Archive pour 29 avril, 2011

Elle accuse encore !

Vous souvenez-vous de ce que je vous avais communiqué le  14 mars dernier dans le papier intitulé « Elle accuse » ?

——–
Je ne saurais trop vous conseiller, si ce n’est déjà fait, d’aller faire un petit tour sur ce lien du Monde.fr :

http://nsm01.casimages.com/img/2009/02/07/090207110226390113115871.jpg

http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/03/14/la-directrice-de-l-office-hlm-de-la-ville-d-yves-jego-licenciee-apres-son-cancer_1487653_3224.html#xtor=RSS-3208

Des langues se délieraient-elles ?

——–

Notre édilanous avait usé de son droit de réponse pour jurer ses grands dieux que Mme BREVAN, puisqu’il s’agit d’elle, avait travesti la réalité et que tout ceci était arrivé fort opportunément lors de la fin de la campagne électorale des cantonales. 

Hélas pour lui, l’ancienne Directrice de l’OPHLM Confluence-Habitat vient d’en remettre une couche, dans le Parisien de samedi dernier !

Voici ce qu’elle déclarait à Pascal Villebeuf :

Pour Mme BREVAN, Yves JEGO « inverse singulièrement la chronologie des faits. Je travaille pour l’Office depuis 2002, c’est une structure au sein de laquelle j’ai été régulièrement promue, avant d’être finalement nommée directeur général en mars 2008. Mes qualités professionnelles étaient reconnues sans réserve.

Le rapport de la MIILOS porte sur la gestion globale de l’office pour les années 2004 à 2008.

Or, je n’ai vraiment dirigé cet organisme que dans un laps de temps réduit, ayant été mise en congé grave maladie en raison de mon cancer en juillet 2009.

Les conditions douloureuses de mon retour au travail en septembre 2010 ont conduit l’inspection du travail à effectuer un signalement auprès du parquet de Fontainebleau en décembre 2010.

Puis, j’ai déposé plainte pour harcèlement moral et discrimination le 1er février 2011.

Ce n’est que plusieurs semaines après mon dépôt de plainte, le 18 mars 2011, que j’ai effectivement été entendue par les services de police, lesquels m’ont appris l’existence d’une enquête relative au rapport de la MIILOS. Il s’agissait d’une simple audition.

Mon choix de porter plainte pour harcèlement ne relève ni d’une contre-attaque, ni d’une manoeuvre. Il est mû par la volonté de faire respecter mes droits et ma personne. »

On ne saurait être plus clair !

————————————

 

 

 

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !