Archive pour 11 avril, 2011

Le c….. entre deux chaises !

Ah ! Mais que je n’aimerais pas être à la place de notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-UMP-PR-346-544 !

Ah ! Mais que je ne l’envie pas !

Partira ? Partira pas ?

Quittera ou ne quittera pas les rangs du parti présidentiel ?

Vous le savez, Yves Jégo est l’un des nombreux vice-présidents du Parti radical, ce même parti dont le Président, Jean-Louis Borloo, vient de claquer la porte du parti associé, je veux bien entendu parler de l’UMP.

D’habitude si prompt à commenter l’actualité, notre édilanous se garde bien de nous asséner une analyse politique dont il a le secret.

Sur son blog, aucun papier relatant une quelconque prise de position, à part un article évoquant un sondage.

Et comme les médias ne se pressent plus pour l’inviter, son silence est devenu très assourdissant, même que plus assourdissant ça ferait trop !

Sur les blogs Albouyesques et Chéroniens, même silence pesant. Les adjudants se gardent bien de se risquer à une quelconque hypothèse.

Les options qui se présentent à notre DMCR-UMP-PR-346-544 sont en effet porteuses de bien des inconvénients.

1) Suivre Jean-Louis Borloo, c’est prendre le risque de se fâcher avec un certain Nicolas Sarkozy au périnée inversement proportionnel à la cote de popularité, mais c’est également risquer de se fâcher avec Jean-François Copé et Christian Jacob, les ténors umpiens de Seine-et-Marne.

Mais en même temps, c’est peut-être espérer un maroquin si notre lider minimo décidait de se passer des services de François Fillon, et rappelait Borloo à Matignon.

2) Rester à l’UMP, c’est se couper de Borloo, et ainsi se lancer dans une hypothétique bataille pour le premier tour des présidentielles mais en aucune façon pour le second tour.

Si l’avocat à la coupe de cheveux improbable et au pardessus à la Colombo se présente au premier tour, Nicolas Sarkozy est certain de ne pas figurer au second…

Sans compter que partir aux prochaines législatives avec le U, le M et le P, se serait un très casse-g…….. !

voir l'image en taille réelle
Ah ! Mais que faire ?

On se souvient qu’Yves Jégo fut en son temps chiraquien. Puis, il tenta l’aventure Dupont-Aignantiste pour devenir un Sarkozyste de la première heure

Qui suivre, qui lâcher, que devenir, qu’espérer, que redouter, que choisir, que faire ?

HELP !

Une seule choses est certaine : pour Yves Jégo, il est urgent d’attendre, de humer l’air ambiant, sans oublier de repérer dans quel sens tourne le vent…

Dans DMCR-UMP-PR-346-544, faudra-t-il que j’enlève UMP, PR, les deux, ou tout garder ?

Ma crémière vous l’affirmerait tout de go : « C’est que certains exercent un métier difficile, ma pôv dame ! »

—————–

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !