Archive pour 3 octobre, 2011

On SEM, mais pas à tout vent !

Autant vous l’avouer tout de suite, lundi dernier, je n’ai pu assister au dernier Conseil municipal en date, car vous le savez, avant d’être le tenancier de ce modeste site d’info locale, j’ai un autre métier qui comporte de plus en plus de réunions… hors temps de travail.

Mais ceci est une autre histoire ! Ici, on ne mélange pas les genres !

J’ai donc demandé à Henri Auclair, Conseiller municipal d’opposition, de me rédiger un de ces petits compte-rendus dont il a le secret.

http://nsm02.casimages.com/img/2009/11/09/091109084124390114820040.jpg M. Henri Auclair (image d’archives)
—–

Dans un premier temps, il faut remarquer que notre Député-Maire-ARES-ex-UMP-Avocat-346-544 avait programmé ce conseil le lendemain des élections sénatoriales.

Voulait-il parader avec un nouvelle écharpe et un nouveau mandat législatif ? Allez-donc savoir…

En tout cas, ce fut raté !

Henri lui rappela sa défaite, Yves Jégo éluda la question…

C’est Jean-Louis Chomet, autre Conseiller municipal d’opposition qui déclencha le premier l’ire jégoïste !

JLC M. Jean-Louis Chomet (image d’archives)

—–
Il intervint pour dire que sur le compte-rendu reçu en relation avec le programme santé que veut mettre en place la Région, il manquait une page. Ce fut pour Jean-Louis l’occasion de demander d’engager un débat avec le personnel hospitalier.

Notre édilanous répondit sommairement, ce fut comme souvent considéré sans aucun intérêt. Il demanda au Conseil municipal de donner un avis négatif quant au projet émis par la l’Agence régionale de Santé…Et pas de discussion !

Les choses qui fâchent vraiment allaient commencer !

Un point important de ce Conseil concerna le versement d’une indemnité au président de la SEM SUD Développement ( Rappelons que Joël Tailhardat en est le Directeur depuis son évacuation du poste de Directeur Général des Services de la CC2F, notre Communauté de Communes du Fleuve et de la Rivière…)

Henri intervient pour rappeler que dans un Compte-rendu de Conseil datant de 2008, il était question de liquider cette société, en état de faillite, qui ne disposait plus que de foncier, environ 2,5 hectares.

Par ailleurs dans les compétences de la CC2F on trouve la voirie mais aussi le développement économique et l’aménagement des espaces !

Henri parla de doublon, (comment ne pas y penser…), et dit qu’on marchait sur les plate-bandes de la CC2F.

Deux bonnes raisons de laisser tomber la SEM  !

A noter que l’indemnité accordée au Président (Alain Gautier ) prévue lors de Assemblée Générale Extraordinaire du 1er juin 2011 ne pourra pas dépasser celle d’un adjoint au maire mais qu’elle doit être validée par le Conseil Municipal.

Scandale pour Yves Jégo qui porta aux nues M. Gautier, « remarquable par son efficacité« .

Puis, les invectives jégoïstes fusèrent : « Vous n’y connaissez rien, vous mélangez tout, la CC2F et la SEM sont complémentaires, d’ailleurs il existe aussi une SEM au Conseil Général ! »

Bref, un réquisitoire avec des mots dont-il a le secret !

En gros nous sommes toujours dans le registre « Taisez-vous, j’ai raison, puisque c’est moi qui décide ! »

http://www.lepoint.fr/content/system/media/6/20080702/photo_1215026912364-1-0.jpg M. Yves Jégo (image d’archives)

—–
Puis, il fut question les lancements de procédures de marchés publics pour :

1) l’entretien des installations d’éclairage public, sportif, signalisation : 193.000 €/an

2) l’exploitation du chauffage des bâtiments communaux et traitement de l’eau de la piscine : 1,5M €/an.

3) le nettoyage des locaux de tous les bâtiments communaux : 465.000 €/an.

Bien sûr, le tout hors TVA…

Henri Auclair  dénonça donc la privatisation rappelant qu’avec plus de 1.500 demandeurs d’emploi on devrait trouver à Montereau les compétences, ces emplois étant accessibles à beaucoup à n’en pas douter.

C’est alors qu’Yves Jégo se déchaîna, rappelant que le passage au privé avait été lancé par « les amis » d’Henri lorsqu’ils étaient aux manettes.

Yves Jégo continua à apostropher le Conseiller d’opposition : « vous qui dénoncez les frais de fonctionnement trop élevés il faut savoir ce que vous voulez !« 

Réponse immédiate d’Henri : les frais de fonctionnement sont de 40 M€ et les salaires et charges ne représentent que 20 M€, il y a une marge sur laquelle on peut faire des économies.

Et puis si l’on soumissionne, on dépense autant, voire plus que ce l’on paierait en salaires. Jean-Louis Chomet en remettra une couche. !

La réunion se termina par la dénomination d’une rue donnée dans le quartier St Jean : ce sera la rue « Jean-Baptiste Chazal », du nom d’un illustre syndicaliste monterelais.

Yves Jégo ne fut pas au bout de ses surprises : Jean-Louis Chomet lui apprit que Jean-Baptiste Chazal était son ancêtre !

Comme quoi, après les sénatoriales perdues, quand ça veut pas, ça veut pas !

Not’ bon maire ne put alors s’empêcher d’ouvrir une polémique, en  ouvrant le livre de Jean Marais pour rappeler une manifestation monstre dans laquelle se trouvait ce fameux J.B. Chazal, lequel devint maire de Montereau.

L’idée étant probablement d’avoir toujours le dernier mot !

Au lendemain des élections sénatoriales, au lendemain de la lourde défaite jégoïste, de nombreux conseillers municipaux de la majorité n’avaient pas fait le déplacement.

En revanche, tous les conseillers d’opposition étaient présents !

La suite au prochain épisode !

————————

http://nsm05.casimages.com/img/2011/10/02/111002123612390118831654.jpg

L’excellent et passionnant livre de Jean Marais, qu’on peut toujours trouver en vente.

——————————————————————
 

 

PARTI SOCIALISTE |
Le blog du Parti communiste... |
ENSEMBLE AVEC SEGOLENE ROYALE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pnogues
| Sarkozy président
| Sondages, non merci !