chiffres avancés par la FSU puisqu’il avait préparé les siens propres, évidemment bien différents de la réalité.

Autre contre-vérité de sa part : il avança que l’école française était l’Ecole européenne qui avait le plus de moyens à sa disposition, ce qui est complètement faux, notamment en ce qui concerne l’école élémentaire.

Voici les derniers chiffres parus émanant du Ministère de l’Education Nationale, et ce, avant d’autres coupes budgétaires…

http://www.education.gouv.fr/cid11/le-cout-d-une-scolarite.html#comparaisons-internationales

http://nsm04.casimages.com/img/2010/10/24/101024120010390116981154.png

——–

A partir de ce moment, il ne fut plus question d’un quelconque dialogue. Seule compta la jégoïste parole.

Qu’on mette devant les élèves des jeunes profs SANS AUCUNE FORMATION, que la pénurie de remplaçants empêche la réussite scolaire des élèves, notre DMCR-UMP-PR-346-544 n’en avait apparemment cure !

Argument suprême : lui travaillait, alors que ces représentants syndicaux étaient en vacances ou absents pour maladie.

Autre jégotterie : lui avait une légitimité, puisque lui était élu ! (Le fait que les représentants syndicaux étaient eux-aussi élus par leurs pairs, ce fait-là ne devait pas compter à ses yeux…)

Et sur ce, il mit fin à la rencontre, sans autre forme de procès, allant jusqu’à les pousser jusqu’à la porte de sortie !

Bien entendu, les enseignants non-monterelais restés devant les grilles, et prenant connaissance du déroulement de la séance, se montrèrent très choqués par ce manque de respect de la part d’un élu du peuple.

Pour nous autres, « autochtones » présents devant la grille, non seulement nous, nous étions également choqués, mais nous, nous étions habitués…

http://nsm04.casimages.com/img/2010/10/24/101024103058390116980737.jpg

———

 

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !