L’axe Meaux-Provins

Les militants locaux UMP de notre circonscription viennent de recevoir un courrier daté du 15 juillet dernier, un courrier signé de leur secrétaire général et de leur président départemental, à savoir et respectivement Jean-François Copé et Christian Jacob.

Cette missive traitait d’un seul point, mais quel point !

Les deux caciques annonçaient le départ finalement officialisé du parti d’un certain Yves Jégo, alias notre Député-Maire-encore-Conseiller-régional-Avocat-ARES-346-544.

Mais jugez plutôt.

Prenez connaissance de cette lettre. Puis nous décoderons un peu tout ça.

Vous le savez, j’aime décoder…

http://images.imagehotel.net/dp29pwm2li.jpg

——-

Oui, je pense qu’il faut lire un peu entre les lignes.

Dans un premier temps, on trouve des regrets, le rappel de la carrière, et surtout, ce qu’Yves Jégo doit à notre futur présidentiel papa.

Qu’on ne s’y trompe pas.

Tout ceci signifie en gros : « Mais regardez-moi cet ingrat ! Après tout ce que le parti et le Président ont fait pour lui !… »

Puis, un passage consacré au nécessaire rassemblement.

Traduction : « Ah ! Le traître ! Ah ! Yves Iago ! Il fiche son camp alors que c’est maintenant que nous avons besoin de toutes les forces de droite ! »

Enfin, le dernier point consiste à envisager dès maintenant la réorganisation de la circonscription.

Là encore, message subliminal : « Si le député sortant ne réintègre pas dare-dare le bercail, il se pourrait fort que se présentant sous les borlooïste couleurs, il trouvât en face de lui aux prochaines législatives un candidat UMP… Comprenne qui peut, comprenne qui veut !… A bon entendeur, salut ! »

Le tout, sereinement, comme il est indiqué.

Le message est-il bien passé, M. notre édilanous ?

Je vous ferai remarquer pour terminer que ce courrier est signé seulement deux jours avant la publication dans le Figaro de l’article évoquant justement un possible come-back umpien d’Yves Jégo.

http://yvespoey.unblog.fr/2011/07/20/camarade-choisis-ton-camp/

Ah ! Oui ! Je vous le redis, en vérité, les semaines et les mois à venir vont être vraiment passionnants !

——————-

Un grand merci au Flambergien fidèle d’entre les fidèles qui m’a fait parvenir ce document !

———————————————

 


12 commentaires

  1. TOTO dit :

    BIZARRE! Ils semblent le regretter? pourtant ,dans différentes manifestations locales, il était rare de les voir ensembles.Mais attention ses talents de « jardinier » « écolo de circonstance » le porteront peut’être à essayer de  » RATISSER » pour le grand chef.

  2. Ahreuuuuuuuu ! dit :

    Excellente analyse politique, excellente analyse de texte.

    Toto, en ce moment, l’UMP tente de rappeler les leurs qui sont partis chez Borloo.
    A la présidentielle de 2012, si les candidatures se multiplient à droite au premier tour, Sarkozy ne sera pas certain de figurer au second.

    On pouvait lire d’ailleurs ceci sur le Monde daté d’aujourd’hui. (Ca sert de regarder le facebook d’Yves Poey…)

    http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/07/21/l-ump-veut-frapper-borloo-au-portefeuille_1551386_823448.html

  3. MAM dit :

    J’adore le premier paragraphe de la lettre ….. après les couronnes de fleurs pendant la période Outre-mer, les fleurs sous forme de couronnes mortuaires !!!

  4. henri auclair dit :

    Un grignotage réussi!
    Mission accomplie, les 52 arbres trentenaires ont été abattus en moins de 5 jours!La « commission départementale nature et paysage » que j’ai saisie n’a hélas pas réagi. Elle n’a pas été informée de ce projet qui se situe pourtant dans le périmètre d’un site classé, la collégiale,consultation obligatoire (?)selon mes sources.
    J’ai découvert, à retardement, le commentaire de Goldfinger du 22/7 et je voudrais lui répondre ceci: je crois que le maire est allé trop loin avec ce projet et bien évidemment pour justifier ce que j’appelais le massacre à la tronçonneuse il va nous objecter après le consensus avec les riverains et les commerçants que les arbres étaient malades. Ce qui est faux, j’ai pris des clichés qui attestent au contraire que ce motif ne peut pas être avancé. J’ai également noté l’empressement des bûcherons à passer la fraise pour mettre en copeaux les souches et éliminer ainsi toutes possibilités de contestation. Il en avait été de même lorsque les arbres qui entouraient la statue de Napoléon avaient été abattus il y a 10 à 15 ans sous prétexte qu’ils étaient malades. La promesse de replanter des arbres en remplacement de ceux qui ont été abattus n’a pas été tenue comme on peut en juger aujourd’hui.
    Quant aux places de stationnement créées sur la voie libérée de la RD505 sur le quai des Bordes il est clair qu’elles sont inutiles car très insuffisantes pour les grandes manifestations ( St-Parfait, festival…)et non nécessaires pour le quotidien du fait de l’éloignement du centre ville. Les parking des Graviers et de la collégiale sont loin d’être à saturation, on peut le vérifier tous les jours, sauf le samedi matin!
    Merci à Goldfinger de me contacter, s’il le souhaite, pour un CR plus détaillé de cette fameuse réunion de concertation en mairie.

  5. hum dit :

    Je n’ai pas de chance, chaque fois que je me rends chez le cardiologue je ne trouve pas de place ni au parking des Graviers ni à celui de la collégiale.
    Par ailleurs en empruntant la rue Paul Delair, ou la rue Edmond Fortin on ne peut pas dire que l’on est éloigné du centre ville.
    Le problème pour les commerçants c’est que le plus souvent leurs propres véhicules occupent les places de stationnement du centre ville et sont de véritables voitures ventouses même en zone bleue !
    La question pour ce futur aménagement n’est-il pas le fait de supprimer une voie de circulation sur une départementale (ancienne nationale) dont l’aménagement ne dépend-t-il pas aujourd’hui du conseil Général ? Je ne parle pas par ailleurs des difficultés supplémentaires pour la fluidité du trafic de la surconsommation de carburant donc de la pollution de l’air monterolais où les allergiques et asthmatiques sont assez nombreux

  6. Anonyme dit :

    Que fait madame Duflot mère, face à ce massacre à la tronçonneuse?

  7. administré en colère dit :

    Une consultation de tous les monterolais aurait été la bienvenue. Mais la démocratie dans cette ville est ce qu’elle est : seule est la décision de quelques uns pour quelques uns, les autres ne comptent pas. Le maire d’une ville n’est-il pas le maire de TOUS ses administrés ?
    Piètre compensation pour les commerçants qui restent que de leur offrir des places de parking alors qu’il n’y a pratiquement plus de commerces en ville seulement des banques ou des restos exotiques.
    Hum a raison, le parking de la collègiale pourtant en zone bleue devrait libérer des places en permanence dans la journée mais voilà, cette zone n’est pas respectée ni contrôlée encore moins verbalisée : les voitures ventouses intouchables appartiennent en majorité aux commerçants du quartier. Ils veulent le beurre, l’argent du beurre et le reste. Combien d’entre eux vont-ils changer l’heure de leur disque bleu dans la journée prenant ainsi la place des rares et potentiels clients ? Quant au parking le long de la route, faut être inconscient du danger pour s’y garer, les voitures vous arrivent dessus à vive allure, on risque de se faire emboutir et créer ainsi un accident. Ce sera la même chose de l’autre côté de la rue.
    Mme Duflot (sans vouloir prendre sa défense), n’est pas une élue et n’a aucune « écoute » de la part de la municipalité, elle ne fait pas partie du sérail par contre la conseillère municipale déléguée à la biodiversité et à la vie animale l’est d’autant plus qu’elle a été élue pour cela mais elle oublie la biodiversité (puits carbone, dégradations dans le bois de Surville, élagage des arbres etc) pour se consacrer uniquement à la vie animale, pardon à son association/mairie subventionnée largement par le condetribuable, elle préfère courir après les chats que de défendre les arbres assassinés (un arbre, ça ne vote pas comme peuvent voter pour dire merci les « maîtres » des chats). Grossière erreur car les amoureux des arbres en ont plein le c…de voir « leurs » arbres dévastés dans cette commune, ce sont aussi des électeurs. Les arbres appartiennent à toute la communauté, sans oublier que leur feuillage abrite une grande variétè d’insectres, d’oiseaux utiles à la planète par contre les chats ont appartenu ou appartiennent quelques uns qui n’en prennent pas soin et les laissent croître et multiplier n’importe comment. L’errance de ces animaux est dûe à des maîtres irresponsables. Quant à vouloir créér soit-disant des places de parking pour les rares manifestations ! festival qui coûte déjà bombon au contribuable, St Parfait dont la tenue sur les Noues en dévaste totalement le site sans qu’il ne soit remis en état après les dites manifestations (trous énormes dangereux dans les pelouses, détritus divers non ramassés, encore bravo la préservation des sites naturels) ou autres, c’est ‘rigolade’. Pour une manifestation de temps à autre, dépenser l’argent du contribuable n’était pas utile surtout en temps de crise. Emploi, aide aux précaires, logements d’urgence, l’argent du parking aurait été mieux employé au service des plus démunis. Encore une fois cette politique est une politique de prestige non compatible avec l’état actuel de cette ville. Ce n’était pas une priorité mais les élections municipales se préparent et il faudra faire preuve d’un beau palmarès. On ne parlera ni de l’emploi assassiné comme les arbres, ni du nombre de familles qui sombrent de plus en plus dans la précarité, du prix des loyers OPHLM qui augmente chaque année sans compter les charges malgré les chantiers permanents et interminables à Surville qui « pourrissent » la vie quotidienne des habitants. Politique de prestige pour la ville basse, en haut, chantiers permanents interminables, trous dans les chaussées, nuisances multiples etc… Ceux de Surville l’ont dit aux cantonales mais on l’a oublié. Il est à espérer qu’ils le rediront aux municipales et avant aux présidentielles.

  8. Goldfinger dit :

    Bonjour Henri,

    Tout le CR de cette réunion tient dans mon post du 22, on peut juste rajouter que cette réunion s’est tenue à le demande des riverains après que les décisions aient été prises. Comme l’a confirmé avant même la réunion la femme du cardiologue du « hum »…dont les clients ne trouvent pas de place pour stationner.
    Cela confirme une certaine idée de la Démocratie participative à la monterelaise, on concerte mais… après.

    Sur la question des prérogatives, le Conseil Général est forcément informé et en accord avec le projet, je ne serai pas étonné qu’il soit aussi associé au financement.( sinon pourquoi n y a t il pas eu de recours?) Je suis d’ailleurs certains que les proches du conseiller général, membres influents de l’association des commerçants, sont ravis de ce projet.

    Enfin n’importe quel monterelais peut s’apercevoir qu’il n’est pas difficile de trouver un stationnement en centre ville, en dehors des jours de marché où le problème se pose du fait du stationnement des camions de camelots. (Il aurait été plus simple de leur dédié un espace dans le parking de la faïencerie).

    Ce projet qui n’a aucun intérêt pour les monterelais, n’est qu’une opération visant à calmer les commerçants du centre ville étranglés par l’ouverture du centre commercial. Gageons qu’il n’aura aucun effet sur la relance du commerce à Montereau et que bientôt le problème ne soit réglé…faute de commerces restés ouverts.

    La vraie mesure qui serait d?instaurer un centre ville piéton comme à Sens pour développer la convivialité du centre ville, et donc l’activité économique, rencontre l?hostilité de ces mêmes commerçants obsédés par le stationnement devant leurs boutiques.(le stationnement de leurs propres véhicules)
    Comme me disait l’un d’eux : « Mais, MOOOONsieur, MOntereau n’est pas Sens… », et bien ça les gars on le constate tous les jours, c’est d’ailleurs pour cela que l’on va à Sens ou Fontainebleau quand on veut faire un truc sympa….

1 2

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !