Archive pour 14 septembre, 2011

Cui bono ?

Avant-Post

.
J’ai encore aujourd’hui une pensée solidaire pour Pierre Mathon, mon collègue blogueur de Bagnolet, qui lui aussi se retrouve une nouvelle fois à la barre du tribunal de Nanterre, assigné tout comme moi qu’il est en référé par M. Jean-Luc Schnoebelen.

C’est cette après-midi, et non pas hier…

Courage, Pierre !

http://www.bagnoletenvert.com/

—————————-

Cui bono ?

.
Cui bono ?

A qui profite tout ce dont je vais vous entretenir aujourd’hui ?

Je vous parlais dès hier d’une curieuse rumeur qui concerne M. Jean-Jacques HYEST, actuel sénateur UMP et qui va mener la liste officielle UMP aux prochaines élections sénatoriales du 25 septembre.

Vous le savez si vous suivez régulièrement ce blog, même si je ne partage pas les idées de cet homme politique seine-et-marnais, j’ai pour lui un grand respect.

Cette rumeur en question, la voici : il se dit ça et là que M. HYEST pourrait être bientôt nommé au Conseil constitutionnel…

 

http://jmag77.typepad.com/.a/6a00d83451df6269e20134884bcf30970c-800wi

M. Jean-Jacques HYEST

http://images.imagehotel.net/iw52kvla1j.jpg

—–

Cette rumeur est tellement insistante qu’il a dû rédiger un communiqué de presse pour la démentir avec la plus grande des véhémences.

Voici donc le communiqué en question :

Communiqué de presse

Jean Jacques HYEST dément fermement les rumeurs de sa nomination au Conseil constitutionnel

Certains font courir le bruit que Jean Jacques HYEST, Président de la Commission des Lois du Sénat, candidat au renouvellement de son mandat de Sénateur le 25 septembre prochain, pourrait être nommé au Conseil constitutionnel.

C’est méconnaître les règles relatives au renouvellement du Conseil constitutionnel. Composé de neuf membres, désignés pour neuf ans par le Président de la République et le président de chacune des assemblées du Parlement, il est renouvelé par tiers tous les trois ans. Or les dernières nominations ayant eu lieu en 2010, il faudra attendre 2013 pour que de nouveaux sages soient nommés. C’est oublier aussi que d’éminents constitutionnalistes, tel le Doyen Patrice GELARD, qui pourraient rejoindre le Conseil constitutionnel.

Mais de surcroit, comme nous l’a précisé Jean Jacques HYEST, c’est méconnaître ses intentions profondes. C’est faire fi de son extrême attachement à la Seine-et-Marne, au service des élus et de ses concitoyens. S’il est élu par le collège des électeurs le 25 septembre prochain, il poursuivra sa tâche au Sénat pour toute la durée de son mandat.

Les rumeurs intéressées ne grandissent pas leurs auteurs, et doivent recevoir un formel démenti.

Melun, le 9 septembre 2011

————–

Alors, bien évidemment, une question se pose…

Pourquoi voudrait-on faire croire que l’actuel Président de la commission des lois au Sénat, tête de liste UMP aux prochaines sénatoriales, pourquoi voudrait-faire croire que M. Hyest serait nommé au Conseil d’Etat ?

Pourrait-on imaginer que c’est pour dissuader certains grands électeurs de voter pour lui ?

Alors toujours bien évidemment, dans l’affirmative, se poserait une question subsidiaire…

Qui pourrait bien avoir intérêt à lancer ce type de « rumeurs intéressées« , pour reprendre les termes du communiqué, et donc à faire en sorte qu’on décourage les grands électeurs de voter pour l’UMP M. HYEST au profit peut-être d’autres listes ?

Oui, je me le demande bien…

En tout cas, je me suis laissé dire que M. HYEST avait sa petite idée sur la question…

——————————-

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !