Encore une fois : rideau !

Ah ! Le dynamisme économique du centre-ville de Montereau !

Une nouvelle fois, je vous publie la photo de commerces qui ont dû fermer leurs portes…

Un magasin de vêtements place du Colonel Fabien :

http://nsm05.casimages.com/img/2011/05/27/110527062157390118226084.jpg

-

Un fleuriste, rue du Dr Arthur-Petit :

http://nsm05.casimages.com/img/2011/05/27/110527062141390118226080.jpg

——

Une confirmation : notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-Avocat-ARES-346-544 semble incapable d’endiguer le déclin économique de notre chef-lieu de canton.

Chômage en hausse, départ des services publics (tribunaux, agence EDF, CAF non-opérationnel), et fermeture et/ou turn-over des commerces.

Bon, bien entendu, tout ceci n’est pas écrit dans le 7/7 municipal…

C’était notre rubrique « Sur le vif » !

————————–

 


11 commentaires

  1. souris verte dit :

    L’ouverture du centre du Bréau (pour y aller se déplacer en voiture ou en transport en commun et ça coûte cher) a fait beaucoup de mal au commerce local mais pas seulement. Le nombre important de familles en grande précarité financière y est aussi pour beaucoup. Lorsque le pouvoir d’achat des ménages atteint un taux zéro, c’est toute l’économie locale qui en prend un coup.
    Surville est devenu un vivier « d’économiquement faibles » jeunes et vieux confondus car il ne faut pas oublier les retraités contraints de vivre à Surville, leur maigre retraite ne leur permettant pas de vivre ailleur. Une fois le loyer payé, les charges, pour assurer la survie de tous les jours, que reste-t-il ? juste de quoi se nourrir. Pas d’argent, pas d’achats autres que la nourriture. C’est la téléréalité de tous les jours qui se suivent et se ressemblent à Surville pour la grande majorité des habitants de la cité. Heureusement, il y a leur marché du jeudi et du dimanche, bouffée d’oxygène où l’on peut encore faire des affaires à moindre prix. Les moins pauvres des plus pauvres n’ont qu’une idée : partir ! Lorsqu’ils le peuvent ils filent vers d’autres cieux plus cléments et ils sont alors remplacés par des pauvres. La boucle se boucle seule. La réhabilitation devait, c’était certain, arranger tout cela, la mixité sociale aussi ! blablabla habituel servi à la soupe populaire. La réhabilitation, un leurre, elle n’a rien apporté sinon des hausses excessives de loyer et de charges qui pèsent lourdement sur des habitants de plus en plus en grand état de précarité et n’oublions pas les trous dans les chaussées, la voirie en piteux état, des travaux qui n’en finissent pas, des chantiers immobiles…oui mais pendant ce temps là, on pose des premières pierres, on organise un festival qui coûte la peau des genoux aux contribuables, bref, on mange de la brioche lorsque d’autres manquent de pain.

  2. p'tite souris dit :

    c’est très triste le « centre ville basse » qui perd progressivement toute son activité commerciale, toute la convivialité qui existait dans les commerces de proximité, et que dire des marchés celui du mercredi en particulier !
    Montereau, ville de plus en plus dortoir, où chaque jour l’exode de ses citoyens pour aller au travail se constate aux abords de la gare et sur les routes des sorties de Montereau Fault Yonne.
    Au retour, comment voulez-vous que toute cette population fatiguée, vienne flâner dans un centre ville qui de jour en jour n’offre plus aucun attrait devant tous ces rideaux baissés ?
    Les parkings du Bréau gorgés de voitures, surtout en fin de semaine, font place aux piétons détendus qui déambulaient en lèchant les vitrines.
    C’était hier, c’est à dire dans un autre siècle ?

    .

  3. p'tite souris dit :

    Bien d’accord souris verte,… et croyez-moi les marchés du quartier de Surville c’est autre chose que ceux de la basse ville, pas seulement en terme de pouvoir d’achat!!!!!!!!!!!!

  4. TOTO dit :

    BIZARRE! On découvre une des applications de la gestion Jégoiste. Certain appelle cela la « MODERNITE ». Pour moi, les habitants de la ville basse ne doivent pas trop se plaindre, car ce n’est pas d’aujourd’hui, que les gens vont faire leurs courses à SENS ou à VILLIERS, maintenant c’est au BREAU .Et je ne sens pas une grande mobilisation pour que cela change ,voir les résultats aux élections .MONTEREAU ville morte ,c’est pour bientôt.A moins que les jeunes se réveillent.

  5. liz dit :

    Tu peux rajouter une lingerie, place du marché au blé.

  6. oscar dit :

    Il n’y a pas si longtemps, la reprise de cette boutique de lingerie avait donné lieu à un article dans le 7/7. On voit le résultat.

  7. p'tite souris dit :

    Combien de commerces « repris » tiennent durablement ?

  8. quienes dit :

    Et surtout les agences SFR et ORANGE se trouvent maintenant à Bréau! C’est commode quand il faut y aller plusieurs fois, ça permet de voir des voitures!

1 2

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !