Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil !

Avant-post

.

Avant de vous faire découvrir un courrier adressé par le Député Yves Jégo à ses fans, un courrier probablement destiné à les rassurer, je voudrais faire remonter ici même le commentaire laissé hier par Jean-Michel Muyl.

Dans ce post très important, il pose en effet un certain nombre de questions et de remarques essentielles quant aux prises de positions et aux motivations de notre Député-Maire-ARES-Avocat-346-544 concernant sa candidature aux prochaines sénatoriales.

Il serait dommage que ces remarques restassent à l’état de commentaire, surtout pour ceux qui ne lisent pas les commentaires. 

J’en connais !

——

Un billet du blog d’Yves Jégo me plonge dans des abîmes de perplexité :

C’est là : http://yvesjego.typepad.com/renouveau77/2011/08/jégo-présente-la-première-partie-de-sa-liste-de-rassemblement-centriste.html

J’en retiens deux parties :
- 1. D’abord un extrait de l’article photocopié :
« Et si l’élu monterelais devenait sénateur ? “Je conserverai ma casquette de député jusqu’aux élections de juin”, assure-t-il. “En tant que sénateur, de plus ancien ministre, je pourrai mener un combat à l’échelle du département, ce qui me permettra de mieux défendre le sud seine-et-marnais”. »
- 2. Puis une mise au point du rédacteur du site, comme d’habitude assez pataud :
« Précisons que s’il est élu Sénateur, Yves Jégo continuera bien entendu à suivre les dossiers des 63 communes de la 3ème circonscription de Seine-etmarne, comme de l’ensemble des 514 communes du département, mais ne siègera au Sénat et non plus à l’Assemblée nationale. »

Gageons que ces extraits, une fois la syntaxe corrigée, pourraient décrocher la “noix d’honneur” du Canard Enchaîné.

Quelques remarques et questions, non exhaustives :
- 1. Ne pas assister aux travaux de l’Assemblée Nationale et du Sénat ne bousculerait pas beaucoup son emploi du temps habituel.
- 2. On n’organise certes pas de législative partielle à moins de douze mois de la fin d’une législature. Mais on ne peut cumuler les fonctions de député et de sénateur.
- 3. Seule une contestation de l’élection empêcherait, avant décision du conseil constitutionnel, que le siège de député devienne vacant. Mais cela interdit à l’élu de siéger dans l’une ou l’autre assemblée.
- 4. S’il est vrai qu’une contestation de ce type a permis à M. Jégo de cumuler un mandat national et deux mandats locaux pendant plus d’un an après les élections régionales de 2010, il est quand même bizarre qu’un candidat aux sénatoriales considère cette situation comme normale, voire souhaitable.
- 5. En effet, comment peut-on se présenter à une élection à une assemblée en annonçant d’avance qu’on ne participera pas à ses réunions ?
- 6. Comment peut-on “suivre les dossiers” efficacement, si on ne siège pas ?
- 7. Comment peut-on se présenter aux suffrages de l’ensemble des grands électeurs d’un département en annonçant qu’on ?uvrera pour les communes de la troisième circonscription et qu’on “défendra mieux le Sud seine-et-marnais” ?
- 8. En quoi le fait d’avoir été secrétaire d’État à l’outre mer garantit-il un meilleur suivi des dossiers seine-et-marnais ?
- 9. De quelle influence disposerait un ancien ministre détesté à la fois par le premier ministre et les barons locaux de son ancien parti ?

Si je me suis donné la peine de rédiger un commentaire aussi long, c’est que j’aimerais bien que ces questions soient posées au candidat par les grands électeurs.

Jean-Michel Muyl
——————————-

Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil !

.
Notre Député-Maire-ARES-Avocat-346-544 a dû sentir que son départ de l’UMP, son arrivée à l’ARES, puis sa décision de se présenter aux prochaines élections sénatoriales en se « rabibochant » avec Patrick Septiers, tout ceci avait tourneboulé ses fans et ses électeurs restés à l’UMP.

C’est que le militant UMP n’aime pas être secoué comme vient de le faire notre édilanous….

Oh ! Oh làààààà ! Tout doux !

Et puis, dame, c’est qu’on a vu se constituer des réputations de Iago pour moins que ça…

C’est pourquoi, le 25 août dernier, notre DMARESA-346-544 a cru devoir leur envoyer une missive dont il a le secret, sur le thème « Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ! ».

Je vous laisse en prendre connaissance :

http://nsm05.casimages.com/img/2011/08/31/110831043246390118670360.jpg

—-

http://nsm05.casimages.com/img/2011/08/31/110831043246390118670361.jpg

———–

Oui, vous le constatez tout comme moi, Yves Jégo a réalisé qu’il venait de semer une pagaille monstre dans le Landerneau de la droite seine-et-marnaise, et il a éprouvé le besoin de rassurer tout son petit cercle de supporters désorientés….

Et puis vous avez remarqué : tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ! (A part peut-être pour notre édilanous cette vilaine presse qui a osé « faire l’écho d’une polémique me semble-t-il inutile« …)

Que le gentil James Chéron ait été viré sans autre forme de procès, qu’importe, puisqu’il est remplacé par les gentils Valérie Epikmen et Dominique Lioret…

On aura également noté l’emploi d’un registre particulièrement guerrier : pour Yves Jégo, le Parti Socialiste est un ennemi !

Mais il y a encore « mieux »….

Vous aurez évidemment remarqué que le Député Yves Jégo utilise ses crédits de l’Assemblée nationale pour s’adresser à ses seuls supporters, ou peut-être ses ex-supporters,  papier à en-tête, enveloppes, affranchissement compris.

Oui, un représentant du peuple, sensé par conséquent représenter tous les habitants de sa circonscription, en traite une partie d’ »ennemi », et utilise l’argent public à l’usage d’une autre petite partie de ces habitants-là notamment en matière de campagne électorale…

Pourquoi donc se gêner ?

Finalement, tout le monde n’est pas beau, tout le monde n’est pas gentil !

———————————————–

 


13 commentaires

1 2
  1. p'tite souris dit :

    Pas de problème sur l’art.137 du code électoral concernant l’interdiction du cumul entre le siège de député et de sénateur- mais présentement notre édile pense en effet à quitter son poste de député c’est semble-t-il le deal avec le Maire de Moret pour son ralliement (quid de son actuel suppléant à la Chambre) je suppose que le Maire de Moret n’ignore pas la loi.
    Pour moi le problème est qu’un député au cours de l’exercice de son mandat puisse être candidat au Sénat.
    Plus globalement, pour éviter tout cumul des mandats, il serait nécessaire que dans les clauses d’inégibilités relativess soit inscrite
    l’interdiction pour un élu au cours de son mandat de se présenter à une autre fonction élective.
    Cette mesure existe pour pour certaines fonctions en rapport avec le type d’élection pourquoi pas pour les candidats déjà titulaires d’un voire plusieurs mandats.
    Celà éviterait de la jurisprudence, des dépenses inutiles, et tous les discours autour des intentions
    Et puis, le RENOUVELLEMENT de la CLASSE POLITIQUE c’est pas plus mal
    Quand on émet un avis différent ne faut-il pas faire des propositions ? .
    Si les socialistes sont ses ennemis, ceux qu’il a débauché sont les trophées de ses prises de guerre ?

  2. Le cannois dit :

    « Je n’ai pour ma part qu’un seul ennemi : le parti socialiste et ses alliés. »

    Et le front national, ce n’est pas son ennemi ? Ca, c’est très intéressant.
    Je suppose qu’il y aura une liste FN ?

  3. Flop dit :

    Formidable, notre édile dévoile batteries et artillerie.
    Notre grand stratège et remarquable écrivain emploie, n’en doutons pas,les mots justes pour exprimer sa pensée.
    ENNEMI, « Personne qui déteste quelqu’un et cherche à lui nuire »: définition du Petit Robert.
    Le fait de détester qq. ne me trouble pas vraiment, par contre chercher à nuire me semble particulièrement grave. Je me demande même, au cas où le but serait atteint, si ce ne serait pas passible de… !! ??? …
    Comment, un Député-Maire, qui est le représentant du peuple et de ses administrés, peut-il tenir de tels propos?

  4. souris verte dit :

    Je relève une idée de p’tite souris qui me semble intéressante : le renouvellement de la classe politique. On prend les mêmes et on recommence dans un camp comme dans d’autres et ça tue la fonction. L’interdiction du cumul des mandats et leur limitation dans le temps permettraient un sang neuf qui apporterait un peu plus de crédibilité à ceux dont la politique est devenue une profession à vie et non une fonction. Pas plus de deux mandats quelque soit le mandat et interdiction de cumuler les mandats. Le problème est que lorsqu’on est installé dans un fauteuil on ne veut plus le quitter, c’est aux électeurs de trancher et de faire entendre leur volonté.

  5. Anonyme dit :

    Tres instructif ce courrier, adressé au militants UMP . On voit que l’antisocialisme primaire est un ressort qu’il faut actionner si on ne veut pas passer pour un traitre.
    Jego a du rajouter ce passage pour rassurer son socle d’électeurs qui se demande s’il ne va pas se « radicaliser  » jusqu’à la gauche !

1 2

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !