Archive pour novembre, 2010

A suivre…

http://nsm04.casimages.com/img/2010/11/20/101120093137390117148598.pnghttp://nsm04.casimages.com/img/2010/11/20/101120093137390117148597.png

Fermé – provisoirement – pour cause de réparation du tenancier…

Profitez-en pour réviser !

http://nsm04.casimages.com/img/2010/11/20/101120093211390117148600.jpg

———————————–

Celui qui répond à toutes les questions ?

http://nsm02.casimages.com/img/2009/08/25/090825051718390114317729.jpge ne saurais trop vous conseiller, si vous avez manqué ce grand moment de direct, que d’écouter ou de visionner l’interview d’hier par Jean-Michel Aphatie de notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-désormais-Avocat-UMP-PR-346-544.

C’est ici :

http://static.rtl.fr/www-2010/img/logo.gif

http://www.rtl.fr/actualites/article/yves-jego-un-candidat-du-parti-radical-a-la-presidentielle-a-voir-apres-2012-7637451299

Le contenu n’a que très peu d’intérêt, en raison d’une langue d’un bois plus que massif…

C’est la fin qui vaut son pesant de cacahuètes.

Aphatie désannonce sa séquence, à 7 minutes et 52 secondes…

Jean-Michel Aphatie : Yves Jégo, qui répond à toutes les questions… Moi, je n’ai pas compris toutes les réponses, mais il répond à toutes les questions…

Vincent Parizot : Oui, en ce moment, moi j’ai l’impression qu’il faut un petit peu un décodeur…

Yves Jégo : Vous, vous n’avez pas compris, mais ceux qui nous ont écoutés ont compris un certain nombre de choses, et vous voulez me faire dire un certain nombre de choses qui vous intéressent et qui vous passionnent…

—–

Nous, nous aurons bien compris en tout cas quelle est la vision du journalisme pour notre édilanous…

Comment ! Il y aurait donc en France des journalistes qui voudraient savoir des choses qui les intéressent et qui les passionnent ?

—-

Sur ce, je ne vous donne pas rendez-vous demain…

En raison d’une intervention chirurgicale, votre serviteur est contraint de fermer provisoirement ce blog.

Nous nous retrouverons donc plus tard, profitez-en pour relire les archives.

Pour réviser, en quelque sorte.

A bientôt !

——————————————————————

 

 

Montereau au banc déchets…

http://nsm01.casimages.com/img/2009/06/02/090602042055390113791652.jpgans le dernier numéro de la République de Seine-et-Marne, concernant les deux subventions de son incinérateur non-réclamées à tant par ses soins, notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-désormais-Avocat-UMP-PR-346-544 n’a pas tenu à « entrer dans la polémique avant d’avoir rencontré le Président du Conseil général.« 

En revanche, plus que jamais, il n’hésite pas à vanter son tout beau et bientôt tout nouveau jouet, « une usine de traitement qui sera certainement l’une des plus écologiques de France, puisqu’elle produira de l’électricité et alimentera un réseau de chaleur.« 

Bien entendu, ce raisonnement, cette relation de cause à effet, le « c’est écologique parce que ça va produire de l’électricité et de la chaleur » tout ceci est pour le moins étonnant…

Plus il y aura de déchets, plus on va brûler, et mieux ce sera ?

C’est ça, une politique écologiquement responsable, c’est ceci que prône la loi dite « Grenelle de l’environnement » ?

Je pense moi, que ce texte d’un certain Jean-Louis Borloo, ex-futur-premier ministre, ce texte dit exactement le contraire !

Il faut incinérer de moins en moins, il faut trier de plus en plus, et surtout, surtout, il faut de moins en moins produire de déchets :

C’est ici :

http://nsm04.casimages.com/img/2010/11/17/101117103037390117132692.png

http://www.legrenelle-environnement.fr/spip.php?rubrique14
http://nsm04.casimages.com/img/2010/11/17/101117102906390117132686.png

http://nsm04.casimages.com/img/2010/11/17/101117102639390117132670.png

——

Prévention à la source des déchets, mettre en place une gestion durable des déchets, extension de la responsabilité élargie des producteurs…

Tout ceci, à l’opposé de l’incinération, figure dans la loi de M. Borloo que connaît pourtant bien notre édilanous…

Nous, notre incinérateur va devoir brûler le plus possible pour être rentabilisé.

J’ai demandé à Henri Auclair, Conseiller municipal d’opposition son avis éclairé quant à cette installation. Voici ce qu’il m’a confié :

« La nouvelle usine incinération de Montereau pourra traiter 72.000 tonnes par an de déchets (avec extension possible à 110.000 t/an ), soit trois fois plus que l’actuel incinérateur.

Grosso modo, la nouvelle unité permettra d’incinérer les déchets produits par 150.000 habitants soit un peu plus de 10% de la population du département, sachant que la production de déchets à incinérer baisse régulièrement du fait du tri sélectif.

A très court terme, si l’usine doit-être rentable et fonctionner de manière optimale, ce seront 200 000 habitants qui verront leurs déchets incinérés à montereau.

Ce qui signifie que progressivement le rayon de ramassage des ordures ménagères va s’agrandir avec des coûts de collecte et une pollution également en augmentation.

Il est clair que la renommée de notre ville sera celle des villes poubelles comme Vitry/Seine par exemple ! »

——

Que du bonheur, non ?

Plus de déchets à brûler, les nôtres, ceux venus d’ailleurs, ceux d’entreprises qui viendront incinérer les leurs, plus de camions, etc, etc…

Enfin, je voudrais vous rappeler la position du CNIID, le Centre National d’Information Indépendante sur les Déchets, avec un article paru en avril 2009 et qui remet bien les choses dans le contexte, comme on dit maintenant…

Un article intitulé « La valorisation du gaspillage énergétique ».

.
http://www.cniid.org/

.
http://nsm04.casimages.com/img/2010/11/17/101117110517390117132943.png

.
http://www.cniid.org/index.php?option=com_content&view=article&id=34&Itemid=23

.
http://nsm04.casimages.com/img/2010/11/17/101117105122390117132788.jpg

——–

Nous, à Montereau, une nouvelle fois, nous allons à contre courant de ce qui serait souhaitable…

Encore mieux : le Vice-président du Parti radical Jégo fait à peu près le contraire de ce qu’avait défini le Grenelle de l’Environnement conçu par le Président du même parti, un certain M. Borloo…

C’est magnifique, non ?

——————-

 

L’illusion comme Yves

http://nsm01.casimages.com/img/2009/01/23/090123025418390113041679.jpgous, je ne sais pas, mais moi, si.

Cette nouvelle non-nomination au gouvernement, ce téléphone qui une nouvelle fois reste muet, cet appel de l’Elysée qui n’arrive pas, voulez-vous que je vous dise, moi, ça m’a ému.

Si si ! Parfaitement !

Comment ne pas se mettre à la place de notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-désormais-Avocat-UMP-PR-346-544 ?

Comment ne pas ressentir de la frustration devant cette nouvelle tragédie…

Hein, je vous le demande un peu…

La tragédie qui ici, vous commencez à le savoir, ne saurait donner le meilleur d’elle-même qu’en alexandrins…

———-

Ô vous, nymphes champêtres, ô vous, gentils bergers,

Entendez-vous la plainte, sourdre dans les vergers ?

Ce Cléon, cet Achille, ah comme il est blessé !

Cette fois encore le poste sous son nez est passé !

Mais suis-je donc maudit ? Ah ! Quel destin sinistre !

Qu’ai-je fait aux Dieux ? Quand serai-je ministre ?

Je ne veux pas la lune, ni du laurier les feuilles…

Mais b……..l de m…….e, un petit portefeuille !

Ce fut ce lundi soir, de Mont’reau à Kourou

Qu’on entendit vraiment mon ire et mon courroux !

Quelle fatalité sur ma tête s’abat ?

Quels démons organisent cet odieux sabbat ?

Cette fois-ci pourtant, j’avais tout préparé.

Magies blanches et noires, tout allait opérer.

Oui, j’avais consulté trente-huit marabouts,

De ce triste Fillon, je viendrais à bout.

Poupées  à son image, d’aiguilles j’avais piqué…

Ils m’avaient assuré qu’j'allais bien le niquer !

Comme beau sacrifice, c’est même un peu retors,

J’avais pourtant prévu d’immoler Michelle Torr…

Devenu avocat, j’étais prêt au grand saut,

J’aurais pu assurer, être garde des sceaux.

J’aurais rendu justice, sans la moindre des gênes,

Non pas tout comme un gland, mais bien sous un chêne.

Une nouvelle fois, on m’a la branche scié,

A la place de MAM, voici Michel Mercier.

J’avais d’abord compris, avec ce nom comique,

Qu’on avait appelé celle qui joua Angélique !

Malgré tous mes efforts, aucun poste au Logement.

C’est quand même rageant, avouez honnêt’ment !

Dans toutes les cités, et que j’pousse ma gueulante,

J’aurais fait installer au moins cent affolantes !

De cette déception, conséquence piteuse :

Annulons petits fours, canapés et roteuses…

En tout cas, c’est certain, j’dois doper son moral,

A mon ami Jean-Louis, mon champion radical.

C’est pourquoi, à présent, pour boire, j’arrête l’eau.

J’inaugure à Mont’reau le quartier des Borloo !

———————–

Que la suite des événements vous soit propice et néanmoins faste.

Votre dévoué HOU.

——————————————–

La MEF est dite ?

http://nsm03.casimages.com/img/2010/02/26/100226081409390115519732.jpges 19, 20 et 21 juillet dernier, je vous avais proposé une plongée assez édifiante dans la MEF, la Maison de l’Emploi et de la Formation du Sud-Seine-et-Marne.

C’était ici :

http://yvespoey.unblog.fr/2010/07/19/montereau-vaut-bien-une-mef-premiere-partie/

http://yvespoey.unblog.fr/2010/07/20/montereau-vaut-bien-une-mef-deuxieme-partie/

http://yvespoey.unblog.fr/2010/07/21/montereau-vaut-bien-une-mef-troisieme-partie/

http://nsm03.casimages.com/img/2010/07/18/100718064017390116423783.jpg

La MEF, 7 rue du Calvaire, à Montereau

——————————–
Déficit impressionnant, coût incroyable de cet organisme (la moitié des subventions passait dans les frais de personnel administratif de la MEF, avec un salaire pour le moins confortable de son directeur), je vous avais raconté tout ceci, sans qu’à ce jour aucun démenti, à ma connaissance, n’ait été émis.

La Maison de l’Emploi et de la Formation du Sud a été créée le 22 décembre 2006. Deux Communautés de communes avaient présidé à sa naissance : notre CC2F, notre Communauté de Communes du fleuve et de la rivière, ainsi que la Communauté de Communes Moret-Seine-et-Loing.

Or, un événement important s’est produit récemment.

Le 6 septembre dernier, le bureau communautaire de la CC Moret-Seine-et-Loing s’est dit favorable à son retrait de la MEF sud 77 !

Après trois ans de fonctionnement.

Le 20 septembre suivant, le Conseil communautaire de la CC Moret-Seine-et-Loing  présentait donc un bilan très chiffré et très argumenté, afin de se prononcer sur l’avis de son bureau.

Avec dans un premier temps quatre chapitres où sont démontrés « impitoyablement » des dysfonctionnements et des preuves de l’inefficacité de la structure.

Les documents suivants sont issus du procès verbal du conseil communautaire de la CC Moret-Seine-et-Loing en date du 20 septembre dernier.

http://nsm04.casimages.com/img/2010/11/14/101114113304390117112659.jpg

—–

http://nsm04.casimages.com/img/2010/11/14/101114113305390117112660.jpg

—–

http://nsm04.casimages.com/img/2010/11/14/101114113305390117112661.jpg

http://nsm04.casimages.com/img/2010/11/14/101114113305390117112662.jpg

—–

http://nsm04.casimages.com/img/2010/11/14/101114113305390117112663.jpg

—–

On aura donc compris une chose : ailleurs qu’à la CC2F présidée par notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-désormais-Avocat-UMP-PR-346-544, ailleurs donc, on n’a pas eu peur de déplaire, on n’a pas tergiversé, en dix mots comme en cent on a su dire les choses qui n’allaient pas !

D’autre part, de graves questions sont soulevées, concernant les propositions avancées par la MEF pour les trois prochaines années :

http://nsm04.casimages.com/img/2010/11/14/101114115642390117112809.jpg

http://nsm04.casimages.com/img/2010/11/14/101114115642390117112810.jpg

http://nsm04.casimages.com/img/2010/11/14/101114115642390117112811.jpg

——-

Alors inévitablement, ce qui devait arriver arriva.

Les conseillers de la CC Moret-sur-Loing durent choisir une option parmi les deux présentées ci-dessous :

http://nsm04.casimages.com/img/2010/11/14/101114120858390117112885.jpg

http://nsm04.casimages.com/img/2010/11/14/101114121105390117112904.jpg

http://nsm04.casimages.com/img/2010/11/14/101114121523390117112935.jpg

——–

Ce dernier point me semble très important : il réaffirme qu’un dispositif existe déjà, je veux parler de Pôle Emploi et rejoint ce que j’écrivais en juillet dernier :  

La Machine tournerait-elle sur et pour elle-même ?

Cet argent ne serait-il pas mieux utilisé par les agences Pôle-Emploi dont les conseillers ont un réel savoir-faire en la matière ?

J’ai l’impression une nouvelle fois qu’en France, sous la sarkozye de moins en moins flamboyante, au lieu de doter le Service public de moyens conséquents, alors qu’on en exige de plus en plus des résultats tangibles (ce qui somme toute assez normal), on crée ce genre de structures, à grands renfort de communication, afin de doubler le service public en question.

Et avec quels résultats ? A aucun moment, sur le site, sur une éventuelle communication écrite, à aucun moment ne sont donnés des résultats tangibles quant à l’efficacité de cet organisme.

—-

Ce qui devait arriver arriva, à une grande majorité (unanimité moins trois voix), la CC Moret-Seine-et-Loing décida de se séparer de la Maison de l’Emploi et de la Formation du Sud-Seine-et-Marne, la structure voulue par Yves Jégo, une structure pourtant fort médiatisée ces temps-ci dans la presse locale !

Seule, notre CC2F (par le biais du porte-monnaie des contribuables) continuera de financer localement ce dispositif que nos voisins ont trouvé à juste titre inapproprié et inutile !

——————————— 

Ca a failli !

http://nsm03.casimages.com/img/2010/03/06/100306082544390115572484.jpglea jacta est !

Alors, c’est donc fait !

Le ministériel et tant désiré maroquin est donc devenu inaccessible pendant un sacré bon bout de temps pour notre Député-Maire-encore-Conseiller-Régional-désormais-Avocat-UMP-PR-346-544.

Pffff ! Quand même, comme dirait Calimero, c’est ‘rop inzuste ! Ah ! Tous ces efforts déployés en vain…

A quoi aura servi cette adhésion jégoïste au Parti Radical, voulant s’inscrire dans l’ouverture alors à la mode ? (L’UMP n’a plus la cote, je vais voir un peu ailleurs, j’aurai peut-être un peu plus de chances de me faire remarquer…)

A quoi donc aura servi tout ce long et sinueux parcours ? Après avoir été Chiraquien au RPR, Dupont-Aignantiste à Debout la République, Sarkozyste à l’UMP, voici que le boorloïsme au PR ne paie pas non plus…

A quoi auront servi tous les concerts de louanges décernées à qui mieux-mieux ici et là ?

A quoi auront servi toutes ces tournées des fédérations radicales, provoquant parfois le scepticisme des militants locaux ?

A quoi auront servi toutes les manoeuvres réalisées jusqu’à ces derniers jours ?

A quoi aura servi l’acceptation de cette glorieuse mission, que dis-je cette mission, cette croisade, oui, du « Made in France » proposée par notre Vaillant Prince au nouvel et même ex-premier ministre ?

A quoi aura servi l’invitation faite à Alliot-Marie, il y a quelques semaines, à Misy-sur-Yonne ?

A quoi aura servi cette récente provocation concernant le travail des professeurs à l’école ?

A quoi aura servi une dernière tournée des médias, en l’occurence sur RMC et Canal + mercredi dernier ?

Vous avouerez qu’il y a tout de même de quoi être dégoûté de se donner du mal, et de vouloir se mettre en avant coûte que coûte !

Je vous l’ai souvent répété, on disait jusqu’à présent Yves Jégo spécialiste de la mise sur le bon cheval…

On s’aperçoit, en ce début de semaine, que dans l’immédiat, le cheval « Borloo » est retourné dans son écurie, non sans s’être cabré et avoir rué un peu. Pour la forme ?

Il faut se rendre à l’évidence : la mise sur l’ex-avocat de Bernard Tapie n’a pas produit les résultats escomptés…

Alors évidemment, se pose une question : Yves Jégo va-t-il devenir soudain villepiniste ?

Va-t-on le voir prendre des postures pseudo-gaulliennes très à la mode ? Yves vous a compriiiiiiiiiiiiis !

En tout cas, les réactions jégoïstes de la soirée de dimanche dernier furent assez significatives…

A 19h46, l’AFP rapportait les paroles de notre DMCRA-UMP-PR-346-544…

Y croyait-il encore un peu, au cas où ?

14/11/2010 19:46:11

« Il ne s’agit pas de mettre à mal la majorité présidentielle dont le candidat naturel est le président« , a précisé en relativisant le radical Yves Jégo .

« Il s’agit de se situer sur le terrain des idées et de préparer une organisation parce qu’après 2012, quoi qu’il arrive, le paysage de la droite sera différent. A ce moment-là, se justifiera pleinement une structure politique autonome« 

Mais à 22h43, les propos de notre édilanous se firent plus virulents, nous montrant qu’il avait bien compris que tout était perdu…

4/11/2010 22:43:45

Le député UMP Yves Jégo a fortement regretté l’absence de membres du Parti radical de M. Borloo, dont il est le vice-président, avançant même le terme de « faute politique« .

(Vous aurez noté que dans la bouche de notre édilanous, ce n’est même pas une erreur, c’est une faute !)

Quoi qu’il en soit, l’une des réactions les plus drôles quant à l’absence jégoïste du nouveau gouvernement aura été émise hier par M. Cyril Comte, ci-devant Président du Medef Martinique.

(Ai-je besoin de vous préciser que pourtant, entre les points de vue du MEDEF et les miens, il y a comme qui dirait tout un monde…)

Voici donc ce que M. Comte twittait et déclarait sur sa page Facebook dès la révélation de la composition du nouveau gouvernement et à l’annonce de la déception de notre DMCRA-UMP-PR-346-544 : « Yves Jégo, ancien SE à l’Outre-Mer, déçu du nouveau gouvernement. Désolé, mais c’est plutôt bon signe.« 

Ah !  Qu’en termes voilés ces choses-là sont mises !

—————-

 

SITCOME : SITuation sous COntrôle Monétaire et Economique !

http://nsm04.casimages.com/img/2010/11/14/101114060556390117115708.pngh ! Le Sitcome ! Ah !  Notre fameux Syndicat des Transports collectifs de Montereau et des Environs, présidé par Jean-Marie Albouy !

SITCOME : SITuation sous COntrôle Monétaire et Economique ! dans Vie locale 090318093106390113332632

Le lecteur flambergien doué d’une mémoire ne remontant pourtant pas jusqu’à feu le très regretté Mathusalem, ce lecteur-là se souviendra qu’il y a quelques mois de cela, d’importantes turbulences étaient venues dérégler la belle mécanique du premier-adjoint au Maire de Montereau.

C’était ici :

http://yvespoey.unblog.fr/2010/03/12/le-retour-dans-nos-contrees-de-la-chambre-regionale-des-comptes/

Jean-Marie Albouy avait dû revoir sa copie, le budget qu’il avait présenté ayant été retoqué par un vote secret des délégués présents ce soir-là.

Sous la menace de voir la Chambre régionale des Comptes préparer à sa place le budget, le président du SITCOME accepta de dégraisser copieusement son budget : 

http://yvespoey.unblog.fr/2010/04/14/des-e-co-no-mies-on-vous-dit/

Si je vous remémore toutes ces péripéties, c’est que mercredi soir dernier, les délégués des différentes communes siégeant au SITCOME se réunissaient salle des mariages, afin d’examiner le budget supplémentaire.

On allait pouvoir vérifier si Jean Marie Albouy avait bien retenu la leçon de rigueur budgétaire qui lui avait été infligée en mars dernier.

Il fut tout d’abord question de faire rentrer de l’argent supplémentaire dans les caisses : Jean Marie Albouy proposa d’augmenter la redevance de passage en gare routière des bus de 0.75€ à 1€, ce que bien entendu les délégués acceptèrent.

En clair, et sans décodeur, la société Interval, propriétaire des bus qui circulent pour le SITCOME, la société INTERVAL allait devoir payer davantage.

C’est à ce moment qu’un événement assez incongru se produisit !

Ô Surprise ! Le directeur de la société Interval, présent dans la salle, se permit de prendre la parole pour dénoncer cette augmentation.

Romain Senoble, élu de Forges, demanda alors un rappel à la loi : en effet lors de réunions publiques, seuls sont habilités à prendre la parole les membres élus des assemblées. Une tierce personne ne peut le faire qu’avec l’accord du président de séance et bien souvent lors d’une interruption de séance.

Mais ce que dénonça encore plus fortement Romain Senoble, c’est le fait que le fournisseur du SITCOME soit autour de la table et se permettre d’intervenir lors d’une discussion budgétaire le concernant.

Jean Marie Albouy répondit tout penaud que cela se faisait depuis longtemps et qu’il ne voyait pas où était le problème.

On verra par là que parfois, sans certains rappels, « le règlement, c’est le réglement », cette célèbre phrase pourrait bien être dotée d’une certaine géométrie variable…

Jean Claude Martinez, élu de Saint Germain Laval et spécialiste des transports en commun, eu égard à sa carrière professionnelle, M. MARTINEZ en profita également pour dénoncer les carences en terme de management d’Interval, notamment quant à la congestion de la gare routière à certains moments de la soirée.

Nouvelle surprise : Jean Marie Albouy exhuma des cendres (vous comprendrez plus loin pourquoi) un règlement intérieur datant de 2001 précisant le fonctionnement de la gare routière et les obligations des transporteurs en précisant que peut-être Interval l’avait perdu lors de l’incendie de leur entrepôt .

José Ruiz, maire de Varennes sur Seine, voulut lui s’assurer si les économies réalisées ne l’étaient pas au détriment du service rendu.

La conséquence des interventions des délégués ce soir-là était évidente : eh bien oui, en supprimant quelques créneaux horaires peu utilisés, en demandant à Interval de faire des efforts sur ses coûts, on peut réaliser de sérieuses économies tout en gardant un service satisfaisant pour les usagers.

Romain Senoble et José Ruiz dénoncèrent également la multiplicité des sièges sociaux des différentes structures intercommunales (CC2F, SIRMOTOM, SITCOME). Ils suggérèrent que l’on pourrait peut-être regrouper toutes ces structures dans un même endroit comme par exemple le tribunal de Montereau, et ce, pour le plus grand bien être de la bourse des contribuables.

Jean Marie Albouy répondit que l’on ne pouvait quand même pas tout remettre en cause, mais mon petit doigt me dit qu’il y sera peut-être contraint, affaire à suivre donc…

Alors évidemment, et je vous reconnais bien-là, ô lecteurs désireux  de savoir ce que devient l’argent public, notre argent, vous allez me demander quelles sont les économies réalisées ce soir-là ?

Le chiffre est très significatif : 150 000€ sur un budget de 700 000€ ! Près d’un quart du budget supplémentaire !

Enfin, José Ruiz fit judicieusement remarquer que si quelques élus ne s’étaient pas révoltés, Jean Marie Albouy et le bureau auraient continué de dépenser sans compter.

Le mot de la fin revint alors à Michel Dalibon élu de Marolles sur Seine, vice-président en charge des finances, approuvant les propos du Maire de Varennes-sur-Seine quant à l’action menée par les élus frondeurs consistant à revoir à la baisse le budget : « Tout à Fait ! »

—————————————————-

Rumeurs très « public »…

Avant-Post

.

And the winners are :

- Alain Juppé, ministre d’Etat, ministre de la Défense et des Anciens Combattants

- Michèle Alliot-Marie, ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et européennes

- Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l’Ecologie, du développement durable, des transports et du logement

- Michel Mercier, garde des Sceaux, ministre de la Justice et des libertés

- Brice Hortefeux, ministre de l’Intérieur, de l’Outre-mer, des collectivités territoriales et de l’Immigration

- Christine Lagarde, ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie

- Xavier Bertrand, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé – Luc Chatel, ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative

- François Baroin, ministre du Budget, des Comptes publics, de la Fonction publique et de la Réforme de l’Etat, porte-parole du Gouvernement

- Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

- Bruno Le Maire, ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l’Aménagement du territoire

- Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la communication

- Roselyne Bachelot-Narquin, ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale

- Maurice Leroy, ministre de la Ville

- Chantal Jouanno, ministre des Sports

- Patrick Ollier, ministre auprès du Premier ministre, chargé des relations avec le Parlement

- Eric Besson, ministre auprès de la ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, chargé de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique

- Henri de Raincourt, ministre auprès de la ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et européennes, chargé de la coopération

- Philippe Richert, ministre auprès du ministre de l’Intérieur, de l’Outre-mer, des Collectivités territoriales et de l’Immigration, chargé des collectivités territoriales

- Laurent Wauquiez, ministre auprès de la ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et européennes, chargé des Affaires européennes

- Nadine Morano, ministre auprès du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé, chargée de l’apprentissage et de la formation professionnelle

- Marie-Luce Penchard, ministre auprès du ministre de l’Intérieur, de l’Outre-mer, des Collectivités territoriales et de l’Immigration, chargée de l’Outre-mer

- Pierre Lellouche, secrétaire d’Etat auprès de la ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, chargé du commerce extérieur

- Nora Berra, secrétaire d’Etat auprès du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé, chargée de la Santé

- Benoist Apparu, secrétaire d’Etat auprès de la ministre de l’Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, chargé du Logement

- Georges Tron, secrétaire d’Etat auprès du ministre du Budget, des Comptes publics, de la Fonction publique et de la réforme de l’Etat, chargé de la Fonction publique

- Marie-Anne Montchamp, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale

- Thierry Mariani, secrétaire d’Etat auprès de la ministre de l’Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, chargé des Transports

- Frédéric Lefèbvre, secrétaire d’Etat auprès de la ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, chargé du Commerce, de l’Artisanat, des Petites et moyennes entreprises, du Tourisme, des Services, des Professions libérales et de la Consommation

- Jeannette Bougrab, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative, chargée de la Jeunesse et de la Vie associative

And the loser is…

—————————————–

Rumeurs très « public »…

.
http://nsm01.casimages.com/img/2009/03/10/090310041452390113292703.jpg l ne vous aura pas échappé, ô fidèles Flambergiens d’entre les fidèles, que le pourcentage de militants et sympathisants UMP au mètre carré, lors du dernier conseil municipal, ce pourcentage-là avait connu ces temps-ci une hausse quasi-vertigineuse.

C’est pourquoi, et comment s’en étonner, la majorité des bruits qui ont couru cette semaine écoulée a concerné ce sujet.

Saurez-vous démêler une nouvelle fois le faux du faux ?

Je ne me fais pas trop d’inquiétude.

———-

Notre député-Maire-encore-Conseiller-régional-désormais-Avocat-UMP-PR-346-544 envisagerait de faire capitonner de velours rouge bien moelleux les bancs de la salle des mariages (des bancs beaux, certes, mais inconfortables), afin de faciliter l’arrivée en masse des fessiers sympathisants locaux.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Notre député-Maire-encore-Conseiller-régional-désormais-Avocat-UMP-PR-346-544 aurait proposé de faire construire une mezzanine salle des mariages, afin que ses militants et sympathisants UMP-PR pussent être accueillis dans de bonnes conditions.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Si cette mesure ne suffisait pas, notre député-Maire-encore-Conseiller-régional-désormais-Avocat-UMP-PR-346-544 aurait décidé de délocaliser le conseil municipal dans la salle des fêtes avec tous ses gradins déployés.

Rumeur, pas rumeur ?

———

Si vraiment la salle des fêtes se révélait trop petite pour accueillir tous les postérieurs de droite locaux, notre député-Maire-encore-Conseiller-régional-désormais-Avocat-UMP-PR-346-544 tiendrait conseil au stade Chalmeau.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Bon… Il y aurait bien une autre solution à laquelle aurait pensé notre député-Maire-encore-Conseiller-régional-désormais-Avocat-UMP-PR-346-544…

Et si comme pour les cinémas monterelais qui sont désormais à Varennes-sur-Seine, et si le conseil municipal monterelais se déroulait au centre commercial du Bréau, au centre Leclerc, par exemple ?

Rumeur, pas rumeur ?

—–

Notre député-Maire-encore-Conseiller-régional-désormais-Avocat-UMP-PR-346-544 ne s’interdirait pas de créer un service de ramassage en bus pour sympathisants et militants UMP-PR. Ce service serait baptisé « Conseil-Express ». Il ne desservirait toutefois pas la ville haute.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Désormais, chaque invitation jégoïste serait équipée d’une micro-puce électronique, afin de pouvoir la localiser et la tracer en permanence, de façon à remonter à la source de celle qui est arrivée jusqu’à votre serviteur.

Rumeur, pas rumeur ?

———-

Vous l’avez constaté par vous-mêmes, une nouvelle fois, il était vraiment très facile de trouver les bonnes réponses à notre petite récréation dominicale.

Bon dimanche, et à demain !

———-

L’invitation faite en mairie.

Ca vient de sortir…

http://nsm01.casimages.com/img/2009/02/07/090207110226390113115871.jpg

 http://elysee.blog.lemonde.fr/2010/11/13/sarkozy-met-fin-aux-fonctions-de-fillon/

« François Fillon doit être renommé premier ministre dimanche matin »

Avec la conséquence que l’on devine…
——————
http://nsm02.casimages.com/img/2009/08/13/090813061842390114243932.jpge vous le disais hier, on avait rarement vu autant de militants et sympathisants UMP dans la salle des mariages de la mairie de Montereau.

A tel point que les seuls et magnifiques bancs en bois ne suffirent pas à accueillir les postérieurs de la droite locale.

Il fallut rajouter des chaises y compris dans le dos de Jean-Louis Chomet, conseiller municipal d’opposition, installé à l’extrémité de la grande table.

« C’est comme au cinéma, les places sont chères« ,   fit remarquer une dame à sa voisine…

« C’est des gens qu’Yves Jégo y connaît« , fit remarquer une autre dame, « Il les trie sur le tas« … (Je vous jure que je n’invente rien…)

Mais, finalement, ces militants et ces sympathisants UMP étaient-ils venus là sponténément ?

Non.

J’en veux pour preuve la jégoïste missive que la plupart avait reçue, si j’en crois les paroles prononcées par une dame : « C’est le première fois que je viens, j’ai reçu une invitation »….

Mesdames, Messieurs, ici, sur Flamberge, on ne recule devant aucune enquête ! Cette jégoïste invitation, la voici !

http://nsm04.casimages.com/img/2010/11/11/101111090422390117094678.jpg

—–

Surtout, vous l’aurez constaté, il fallait être présent à 17h45, c’était même souligné.

Mais s’il fallait encore une preuve que cette foule était assez inhabituelle, je vous rapporterai le mini-dialogue entamé par Jean-Marie Albouy, le premier adjoint à la mairie, et une dame qui était assis juste à côté de moi :

- Jean-Marie Albouy : « Ca fait longtemps que vous n’étiez pas venue…

- La dame : « Ben, j’viens jamais ! »

On verra en tout cas par là qu’à Montereau, l’état de la démocratie locale fait que certaines personnes personnes doivent s’imaginer qu’il faut une invitation du maire dans une enveloppe siglée de l’assemblée nationale pour assister au conseil municipal…

Le conseil municipal est libre d’accès au public !

—————————————————- 

Il y avait au moins un avocat dans la salle…

http://nsm03.casimages.com/img/2010/05/15/100515093016390116033800.jpgundi dernier, événement extraordinaire à la salle des mariages de la Mairie de Montereau !

Les bancs étaient pris d’assaut par une foule des militants et sympathisants UMP des grands jours. Il fallut rajouter des chaises jusque derrière les conseillers municipaux…

Dame !  C’est que le conseil municipal se réunissait ! Il s’agissait donc de remplir les magnifiques bancs en bois afin de soutenir notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-désormais-Avocat-UMP-PR-346-544.

Je me demande même si notre édilanous ne sortit pas son Iphone au bout de 2’02 » pour immortaliser l’assistance.

Quoi qu’il en soit, cette réunion connut trois grands moments parmi tous les points de l’ordre du jour.

http://nsm04.casimages.com/img/2010/11/11/101111090958390117094686.jpg

—–
Le premier de ces temps forts vit Henri Auclair, Conseiller municipal d’opposition, s’étonner de la vente du matériel cinématographique des anciennes salles « Les trois mousquetaires ». (Enfin… je devrais écrire « une partie du matériel cinématographique », puisqu’Henri Auclair apprit à ses collègues conseillers et au public que les projecteurs n’avaient plus d’objectifs, sans que personne ne puisse préciser où ils étaient passés… Un projecteur sans objectif, reconnaissons-le, est assez ennuyeux.)

Ce fut le moyen pour le conseiller municipal d’opposition de rappeler l’engagement d’Yves Jégo de ne pas fermer les salles de cinéma monterelaises une fois le complexe du Bréau opérationnel.

Notre DMCRA-UMP-PR-346-544 ne se démonta pas : il était hors de question de risquer que les petites salles monterelaises concurrençassent les grandes salles varenoises.

Yves Jégo commença à monter sur ses grands chevaux, par exemple en entendant l’objection suivante : dorénavant, bien des monterelais, notamment habitant la Ville Haute, ne peuvent plus se rendre à pieds dans les salles obscures, en raison de la distance.

Notre édilanous se rendit-il compte qu’il était en train de s’énerver ? Henri avançait ses arguments, le ton jégoïste redescendit subitement.

Il fit voter la vente du matériel… Sans surprise…

Un autre point de l’ordre du jour vit Henri Auclair s’étonner. Il fallut voter ceci : Marché d’ « Assistance Juridique d’un Cabinet d’Avocats : Conseil et Contentieux » Modificatif à la délibération du 27 septembre 2010 n°184/2010.

Plutôt que d’inutiles périphrases, je m’en vais vous livrer tout de go le texte de son intervention.

http://nsm04.casimages.com/img/2010/11/11/101111090422390117094680.jpg

———-

Peut-être vexé, Yves Jégo ne daigna rien répondre. Reste que la somme engagée est toujours de 600.000 euros répartis sur trois ans, 200.000 par an, alors que jusqu’à présent les frais prévus pour le chapitre juridique n’excédaient pas 50.000 euros par an !…

Puis, ce fut au tour de Jean-Louis Chomet, autre Conseiller municipal d’opposition, de poser quatre questions relatives à la réforme des retraites, la réforme de la taxe professionnelle, le débat public sur le grand Paris et une interrogation : la réflexion sur l’organisation et la permanences des soins aura-t-elle des conséquences sur les services du Centre hospitalier de Montereau ?

Sans surprise, note DMCRA-UMP-PR-346-544 indiqua que trois d’entre elles ne relevaient pas des compétences du conseil municipal monterelais. (Il se lança néanmoins dans un panégyrique du gouvernement en la matière, notamment en assurant qu’ »A Montereau, la recette de la taxe professionnelle en 2009 s’établissait à 10,9 millions d’euros, et que les recettes de compensation prévues par l’Etat s’élèveraient à 12,1 millions d’euros, soit 11% de plus qu’en 2009. » Dont acte, il faudra vérifier tout ceci…)

Quant à la chirurgie de nuit, il répondit à Jean-Louis Chomet  que, je cite, « le nombre important d’actes opératoires sur la tranche horaire de 18h30 à minuit paraît incontestablement justifier le maintien de a chirurgie de nuit au CHM« .

On se sépara au bout de cinquante minutes et sept secondes…

Ah ! J’allais oublier un détail…

Et pourquoi y avait-il donc autant de militants et sympathisants UMP ce soir-là ?

Réponse demain, rubrique « Sur le vif » !

—————————————–

 

 

12

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !