Archive pour juin, 2011

Encore une bonne question !

Mais je m’aperçois qu’avec toute cette actualité immobilière et carcérale, j’ai laissé passer une tribune de l’opposition dans le très jégoïste 7/7 !

Oups, comme on dit sur Facebook…

Je répare cet oubli avec cette nouvelle lucarne, rédigée comme à l’accoutumée par Henri Auclair, Conseiller municipal d’opposition.

Henri va nous poser encore une fois une vraie question.

Mais jugez plutôt, surtout si vous n’avez pas reçu ce document :

voir l'image en taille réelle

——-

Je n’en finis pas de vous le dire : Henri Auclair, les chiffres, il connaît !

————————————-

Rappel :

.

COMMUNIQUÉ DE LA PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE (29/06/2011)

Sur la proposition du Premier ministre, le Président de la République a mis fin aux fonctions de Mme Christine Lagarde, ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie.

  Il a nommé :

  M. François Baroin ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie.

  Mme Valérie Pécresse ministre du Budget, des Comptes publics et de la Réforme de l’Etat, porte-parole du Gouvernement.

  M. François Sauvadet ministre de la Fonction publique.

  M. Laurent Wauquiez ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

  M. Jean Leonetti ministre auprès du ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et européennes, chargé des Affaires européennes.

  M. Thierry Mariani ministre auprès de la ministre de l’Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, chargé des Transports.

  M. Marc Laffineur secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Défense et des anciens Combattants.

  M. David Douillet secrétaire d’Etat auprès du ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et européennes, chargé des Français de l’étranger.

  Mme Claude Greff secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, chargée de la Famille.

———
Bon, ben voilà, c’est encore raté…

Cette fois-ci, à moins d’une victoire de Borloo à la prochaine présidentielle, où d’une nouvelle pirouette gouvernementale, le maroquin jégoïste est définitivement compromis…

—————————————–
 

 

Bon, ben c’est encore raté…

COMMUNIQUÉ DE LA PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE

Sur la proposition du Premier ministre, le Président de la République a mis fin aux fonctions de Mme Christine Lagarde, ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie.

  Il a nommé :

  M. François Baroin ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie.

  Mme Valérie Pécresse ministre du Budget, des Comptes publics et de la Réforme de l’Etat, porte-parole du Gouvernement.

  M. François Sauvadet ministre de la Fonction publique.

  M. Laurent Wauquiez ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

  M. Jean Leonetti ministre auprès du ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et européennes, chargé des Affaires européennes.

  M. Thierry Mariani ministre auprès de la ministre de l’Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, chargé des Transports.

  M. Marc Laffineur secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Défense et des anciens Combattants.

  M. David Douillet secrétaire d’Etat auprès du ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et européennes, chargé des Français de l’étranger.

  Mme Claude Greff secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, chargée de la Famille.

———
Bon, ben voilà, c’est encore raté…

Cette fois-ci, à moins d’une victoire de Borloo à la prochaine présidentielle, où d’une nouvelle pirouette gouvernementale, le maroquin jégoïste est définitivement compromis…

Si ce n’est encore fait, n’oubliez pas de descendre encore un peu pour trouver l’article du jour : prison verte et durable ?
—————————————————————————
—————————————————————————

Prison verte et durable ?

La lecture du blog de Pierre Mathon « Bagnolet en vert » est toujours une source de bonheur C’est pour cette raison que notre Poseur de Filets Dérivants le suit avec un attention toute particulière.

Le papier ci-dessous nous a plongés lui et moi dans une espèce de jubilation.

http://a6.idata.over-blog.com/300x287/0/48/92/28/photos-des--lus/Pierre-Mathon-EE-Les-lilas.jpg

[................................]

Mais de quoi s’agit-il ?

Une nouvelle fois, la société Arcet cotation, qui appartient au groupe Ginger, défraye la chronique.

La société Arcet cotation, je vous le rappelle, avait obtenu de mon hébergeur, sous peine d’astreinte financière journalière, et par voie d’une ordonnance non-contradictoire du Tribunal de commerce de Paris, la suppression d’une douzaine de mes articles.

En revanche, sur le site Mediapart, sur lequel je relaye mes principaux articles, un papier est bel et bien resté. D’où une plainte de cette société auprès du tribunal de grande instance de Paris.

Pour ceux qui auraient oublié de quoi il s’agit, l’article est ici :

http://blogs.mediapart.fr/edition/lautre-actualite-monterelaise/article/081110/yves-jego-se-dote-dun-etonnant-label-vert

Mais revenons au papier de Pierre Mathon, qui lui aussi a eu à subir les foudres d’Arcet cotation…

[..............................]

On se souvient en effet, qu’un autre cadre de la société, le célèbre Michel Vital-Aêt, alias Michel Vialatte avait été mis en examen pour corruption passive, trafic d’influence et délit de favoritisme avec sept autres personnes en 2003. Il avait été condamné pénalement le 11 juin 2004 à 5 ans de prison dont dix-huit mois avec sursis par le tribunal correctionnel de Nice.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Vialatte

(On se souvient également que Michel Vialatte-Michel Vital-Aêt est le témoin du premier mariage d’Yves Jégo. Il se connurent à Besançon…)

Nb : bien évidemment, ce papier sera relayé sur médiapart…

—————-

La dépêche AFP, achetée légalement, qui m’a servi à rédiger mon papier…

AFP
©AFP Economie – Lundi 20 Juin 2011 – 12:17 – Heure Paris (660 mots)

procès-justice-collectivités-corruption

 
Escroqueries, malversations, faux passeport: 18 condamnations au procès de la SMS (PAPIER GENERAL),Prev
MARSEILLE, 20 juin 2011 (AFP) – Dix-huit personnes ont été condamnées lundi à Marseille, dans l’affaire de la Société Méditerranéenne de Sécurité (SMS), un dossier corse où se mêlent escroqueries, attributions frauduleuses de marchés publics, abus de biens sociaux et manoeuvres autour d’un faux-passeport.
Le principal suspect dans cette affaire, Antoine Nivaggioni, fondateur de la SMS et ex-militant nationaliste, proche d’Alain Orsoni, le leader historique du Mouvement pour l’autodétermination (MPA), est mort, assassiné en octobre 2010.
L’affaire avait débuté en décembre 2006 lorsque Tracfin, la cellule anti-blanchiment du ministère de l’Economie, avait signalé des crédits suspects sur le compte bancaire personnel d’Antoine Nivaggioni. Des sommes provenant de la SMS, d’autres sociétés et d’une série de « prêts personnels ». Entre janvier 2003 et novembre 2006, plus d’1,5 million d’euros avait atterri sur ce compte.
L’enquête allait révéler une série d’escroqueries, de passations douteuses de marchés en lien avec les chambres de commerce (CCI) de Corse-du-Sud ou du Var, de malversations, d’abus de biens de sociaux ainsi que des manoeuvres « amicales » pour aider Nivaggioni à se procurer un faux passeport.
La SMS s’était vue attribuer « dans des conditions relevant davantage de l’alchimie que du Code des marchés publics, d’importantes commandes », selon l’accusation.
La société avait ainsi remporté de manière totalement frauduleuse (pas de mise en concurrence, opacité complète des conditions d’attribution, etc.) plusieurs marchés liés à la sécurité de l’aéroport d’Ajaccio, à celle du port de la cité impériale ou de l’aéroport de Toulon-Hyères.
En outre, ces marchés donnaient lieu à des surfacturations au bénéfice de la SMS.
Ce système avait été rendu possible par la proximité entre dirigeants de la SMS et certains responsables des chambres de commerce, liés par des amitiés ou par d’anciens engagements au sein de la mouvance nationaliste.
Le tribunal correctionnel a attribué la peine la plus lourde de ce dossier à Jean-Claude Nativi, gérant de droit de la SMS: il écope de quatre ans de prison, dont deux avec sursis et 15.000 euros d’amende.
Parmi les anciens cadres de la CCI de Corse-du-Sud, Raymond Ceccaldi, qui la présidait à l’époque des faits (2003-2006), a été condamné à 3 ans de prison, dont 2 avec sursis et une inéligibilité de 5 ans.
Michel Gasbaoui, expert-comptable de la SMS et commissaire aux comptes de la CCI de Corse-du-Sud et qui, du fait de cette étrange double casquette, avait participé aux surfacturations, a été condamné à 18 mois avec sursis et 15.000 euros d’amende.
Autre ancien dirigeant de la même CCI, François-Marie Pantalacci, a lui aussi été condamné (2 ans dont un avec sursis et inéligibilité de 3 ans), tout comme Lucien Perez, ex-responsable de la cellule des marchés (18 mois avec sursis).
Le président de la commission d’appel d’offres de la CCI du Var, Gérard Cerruti, réélu en 2010 à la tête de l’union patronale du département, écope lui d’une peine d’un an de prison et 3 ans d’inéligibilité).
Enfin, le dirigeant nationaliste Jean-Christophe Angelini, ami de Nivaggioni, a été condamné à 1 an de prison avec sursis, tout comme l’homme d’affaires Jean-Luc Schnoebelen, soupçonné comme Angelini, d’avoir aidé Nivaggioni à se procurer un faux passeport.
Dans ce dernier volet, le fils de Nivaggioni a également été condamné mais dispensé de peine. Trois relaxes ont par ailleurs été prononcées.
elr/cho/ref

 

Eloi ROUYER

———————————————

 

Refus de propriété ? (2)

Avant-Post

.
Ah ! Les punaises de lit !

Vous vous souvenez, bien entendu de cette dame qui m’avait alerté quant à ce fléau que semblait ne guère prendre en compte l’OPHLM Confluence-Habitat.

http://yvespoey.unblog.fr/2011/06/22/punaise/

Cette dame est venue me rendre une nouvelle visite, hier soir.

Miracle !  Enfin Confluence-Habitat a traité toute la cage et peut-être tout le bâtiment !

Un miracle ? Peut-être le fait qu’on parle un peu ici des choses qui ne vont pas trop bien…

http://nsm05.casimages.com/img/2011/06/21/110621075604390118360411.jpg

 

——————————-

Refus de propriété ? (2)

.
Nous avons vu hier et ici même, qui était présent lors de cette nouvelle fameuse réunion monterelaise du 24 juin dernier au Prieuré St martin.

Le pitch est très simple :

Il s’agit pour notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-Avocat-ARES-346-544 de tenir l’une de ses promesses électorales, à savoir faire devenir propriétaires les locataires de l’Office public HLM Confluence-Habitat.

Cette réunion publique, et j’insiste sur cet épithète « publique » (j’en remets une couche) avait donc pour but de démarrer le lancement de l’opération de vente des 108 logements constituant la « tranche ferme » du programme.

Nous avons vu également hier que c’était le cabinet AIC qui avait été retenu pour vendre les pavillons.

http://www.ai-consultants.fr/index.php?id=1

Car c’est bien connu, les agents de Confluence-Habitat n’auraient pas pu faire ça tout seul.

Non, il faut que le contribuable paye encore et toujours des cabinets…

Les locataires s’étaient déplacés en grand nombre.

Le seul grand absent fut Yves Jégo, qui pourtant invitait personnellement les principaux intéressés.

Croyez que quelqu’un pensa à l’excuser ?

Pensez-vous ! A Montereau, ni la ponctualité ni la politesse ne sont l’apanage des rois…

Après que M. Sudre, Directeur de l’Office se fût abondamment gratté en présentant le projet, nous eûmes droit à un Powerpoint concocté par le cabinet AIC, qui je vous le rappelle a pour Président M. LE MOAN. En effet, celui-ci, qui ne se présenta pas, avait fait le déplacement.

Les diapos numériques défilèrent…

http://nsm05.casimages.com/img/2011/06/26/110626082348390118382874.jpg

—–

http://nsm05.casimages.com/img/2011/06/26/110626103956390118383272.jpg

Le cliché ci-dessus rassura les locataires : même s’ils n’achetaient pas, ils pourraient rester locataires de leur logement.

Moi, je ne pouvais m’empêcher de me poser une petite question.

Locataires de qui ? De l’OPHLM, ou alors d’une société privée qui rachèterait l’ensemble des pavillons non acquis par les particuliers ? Dans d’autres villes, ceci s’est déjà vu…

On verra bien…

La présentation continua, et de nombreux remous commencèrent à se faire entendre dans la salle.

On aborda les choses qui fâchent : le coût de rachat des logements.

http://nsm05.casimages.com/img/2011/06/26/110626103956390118383273.jpg

—–

Sans oublier la diapo suivante, qui n’est pas sans importance :

http://nsm05.casimages.com/img/2011/06/26/110626103956390118383274.jpg

Et même la celle qui suivit :

http://nsm05.casimages.com/img/2011/06/26/110626103956390118383275.jpg

—–

Voire l’avant-dernière !

http://nsm05.casimages.com/img/2011/06/26/110626103956390118383276.jpg

——

On comprendra donc pourquoi de nombreuses interrogations fusèrent : beaucoup de monde comprit qu’il allait falloir débourser pas mal d’argent pour se porter acquéreur du logement.

Les principales questions furent de cette teneur ?

Qui a établi le prix de vente, et quels logements ont été visités ?

De nombreuses personnes démontrèrent que leur pavillon était en très mauvais état, humidité, fuites, toits à refaire…

Le ton monta vraiment. Des invectives fusèrent mettant clairement en cause la politique de Confluence-Habitat.

M. Chéron ne put que répondre que les locataires étaient responsables de l’état de leur logement, ce qui provoqua un tollé quasi-général.

« Mais de qui se moque-t-il ? », « Mais il nous prend pour ces c…….s ? »,  « Pourquoi personne n’est venu visiter mon logement pour en fixer le prix ! », »Qui a eu son logement de visité ? » (une seule personne leva la main, ndlr…), « Mais il nous manque de respect! », « Moi je suis maçon, et je peux vous dire que c’est une catastrophe !« …

M. Sudre se grattait toujours, (il devrait prendre un antihistaminique, pensais-je…), et James Chéron, acculé, prononça une phrase merveilleuse en guise de réponse à l’un des locataires :

« Rassurez-vous, Monsieur, vous n’êtes pas obligé d’acheter !« 

En clair et sans décodeur, celui qui vient vendre des logements utilise un argument de non-vente pour le faire !

C’est un peu comme si le président de la principale confédération professionnelle d’artisans-boulangers déclarait que dans telle ou telle boulangerie, on était invité à n’y rien y acheter !

Ca, c’est vendeur !

A y repenser, je me dis que finalement, un cabinet spécialisé n’était peut-être pas du luxe…

Quoi qu’il en soit, une grande agitation régnait dans la salle .

Autour de moi, les gens comprenaient bien des choses…

Je vous rappelle que dans le cahier des charges établi par Confluences-Habitat vis-à-vis du cabinet de vente, une clause stipule ceci :

http://yvespoey.unblog.fr/2010/09/03/silence-on-brade-chapitre-2/

http://nsm04.casimages.com/img/2010/09/02/100902061828390116679176.png

—–

Asset Immobilier parviendra-t-il à vendre au moins 20% des 108 pavillons, c’est à dire à peu près 21 pavillons ?

Là aussi, nous verrons bien.

En tout cas, en repartant chez eux, les locataires étaient fort mécontents, relayant les propos relatés un peu plus haut.

L’un de ces mécontents me glissa une remarque des plus intéressantes :

« Vous voulez que je vous dise ? Ils fourguent le patrimoine parce qu’ils espèrent que les travaux de réfection à faire dans les pavillons seront faits par ceux qui achèteront et pas par l’office. C’est une arnaque !«  

Le lendemain matin, à Carrefour, on ne semblait parler que de cette réunion : les gens se demandaient qui allait bien pouvoir acheter son pavillon.

Ce qui est certain, c’est qu’un des membres du public, pourtant assez proche du pouvoir en place, me glissa : « Vous pouvez me croire, on n’est pas prêt d’oublier cette soirée, et on s’en souviendra, le moment venu !« 

—————————

Dernière minute !


Selon une source interne à la Mairie, une source toujours très bien renseignée, une réunion s’est tenue hier après-midi, dans le bureau d’un haut-cadre municipal, avec les principaux « relais survillois » du pouvoir jégoïste sur le plateau.

Ordre du jour de cette réunion : devant la tournure que prenaient les événements, il s’agissait de s’organiser pour faire en sorte qu’un maximum de logements puissent être vendus.

Ma source était formelle quant à cet ordre du jour….

———————

Refus de propriété ? (1)

Vendredi dernier, se tenait au Prieuré St Martin une importante réunion publique, j’insiste bien sur cet épithète « publique« , à l’invitation de notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-Avocat-ARES-346-544.

Il s’agissait de présenter aux principaux intéressés, les actuels locataires, la mise en vente de 108 pavillons régis actuellement par l’Office HLM monterelais Confluence-Habitat.

Je vous avais déjà présenté ce projet de vente, voici quelques mois déjà.

Souvenez-vous, c’était ici :

http://yvespoey.unblog.fr/2010/09/03/silence-on-brade-chapitre-2/

Voici ce que j’écrivais alors, en guise de présentation du dossier :

Il s’agit de procéder à la vente dans un premier temps d’une tranche “ferme” de 108 pavillons, dont je vous redonne la liste :

Square Lamartine  8

Square Jean-Jacques Rousseau 10
Square Joliot Curie 11
2 au 34 rue du Maréchal Lefebvre (pair) 17
1 au 27 rue du Maréchal Lefebvre (impair) 14
4 au 10 rue Laennec (pair) 4
2 au 34 rue Pascal (pair) 17
1 au 15 rue du Général Château (impair) 8
2 au 20 rue du Général Château (pair) 10
2 au 20 rue Pajol (pair) 9

http://nsm04.casimages.com/img/2010/09/02/100902055306390116679059.jpg

Google Earth (r)

—–

http://nsm04.casimages.com/img/2010/09/02/100902070724390116679575.png

Site Géoportail :

http://www.geoportail.fr/RechercheGC.do?adresse=Adresse&cp=Code+Postal&villeAdresse=MONTEREAU+FAULT+YONNE&x=38&y=13&ville=Nom+de+la+commune&rechercheParAdresse=true#

———-
J’ai pu me procurer le dossier complet de l’appel d’offres qui prendra fin le vendredi 10 septembre prochain, à 16h00.

Ce marché comprend deux prestations en ce qui concerne la première tranche “ferme”.

http://nsm04.casimages.com/img/2010/09/02/100902061145390116679140.png

——
Ca, c’est juste un rappel.

Concernant la tranche “conditionnelle”, pour pouvoir prétendre à vendre le reste du parc, le cabinet devra réussir à vendre en 18 mois au moins 20% des 108 logements, soit à peu près un minimum de 22 logements.

————-
Notre édilanous avait fait les choses en grand. Dame, c’est qu’il faut les vendre, ces pavillons !

Non seulement les locataires avaient reçu une invitation par courrier, mais ils avaient reçu , contre signature, s’il vous plaît », la même des mains des gardiens de l’Office.

C’est vous dire l’importance de cette réunion, aux yeux de la gouvernance municipale.

http://nsm05.casimages.com/img/2011/06/26/110626083047390118382878.jpg

—–
Moi, je n’avais pas reçu de courrier d’invitation, mais comme la réunion était publique, et comme au moins cinq locataires m’avaient invité, j’assistai donc à ce passionnant moment.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il convient de présenter les principaux protagonnistes de cette soirée.

Les locataires s’étaient déplacés en masse. Dans l’ensemble, un sentiment d’inquiétude régnait. Nous y reviendrons.

Une absence fut particulièrement remarquée : celle de celui qui invitait tout le monde !

En effet, à 19h15, Yves Jégo, Président de Confluence Habitat n’était toujours pas là.

Arrivé en grande précipitation encore un quart d’heure plus tard, aux alentours de 19h30, donc, James Chéron, vice-Président de Confluence Habitat, vint relayer M. Jean-Philippe Sudre, Directeur de Confluence Habitat, qui dut commencer tout seul la présentation de cette réunion.

M. Sudre était-il mal à l’aise ? En tout cas, pendant qu’il parlait, il n’arrêtait pas de se gratter la tête, le nez, le menton, le dos…

Allez savoir… La psychanalyse a de belles théories sur ces petits actes…

Mais d’autres acteurs étaient présents ce soir-là.

Je veux bien entendu parler des membres du cabinet choisi par Confluence Habitat pour proposer la vente ces 108 logements.

Il s’agit du cabinet « Asset Immobilier Consultants » et « Asset Immobilier Transaction ».

http://nsm05.casimages.com/img/2011/06/26/110626082348390118382874.jpg

(Extrait du Powerpoint diffusé ce soir-là)

—–

http://www.ai-consultants.fr/index.php?id=1 

Une de mes voisines, que je soupçonne fortement de lire Flamberge, posa une question fort intéressante à l’un des membres de AIC et AIT.

Je vous retranscris le dialogue, au moment où ce conseiller nous faisait circuler une feuille de présence.

« - Comment a été retenu votre cabinet ?

- Il s’agit d’un marché avec appel d’offres qui a été passé.

- Combien de cabinets-candidats ont postulé ?

- Je ne sais pas… Au moins une dizaine…« 

Quoi qu’il en soit, M. Loïc LE MOAN, Président de Asset immobilier, était des nôtres.

Moi, je ne le connaissais pas personnellement, sans compter qu’on ne prit pas la peine de le présenter.

Heureusement, la Toile est là, qui conserve précieusement l’Information.

Dans le journal « Le quotidien de la Veille immobilière », qui est sans aucun doute à la veille immobilière ce que le football est à l’Equipe, M. LE MOAN a réalisé naguère un dossier consacré au renouvellement urbain.

C’est ici :

http://www.quotidien.fr/docs/immo.pdf

M. LE MOAN, qui a travaillé pour Dexia, Nexity, s’y présente :

http://nsm05.casimages.com/img/2011/06/26/110626084929390118382934.jpg

—–

En tout cas, M. LE MOAN et son cabinet sont courageux.

Tel César Jules dans « De Bello Gallico » qualifiant de braves les Gaulois afin de s’attribuer encore plus de mérite à les vaincre, M. LE MOAN explique dans son passionnant dossier qu’il est très difficile de revendre leur logement aux locataires d’un parc HLM. 

voir l'image en taille réelle

—–
Ce qui est certain, c’est que M. LE MOAN connaît Montereau, puisqu’il a déjà participé et animé des sessions à 1.165 Euros HT + TVA (déjeuner inclus, tout de même) en compagnie d’un acteur monterelais bien connu des lecteurs de ce blog, des sessions consacrées à ces magnifiques sujets immobiliers.

http://pfe.enpc.fr/dyn/pdf/39008.pdf

voir l'image en taille réelle

—–

http://nsm05.casimages.com/img/2011/06/26/110626084930390118382937.jpg

——

Voilà, le décor est à peu près planté.

L’Office Confluence-Habitat, le cabinet AIC et M. LE MOAN réussiront-ils à convaincre les locataires des 108 pavillons d’acquérir leur logement ?

Vous le saurez peut-être en suivant demain, ici même et à la même heure la suite de ce dossier intitulé « Refus de propriété ?« 

———————————————————-

Dignité et recueillement

http://nsm05.casimages.com/img/2011/06/25/110625065625390118381142.jpg

—————————————————–

Alien… Dans l’espace, personne ne vous entend crier…

Alors que débute à peine cette nouvelle rubrique « Sur le vif » du samedi, vous souvenez-vous de ce cliché ?

http://nsm05.casimages.com/img/2011/05/30//110530071051390118240831.jpg

——

La présence du dernier opus de notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-Avocat-ARES-346-544 (écrit avec Valéry-Philippe Morron), aux côtés de celui des frères Bogdanov, cette présence-là m’avait plongé dans une intersidérale perplexité.

Personne ne fut capable de me dire au Centre Leclerc du Bréau le pourquoi du comment…

Une prémonition, peut-être…

Je voudrais que vous jetiez maintenant un coup d’oeil sur le site de l’hebdo VSD, pour lequel officie Paul Wermus en invitant gratos à déjeuner des people.

Mais voyez plutôt…

C’est ici :

http://www.vsd.fr/contenu-editorial/images/logo.jpg

http://www.vsd.fr/contenu-editorial/ca-fait-debat/le-duel/149-i-bogdanov-dici-a-cinq-ans-nous-aurons-la-confirmation-que-les-extraterrestres-existent

Avec une toute petite copie d’écran, pour ceux qui n’auraient pas la patience de suivre le lien ci-dessus…

voir l'image en taille réelle

—–

On l’aura compris, nous aussi, nous avons peut-être notre David Vincent…

En tout cas, chapeau aux libraires du Leclerc Bréau qui avaient anticipé…

Et un grand merci, encore et toujours, à notre PFD…

—–

Un autre grand merci à cet autre Flambergien qui a voulu nous confirmer que les soldes avaient bien démarré…

http://nsm05.casimages.com/img/2011/06/22/110622062402390118364933.png

—–

Ce qu’il ne faut pas faire, tout de même, pour fourguer les invendus !

Bon week-end à tous.

Tous ?

Tous !

——————-

 

 

 

Un semblant d’Assemblée ?

Nous avons vu hier que notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-Avocat-ARES-346-544 était en ce moment pris dans un tourbillon d’actualités, ceci répondant semble-t-il encore et toujours à la problématique suivante : comment faire pour exister en cette triste vallée de larmes !

Bien entendu s’était posée la question de savoir si dans ces conditions, notre édilanous pouvait décemment exercer son mandat de député en toute sérénité et à 100 %…

Pour répondre à cette lancinante et récurrente question (vous savez que je fais le point chaque semestre), une seule direction : l’indispensable site « Nos.députés.fr« .

C’est ici :

http://www.nosdeputes.fr/images/xneth/header_logo.png
http://www.nosdeputes.fr/

Voici donc un récapitulatif de l’activité parlementaire d’Yves Jégo :

http://www.nosdeputes.fr/yves-jego

Un semblant d'Assemblée ? dans Ca ne va plus ! 110622062253390118364923

110622062305390118364931 dans Vie locale

Des enseignements sont bien entendu à tirer de ces beaux graphiques en couleur :

Tout d’abord, on peut remarquer que dans l’hémicycle, le dernier qui a aperçu Yves Jégo participer a pu le faire en septembre dernier, soit voici presque un an…

Ensuite, on s’aperçoit qu’Yves Jégo assiste à peu près une fois par semaine à la commission à laquelle il appartient. Il est membre de la commission permanente des affaires sociales.

Mais comme le prouve le dernier tableau, il n’y a pas participé depuis au moins juillet 2010… Mais bon, s’il fallait vraiment s’occuper des affaires sociales, maintenant…

Sur le site, on apprend également que lors des douze derniers mois, Yves Jégo fait partie des 150 derniers députés dans les domaines suivants :

  • Semaines d’activités : 18 (il fait partie des 150 derniers…)
  • Présences en commission : 21 (il fait partie des 150 derniers…)
  • Interventions en commission : 0 (il fait partie des 150 derniers…)
  • Interventions longues en commission : 5 (il fait partie des 150 derniers…)
  • Questions orales : 0 (il fait partie des 150 derniers…)
  • Questions écrites : 10 (il fait partie des 150 derniers…)

Je vous rappelle que sous cette législature, nous comptons 577 députés.

Je vous rappelle également à quoi sert un député : un député vote la loi dans la chambre basse du parlement, et assure le contrôle du Gouvernement.

On se souvient que notre DMCRA-ARES-346-544 a été élu pour cet important travail législatif, et qu’il pourrait bien à avoir des comptes à rendre : un député représente le peuple français.

On comprendra donc que les habitants de la 3ème circonscription ne sont guère représentés à l’Assemblée nationale.

Je vous propose maintenant notre traditionnelle comparaison avec les collègues d’Yves Jégo en Seine-et-Marne.

110622062456390118364963

110622062434390118364938

—–

110622062738390118364997

110622062418390118364936

110622062426390118364937

110622062409390118364935

110622062441390118364940

-

110622062448390118364949

A part Jean-François Copé, lui aussi absorbé par d’autres tâches beaucoup plus importantes que son métier de député, Yves Jégo figure en queue de peloton des députés seine-et-marnais.

Bien entendu, il faudra encore et toujours s’en souvenir lors des prochaines législatives, pour lesquelles mon petit doigt me dit que not’ bon maire serait tenté de rempiler…

On aura en tout cas bien compris aujourd’hui qu’Yves Jégo, qui n’arrête pas de vouloir pourfendre le monde enseignant, ferait bien de regarder sa poutre du milieu parlementaire qui lui cache la paille du monde de l’éducation.

Ah ! J’allais oublier.

Le site Nos.députés.fr ne va pas tarder à mettre également en ligne le vote des députés.

Là aussi, quelque chose me dit que ce sera véritablement passionnant !

Demain, pour le « Sur le vif », nous allons retrouver un personnage au menton assez proéminent..

———————————————————————

Actu en stock !

Décidément, en ce moment, notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-Avocat-ARES-346-544 nous concocte une actualité des plus chargées.

C’est notre Poseur de Filets Dérivants qui s’est chargé de relever toutes les infos qui suivent, et dont je vais vous faire part aujourd’hui.

Puis, après tous ces potins, il faudra se poser une vraie question. Encore et toujours la même….

Oui, une série de travaux d’Hercule attend notre édilanous !

Le premier job supplémentaire consiste à aider Jean-Louis Borloo à contrer François Bayrou. (On sait en effet que le Béarnais est le plus crédible aux yeux des sondés français pour représenter le Centre.)

Jean-Louis a donc confié une mission d’envergure à notre DMCRA-ARES-346-544 :  il sera chargé de s’occuper des réseaux sociaux !

http://www.marianne2.fr/photo/art/default/898471-1062070.jpg?v=1297163017

http://www.marianne2.fr/Pour-contrer-Bayrou-Borloo-organise-son-staff_a207606.html

Tremblez twitties, attention facebookiens ! Yves Jégo va s’occuper de vous !

http://a7.idata.over-blog.com/160x123/2/89/76/51/Facebook.jpghttp://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSYOkZWMq-U3IYqQUB0vB3ZB5Mqa2yV-pdQPLf12OU5Avd1IW4c&t=1


Mais ce n’est pas tout.

Not’ bon maire est chargé du programme du PR et de l’ARES pour la prochaine présidentielle.

Si si, c’est comme je vous le dis ! C’est même écrit sur le site des jeunes radicaux, c’est vous dire !

http://jbelaud.politicien.fr/files/2011/02/Logo-JR-2010.png

http://www.jeunes-radicaux.fr/actualites/revue-de-presse/85-jean-louis-borloo-seduit-par-une-politique-de-gauche–entourages-20-juin-2011.html

Comme m’écrivait celui qui me fournit tous ces liens, les correcteurs du PR vont avoir du boulot !

Mais ce n’est pas tout.

Il y a un autre front, démontrant ainsi qu’Yves Jégo n’a pas bien compris ce que la sagesse populaire dit du four et du moulin.

La bataille des sénatoriales se profile, et notamment en Seine-et-Marne, comme nous le révèle ce papier du Parisien, sous la plume de L.M. qui écrit : « Une pique à l’adresse du Nouveau Centre, qui s’apprête à présenter une liste conduite par le maire de Lésigny, Gérard Ruffin. L’ancien parti associé de l’UMP devrait notamment pouvoir compter sur le soutien des radicaux de droite dans le cadre de la naissante Alliance républicaine écologiste et sociale. Une rencontre s’est déroulée à cet effet samedi entre le député-maire de Montereau (PR), , qui a officialisé hier son départ de l’UMP, et des membres du Nouveau Centre.« 

http://www.leparisien.fr/imgs/homeg/header-logo-lp.png

http://www.leparisien.fr/abo-seine-et-marne-nord/deux-listes-sont-en-lice-21-06-2011-1501553.php

On l’aura compris, y’en a un qui se donne quand même du mal pour exister.

Mais voici qu’est venu le temps de poser cette question dont je vous avais parlé en début de papier!

Mais pendant ce temps, Yves Jégo a-t-il le temps de travailler à son mandat de député, à savoir voter la loi et contrôler le gouvernement, un mandat pour lequel il a été élu et pour lequel il touche des indemnités ?

http://www.journaldunet.com/image/tetiere_v2/logo_tetiere-plate_jdn.gif

http://www.journaldunet.com/economie/magazine/le-salaire-des-politiques-et-des-elus/depute.shtml

Nous ferons le point, comme chaque semestre.

Ce sera pour demain !

———————————–

Punaise !

Connaissez-vous Cimex lectularius, hétéroptère de la famille des Cimicidae ?

Peut-être pas. Je ne vous en veux pas…

Mais si je vous donne son nom vernaculaire, la « punaise des lits« , vous vous dites « Bon sang, mais c’est bien sûr ! »

http://nsm01.casimages.com/img/2009/04/03//mini_090403072821390113421604.jpg

http://fr.wikipedia.org/wiki/Punaise_des_lits

Figurez-vous que les locataires de la rue des Grès sont envahis par ces petites bestioles qui constituent une véritable plaie.

http://nsm05.casimages.com/img/2011/06/21/110621075604390118360411.jpg

—–
Les dirigeants de l’Office Public HLM Confluence Habitat, présidé je vous le rappelle par notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-Avocat-ARES-346-544, les dirigeants ne semblent pas avoir pris en compte et à sa juste mesure ce fléau.

En effet, des locataires sont venus se plaindre auprès de votre serviteur, après avoir tenté quatre fois de vaines démarches auprès de l’Office.

Une dame m’a même apporté plusieurs indésirables qu’elle avait capturés !

http://nsm05.casimages.com/img/2011/06/21/110621075604390118360412.jpg

—-
Une fois, cette dame se vit répondre « vous êtes les seuls », avec un grand sous-entendu de manque de propreté. Ceci est faux, plusieurs appartements, plusieurs cages sont infestés.

Voici quelques témoignages, tous les petits points noirs ci-dessous sont des excréments de punaises de lit…

http://nsm05.casimages.com/img/2011/06/21/110621075607390118360413.jpg

Dans les literies…

http://nsm05.casimages.com/img/2011/06/21/110621075607390118360414.jpg

—-

Au plafond :

http://nsm05.casimages.com/img/2011/06/21/110621075611390118360417.jpg

—–
Il faudrait donc un traitement et une désinfection collective.

Une autre fois, on a dit à cette dame que c’était en raison du papier peint, qu’il fallait l’enlever et mettre de la peinture.

Je vous jure que je n’invente rien !

A Montereau, les locataires, non seulement ne doivent plus rien faire de leur balcon, comme on l’a vu, mais en plus, ils ne sont pas libres d’avoir du papier peint ! (Notamment au passage en raison de l’état dramatique des enduits muraux…)

Mais dans quel monde de logement social vivons-nous !

Alors évidemment, s’il n’y avait qu’un désagrément visuel, on peut penser que tout ceci ne serait qu’un moindre mal.

Le problème avec la punaise de lit, c’est qu’elle pique, et notamment la peau des enfants !

La preuve :

http://nsm05.casimages.com/img/2011/06/21/110621075608390118360415.jpg

—-

http://nsm05.casimages.com/img/2011/06/21/110621075611390118360416.jpg

—–
Bien entendu, on est là face à un véritable problème de santé publique.

L’OPHLM va-t-il se décider à passer à l’acte ?

C’est le sens de la démarche de cette dame qui, ne sachant plus comment faire valoir ses arguments auprès de l’Office, est venue me trouver, afin que la situation soit portée à la connaissance du plus grand nombre.

Flamberge, ça sert aussi à ça !

Moi, en plus de tout ceci, ces mésaventures me démontrent une nouvelle fois que le dispositif ANRU n’a fait que « ravaler les façades », n’a fait que reconstruire de nouveaux bâtiments pour faire dans trente ans une nouvelle cité et créer de nouveaux problèmes, puisqu’aucune mesure sociale, voire sanitaire n’est prise, comme je viens de vous le démontrer.

Ravaler les façades, c’est bien pour les photos, c’est bien pour la communication jégoïste.

Mais ce qu’il y a à l’intérieur des appartements, les punaises de lit, les cafards qui se retrouvent dans les écoles par le biais des cartables des enfants, (je cite des choses vécues cette année scolaire), les problèmes de santé non-réglés, (caries, manque de soins, etc, etc…), sans oublier les locataires qui ne trouvent pas d’emploi, ça, on se garde bien d’en parler.

Et pourtant tous ces problèmes existent bel et bien !

C’est intolérable !
——————

 

 

123

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !