La charge de la brigade financière ?

Je vais vous faire prendre connaissance aujourd’hui d’une information qui m’a été communiquée par une source très digne de confiance.

Les services compétents de la Brigade Financière seraient en train d’enquêter sur une curieuse affaire qui aurait un certain rapport avec l’OPHLM de Montereau.

(Je vous rappelle au passage que l’Office public d’HLM Confluence-Habitat de Montereau est dirigé par M. Sudre, est vice-présidé par M. James Chéron et est présidé par notre Député-Maire-ARES-ex-UMP-Avocat-346-544.)

http://grandeparoisse.free.fr/IMG/hauteurs%20de%20Surville.jpg

—–

Il semblerait (je vais employer sciemment le conditionnel pour bien montrer que je reste prudent), il semblerait que la Brigade financière soit intervenue après une plainte d’un entrepreneur travaillant sur les nouveaux chantiers à Surville, dans le cadre des rénovations et des nouvelles constructions de l’ANRU.

Un entrepreneur, donc, aurait été obligé de « payer » un cadre technique étant parti récemment dans un autre Office d’HLM de région parisienne, afin d’obtenir, voire de conserver certains chantiers.

Bien entendu, au bout d’un moment, l’entrepreneur aurait refusé de payer. Plusieurs versements auraient été en effet demandés à ce gérant d’entreprise du bâtiment…

Il s’agirait de montants ayant cinq chiffres à gauche de la virgule, c’est à dire pour être clair d’un montant minimum de 10.000 euros…

Et je parle vraiment d’un minimum…

http://napoleon-monuments.eu/Napoleon1er/images/77MontereauSurville_004.jpg

—–
J’ai appelé hier M. Sudre, Directeur de l’OPHLM.

Son secrétariat m’a répondu qu’il était en réunion toute la journée. (Ah ! Cette réunionnite ambiante…)

J’ai laissé mon N° de portable en précisant que je publiais aujourd’hui…

Puis, j’ai appelé M. Chéron, vice-président de Confluence-Habitat.

J’ai eu une secrétaire du Cabinet du Maire Yves Jégo, qui m’a assuré que M. Chéron, également directeur de cabinet du Maire Yves Jégo, était très occupé… par les élections sénatoriales. (Je vous jure que je n’invente rien…)

J’ai laissé mon N° de portable en précisant que je publiais aujourd’hui…

J’ai appelé l’office HLM de banlieue parisienne dans laquelle l’ancien cadre technique vient d’être embauché très récemment.

Il était injoignable au moment où j’ai tenté d’entrer en communication avec lui.

J’ai laissé mon N° de portable etc, etc…

Finalement, il m’a rappelé hier soir, en niant tout ce que je viens d’écrire plus haut, en rejetant tout sur un autre cadre technique de l’OPHLM. C’est pas moi, c’est l’autre…

Il m’a affirmé qu’il ne savait rien du tout, mais apparemment, il voulait le faire savoir quand même.

Quand même, j’aurais bien voulu avoir l’avis des dirigeants actuels de Confluence Habitat afin d’obtenir soit une confirmation soit une infirmation sur cette hypothétique enquête de la Brigade financière à Montereau.

Vous ai-je dit que je leur avais laissé mon numéro de portable ? Oui, je vous l’ai dit…

Bien entendu, comme ici on suit les dossiers, je vous tiens au courant dès que j’aurai du nouveau en ma possession…

http://nsm05.casimages.com/img/2011/09/21/110921113825390118774074.png
—————-

A suivre…

—————————————

 


18 commentaires

  1. Jacques dit :

    Il faudrait un Flamberge dans chaque commune. C’est un vrai contre-pouvoir.

  2. p'tite souris dit :

    Que de nostalgie avec ce regard porté sur ce qu’était MONTEREAU FAULT YONNE dans un autre siècle !
    Encore plus quand nous appartenons aux « vestiges ? » de cette ville où il f

  3. p'tite souris dit :

    fausse manip ? je complète : où il faisait bon vivre.
    Il y avait des usines, des artisans, du travail, des commerces, des marchés, et … des chalands.
    Le p r o g r ès, la t e c h n i q u e, la p o l i t i q u e sont passés par là.
    Une époque où O.P.H.L.M. signifiait Office Public d’habitations à LOYER MODERE.
    Aujourd’hui transformés en O.P.H c’est à dire l’Office Public de l’Habitat.
    Tout comme un « logo » la sémantique signifie des changements en profondeur -

  4. le moretain dit :

    Une question : si tout ceci est vrai jusqu’à quel niveau cela était-il connu ?

  5. Spiderwoman dit :

    Ca méritera une belle question en conseil municipal, non ?

  6. sahra dit :

    donc le cadre employé en niant et en renvoyant la faute sur une autre personne avoue à demi mot qu’il y aurait enquete? moi je dis ça mais en mm temps qui suis pour laisser supposer ça? et lui a t on pas dit à ce cadre qu’il n’est pas joli de denoncer c camarade loooooooooooool

  7. sdgklkmjp_çèé"hfc dit :

    excellent… Ahhhhhhhhhhhhh Montereau…..

  8. chouette alors dit :

    Je partage la nostalgie de p’tite souris, il faisait bon vivre dans notre ville avant que la politique se mêle de nos affaires.
    Je souhaite vivement que les monterolais se souviennent lorsqu’ils élisent un maire « politique » entourré de cadres politiques que ce n’est pas bon pour les petits de rien que nous sommes. A force de courrir plusieurs lièvres à la fois, on les rate tous. Qui gouverne vraiment notre ville ? La diversité de pensée politique des citoyens qui composent notre bonne ville (comme ailleurs) se trouve étouffée par un pouvoir en place qui impose sa seule volonté. Cela ressemble à une mini dictature et provoque beaucoup de mécontents qui se trouvent frustrés, écrasés, humiliés et qui un jour se vengent dans les urnes allant parfois dans leur colère jusqu’aux extrêmes. Un maire est le maire de tous ses administrés et devrait le rester. Il se devrait de faire avec l’ensemble de ses administrés. Il n’en n’est plus rien, nous les petits, les sans voix, les sans couleur, nous n’existons plus que pour un bulletin de vote qui donnera pouvoir pour mieux nous écrabouiller. On nous obligent à vivre avec leurs histoires personnelles, leur lutte pour le pouvoir, leurs scandales sans se soucier de la précarité dans laquelle certains (de plus en plus) d’entre nous vivent, la misère qui s’étend de plus en plus le tout relayé implacablement par les médias heureux de trouver du croustillant et de le rabacher. Après, les politiques se posent des questions sur l’abstention. Ils ont quoi dans les yeux ? L’absention n’est que le reflet de leur incompétence à gouverner.
    Le Senat devrait peut-être basculer à gauche ! Quelle bombe au sein du gouvernement ! Mauvais présage pour les présidentielles et les élections qui suivront.
    Il y a qqs années, un cadre de l’office n’avait-il pas été impliqué dans une histoire financière ? Que devient le rapport MILOS ? Pourquoi de tels rapports s’il n’y a aucune sanction de prise, aucune suite donnée.
    Que le téléphone soit aux abonnés absents, rien de plus naturel puisque tous les cadres de cette ville sont sur le pont….mobilisés pour les sénatoriales !!!! Et nous et nous dans l’histoire !!!! On rame ! On compte pour du beurre.

1 2 3

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !